La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rencontre Internationale de la Francophonie Economique : Québec du 16 au 20 mai ________________________ Contraintes externes et avantages compétitifs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rencontre Internationale de la Francophonie Economique : Québec du 16 au 20 mai ________________________ Contraintes externes et avantages compétitifs."— Transcription de la présentation:

1 Rencontre Internationale de la Francophonie Economique : Québec du 16 au 20 mai ________________________ Contraintes externes et avantages compétitifs dans lespace francophone. Par Professeur Moustapha Kassé

2 LOIF a plus de quatre décennies dexistence. Elle aura mis en place de multiples organisations qui, de laveu de beaucoup de ses responsables, ont produit des résultats mitigés voire simplement médiocres. Abdou Diouf «Je ne parviens toujours pas à mexpliquer, ni à expliquer aux francophones militants qui vivent sur dautres rivages, le désamour des Français pour la francophonie ». Il aurait pu y ajouter des canadiens, des québéquois et des citoyens des ACP qui forment les trois composantes de son organisation. 2

3 Premièrement que lOIF dans son ensemble ne peut être en dehors de la mondialisation avec, en clair, le respect scrupuleux des règles de fonctionnement libérales et compétitives de lordre mondial au double plan économique et politique ; Deuxièmement que la France ne peut ni sortir ni déroger aux règles de fonctionnement de LUNION EUROPÉENNE et prochainement de lOrganisation de la Méditerranée en voie de formation. Il en va de même pour le Canada membre de lALENA. 3

4 Le troisième fait est lunification ou au moins lharmonisation, sous hégémonie anglo-saxonne, des modes de production et de consommation de tous les biens et à léchelle planétaire. En définitive, la mondialisation multipolaire et complexe dominée par la formation de puissants blocs de haute compétition. La Francophonie peut et doit y occuper une place centrale. 4

5 Les atouts tangibles de la Francophonie: Le premier atout est dordre économique : le poids économique est appréciable : un espace de 800 millions dhabitants, une surface commerciale comprenant 18,9 % des exportations et 19 % des importations mondiales 19 % du commerce mondial de marchandises. 5

6 Le second atout est relatif à la densité politique présentée par 68 Etats membres soit plus du tiers des Nations Unies. La francophonie doit peser dans les affaires politiques du monde si elle sen donne les moyens Le troisième atout est relatif à son vecteur dunification ou dharmonisation de lespace : la langue commune de communication a une triple valeur culturelle, économique et sociale. 6

7 Le premier axe est Comment construire des avantages compétitifs cest-à-dire fabriquer de bons produits, à de bons prix et pour accéder sur de bons marchés. Pour ce faire, trois investissements indispensables qui vont créer une série dexternalités positives et lancer une dynamique de croissance soutenue: des Investissements massifs dans les ressources humaines, des investissements dans le capital physique et les infrastructures de base et dans les TIC. Ces investissements créeront sans conteste les bases dune véritable compétitivité. 7

8 Le deuxième axe concerne les acteurs et les secteurs cest-à-dire lEtat et le secteur privé : ils doivent évoluer dans une parfaite synergie le premier faisant ce que le second ne peut faire Le troisième axe concerne les mécanismes institutionnels intégrateurs de mise en œuvre des actions retenues. Au-delà dune politique de saupoudrage consistant à faire fonctionner une foultitude dorganismes sous-optimaux, lOIF doit choisir de créer des institutions et des mécanismes pertinents et performants 8

9 Ce nest quen étant compétitive que la Francophonie peut affirmer une présence profitable dans la mondialisation. Partant de ses atouts assez substantiels, elle ne peut gagner quen développant ce quelle fait mieux que les autres acteurs du jeu mondial. Cela suppose: Dabord des principes fondateurs qui sont au nombre de trois : - la préparation des acteurs et de lenvironnement pour affronter la mondialisation 9

10 - Développer et promouvoir des entreprises conjointes et les mettre en condition. - Inscrire toutes les actions dans une dynamique dintégration et délargissement de lespace. Ensuite, créer des institutions multinationales en conformité avec ces principes et qui seraient tournées exclusivement vers leur mise en œuvre: trois peuvent être appréhendées: - Une institution de Régulation et dharmonisation - Une Institution dAppui et daccompagnement à la compétitivité des acteurs - Une institution de financement Enfin lindispensable restructuration pour une cohérence et une efficacité institutionnelle 10

11 Pour terminer, jetons un énorme pavé dans la mare: La CFD française et lACDI canadienne ne pourraient-elles ou ne devraient-elles pas rejoindre un système institutionnel francophone réorienté et rénové. Ces deux institutions nauront jamais ni les ressources financières, ni la même efficacité institutionnelle, ni la surface dintervention que lUSAID dont elles prétendaient être linterface. GRAND MERCI POUR VOTRE INDULGENCE ! 11


Télécharger ppt "Rencontre Internationale de la Francophonie Economique : Québec du 16 au 20 mai ________________________ Contraintes externes et avantages compétitifs."

Présentations similaires


Annonces Google