La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

O.V.N.I. & EXTRATERRESTRES Exposé de Yves PIA. QUESTIONS FONDAMENTALES La vie existe-t-elle dans lunivers, ailleurs que sur la Terre ? La vie mène-t-elle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "O.V.N.I. & EXTRATERRESTRES Exposé de Yves PIA. QUESTIONS FONDAMENTALES La vie existe-t-elle dans lunivers, ailleurs que sur la Terre ? La vie mène-t-elle."— Transcription de la présentation:

1 O.V.N.I. & EXTRATERRESTRES Exposé de Yves PIA

2 QUESTIONS FONDAMENTALES La vie existe-t-elle dans lunivers, ailleurs que sur la Terre ? La vie mène-t-elle nécessairement à lintelligence ? Y a-t-il des civilisations extraterrestres plus évoluées que la nôtre ? Sont-elles techniquement capables deffectuer des voyages intersidéraux Viennent-elles visiter notre planète ? Quy font-elles ? Pourquoi nentrent-elles pas en contact avec nous ? (La réponse à ces questions nous informe évidemment sur notre avenir)

3 Aux confins de lunivers Galaxies lointaines vues du télescope spatial

4 LA VIE EXTRATERRESTRE Comment pourrait-il en être autrement ? On dénombre quelques centaines de milliards de galaxie dans lunivers visible. La Voie lactée compte quelques centaines de milliards détoiles et vraisemblablement davantage de planètes. Nous sommes la preuve (vivante) que la nature sait fabriquer la vie (microorganismes puis faune et flore en symbiose). Pour que la vie apparaisse sur une planète, il suffit deau liquide, cest-à-dire, nécessairement, des conditions physiques pour quil en soit ainsi. Et la où la vie est possible, elle devient vite exubérante : ça grouille, ça pullule… Et il est impensable que la Terre soit la seule planète à avoir réuni ces conditions.

5 Notre galaxie : la Voie lactée ( al dextension) Le soleil est à al du noyau (en direction de lobservateur)

6 DIFFERENTES FORMES DE VIE La chimie organique est à base de carbone. Le carbone est un élément pourtant plutôt rare contrairement au silicium (élément présentant des caractéristiques similaires), qui est lui, très abondant (SIAL et SIMA) mais ne donne pas la vie. On détecte par contre en abondance, partout dans lespace, de leau et des molécules organiques plus ou moins complexes (70 acides aminés identifiés par les astrophysiciens). Placées dans un milieu favorable, à la jonction solide, liquide et gaz (lagunes), les molécules organiques se complexifient : acides aminés, protéines puis ADN (des millions datomes). Cette loi naturelle est valable partout dans lunivers car cest le résultat de tous les essais possibles et imaginables que la nature tente durant des millions dannées (cf Joël de Rosnay).

7 LINTELLIGENCE EXTRATERRESTRE Lintelligence apparaît quelques milliards dannées après celle de la matière vivante. Le système solaire est relativement jeune par rapport aux autres (4 milliards dannées / 15 milliards). Il existe donc dans notre galaxie un certain nombre de planètes ayant hébergé des civilisations plus anciennes que la nôtre. Le développement technologique leur a permis dentreprendre des voyages intersidéraux, jusquà coloniser lensemble de la Voie lactée (paradoxe ou supposition de Fermi).

8 RECHERCHE DINTELLIGENCE EXTRATERRESTRE Lunivers est parcouru naturellement dondes de toutes fréquences mais seuls les signaux radio à faible largeur de bande sont émis par les civilisations. Les signaux de cette sorte, venant de lespace, sont captés par le plus grand radiotélescope du monde à Arecibo (longueurs dondes de 3 cm à 1 m) et envoyés à luniversité de Berkeley pour y être analysés. Le projet SETI utilise des millions dordinateurs individuels pour traiter la masse des données.

