La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bernard Chastan MF1 1376015 mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 1 Lorganisation et lencadrement de la plongée en lac Objectif : réfléchir et proposer des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bernard Chastan MF1 1376015 mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 1 Lorganisation et lencadrement de la plongée en lac Objectif : réfléchir et proposer des."— Transcription de la présentation:

1 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 1 Lorganisation et lencadrement de la plongée en lac Objectif : réfléchir et proposer des éléments de réponse aux deux questions : - quest ce qui fait la spécificité de la plongée en lac ( ou quelles sont les caractéristiques particulières, positives ou négatives, à prendre en compte pour la plongée en lac, par rapport à la plongée « ordinaire » en mer tempérée); - comment cette spécificité peut – elle se traduire pour lorganisation et lencadrement des plongées en lac ?

2 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 2 rappels : lorganisation et lencadrement de la plongée « en général » (1) lorganisation dune plongée –répond à trois règles : lintérêt, la sécurité, le cadre réglementaire imposé par larrêté du 22 juin 1998 modifié 2004 ; les arbitrages éventuels se faisant toujours en faveur de la sécurité –prend en compte plusieurs paramètres : les plongeurs, le milieu, la météo, le matériel, les aspects administratifs, des contraintes ou caractéristiques particulières (ici par exemple le lac) –concerne lensemble des phases de réalisation concrète : avant-pendant-après limmersion proprement dite.

3 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 3 rappels : lorganisation et lencadrement de la plongée « en général » (2) Le guide de palanquée –intervient, dans le cadre réglementaire, sur les directives dun DP –dirige la palanquée en immersion et est responsable du déroulement de la plongée –sassure que les caractéristiques de la plongée sont adaptées aux circonstances et aux compétences des participants –Mobilise les savoir-faire et savoir-être adéquats avant-pendant-après limmersion proprement dite pour la bonne réalisation de la plongée

4 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 4 Spécificités : la plongée en lac, quel attrait, quel intérêt ? Le milieu est différent –Ambiance –Faune, flore Laccessibilité est meilleure, pour nous « clubs de lintérieur » –Plus grande proximité des sites –Côuts moindres (voir par ex; Chamagnieu)

5 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 5 Spécificités : un milieu différent Leau est douce Leau est froide La visibilité peut varier énormément et lenvasement des fonds est très fréquent La faune et la flore sont particulières Les courants sont généralement peu présents

6 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 6 Spécificités : règlements particuliers Généralement, un lac est soumis à une réglementation particulière (arrêté préfectoral, autorisation préalable du propriétaire ou du gestionnaire). Ex : lac dAnnecy –Interdiction totale de chasse sous-marine –Interdiction totale de plongée individuelle –Plongée exclue de certaines zones (stade nautique, frayères,…)

7 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 7 Spécificités : la fréquentation Pics de fréquentation estivale intense sur certains sites avec présence rapprochée dactivités diverses de nautisme et motonautisme : risques non négligeables de percussion par les navigations de surface

8 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 8 Conséquences directes Physiologiques Stress au froid et à lobscurité et risques induits Risque accru de narcose Sur le matériel Givrage du détendeur Sur la physique et les sensations associées Portance plus faible; « inertie » plus grande Sur lorientation Si forte turbidité (ou obscurité), difficulté éventuelle de sappuyer sur les repères visuels Sur la sécurité en surface Risque accru daccidents dus aux passages dembarcation

9 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 9 conséquences Au total risques globalement plus élevés et nécessité dadaptation aux spécificités du milieu et de vigilance accrue

10 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd Implications pour lorganisation (1) Connaître le lac et sa réglementation –prendre contact avec les structures locales –choisir un site approprié (topographie, possibilités de surveillance surface, moyens dalerte et de secours) Faire utiliser du matériel adapté –Détendeurs sous certification froid –Utilisation de 2 premiers étages et découplage entre respiration et gonflage de la stab (montage) –Éclairage nécessaire dès lespace médian –Equipement (7mm, gants, chaussons) –compas

