La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réunion des chefs de travaux Académie de Versailles – 1 er février 2012 01/02/20121 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réunion des chefs de travaux Académie de Versailles – 1 er février 2012 01/02/20121 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN."— Transcription de la présentation:

1 Réunion des chefs de travaux Académie de Versailles – 1 er février /02/20121 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

2 01/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 2 Hommage à Didier Prat

3 Missions des chefs de travaux Organisation des enseignements technologiques et professionnels. Coordination et animation des équipes d'enseignants. 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN Missions très importantes compte-tenu de la réforme du lycée (général, technologique et professionnel), en particulier des séries technologiques et de la généralisation du baccalauréat professionnel en 3 ans.

4 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 4 Extension du rayonnement du chef de travaux Il semble pertinent denvisager une extension des missions du chef de travaux dans un bassin au niveau des collèges par exemple dans une forme à définir. Cela participe au rayonnement de la discipline, doit permettre, où cela est nécessaire, « daméliorer » lenseignement de la technologie au collège et doit faciliter les orientations vers S-SI et STI2D.

5 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 5 Le chef de travaux est un relai des corps dinspection pour la mise en place de la politique éducative décidée par le ministre. Doù certaines interrogations devant le comportement de quelques-uns …

6 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 6 Série STI2D La série STI2D na pas vocation à nêtre implantée que dans les « lycées historiques »

7 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 7 La série STI2D a pour finalité daugmenter le vivier des jeunes qui poursuivent des études supérieures longues scientifiques et technologiques.

8 STI BTS STI2D Au plus haut niveau : M2 donc L, BTS, DUT Prépare à la poursuite d études Programmes écrits en fonction des BTS La série STI2D na plus comme objectif final de préparer un BTS. 01/02/20128 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN La série STI2D est une vraie voie scientifique et technologique spécifique offrant une alternative à la série S. Elle est destinée à accueillir des élèves qui nont pas le profil et lappétence pour faire S, mais dont le potentiel peut leur permettre denvisager une poursuite détudes au plus haut niveau même si de nombreux parcours passeront par une STS.

9 Objectif Faire de la série STIDD une voie dexcellence au même titre que la voie générale destinée à conduire les élèves au niveau M. Cest un message qui nest pas encore toujours compris et assimilé. 01/02/20129 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

10 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 10 Les équipes pédagogiques doivent être judicieusement désignées. Il ny a ni spécialiste de lenseignement transversal, ni spécialiste des enseignements spécifiques de spécialité.

11 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 11 Il est indispensable que lenseignement transversal ne soit pas découpé entre plusieurs professeurs. Cest encore trop souvent le cas, et cest regrettable.

12 Rôle du chef de travaux Participer au choix judicieux des équipes pédagogiques. Aider les enseignants : - à proposer un exemple dorganisation pédagogique et de contenus de séquences ; - à élaborer des séquences pédagogiques à travers une démarche type. 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

13 La démarche pédagogique proposée Choisir des centres dintérêt pour constituer une progression pédagogique cohérente en fonction des compétences du programme. Identifier des supports didactiques pertinents et disponibles (en tenant compte des contraintes de démarrage de la formation). Choisir des durées de formation par CI compatibles avec la durée totale de formation 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

14 Un point de départ imposé : les compétences du programme Identifier les connaissances de première. Repérer les liens avec les mathématiques et la physique. Bien assimiler les commentaires à associer au document daccompagnement 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

15 Les centres dintérêt : un choix qui relève de chaque équipe pédagogique Permettre une progression pédagogique cohérente. Respecter le cadre proposé dans le document daccompagnement (cible MEI/FSC). Garder, si possible, les mêmes CI en première et terminale. Proposer, en fin de première, un lien fort entre projet de spécialité et un CI de synthèse. 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

16 Une approche progressive et structurée FonctionnelStructurelComportemental Matière Caractéristiques des matériaux et des structures Caractérisation des matériaux et des structures Dimensionnement et choix des matériaux et structures Relation M/E Efficacité énergétique dans la relation M/E Optimisation des choix M/E dun système par simulation Énergie Formes et caractéristiques de lÉnergie Caractérisation des chaînes dénergie, rendement Amélioration de lefficacité énergétique à partir de simulations Relation E/I Efficacité énergétique dans la relation E/I Optimisation des choix E/I par simulation temporelle dun système Information Formes et caractéristiques de linformation Caractérisation des chaînes dinformation, réseaux Validation dune commande et de son support par simulation Relation I/M Captage de linfo Optimisation des choix I/M par simulation fréquentielle dun système 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

17 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 17 Un document daccompagnement mathématiques – SPCFA – STI est en cours délaboration. La concertation entre ces 3 disciplines est FONDAMENTALE.

