La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ch. 3 - Le SMI - Diapo 21 1.LE CADRE DANALYSE 1.1.Le marché des changes 1.1.1.Les acteurs du marché des changes 1.1.2.Les instrument du marché des changes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ch. 3 - Le SMI - Diapo 21 1.LE CADRE DANALYSE 1.1.Le marché des changes 1.1.1.Les acteurs du marché des changes 1.1.2.Les instrument du marché des changes."— Transcription de la présentation:

1 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 21 1.LE CADRE DANALYSE 1.1.Le marché des changes Les acteurs du marché des changes Les instrument du marché des changes Comment rendre compte de la fixation des taux de change ? 1.2.La balance des paiements 1.3.Comment peut-on définir le SMI ? Les définitions du SMI Quest-ce quune devise internationale ? Les différents types de régimes de change

2 1. Le cadre danalyse 1.2 La balance des paiements La balance des paiements est un document statistique présenté suivant les règles de la comptabilité en partie double qui rassemble et ordonne, dans un cadre défini, l'ensemble des opérations économiques et financières donnant lieu à transfert de propriété entre les résidents d'un pays – ou d'une zone économique – et les non-résidents au cours d'une période donnée. Banque de France Principe ancien : 1 ère Balance des Paiements moderne Ch. 3 - Le SMI - Diapo 2

3 Résidents : Personnes physiques ayant leur « principal centre dintérêt » sur le territoire Personnes morales qui ont une activité économique réelle sur le territoire Comptabilité en partie double : Chaque opération est enregistrée comme un crédit et comme un débit Par définition la balance des paiements est systématiquement équilibrée (total des crédits est égal au total des débits) 3Ch. 3 - Le SMI - Diapo 2 1- Les principes de base

4 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 24 Enregistrement des opérations : Toute opération économique correspond à une entrée de devises est enregistrée en crédit Toute opération correspondant à une sortie de devise est enregistrée en débit Exemple 1 : exportation financée à partir dun crédit commercial CréditDébitSolde Exportation de biens 100 Prêts commerciaux Solde0

5 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 25 Crédit correspond à une cession dactifs par des résidents à des non résidents (bien exporté) Débit correspond à une cession dactifs par des non résidents à des résidents (titre de créance) Exemple 2 : exportation réglée au comptant CréditDébitSolde Exportation de biens 100 Avoir de réserve en devises étrangères Solde0

6 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 26 Structure de la Balance des Paiements Mise en place de 3 catégories (5 ème Manuel du FMI – 1993) Compte de transactions courantes : Biens Services (transports, voyages, finance, brevets, …) Revenus (rémunération des salariés, revenus des investissements) Transferts sans contrepartie (versements travailleurs étrangers) Compte de capital : Transferts en capital (remises de dettes, aides à linvestissement …) Acquisition dactifs non financiers (brevets)

7 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 27 Compte financier : Flux financiers : investissements directs (contrôle de + de 10 % du capital), investissements de portefeuille, autres investissements (crédits commerciaux, aide au développement), opérations sur produits dérivés Avoirs de réserves : or, avoirs en DTS, position nette au FMI, devises Erreurs et omissions : ajustement des différences entre total des débits et total des crédits

8 Ch. 3 - Le SMI - Diapo Les données de la Balance des Paiements française Les transactions courantes

9 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 29

10 10 Le compte financier

11 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 211

12 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 212

13 Ch. 3 - Le SMI - Diapo Linterprétation économique de la Balance des Paiements Détermination de soldes partiels Solde des transactions courantes : biens et services + revenus + transferts Solde des opérations non financières : solde des transactions courantes + solde du compte de capital Correspond au Besoin ou à la Capacité de Financement de la Nation Solde de la balance globale : opérations financières + solde des flux financiers (hors secteur bancaire et Banque Centrale) + erreurs et omissions ensemble des transactions effectuées par les agents privés entre léconomie et le reste du monde Il indique donc la variation de la quantité de monnaie dans le pays due aux relations extérieures de ce pays avec le reste du monde.

14 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 214 OpérationsSoldes Marchandises Solde com- mercial Solde des biens et services Solde des transaction s courantes Capacité ou besoin de financeme nt de la Nation Solde à financer Solde de la balance globale Services Revenus Transferts courants Transferts en capital Acquisition dactifs non financiers Investissements directs Investissements de portefeuille - Produits financiers - Autres investissements Mouvements de capitaux à court terme et long terme du secteur bancaire et de la Banque centrale (investissements de portefeuille, produits financiers dérivés, autres investissements, avoir de réserve) Variation de la position monétaire extérieure Source : Bouguinat H., Teïletche J. et Dupuy M., Finance Internationale, Dalloz, 2007

15 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 215

16 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 216

17 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 217 Diversité des équilibres possibles et de leur conséquences Chine : excédent durable de la balance des transactions courantes qui se traduit par des acquisitions davoir à létranger et une accumulation de devises Etats-Unis : déséquilibre systémique de la balance des transactions courantes compensé par un afflux dépargne mondiale (étrangers acquièrent des actifs financiers américains) Solde de la balance des paiements renvoient à des équilibres / déséquilibres internes (équilibre national épargne – investissement + impact des situations antérieures)

