La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fabrice Hatem, AFII, Groupe de travail IAA, Paris 22 septembre 2006 Industries agro-alimentaires : le point sur la compétition entre territoires daccueil.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fabrice Hatem, AFII, Groupe de travail IAA, Paris 22 septembre 2006 Industries agro-alimentaires : le point sur la compétition entre territoires daccueil."— Transcription de la présentation:

1 Fabrice Hatem, AFII, Groupe de travail IAA, Paris 22 septembre 2006 Industries agro-alimentaires : le point sur la compétition entre territoires daccueil en Europe et sur les performances françaises

2 © AFII , avenue Vélasquez Paris Sommaire Linternationalisation des IAA: une tendance de fond Les investissements internationaux dans les IAA en Europe Les investissements internationaux dans les IAA en France

3 © AFII , avenue Vélasquez Paris Données de cadrage sur les IAA dans le monde La filière agro-alimentaire est définie dans cette étude comme « lensemble des activités associées à la transformation de produits agricoles en produits alimentaires, ainsi que toutes les autres activités permettant lobtention de denrées comestibles ». Il sagit de la première industrie mondiale, représentant à elle seule le quart de lactivité manufacturière, près de 4 % du PIB de la planète et employant au total 22 millions de personnes. Rôle dominant des pays développés (Europe notamment) qui représentent plus de 70 % de la production et du marché mondiaux), mais dynamisme des pays émergent. Structure duale : Une poignée de très grandes groupes multinationaux diversifiés, une multitude de PMI positionnées sur leur marché local et/ou des produits de niche.

4 © AFII , avenue Vélasquez Paris Les IAA dans le monde : données de base Source : Ciheam, 2004

5 © AFII , avenue Vélasquez Paris Linternationalisation, une tendance de fond Le contexte : ouverture des marchés nationaux, déplacement de la demande vers les pays émergents, nécessité de mettre en place des stratégies de différenciation sur les marchés saturés des pays développés, concentration de la distribution, contraintes réglementaires croissantes, apparition de nouveaux concurrents issus des pays émergents (ex : Chine). La réponse des firmes : positionnement sur les produits nouveaux et/ou à forte valeur ajoutée dans les pays développés et sur les produits de masse à croissance rapide sur les marchés émergents ; recherche dun accroissement du pouvoir de marché à travers lacquisition de firmes concurrentes et/ou complémentaires dans les segments-clés ; Création de marques globales tout en sadaptant aux spécificités de la demande locale ; rationalisation des activités sur les marchés matures et recherche de nouveaux débouchés dans les pays émergents. Doù 4 facteurs dinternationalisation : accès aux marchés ; concentration de loffre au sein de chaque segment avec un rôle croissant des firmes multinationales ; accès aux ressources et aux compétences ; délocalisation des raisons de coût.

6 © AFII , avenue Vélasquez Paris Les modalités de linternationalisation Poursuite du développement des exportations (les produits des IAA représentaient 7,2 % du commerce mondial de marchandises en 2002) ; partenariats ; mais surtout essor des flux dinvestissements : acquisitions (par exemple dans les boissons en 2002 et 2004) et implantations directes. Le niveau dinternationalisation des firmes des IAA est situé dans la moyenne du secteur manufacturier. Par exemple, les filiales étrangères représentaient en ,9 % du total de la valeur ajoutée des firmes US des IAA contre 28,6 % pour lensemble de lindustrie. LEurope de louest est toujours la première région daccueil des firmes multinationales dans le monde malgré lattractivité croissante des pays émergents. Facteurs dattractivité de lEO: accès au marché, mouvement de régionalisation des firmes ouest-européennes

7 © AFII , avenue Vélasquez Paris LEurope de louest toujours première région daccueil, mais progression des pays émergents Source : Tozanli, 2004 Nombre de filiales des 100 principales firmes multinationales par r é gion d accueil

8 © AFII , avenue Vélasquez Paris Un outil de mesure : lobservatoire des investissements internationaux en Europe Approche traditionnelle par les IDE mal adaptée à la mesure des flux de projets greenfieds. Doù développement de nouveaux outils dintelligence économique pour repérer les projets dinvestissements. Ex : Ernst/Young, IBM/PLI, Locomonitor, Observatoires AFII Méthode : recensement des projets dinvestissement internationaux mobiles à partir de différentes sources (WEB, presse, etc.). Les projets « mobiles » sont ceux pouvant donner lieu à une compétition entre les pays daccueil potentiels. Ils correspondent dans presque tous les cas à la production dun bien ou service susceptible de faire lobjet dun échange international. Chaque projet est décrit par une quinzaine de paramètres (pays dorigine, de destination, secteur, emplois créés, fonction, etc.). Des analyses par fonction (Logistique, R&D, QG, etc.) peuvent donc être réalisées à partir de cet outil. Champ : Europe (+ éventuellement pays méditerranéens à partir de la base-fille MIPO/Anima). Observations réalisées depuis 2002

