La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lhistorien et les mémoires de la guerre dAlgérie Thème 1 Le rapport des sociétés à leur passé.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lhistorien et les mémoires de la guerre dAlgérie Thème 1 Le rapport des sociétés à leur passé."— Transcription de la présentation:

1 Lhistorien et les mémoires de la guerre dAlgérie Thème 1 Le rapport des sociétés à leur passé

2 Un sujet qui reste dactualité avec le cinquantenaire de la fin du conflit

3 Son inscription dans le BO n°8 du 13 octobre 2011 Cette question est à étudier dans le cadre de la question 1 Les mémoires : lecture historique (4-5h) Cette mise en œuvre vient conclure le thème 1 Le rapport des sociétés à leur passé (9-10h)

4 Sa place dans lexamen final « Létude prévue pour la mise en œuvre de cette question peut faire lobjet dune composition ou dune étude critique dun ou deux document(s) pour lépreuve du baccalauréat. » Ressources pour la classe de Terminale - Eduscol

5 Objectifs généraux de cette mise en œuvre Montrer comment se construisent des mémoires autour dun événement important au sein dune société. Faire ressortir la diversité de celle-ci en évoquant les conflits quelle peut engendrer. Expliquer comment les historiens font de ces mémoires, des objets détude historique.

6 Comment aborder cette étude ? Introduction du sujet avec des rappels sur la guerre dAlgérie, thème étudié en classe de Première Définir le concept de mémoires avec les élèves (remue-méninge puis mise en commun : Evénements vécus par des individus ou des groupes de personnes et dont la transmission des souvenirs et des représentations a une charge émotionnelle. Présentation de la problématique Quelles mémoires sont nées autour de la guerre dAlgérie ? Comment sorganise le travail des historiens dans un contexte dopposition mémorielle ? Entrée possible : Etude de cas – travailler sur les représentations construites autour dun événement majeur de la guerre dAlgérie

7 Progression possible I- La manifestation du 17 octobre 1961, entre lecture historique et enjeux de mémoire Etude de cas – voir fichiers en pièce-jointe II- Une guerre, source de conflits mémoriels A- Les différents groupes porteur de mémoire et leurs revendications B- Les Etats concernés tentent de construire une mémoire officielle III- Les historiens face à ces tensions A- Les difficultés rencontrées par les historiens B- LHistoire, un facteur de réconciliation entre la France et lAlgérie ?

8 Létude de cas Un événement : le 17 octobre 1961 Démarche : – Diviser la classe en 3 groupes : 1 er : Travail sur la mémoire des Algériens née de cette manifestation réprimée 2 e : La réaction des autorités françaises 3 e : Le travail de lhistorien et ses difficultés à accéder à la vérité

9 Contextualisation Correction du travail de groupe Mise en commun en complétant ensemble le tableau mis dans la diapositive qui suit pour montrer lexistence dune concurrence mémorielle Finir avec un document de B. Stora sur le difficile cheminement des mémoires vers lhistoire Impact en France et notamment sur lopinion publique (sondage Paris Match/France 3 en 1990) Echange sur le rôle de lhistorien et la construction des mémoires (officielles, de groupes)

10 Les principaux groupes porteurs de mémoire de la guerre dAlgérie Groupe porteur de mémoire Traces du passéRevendications du groupe Pieds-noirs > 1 million de personnes dont les descendants - Traumatisme du rapatriement en Sentiment dabandon par De Gaulle -Reconnaissance officielle de leur drame - compensation financières face à la perte de leur patrimoine en Algérie Anciens combattants français 1,5 millions de personnes -Conflit éprouvant sur une terre inconnue - conflit incompris en métropole -Reconnaissance dune vraie guerre (1999) -Compensation financière (pensions) Harkis personnes dont les descendants -Sentiment dabandon et de trahison par la France -Exclusion sociale et géographique en France -Reconnaissance de leur drame -Compensation financière -- pouvoir retourner e n Algérie Descendants de limmigration algérienne en France > 2 millions de personnes Persistance dun regard ostracisant issu du racisme colonial ne facilitant pas leur épanouissement personnel -Affirmation de leur identité dorigine en France -Etre traité comme des citoyens français à part entière

11 Un document pour conclure sur le lien entre mémoire et travail dhistorien Après 1962, dans le pays, la volonté doublier domine. La France, qui a vécu la guerre de 1939, puis celle commencée en Indochine en 1946 poursuivie par celle dAlgérie, veut tirer un trait sur le conflit, consommer, entrer dans la modernité (…). La guerre dAlgérie disparaît (…) dans la foulée de la révolte des étudiants de 1968, le sujet revient dabord sur les écrans. Les films de dénonciation de la « guerre coloniale » se succèdent, et remportent un certain succès auprès dune jeunesse très engagée à gauche, marquée par le tiers-mondisme. (…) Dans les années 1980 se produit un durcissement des mémoires. Les enfants de limmigration algérienne en France (…) qui manifestent pour légalité des droits et contre le racisme en mettent en accusation le passé colonial de la France. Ils soulèvent la question de lévénement du 17 octobre (…) Parallèlement, les travaux universitaires progressent. La revue LHistoire en 1983 publie un article de Guy Pervillé qui tente détablir, pour la première fois, en dehors des discours idéologiques, le bilan des victimes. Il avance le chiffre de à victimes algériennes. Le premier colloque universitaire consacré à la guerre dAlgérie se déroule à Paris en 1988, sous la direction de Jean-Pierre Rioux. Lentement, très lentement, sopère le passage de la mémoire à lhistoire. Benjamin Stora, La fin de lamnésie, LHistoire, novembre 2004

12 Histoire des arts Une série de films existent avec des approches assez différentes : Des œuvres de conviction qui constituent des témoignages mais aussi favorisent des mémoires critiques – La Bataille dAlger de Pontecorvo en 66 – R.A.S. de Boisset en 73 – La question de Heynemann, 77 Œuvre prenant une plus grande distance avec ces tensions mémorielles : – Ennemi intime de Emilio Siri, 2007 Œuvres algériennes – Le vent des Aurès, Lakhdar-Hamina, 66 – Chronique des années de braise, Lakhdar-Hamina, 75 Travail sur des extraits pour croiser les regards et dégager les enjeux mémoriels qui accompagnement ces œuvres Un support qui favorise la libération de la parole et le questionnement pour dépasser les difficultés que rencontrent les historiens

13 Bibliographie recommandée Stora Benjamin, La gangrène et loubli, La Découverte poche, 2005 Harbi Mohammed, Stora Benjamin, La guerre d'Algérie, La fin de l'amnésie, Robert Laffont, 2004 Hureau Joëlle, La mémoire des Pieds-Noirs, Coll. Tempus, PERRIN, Pervillé Guy, Pour une histoire de la guerre dAlgérie, Picard, (Voir notamment le chapitre 6, « De la mémoire à lhistoire ».) Une succession darticles de Benjamin Stora, de 1992 à 2011, sur le site de luniversité Paris 13. la-nouvelle-republique-novembre communautarisme-memoriel-in-lhumanite-le-26-juillet _lhistoire-sep_2010-A.pdf – Parmi les articles de Guy Pervillé :


Télécharger ppt "Lhistorien et les mémoires de la guerre dAlgérie Thème 1 Le rapport des sociétés à leur passé."

Présentations similaires


Annonces Google