18 Ch. 3 - Le SMI - Diapo Investissement (% du PIB) Chine36,141,935,142,148,2 Allemagne25,622,3 17,3 Japon32,728,325,423,620,2 France22,618,619,9 18,6 États-Unis18,6 20,920,315,8 Epargne (% du PIB) Chine39,242,136,848,053,4 Allemagne25,221,220,622,423,0 Japon34,130,428,027,223,8 France20,918,920,819,418,6 États-Unis15,816,418,115,212,5 Solde des transactions courantes (mds $) Chine12,01,620,5134,1305,3 Allemagne45,3-29,6-32,6140,7187,2 Japon43,9110,4119,4163,9195,7 France-9,97,313,3-10,4-44,7 États-Unis-79,0-113,6-416,3-745,8-470,9

19 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 219 Balance Commer- ciale (X – M) (1) Balance des rémuné- rations (intérêts) (2) Balance courante (1)+(2) Balance des capitaux Epargne domestique – Inves- tissement domestique Exemples 1.Pays nouvellement emprunteur –––+– Etats-Unis avant 1914, PMA aujourdhui ? Etats-Unis aujourdhui ? 2. Pays emprunteur évolué +––++ Mexique, Brésil aujourdhui 3. Pays nouvellement prêteur +– / ++–+ Etats-Unis après 1914, France de 1880 à 1913, Corée du Sud depuis le milieu des années 1980, Chine aujourdhui 4. Pays prêteur évolué –++–– Etats-Unis après 1945 Japon aujourdhui ?

20 Ch. 3 - Le SMI - Diapo LE CADRE DANALYSE 1.1.Le marché des changes Les acteurs du marché des changes Les instrument du marché des changes Comment rendre compte de la fixation des taux de change ? 1.2.La balance des paiements 1.3.Comment peut-on définir le SMI ? Les définitions du SMI Quest-ce quune devise internationale ? Les différents types de régimes de change

21 Ch. 3 - Le SMI - Diapo Le cadre danalyse 1.3 Comment peut-on définir le SMI ? Les définitions du SMI Définition de base : organisation des relations monétaires entre les différents pays afin dassurer les paiements internationaux Nécessité dassurer la convertibilité : possibilité de pouvoir convertir une devise en un avoir réel (or) ou en une autre monnaie Nécessité de garantir un minimum de stabilité : possibilité de convertir une monnaie en une autre avec un risque minimum de change Question des conditions de réalisation des ajustements nécessaires en cas de déséquilibres des paiements extérieurs

22 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 222 Fonctionnement du système monétaire international suppose la définition de liquidités internationales (moyens de paiement acceptés pour les règlements internationaux) - Forme « naturelle » : or - Forme « institutionnelle » (gérée par une institution) : DTS - Forme « nationale » : monnaies nationales convertibles qui sont acceptées dans les règlements entre pays

23 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 223 Définition du système monétaire international suppose la mise en place de règles - Règles peuvent être automatiques (étalon – or) : régulation « spontanée » (cf. thermostat) - Règles peuvent être le résultat de négociations (Bretton Woods) - Règles peuvent être établies de fait (système actuel) SMI se structure aussi autour de rapports de force Ce sont « des armistices dans les luttes sociales, des règles du jeu un temps coagulées, issues de conflits passés, réglant des conflits présents, préparant des conflits futurs. » François Perroux

24 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 224 SMI est défini par la diversité des configurations possibles plus que par une logique unique (« concept mou ») Prise en compte du degré de symétrie dans le système (similitude ou non des obligations auxquelles sont soumises les autorités nationales et des fonctions des monnaies nationales) Force plus ou moins grande des contraintes qui simposent aux gouvernements

25 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 225 Symétrie des obligations et du rôle des monnaies Mode dajustement Forte (organisation multipolaire) MoyenneFaible (hiérarchie, discrimination) Automatique (contraintes fortes) Etalon-or théorique Etalon-or effectif UEM Zone franc Coopératif (disciplines collectives) Zones ciblesBretton Woods 2ème période SME Bretton Woods 1 ère période (jusquen 1960) Discrétionnaire (plus grande autonomie nationale) Flexibilité pureChange flottant avec dollar prépondérant mais instable (1973 – 1985) Dollar canadien flottant (1950 – 1962)

26 Ch. 3 - Le SMI - Diapo LE CADRE DANALYSE 1.1.Le marché des changes Les acteurs du marché des changes Les instrument du marché des changes Comment rendre compte de la fixation des taux de change ? 1.2.La balance des paiements 1.3.Comment peut-on définir le SMI ? Les définitions du SMI Quest-ce quune devise internationale ? Les différents types de régimes de change