11 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd Implications pour lorganisation (2) Réduire les effectifs de palanquée –2 plongeurs par encadrant, voire moins, 3 au maximum en explo. Prendre en compte les nécessités suivantes –adaptation progressive à la plongée en lac –clarté des procédures de sécurité (givrage de détendeur, parachute) –sécurisation spécifique éventuelle (pendeur mobile, fil dariane, liaisons entre plongeurs)

12 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd Implications pour le guide de palanquée (1) (outre lintégration des points précédents) Pour soi-même Acquérir une certaine expérience en lac avant dy faire de lencadrement –adaptation du matériel : lumière, détendeurs, lestage, compas –gestion du stress –gestion de plongée, réactions aux situations

13 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd Implications pour le guide de palanquée (2) En tant que guide Compléter le briefing et les vérifications avant plongée par quelques éléments spécifiques concernant : Le milieu (froid, obscurité) léquipement (lestage, gants, chaussons) le découplage respiration-gonflage stab les procèdures (givrage, parachute, progression « au contact »)

14 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd Implications pour le guide de palanquée (3) En tant que guide être attentif et sadapter au niveau technique et de stress des plongeurs anticiper les difficultés spécifiques (ex: passage de zones de forte turbidité, entrée en zone froide) diminuer sa vulnérabilité et renforcer sa présence (matériel adapté, double source de lumière)

15 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd Implications pour le guide de palanquée (4) En tant que guide tenir compte dans la gestion de la plongée de lexistence de risques accrus –gestion de lair en fonction de la profondeur et de léventualité dun givrage (ex: « mi bouteille » à p1us de 100 bars) –gestion des paliers tenant compte du froid –émersion au parachute si pas de bateau de plongée au mouillage après la plongée, veiller autant que possible à une bonne récupération du froid.

16 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd En conclusion : vigilance et adaptation nécessaires …… pour vivre aussi des grands moments …… en plongée lac Thats all Folks Biblio : mémoire d' Instructorat Régional.de Bernard Marchand (voir notamment les chapitres 1-3, 3-2, 3-3, 4 et annexes sur le débit continu)

17 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd De leau douce densité d=1; 1 litre pèse 1 kg densité de leau de mer ds=1,025 ; 1 litre pèse 1,025 kg1,025 = 1+1/40 ème la poussée dArchimède diminue en lac de 1/40 ème par rapport à ce quelle est en mer (= tous les 40 litres on perd 1 litre de poussée) Recette : tous les 40 kg on perd environ 1 kg de pousséeRecette : tous les 40 kg on perd environ 1 kg de poussée Ex : un plongeur de 80 kg doit enlever environ 2 kg pour sentir la même flottabilité quen mer ; une plongeuse de 60 kg doit enlever environ 1,5 kg

18 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd De leau froide Si le lac est suffisamment grand, la température de leau est de 4° environ au fond (densité maximale de leau) ; elle est dans presque tous les cas de 2 à 10° au fond Profil thermique vertical type en été : éventuellement plus de 30° dans lair, 18 à 20° dans leau en surface, thermocline entre 10 et 18 m, 4° à 6° en bas. Profil thermique vertical type en hiver : éventuellement en dessous de 0° dans lair, quelques degrés en surface dans leau, 3 à 4° au fond.

19 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd La visibilité en lac Très variable suivant : la période de lannée, le lac (nature du fond),… En général plus claire en hiver quen été à cause du développement possible dalgues La remise en suspension des vases par les plongeurs change les conditions locales La lumière solaire pénètre mal : au delà de 30 à 25 mètres, lobscurité est totale

20 Bernard Chastan MF mars 2007Formation niveau 4 ctd Faune et flore à découvrir : écrevisses, brochets, lottes, ombles chevaliers la richesse écologique est dans les herbiers, qui disparaissent au delà de m (manque de lumière).


Télécharger ppt "Bernard Chastan MF1 1376015 mars 2007Formation niveau 4 ctd 69 1 Lorganisation et lencadrement de la plongée en lac Objectif : réfléchir et proposer des."

Présentations similaires


Annonces Google