La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le PET/CT dans la planification des traitements oncologique Roland HUSTINX Service de Médecine nucléaire CHU Liège.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le PET/CT dans la planification des traitements oncologique Roland HUSTINX Service de Médecine nucléaire CHU Liège."— Transcription de la présentation:

1 Le PET/CT dans la planification des traitements oncologique Roland HUSTINX Service de Médecine nucléaire CHU Liège

2 PET/CT FDG Acquisition séquentielle rapide dune étude PET et dune étude CT CT : low dose, ±C, etc. en oncologie gynécologique, le bénéfice du CT+C est, au mieux, très limité

3

4

5 Planification des traitements Cancer du col utérin extension ganglionnaire et à distance évaluation de la réponse thérapeutique Cancer de lovaire détection et staging de la récidive

6 Cancer du col: évaluation initiale 72 publications 5042 patientes

7 Cancer du col : évaluation initiale

8 Performances en fonction du stade

9 PET/CT Extension locale = 0 (IRM !) Invasion ganglionnaire : paraaortique > pelvien Sensibilité pour les micrométastases VPN FIGO IB/II (gg paraaortiques) : 92% Boughanim et al. J Clin Oncol 26:

10

11 Evaluation de la réponse thérapeutique PET/CT 3 mois après la fin du traitement 92 patientes (42 FIGO IIB) Radio-chimiothérapie Schwarz et al. JAMA 21, 2007Vol 298, No. 19

12 PET/CT : évaluation post thérapeutique En analyse multivariée, le PET/CT post traitement est hautement prédictif

13 PET/CT : évaluation précoce de la réponse PET/CT pendant la radiothérapie adaptation individuelle de la dose en fonction de la réponse adaptation de la chimio. Lymphomes (poumon, rectum,...) ?

14 Cancer ovarien Rôle très limité au diagnostic Evaluation de la réponse thérapeutique : données encourageantes mais limitées En post traitement : Evaluation de la maladie résiduelle Identification de la récidive (suivi biologique ou radiologique)

15 Récidive : impact sur la prise en charge Modification du plan thérapeutique dans 34 à 59 % des cas M.J. Fulham et al. / Gynecologic Oncology 112 (2009) 462–468

16 Localisation des lésions additionnelles décelées par le PET/CT

17

18

19 Conclusions Cancer du col utérin avec lIRM, standard dans lévaluation préthérapeutique évaluation après traitement : à confirmer évaluation en cours de traitement : à investiguer Cancer de lovaire évaluation après traitement et suivi (sur base biologique et/ou radiologique)


Télécharger ppt "Le PET/CT dans la planification des traitements oncologique Roland HUSTINX Service de Médecine nucléaire CHU Liège."

Présentations similaires


Annonces Google