27 Ch. 3 - Le SMI - Diapo Le cadre danalyse 1.3 Comment peut-on définir le SMI ? Quest-ce quune devise internationale ? 1 ère dimension de la devise internationale : liquidité 2 ème dimension de la devise internationale : stabilité Question de lexistence de contradictions entre ces deux principes + articulation entre volonté nationale et reconnaissance internationale

28 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 228 FonctionsUsages privésUsages officiels Unité de compte CotationsRattachement (point dancrage pour les autres monnaies) Moyen de paiement Facturation et change (exportations et importations des non- résidents réglées en dollar) Intervention des banques centrales Réserve de valeur Diversification des portefeuilles Réserves de change Bouclage du circuit financier international Intermédiation (=> secteur bancaire puissant) Prêteur en dernier ressort (en cas de crise de liquidité-solvabilité) Le dollar comme monnaie internationale Source : Bourguinat H., Teïletche J. et Dupuy M., Finance Internationale, Dalloz, 2007

29 Ch. 3 - Le SMI - Diapo LE CADRE DANALYSE 1.1.Le marché des changes Les acteurs du marché des changes Les instrument du marché des changes Comment rendre compte de la fixation des taux de change ? 1.2.La balance des paiements 1.3.Comment peut-on définir le SMI ? Les définitions du SMI Quest-ce quune devise internationale ? Les différents types de régimes de change

30 Ch. 3 - Le SMI - Diapo Le cadre danalyse 1.3 Comment peut-on définir le SMI ? Les différents types de régime de change 1- Les régimes de changes fixes 3 avantages majeurs : Discipline monétaire Stabilité nominale du change avec impact positif sur le commerce international Coordination des décisions en cas de réajustement 3 inconvénients notables : Contrainte sur la politique monétaire Existence possible dasymétrie entre les monnaies dans les ajustements Facilite la spéculation

31 Ch. 3 - Le SMI - Diapo Les régimes de changes flottants 4 avantages majeurs : Politique monétaire autonome Symétrie entre les monnaies face aux marchés Spéculation plus complexe Mise en place de stabilisateurs automatiques en cas de déséquilibres 5 inconvénients notables : Absence de contrainte immédiate en matière de discipline monétaire Instabilité nominale des taux de change peut peser sur les échanges internationaux Absence de pression à la coordination des nations Risque de bulles spéculatives et de logiques mimétiques sur les marchés Difficile arbitrage pour les nations entre autonomie et crédibilité

32 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 232 RigiditéFlexibilité Absence de monnaie nationale : Union monétaire, dollarisation (25 pays en 2008) Caisse démission (currency board) (13 pays) Régime conventionnel de parités fixes (fluctuations + ou – 1 %)(68 pays) Bandes de fluctuation horizontales ( variations > à 1 % / taux fixe) (3 pays) Parités mobiles (peg) : ajustements périodiques de petite amplitude en réponse à des variables quantitatives (8 pays) Bandes de fluctuation mobiles (crawling peg) (2 pays) Flottement contrôlé (44 pays) Flottement pur (25 pays) Graduation des régimes de change entre les deux cas polaires

33 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 233

34 Ch. 3 - Le SMI - Diapo 234 Types de régimes CaractéristiquesExemplesAvantagesInconvénients Régimes darrimage ferme Donnent cours légal à la monnaie dun autre pays (dollarisation ou euroisation intégrale) Ou Imposent à la banque centrale de conserver des avoirs extérieurs dun montant au moins égal à la monnaie locale en circulation et aux réserves bancaires (caisse démission) Panama (dollar) Monténégro (euro) RAS de Hong Kong (caisse démission) Politique budgétaire et structurelle solide Faible inflation Régime durable => faible incertitude quant à la tarification des transactions internationales. Pas de politique monétaire indépendante (pas de taux de change à ajuter, taux dintérêt liés à ceux du pays dancrage) Impact sur la croissance ? Régimes darrimage souple Monnaies qui conservent une valeur stable par rapport à une dancrage ou à une unité monétaire composite : Marges de fluctuations plus ou moins étroites (de +/- 1% à +/- 30%) évolution éventuelle de larrimage (en fonction du différentiel de taux dinflation) Costa Rica Hongrie Chine Inflation contenueFlexibilité limitée de la politique monétaire Vulnérabilité aux crises financières : risque de dévaluation forte voire dabandon de lancrage. Régimes de taux de change flottant Taux de change surtout déterminé par le marché : Pas dintervention de la banque centrale (flottement libre) ou Interventions (flottement dirigé) mais uniquement pour limiter les fluctuations à court terme du taux de change. Suède, Islande, Etats-Unis Zone euro Japon Royaume-Uni Politique monétaire indépendante Risque de fluctuations importantes du taux de change


Télécharger ppt "Ch. 3 - Le SMI - Diapo 21 1.LE CADRE DANALYSE 1.1.Le marché des changes 1.1.1.Les acteurs du marché des changes 1.1.2.Les instrument du marché des changes."

Présentations similaires


Annonces Google