La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EOLIEN, MATURE, UNE REALITE, DES LIMITES. Jean-Pierre Pervès – GR 21 – 15 mars 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EOLIEN, MATURE, UNE REALITE, DES LIMITES. Jean-Pierre Pervès – GR 21 – 15 mars 2007."— Transcription de la présentation:

1 EOLIEN, MATURE, UNE REALITE, DES LIMITES. Jean-Pierre Pervès – GR 21 – 15 mars 2007

2 DU VENT? PAS DE VENT?

3 Un marché mondial en augmentation qui sera tiré par loffshore ENR : le souffle dEole Puissances unitaires : de 10 kW à 3 MW Production mondiale: 98,4 TWh (Europe 69 TWh) en 2005, soit 3% de lélectricité renouvelable et 0,5% de la production délectricité 81,35 TWh en Europe en 2006, soit 13 % de son électricité renouvelable et 2,5 % de la production totale délectricité

4 Principe de léolienne

5 La physique de léolienne Puissance = ½ Masse traversante x (Vitesse de lair) 2 –Masse traversante proportionnelle à la vitesse: M = k V –Doù puissance proportionnelle à la vitesse au cube: P = k V 3 La loi de Albert BETZ (Allemagne 1919) montre une limite théorique correspondant à de 59% de lénergie cinétique du vent (éolienne moderne: 85% de cette limite) Exemple pour V = 10 m/s et d = 1,225 kg/m 3 –la puissance maximale est de 370 W/m 2 de surface balayée –Soit 1 MW pour une hélice de 60 m de diamètre

6 La variabilité des sites - La vitesse moyenne du vent peut varier de 1 m/s à léquateur à 10 m/s dans les îles Kerguelen. - Mais le rendement dépend aussi du facteur k de forme du spectre de vitesse K = kWh/m 2 /an K = kWh/m2/an Heures/an kWh/m2/an

7 La conception dune éolienne Laxe des pales est incliné de 4 à 5º pour compenser le gradient vertical de la vitesse du vent et éloigner la pale du mât Les hélices tripales ont un rendement théorique de 2 à 3% supérieur à celui des machines bipales (seuls Nordic et Vernet font des bipales) Régulation de puissance par calage variable: mise en drapeau ou décrochage forcé (diminution ou augmentation de langle dincidence) Le rendement aérodynamique est une fonction de λ = ΩR/V (Ω = vitesse de rotation, R = rayon de pale et V = vitesse du vent) Pour une éolienne à vitesse fixe on vise λ = 6 Les machines sont généralement à V variable (Ex de 6 t/mn pour V = 4 m/s à 14 t/mn pour V = 14 m/s pour lE70 de Vesta) La variation de fréquence sur le réseau est limitée à 2% soit 1 Hz La hauteur du mât est généralement égale au diamètre des pales et le mât est tubulaire (Europe) ou à treillis (USA: -35% de poids) Isolation phonique des nacelles pour limiter le bruit mécanique et dessin optimisé des bouts des pales pour limiter le bruit aérodynamique

8 Lenvol de léolien: un peu dhistoire

9 Moulin de Nicolas Beaujon propriétaire de lhôtel dEvreux (palais de lElysée) qui dominait les Champs Elysées vers Il entraînait une pompe à eau pour alimenter des cascades

10 Et en 1983 sur les bords de Saint-Laurent une éolienne Darrieus de 4 MW

11 Mais depuis 2003 le coûts ont tendance à se stabiliser ou augmenter

12 Energie éolienne raccordée au réseau électrique en France Production 2006: 985 GWh, rendement 20%

13 Eolien en France: un bon investissement? Pour qui? –Eoliennes terrestres: année 1 à 10 : 82 /MWh année 10 à 15 : 82 si moins de 2400 h/an : 82 à 68 de 2400 à 2800 h/an : 82 à 28 de 2800 à 3600 h/an : 28 à plus de 3600 h/an –Outre-mer: : 110 /Mwh –Eoliennes marines: année 1 à 10 : 130 /MWh année 10 à 20 : 130 /MWh si moins de 2800 h/an : 130 à 90 de 2800 à 3200 h/an : 130 à 30 de 3200 à 3900 h/an : 30 au delà de 3600 h/an Le crédit dimpôt sur linvestissement a disparu

14 Remarques finales Evolution vers loffshore gigantesque (acceptabilité du public) Des progrès techniques incontestables (souplesse, rendement, industrialisation) Fiabilité / durée de vie: à suivre (fatigue, corrosion, tempêtes et vagues) Créateur demploi (industrie lourde et hautes technologies) Une image très favorable dans le grand public Un bonne intégration dans des pays à forte hydroélectricité Un bon investissement « pour linvestisseur » en Europe (prix et enlèvement garantis !), moins pour le consommateur Mais, sans hydraulique en secours: générateur de CO 2 Suivant les uns ou les autres peut fournir de 10 à 20% de lélectricité dun pays (dépendant des interconnections transfrontalières) Grand froid et grandes chaleurs = pas de vent En France : se substitue peu au fossile et de + en + au nucléaire

15 Pourquoi pas des STEM (Stations de Transfert dEau de Mer) ? turbinage pompage associées à … des éoliennes ? énergie « fatale » énergie « dispatchable »


Télécharger ppt "EOLIEN, MATURE, UNE REALITE, DES LIMITES. Jean-Pierre Pervès – GR 21 – 15 mars 2007."

Présentations similaires


Annonces Google