La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Extrait de la première lettre de saint Jean Mes enfants, nous devons aimer, non pas avec des paroles et discours, mais par des actes et en vérité, et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Extrait de la première lettre de saint Jean Mes enfants, nous devons aimer, non pas avec des paroles et discours, mais par des actes et en vérité, et."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Extrait de la première lettre de saint Jean Mes enfants, nous devons aimer, non pas avec des paroles et discours, mais par des actes et en vérité, et devant Dieu nous aurons le cœur en paix ; notre cœur aurait beau nous accuser, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. Mes bien-aimés, si notre cœur ne nous accuse pas, nous nous tenons avec assurance devant Dieu, et tout ce que nous lui demandons, il nous laccorde, parce que nous sommes fidèles à ses commandements.

4 Voilà la condition essentielle de notre vie damour avec Dieu posée : aimer nos frères en vérité. Aimer en vérité : cela veut dire quoi ? Jésus nous a dit comment aimer son Père en vérité : « il ne suffit pas de dire : Seigneur ! Seigneur ! Il faut faire sa volonté. » Nous pouvons aisément transposer. Il ne suffit pas de dire : « jaime tous les hommes » et rester dans notre coin pour les aimer en vérité !

5 Donc, voilà un point acquis. Nous devons aimer nos frères en vérité. Mais cela veut dire quoi ? Comment aimer « en vérité » des hommes, des femmes, des enfants, dont on ignore jusquà lexistence ? Qui se trouvent dans des pays de notre planète dont nous connaissons à peine ou pas du tout le nom ? Notre amour peut-il être plus fort que notre ignorance ? Comment donc peut-on agir ?

6 Nous pensons alors spontanément aux moyens classiques mis à notre disposition : le C.C.F.D. ou les grands organismes, peut-être une action daide au tiers-monde qui est en place dans notre département. En général, plus les structures mises en place sont modestes, plus il y a de chances pour que laide souhaitée arrive vraiment auprès des destinataires ! Nous pensons moins au parrainage : un enfant que lon soutient, dont on règle les frais de scolarité (souvent dérisoires), assurant ainsi son avenir.

7 Il y a aussi le commerce équitable. Plusieurs magasins offrent des rayons de produits très divers provenant de coopératives montées dans les pays du tiers-monde et proposant des produits de grande qualité, bio le plus souvent, et qui aident un village, voire une petite région, à séquiper et faire un pas hors de la misère. Pensez donc, lors de vos courses, à privilégier ces produits.

8 Nous ne devons pas oublier le respect à la personne humaine : Nous en premier, nous, enfants chéris de Dieu, qui ne pouvons aimer les autres si nous ne nous aimons pas nous-mêmes. Être bien avec soi prédispose à être bien avec les autres, nous ouvre à lécoute et à la compréhension.

9 Bien sûr, cela se répercute dabord sur notre entourage proche : Notre mari ou notre épouse, nos enfants, notre voisin. Le respect dû au S.D.F. qui mendie, à livrogne qui titube au milieu de la route, à lautomobiliste qui fait une erreur de conduite devant nous ou qui a laudace de nous doubler avec une voiture pourtant moins puissante que la nôtre ! Et je puis allonger la liste à linfini.

10 Le psalmiste a dit, je lai déjà souvent cité : « tu as fait lhomme à peine moindre quun dieu, le comblant de gloire et dhonneur. » Mais nous devons réaliser que cet homme créé à peine moindre quun dieu, ce nest pas seulement nous, mais tout homme, toute femme, tout enfant. Tous ceux dont je viens de parler, tous ceux que nous côtoyons chaque jour : le chef de service si désagréable, cette vieille dame grincheuse et acariâtre, le petit du voisin qui braille toute la nuit.

11 Mais ceux-là, ce sont nos proches, nos voisins. Pouvons- nous quelque chose pour les autres, tous les autres, pour la multitude de nos frères ?

12 Croyants ou pas, nous avons envers eux un devoir, une obligation incontournable : la protection de notre terre. Avons-nous conscience que faire régler le taux de pollution des gaz déchappement de notre voiture est un acte damour et de respect envers nos frères les plus lointains ? Surveiller la proportion des insecticides employés et leur nocivité, par exemple, lutter pour des productions bio… Cest pour nous, mais cest pour tous !

13 Lutter contre la disparition des espèces en péril, cela commence par ne pas chasser les chauve-souris de son grenier. La planète est un tout en équilibre instable. Et la planète est à tout le monde ! Et cela, nous loublions trop. Je ne suis pas une « écologiste », mais jaime mon Dieu. À ce titre, japprécie les cadeaux quil me faits. Ces cadeaux, cest la terre, ce sont tous les animaux, ce sont tous les hommes mes frères. Quelle folie et quelle prétention de vouloir séparer les uns des autres !

14 Saint Jean na jamais parlé de tout cela, me direz-vous. Cest vrai. Mais cette notion de protection de lenvironnement ne se posait même pas à son époque. Celle de la mondialisation encore moins, car le monde connu était plus restreint. Maintenant, je pense que les anges ne peuvent même plus voler dans notre ciel sans se faire arracher des plumes par les débris de satellites ! Ceci est une boutade, bien sûr, mais notre pollution sétend jusquaux espaces intersidéraux…

15 Que dire du réchauffement de la planète et de la montée du niveau des océans quelle entraîne ? Bien sûr, les premières populations déplacées par suite de ce fléau qui ne fait pas de bruit, qui ne fait pas la Une des médias, ce sont des populations du tiers-monde. Et ce sont les fumées de nos usines et de nos voitures qui sont en cause. Par exemple…

16 Alors, aimons nos frères, aimons-les en actes. Tous les petits actes à notre portée. Et nous montrerons ainsi à Dieu que nous laimons !

17 Images : cliparts de Micro-Réalisation Texte : Jacky Musique : Good night my angel – Grégory Charles Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Extrait de la première lettre de saint Jean Mes enfants, nous devons aimer, non pas avec des paroles et discours, mais par des actes et en vérité, et."

Présentations similaires


Annonces Google