18 Élève en activité pratique Support denseignement de type « sous sous-système » (ex. : entraînement par chaîne) Support denseignement (ex. : vélo) Une équipe travaille autour dun îlot (évolution possible des élèves) : objet technique + maquettes ; PC + écran + connexion internet. 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN Les laboratoires : adopter le concept dîlots comme au collège

19 - de mobilier modulaire ou non ; - dordinateurs (2 au mieux) ; - dune connexion au réseau ; - dun objet technique et de ses sous-ensembles. Un îlot peut être constitué : 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN Cela doit conduire à une autre organisation des activités expérimentales (plus de TP tournants).

20 Deux types de supports : - des supports réels permettant aux élèves de mener des activités pratiques concrètes (observation, analyse, les réglages, montage/démontage, mesures, etc.) ; - des supports virtuels, numériques, accessibles éventuellement à distance. 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

21 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 21 L'utilisation d'un support doit d'abord permettre d'identifier des principes technologiques et pas forcément doptimiser des performances. Des systèmes didactiques sont possibles (pas forcément des systèmes lourds didactisés), mais les supports de type professionnels destinés à garantir une production donnée ne sont pas recommandés.

22 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 22 Lien utile : Les démarches dinvestigation, de résolution de problèmes et de projet doivent être au cœur de la didactique de la discipline.

23 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN Une épreuve écrite nationale de 4 heures élaborée à partir dun système pluri technologique portant sur lévaluation des compétences, et connaissances associées, indiquées dans la partie relative aux enseignements technologiques communs du programme des enseignements technologiques de la série STI2D. Évaluation au baccalauréat Projet (rien nest décidé ni finalisé)

24 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 24 Elle se décompose en deux parties indépendantes : - une première partie relevant dune approche ciblée sur une problématique particulière ; -une seconde partie intégrant une approche globale pluri-technologique. Projet (rien nest décidé ni finalisé)

25 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 25 Lanalyse dun ou deux systèmes pluri-technologiques doit permettre daborder la totalité des champs techniques (matière, énergie, information) traités dans lenseignement transversal. Un unique système permettant daborder tous les champs peut servir de support aux deux parties de lépreuve. Projet (rien nest décidé ni finalisé)

26 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN Une évaluation du projet au cours de sa réalisation et lors dune soutenance terminale. La LV sera intégrée dans cette évaluation. Des sujets zéro seront disponibles avant la fin de cette année scolaire.

27 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 27 Effectifs à la rentrée 2011

28 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 28 Redoublants en Les redoublants seront scolarisés dans les nouvelles séries et seront accompagnés avec des stages de remise à niveau et laccompagnement personnalisé/ Les redoublants pourraient demander à être dispensés de lépreuve portant sur lenseignement technologique en LV1. Des épreuves spécifiques de physique-chimie et de technologie pourraient être prévues. Projet (rien nest décidé ni finalisé)

29 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 29 Série S-SI La spécialité sciences de lingénieur devrait être implantée dans les tous les lycées qui proposent la série S

30 Distinguer S-SI de STI2D, le premier étant plus conceptuel. Ne pas se limiter aux seuls génie électrique et génie mécanique, en sappuyant sur des systèmes pluri technologiques complexes et non uniquement mécatroniques. Rappels : principes retenus pour la rénovation du programme de SI 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

31 Élaborer un programme tel que les activités de TP ne soient plus une finalité mais des modalités pédagogiques. Gommer la difficulté liée à lhoraire de 8 heures. Sappuyer sur le programme actuel tout en le rénovant dans ses contenus et sa présentation. 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

32 Veiller à ne pas faire un enseignement de sciences appliquées et laisser une composante Conception qui ne soit pas « lassemblage de deux pièces épaulées avec une vis CHc ». 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

33 Proposer des architectures de solutions, sous forme de schémas ou dalgorigrammes. 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

34 34 Identifier et caractériser les grandeurs agissant sur un système Proposer ou justifier un modèle Résoudre et simuler Valider un modèle Justifier le choix dun protocole expérimental Mettre en œuvre un protocole expérimental Analyser le besoin Analyser le système Caractériser des écarts Rechercher et traiter des informations Mettre en œuvre une communication SYSTÈME ANALYSER MODÉLISER EXPÉRIMENTER COMMUNIQUER 01/02/2012

35 Horaire élève : 6 heures + une heure de TPE pluridisciplinaire en première ; 6 heures + 70 heures de projet pluridisciplinaire en terminale. 01/02/ Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN

36 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 36 Laboratoire Un seul laboratoire évidemment organisé en îlots comme pour la série STI2D. Enseignement Il est assuré par un professeur et un seul par niveau.