9 © AFII , avenue Vélasquez Paris Les projets internationaux dans les IAA en Europe : caractéristiques générales Taille relativement limitée du « marché » : environ 130 projets par an entre 2002 et 2005, soit 5,3 % des projets et 3,5 % des emplois créés « à létranger » par les firmes multinationales Taille des projets relativement faible : 108 emplois en moyenne, contre 223 pour lensemble des secteurs. Marché de « petits » projets, éclatés entre un nombre important de sociétés (grosses PME…) avec également contribution forte dun noyau de grandes multinationales Part dominante des projets de production : plus des ¾ des emplois créés en Europe, avec également un peu de logistique LEurope de louest principale région dorigine et de destination des projets, mais la part des pays de lest dans laccueil des investissements nest plus négligeable

10 © AFII , avenue Vélasquez Paris Evolution globale du marché des projets internationaux en IAA Ann é e Total Emplois cr éé s Projets Projets renseign é s Taille moyenne106,964,9155,4107,4108,0

11 © AFII , avenue Vélasquez Paris Une très forte proportion de projets de petite taille Source : AFII Répartition par taille de projet des projets et des emplois créés

12 © AFII , avenue Vélasquez Paris Des projets répartis entre un grand nombre dinvestisseur…. SociétéEmplois créésProjetsProjets cumulés % projets cumulé Nestlé ,6 Coca Cola ,5 Mars inc ,2 Danone308468,7 Unilever ,0 Heineken ,1 Pepsico ,3 Diageo ,2 Chipita ,2 Cargill ,1 Campina ,0 Tchibo Holding AG059017,0 Philip Morris ,7 Haribo ,5 British American Tobacco ,2 Principaux investisseurs en Europe selon le nombre de projets

13 © AFII , avenue Vélasquez Paris … même si la concentration est plus forte en termes demplois créés Les vingt premiers investisseurs en Europe par emplois cr éé s Source : AFII Soci é t é Nbre de projets Emplois cr éé sEmplois cumul é s% Cumul é Heineken ,5 Patrick Louis Group ,0 Philip Morris ,7 Hilton Food ,1 Torun Pacific ; Nestle ; General Mills ,3 Royal Greenland ,6 Diageo ,0 Nestl é ,2 Cadbury Schweppes plc ,2 Dawn Group ,9 Unilever ,5 Danish Crown ,1 Coca Cola ,5 Chipita ,8 Kamps AG; Barilla ,1 Kraft Foods ,4 Molkerei Alois M ü ller GmbH ,8 Remzi Kaplan ,1 Sammisound Tech ,4

14 © AFII , avenue Vélasquez Paris Rôle dominant de la fonction production Source : AFII Répartition des projets et des emplois internationaux créés en Europe dans les IAA

15 © AFII , avenue Vélasquez Paris Les entreprises ouest-européennes à lorigine de près des ¾ des emplois créés Répartition des projets et des emplois crées en Europe selon la région dorigine Source : AFII

16 © AFII , avenue Vélasquez Paris LEurope de louest accueille 70 % des projets et 60 % des emplois… Répartition des projets et des emplois créés selon la région daccueil Répartition des projets et des emplois créés selon la région daccueil Source : AFII

17 © AFII , avenue Vélasquez Paris … mais une poussée des pays de lest perceptible en 2005 Source : AFII Répartition des projets internationaux en Europe par région daccueil

18 © AFII , avenue Vélasquez Paris Dix premiers pays daccueil en Europe Pays Emplois% Pologne341814,9 Espagne325614,2 Bulgarie246010,7 France244610,6 Roy.-Uni20979,1 Allemagne18328,0 Hongrie12955,6 Irlande11194,9 Portugal8803,8 Belgique6442,8 Pays Projets% France8616,2 Espagne5911,1 Royaume-Uni478,9 Pologne366,8 Allemagne346,4 Roumanie315,8 Hongrie285,3 Belgique275,1 Bulgarie264,9 R é p. Tch è que 214,0

19 © AFII , avenue Vélasquez Paris Analyse par segments : le marché global Répartition des emplois créés et des projets par segments dactivité Source : AFII Projets Emplois

20 © AFII , avenue Vélasquez Paris Quelques conclusions sur le marché européen Europe de louest toujours favorisée par la taille de son marché et par la qualité de son environnement industriel Mais implantations en nombre croissant dans les pays de lest dans une logique daccès à des marchés dynamiques On est moins dans une logique de délocalisations (comme par exemple dans lautomobile) que dexpansion des firmes vers les marchés est-européens où elles participent à la (re)structuration du secteur des IAA. Importance forte des PME, taille relativement faible des projets : on est sur un marché relativement atomisé. Pas de grosses unités comme dans lautomobile.

