La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 DES de Médecine Générale DES de Médecine Générale Les Traces dapprentissage Certifier la compétence.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 DES de Médecine Générale DES de Médecine Générale Les Traces dapprentissage Certifier la compétence."— Transcription de la présentation:

1 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 DES de Médecine Générale DES de Médecine Générale Les Traces dapprentissage Certifier la compétence

2 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 La compétence professionnelle capacité à mobiliser des ressources Cognitives, psychomotrices, affectives Cognitives, psychomotrices, affectives RéflexivesProfessionnelles

3 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Les mécanismes profonds de la compétence sont mal connus et inobservables On ne peut déduire la compétence quà partir déléments observables issus de laction : On ne peut déduire la compétence quà partir déléments observables issus de laction : –Les actions ( performances) –Les traces / produits des actions –L es verbalisations qui sy rapportent

4 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Les pratiques évaluatives dans les apprentissages Toute connaissance dont on vérifie lapprentissage en profondeur a vocation à être réutilisé Le contenu des démarches dévaluation doit être familier pour lélève comme pour lenseignant Lenseignant doit agir fréquemment et directement sur la hiérarchisation et lorganisation des connaissances

5 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Vignette Madame Le Gall Yvonne, âgée de 87 ans, est hospitalisée en médecine interne gériatrique en octobre 2001 par « SOS-médecins » pour placement en institution. A loccasion dune visite de courtoisie inopinée, sa voisine la trouvée « bizarre ». Depuis un certain temps, elle avait remarqué chez la patiente un certain désintérêt ainsi que des troubles de la mémoire. Elle naurait plus de médecin famille depuis quelques mois, celui qui la suivait antérieure­ ment ayant déménagé

6 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Objectifs détude identifiés par linterne Pourrait-il sagir dune démence débutante ? dune dépression ? dun syndrome confusionnel dune encéphalopathie ? dun autre trouble métabolique ? Etc.... Comment le médecin traitant pu anticiper ces difficultés de maintien à domicile dès lors que des troubles de la mémoire avaient déjà été identifiés par lentourage ?

7 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Objectifs détude identifiés par linterne Quelles obligations les dispositions réglementaires confèrent-elles à un médecin généraliste à légard de lorganisation de la continuité des soins ? Quelles sont les conditions biomédicales et environnmentales qui permettent le retour au domicile de ce patient ?

8 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Evaluation des apprentissages. V.Renard Les traces de ce travail comportent –Récit narratif de la situation –Identification des problèmes posés et des objectifs détude –Recherche documentaire –analyse de la recherche –Synthèse

9 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Données Actuelles de la Science Préférences et comportement du patient Représentation graphique dEBM Haynes B & al. EBMJ 2002;7,2:36-8 Circonstances et situation clinique Compétence du médecin Investissement

10 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Evaluation de ces traces –Qualité de lorganisation –Investissement –Références aux savoirs disciplinaires –Pluri et interdisciplinarité –Transférabilité des connaissances –Sans trop de contrainte de temps

11 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Théorie de la formation Théorie de l évaluation Théorie de la compétence Logique centrée sur l apprentissage Perspective de lévaluation « authentique » Approche systémique (globale) Les tâches professionnelles réalisées par les étudiants sont les situations les plus appropriées pour révéler valablement les connaissances et les compétences qu ils maîtrisent. Contextualisation Les enseignants sont des professionnels susceptibles d évaluer judicieusement l évolution des étudiants au moment où elle se produit. Récurrence et interaction Il est important d avoir des informations sur les choses importantes à évaluer et pas seulement sur les choses facilement évaluables (mesurables)Eclectisme Sélectionner des modalités qui renseignent valablement sur le niveau de performance réellement attendu des étudiants Sélectionner des modalités qui renseignent valablement sur le niveau de performance réellement attendu des étudiants

12 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Evaluation des apprentissages. V.Renard Situation complexe Le caractère complexe de la situation rapportée –Les problématiques se situent dans plusieurs champs différents de la Médecine : bio médical, administratif, social, psycho relationnel, …

13 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Le récit Le récit narratif doit comporter les indices du vécu de la relation –Paroles échangées, ton, attitudes, description physique, sensations, interactions, négociation –Renseigne sur le niveau dinvestissement

14 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 La problématisation Doit identifier les questions que pose à létudiant la situation, –Une hiérarchisation de ces problèmes –Une corrélation avec les tâches et fonctions de la Médecine générale –La définition de compétences à acquérir ou à perfectionner –La définition dobjectifs détude qui en découlent

15 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 La recherche documentaire doit être en adéquation avec les problématiques posées comportant –Un résumé apportant des réponses claires aux questions posées –Applicables à la situation authentique –Dont les sources, les références et le niveau de preuve sont mentionnées.

16 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 La synthèse doit permettre didentifier des solutions aux problèmes posés –De comparer les connaissances antérieures à celles récemment acquises –De comparer les solutions proposées aux solutions mises en œuvre –Didentifier si la réflexion permettra de mettre en œuvre des solutions dans des situations comparables

17 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Évaluation de lécriture clinique Différents items Les traces de ce travail doivent être facilement exploitables et utilisables Létudiant doit pouvoir les commenter et les argumenter Létudiant doit pouvoir conserver les traces quil a sélectionnées car elles lui permettent de construire son savoir et ses compétences

18 C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 Outil de lévaluation authentique le recueil organisés des traces dapprentissage La démarche utilisée –L interne est informé quune partie de ces productions sera utilisé à fin dévaluation –L interne sélectionne les productions qui selon lui illustrent le mieux ses compétences ainsi que leur évolution –Léchantillon des productions retenu par lélève est soumis à un jury qui certifie les compétences acquises par inférence


Télécharger ppt "C Attali Coordination Ile de France Juin 2006 DES de Médecine Générale DES de Médecine Générale Les Traces dapprentissage Certifier la compétence."

Présentations similaires


Annonces Google