37 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 37 Une épreuve écrite de 4 heures élaborée à partir dun système pluri technologique. Un sujet zéro sera disponible en fin dannée scolaire. Une évaluation du projet PLURI DISCIPLINAIRE au cours de sa réalisation et lors dune soutenance terminale. Des réflexions doivent être menées sur ce projet. Évaluation au baccalauréat Voir note au BOEN spécial n°7 du 6 octobre 2011

38 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 38 Innovation : LV et technologie 01/02/2012

39 Deux langues vivantes dans les enseignements obligatoires communs aux séries pour un horaire globalisé de 3 heures. Approche par compétences avec niveaux attendus : B2 pour la LV1 et B1 pour la LV2. 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 39

40 Mais aussi un enseignement « technologique en langue vivante 1 » de 36 heures annuelles : - pris en charge conjointement par deux enseignants - un enseignant de langues et un enseignant de technologie (ceux de la division) ; - qui repose entièrement sur le programme de technologie de la série concernée. 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 40

41 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 41 Cet enseignement fait intervenir des démarches collaboratives et complémentaires entre les deux disciplines ainsi que des modalités pédagogiques variées (présence simultanée ou alternée des professeurs). 01/02/2012

42 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 42 Les sujets détude en LV portent sur la coloration de chaque série et sont susceptibles de motiver les élèves tout en les préparant à lenseignement technologique en langue étrangère. 01/02/2012

43 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 43 Il sagit dun point fort de la réforme du lycée qui donne « un plus » aux séries technologiques. Un document daccompagnement est en cours de réalisation.

44 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 44 Enseignements dexploration et spécialités

45 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 45 Une attention particulière doit être apportée aux enseignements dexploration CIT, MPS et SI, en particulier sur les stratégies et les activités pédagogiques. Ils ne doivent pas servir de variable dajustement pour les états VS. Il faut promouvoir leur implantation dans tous les établissements.

46 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 46 Il faut investir lenseignement dexploration MPS et participer à la pluridisciplinarité avec les mathématiques, les SPCFA et les SVT. Nous devons être présents dans lenseignement spécialité ISN en terminale S.

47 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 47 Nouveaux concours de recrutement

48 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 48 CAPET de sciences industrielles de lingénieur avec 4 options : option architecture et construction ; option énergie ; option information et numérique ; option ingénierie mécanique (arrêté du 17 mars 2011 publié au JORF du 2 avril 2011).

49 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 49 Agrégation de sciences industrielles de lingénieur comprend trois options : option sciences industrielles de lingénieur et ingénierie des constructions ; option sciences industrielles de lingénieur et ingénierie électrique ; option sciences industrielles de lingénieur et ingénierie mécanique (arrêté du 25 novembre 2011 publié au JORF du 10 janvier 2012). Première session en 2013.

50 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 50 Avenir

51 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 51 Il faut proscrire le repliement sur soi-même et la frilosité. Lheure est venue de souvrir et de se confronter aux autres disciplines. Il ny a pas de fatalité, là où la réforme de la série STI2D a été portée par toute la communauté éducative, les effectifs sont satisfaisants.

52 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 52 Il est maintenant nécessaire de formaliser la cohérence de la discipline du cycle 3 de lécole aux CPGE. Un PNF sur ce sujet devrait être organisé en 2012.

53 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 53 Le groupe STI compte beaucoup sur les chefs de travaux pour que les objectifs de ces rénovations soient atteints le plus rapidement possible.

54 01/02/2012 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN 54 Les nouvelles technologies nous ont condamnés à devenir intelligents Michel Serres


Télécharger ppt "Réunion des chefs de travaux Académie de Versailles – 1 er février 2012 01/02/20121 Norbert Perrot - Doyen du groupe STI de l'IGEN."

Présentations similaires


Annonces Google