21 © AFII , avenue Vélasquez Paris La position française Les performances françaises sont bonnes en Europe : premier pays daccueil des projets, 4 ème pays daccueil des emplois (performance remarquable en production). Bonne attractivité par rapport à ses voisins. La part des IAA dans les créations demplois dorigine étrangère en France est cependant en tassement au cours des années récentes Les projets étrangers dans les IAA ont créé au cours des années environ 1500 emplois par an Projets essentiellement en production, de taille relativement petite Les principaux investisseurs sont dorigine ouest-européenne Nord-Pas-de-Calais, Picardie en tête du palmarès Le taux de pénétration étranger dans les IAA, quoiquélévé, reste inférieur à la moyenne de lindustrie

22 © AFII , avenue Vélasquez Paris La France, 1 ème puissance agroalimentaire européenne Répartition du CA de lindustrie agroalimentaire dans lUE en 2002(%) Source : Eurostat

23 © AFII , avenue Vélasquez Paris Des parts de marché françaises relativement élevés en IAA pour les projets … Part de la France dans les projets internationaux en Europe par secteurs Source : AFII

24 © AFII , avenue Vélasquez Paris … comme pour les emplois créés Part de la France dans les créations demplois en Europe par secteurs Source : AFII

25 © AFII , avenue Vélasquez Paris Tassement du nombre demplois créés en France après le haut niveau atteint en Emplois créés Source : AFII Projets réalisés

26 © AFII , avenue Vélasquez Paris Une taille moyenne des projets relativement faible et en diminution Taille moyenne des projets étrangers en France (nombre demplois) Source : AFII

27 © AFII , avenue Vélasquez Paris Les projets dinvestissement concernent surtout la fonction production Source : AFII Répartition par fonction des investissements étrangers en IAA en France

28 © AFII , avenue Vélasquez Paris Les firmes européennes représentent plus de 80 % des créations demplois dans les IAA en France Répartition des projets et des créations demplois par pays dorigine Source : AFII

29 © AFII , avenue Vélasquez Paris Trois types dimplantations : création, extension, reprise Répartition des emplois créés ou préservés en France par type de projets Source : AFII

30 © AFII , avenue Vélasquez Paris Projets et emplois par région EmploisProjets RégionNombre% % Nord-Pas de Calais3938,017,69922,3 Picardie2251,010,1245,4 Alsace1955,08,7337,4 Aquitaine1494,06,7265,9 Bretagne1490,06,7225,0 Lorraine1234,05,5194,3 Ile-de-France1146,05,1184,1 Rhône-Alpes1094,04,9306,8 Provence-Alpes-Côte d'Azur1054,04,7204,5 Midi-Pyrénées1051,04,7265,9 Languedoc-Roussillon941,04,2184,1 Basse-Normandie728,03,3132,9 Bourgogne679,03,0173,8 Centre645,02,9153,4 Auvergne618,02,8102,3 Haute-Normandie559,02,581,8 Champagne-Ardenne536,02,4153,4 Pays-de-la-Loire436,01,9122,7 Dom-Tom260,01,292,0 Poitou-Charentes133,00,640,9 Franche-Comté86,00,440,9 Corse34,00,21 Limousin21,00,110,2 Total , ,0

31 © AFII , avenue Vélasquez Paris La présence étrangère dans les IAA en France Un présence forte : en 2002, les groupes dorigine étrangère employaient salariés, soit 22,6 % des effectifs du secteur et réalisaient 31,1 % de la valeur ajoutée, avec un taux de pénétration particulièrement élevé dans les corps gras et les industries diverses. Le degré douverture des IAA est donc relativement élevé, même sil reste inférieur à celui de lensemble de lindustrie manufacturière (où le taux de pénétration étrangère était respectivement en 2002 de 32,6 % et 37 % pour lemploi et pour la valeur ajoutée selon le SESSI). Les industries agroalimentaires ne représentent cependant au total quune fraction relativement réduite de la présence étrangère en France : 1,5 % des stocks dinvestissements étrangers à la fin 2003 selon les statistiques de la Banque de France et environ 2 % de lemploi sous contrôle étranger

32 © AFII , avenue Vélasquez Paris Une présence étrangère particulièrement marqué dans les corps gras et les industries diverses Part des groupes français et étrangers dans lemploi du secteur des IAA en France (2001) Source : Agreste

33 Merci pour votre attention !


Télécharger ppt "Fabrice Hatem, AFII, Groupe de travail IAA, Paris 22 septembre 2006 Industries agro-alimentaires : le point sur la compétition entre territoires daccueil."

Présentations similaires


Annonces Google