La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

T X, T Y, T Z : translations suivant X, Y et Z R X, R Y, R Z : rotations suivant X, Y et Z TZTZ RZRZ Z X TXTX RXRX RYRY TYTY Y Mise en position Dans lespace,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "T X, T Y, T Z : translations suivant X, Y et Z R X, R Y, R Z : rotations suivant X, Y et Z TZTZ RZRZ Z X TXTX RXRX RYRY TYTY Y Mise en position Dans lespace,"— Transcription de la présentation:

1 T X, T Y, T Z : translations suivant X, Y et Z R X, R Y, R Z : rotations suivant X, Y et Z TZTZ RZRZ Z X TXTX RXRX RYRY TYTY Y Mise en position Dans lespace, un solide possède six degrés de liberté. Si lon associe un repère orthonormé direct à lespace, les six degrés de liberté du solide sont: Lors de lusinage, un solide doit être complètement immobilisé cest-à-dire que chaque degré de liberté doit être supprimé par rapport à la porte pièce

2 Symbolisation de lélimination des degrés de liberté Chaque contact est représenté par un vecteur normal (perpendiculaire) à la surface considérée du référentiel. On lappelle normale de repérage Symbole projeté Symbole de base Référentiel Serrage

3 Principales règles de représentation Les normales de repérage sont installées: Du coté libre de la matière, directement sur la surface du référentiel et éventuellement sur une ligne de rappel en cas de manque de place. Éloignées au maximum pour une meilleure stabilité. Sur les vues où leurs positions facilitent leur compréhension. Affectées dun indice de 1 à 6.

4 Y Z X 1 6 Principales liaisons élémentaires utilisées en isostatisme Le nombre de degrés de liberté (DL) pouvant être supprimés par type de surface, cotation fonctionnelle et par tolérance géométrique de position. Type de surface Surface plane Désignation de liaison Nombre des degrés de liberté (DL) supprimés Nature des degrés de liberté TXTX TYTY TZTZ RXRX RYRY RZRZ Appui plan (supprime le maximum de DL sur la surface considérée) 3321 Appui linéaire254 Appui ponctuel Y Z X Y Z X 3

5 Surface cylindrique d X Z 5 4 Y L d X 5 Montage en lair Rq: Le 6 ème degré de liberté, qui correspond à la rotation de la pièce par rapport à son appareil de montage, est supprimé par adhérence. Il nest à lorigine daucune cote. On ne le représente pas X Y d 4 5 L 0,3 d Z X Centrage long: Appui ponctuel: 5 Appui plan: Centrage court: 4-5

6 5 3 Z X Repérage dun montage mixte Centrage court : 1-2 Pointe tournante : 3-4 Appui ponctuel: X Z Y Repérage dun montage entre pointes Pointe fixe : 1-2 Pointe tournante : 3-4 Appui ponctuel: 5 Surface conique Centrage long : Appui ponctuel: 5 X 3 4 YYYY 1-2 Plan de jauge Z 5 2 X 1 4 3

7 Cotation fonctionnelle B A 6 X Z 1 2 X Y 5 Z 3 X ± 0,1 Y Y ± 0, Suivant la précision des écarts des cotations fonctionnelles imposées sur le dessin de définition dune pièce

8 Tolérance géométrique de position B A Ø 0, Ø 30 H8 La tolérance de position géométrique de coaxialité est plus réduite que lintervalle de tolérance de la cote nominale 20, doù on obtient : centrage long sur la surface A appui ponctuel sur B


Télécharger ppt "T X, T Y, T Z : translations suivant X, Y et Z R X, R Y, R Z : rotations suivant X, Y et Z TZTZ RZRZ Z X TXTX RXRX RYRY TYTY Y Mise en position Dans lespace,"

Présentations similaires


Annonces Google