La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EDF - Audition CRE - 18-11-2003 1 Réserves et passage de lhiver Audition CRE 18 - 11 - 2003 B : Passage de lhiver 2003 - 2004 ********

Copies: 1
EDF - Audition CRE Réserves et passage de lhiver Audition CRE B : Passage de lhiver ********

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EDF - Audition CRE - 18-11-2003 1 Réserves et passage de lhiver Audition CRE 18 - 11 - 2003 B : Passage de lhiver 2003 - 2004 ********"— Transcription de la présentation:

1 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 1 Réserves et passage de lhiver Audition CRE 18 - 11 - 2003 B : Passage de lhiver 2003 - 2004 ********

2 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 2 1. La vision moyen terme (horizon annuel) 2. La vision journalière (la veille pour le lendemain) Ce qui a changé depuis louverture du marché : périmètre déquilibre EDF et non plus France entière prise en compte du marché de gros critères de limitation des risques financiers dEDF en complément des critères de sécurité physique B – Passage de lhiver 2003-2004

3 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 3 Prise en compte des aléas (simulation de 500 scénarios) : Température demande des clients dEDF et profondeur du marché Hydraulicité Disponibilité des moyens de production Volatilité des prix de marché Moyens dactions : Adaptations du programme darrêts des REP Gestion des stocks (hydraulique, effacements de demande) Achats sur le marché de gros (fermes ou optionnels) Recherche deffacements de demande supplémentaires B – Passage de lhiver 2003-2004 1 – La Vision Moyen Terme

4 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 4 03-janv10-janv17-janv24-janv31-janv 07-févr14-févr21-févr28-févr 06-mars13-mars20-mars27-mars 03-avr10-avr17-avr24-avr 01-mai Puissance en MW Marge en espérance, sans couverture Marge en espérance, avec couverture Risque 1% B – Passage de lhiver 2003-2004 1 – La Vision Moyen Terme Les critères financiers dEDF conduisent à des couvertures supplémentaires

5 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 5 A court terme: forte réduction de lincertitude (température, disponibilité, prix …) Décisions pour le lendemain : Programme dappel des moyens de production EDF Réserves de puissance offertes à RTE sur le mécanisme dajustement couverture des aléas en cours de journée (écarts de consommation, pannes des équipements de production…) Principaux leviers pour augmenter le volume des réserves de puissance : Démarrage des groupes thermiques Achats sur le marché spot B – Passage de lhiver 2003-2004 2 – La Vision Journalière (la veille pour le lendemain)

6 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 6 Avec un coût de défaillance à 9000 /MWh, il est légitime de dépenser jusquà 90 /MWh pour constituer de la réserve avec un risque de défaillance de 1% : 90 /MWh = 9000 /MWh X 1% B – Passage de lhiver 2003-2004 La Vision Journalière – lien avec la notion de coût de défaillance (1)

7 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 7 Avant louverture du marché : pas de pic de prix : le seuil de 90 /MWh nétait jamais atteint pas dincohérence entre coût de défaillance et « risque 1% » B – Passage de lhiver 2003-2004 La Vision Journalière – lien avec la notion de coût de défaillance (2)

8 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 8 Avec louverture du marché : apparition de pics de prix (650 /MWh en décembre 2001, 1000 /MWh en août 2003…) incohérence à traiter Exemple : constituer de la réserve « au risque 1% » en achetant à 500 /MWh = attribuer la valeur de 50 000 /MWh à la défaillance ! lapplication du critère du « risque 1% » en toute circonstance encourage lapparition de prix artificiellement élevés B – Passage de lhiver 2003-2004 La Vision Journalière – lien avec la notion de coût de défaillance (3)

9 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 9 POLITIQUE DE CONSTITUTION DES RESERVES LA VEILLE POUR LE LENDEMAIN : En général, appliquer le critère du « risque 1% » Toutefois, en cas de pic de prix, limiter les achats sur le marché spot en faisant larbitrage économique avec un coût de défaillance à 9000 /MWh Mais respecter les engagements contractuels dEDF (1500 MW de réserve) cohérence avec la notion de coût de défaillance pas dencouragement à un accroissement déraisonnable des prix en cas de situation tendue B – Passage de lhiver 2003-2004 Vision Journalière – Politique

10 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 10 ANNEXES B – Passage de lhiver 2003-2004

11 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 11 B – Passage de lhiver 2003-2004 Vision Moyen Terme – des marges de puissance comparables à lhiver dernier

12 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 12 Taux global de remplissage des réservoirs hydrauliques EDF à fin septembre : en 2002 : 80,3% en 2003 : 52,5% risque accru de défaillance par épuisement des réserves sur janvier et février 2004 ce risque nest pas pris en compte dans le critère du « risque 1% » gestion prudente des stocks B – Passage de lhiver 2003-2004 Vision Moyen Terme – Une gestion prudente des stocks

13 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 13 100 % 1 % 10 % 5 % 4 200 Réserve (en MW) 0 2 700 3 200 Hypothèses : - Journée ouvrable dhiver - 16 heures avant échéance B – Passage de lhiver 2003-2004 Vision Journalière – Probabilité de faire appel aux moyens exceptionnels

14 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 14 Réserve (en MW) 0 470 1 200 2 700 « Réserves communes » Réglage secondaire Réserve rapide (13 min) Réserve tertiaire (30 min) Réserves supplémentaires constituées par EDF 4 200 470 MW 730 MW 1 000 MW 500 MW 1 500 MW engagement contractuel dEDF B – Passage de lhiver 2003-2004 Vision Journalière – Application du critère du « risque 1% »

15 EDF - Audition CRE - 18-11-2003 15 B – Passage de lhiver 2003-2004 Vision Journalière – Illustration de la politique


Télécharger ppt "EDF - Audition CRE - 18-11-2003 1 Réserves et passage de lhiver Audition CRE 18 - 11 - 2003 B : Passage de lhiver 2003 - 2004 ********"

Présentations similaires


Annonces Google