9 Ile de Porto Rico, dans les Caraïbes, près du tropique Antenne sphérique de 305 m de diamètre (surface de 11 terrains de foot)

10 MESSAGES AUX EXTRATERRESTRES Depuis quelques décennies, lhomme cherche à entrer en contact avec des civilisations extraterrestres. Des messages codés ont été adressés par les astronomes (en quelque sorte, des bouteilles à la mer) : un message de paix fixé sur le LEM (Apollo XI) resté sur la Lune ; une carte postale élaborée placée dans la sonde spatiale Pioneer X (a maintenant dépassé lorbite de Pluton); un message binaire envoyé dArecibo à destination de lamas globulaire Messier 13 ; un vidéodisque dans les sondes Voyager 1 et 2 (véritable encyclopédie multilingue et musique); et dautres…

11 Plaque de lastronome Carl Sagan placée dans la sonde Pioneer X en 1972 (couple nu, atome dhydrogène, système solaire, sonde stylisée, rythme démission des principaux pulsars permettant à déventuels contacts de nous situer)

12

13 Message envoyé dArecibo aux extraterrestres

14 LES HUMANOIDES Les humanoïdes sont des êtres vivants ayant une apparence humaine. Ce sont des bipèdes avec une tête et des membres supérieurs. Cest la disposition morphologique, naturelle, permettant le développement et lexploitation de lintelligence (cf Yves Coppens) : libération du crâne et des mains doù fabrication doutils et essor technologique.

15 LES VISITEURS Ces visiteurs (aliens, ufonautes, gris, ummo) vivent dans des astronefs, sortes de planètes artificielles, placés de préférence dans lantapex (sillage) des astres. Ce sont des humanoïdes au cerveau développé, des intellectuels (le cerveau de lhomme, en trois couches, a triplé son volume en 3 millions dannées). Ils ont une plus grosse tête et par suite la gestation est plus courte et la petite enfance plus longue. Physiquement, ce ne sont pas des athlètes : leur corps est frêle, gracile. Ils sont gris, petits, édentés et glabres, avec un nez atrophié et de grands yeux (petits gris).

16 Humanoïde reconstitué daprès de multiples témoignages taille : environ 1,20 m

17 RACES HUMANOIDES Les civilisations planétaires sont métissées. Les civilisations de différentes planètes sont différentes. Les civilisations émigrées issues dune même planète évoluent différemment (de même quaprès léclatement de la Pangée, les espèces ont évoluées différemment sur les continents : crocodile en Afrique, alligator en Amérique, caïman en Asie – cf Darwin). Ces différentes civilisations sont-elles métissables entre-elles ? Quelque soit leur origine les humanoïdes visiteurs sont tous dune espèce universelle : Homo technologicus. Nous sommes vraisemblablement visités par des humanoïdes de civilisations différentes, daprès la variété dengins observés.

18 LES SOUCOUPES VOLANTES Les engins utilisés par les humanoïdes pour se déplacer dans lespace ont la forme dune soucoupe (en fait une assiette renversée sur une soucoupe). Les extraterrestres visitent les planètes pour sy approvisionner, y faire du tourisme ou y exercer une surveillance. Dans latmosphère leur déplacement est généralement silencieux et ressemble à celui dun hélicoptère. Pour les longs déplacements, les sondes (soucoupes) sempilent dans un vaisseau-mère (cigare) pour rejoindre leur astronef (base, à comportement gyroscopique). La plupart du temps, on ne les voit pas à cause du soleil (on ne peut pas regarder le Soleil). Les soucoupes peuvent scintiller la nuit suivant leur comportement et les conditions atmosphériques.

19

20

21 Vaisseau-mère : cigare (empilage de soucoupes) Image de synthèse

22

23

24 Technique expérimentée par le physicien Jean-Pierre Petit (voir article détaillé dans Le nouveau défi des ovnis de J.C. Bourret


Télécharger ppt "O.V.N.I. & EXTRATERRESTRES Exposé de Yves PIA. QUESTIONS FONDAMENTALES La vie existe-t-elle dans lunivers, ailleurs que sur la Terre ? La vie mène-t-elle."

Présentations similaires


Annonces Google