La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SMSTL 27nov091 Le modèle de la hâte au travail : stimulant ou épuisant ? Serge Volkoff, CREAPT-CEE Journée de formation, « Risques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SMSTL 27nov091 Le modèle de la hâte au travail : stimulant ou épuisant ? Serge Volkoff, CREAPT-CEE Journée de formation, « Risques."— Transcription de la présentation:

1 SMSTL 27nov091 Le modèle de la hâte au travail : stimulant ou épuisant ? Serge Volkoff, CREAPT-CEE Journée de formation, « Risques psychosociaux au travail » Lyon, 27 novembre 2009

2 SMSTL 27nov09 2 Lentreprise innovante et « en réseau » (Boltanski, Chiapello, 1995) « le temps des adjudants est passé » (Crozier, 1989) « la vision (…du « donneur de souffle ») confère du sens ; elle pointe lavenir du doigt » (Crozier & Serieyx, 1994) « il faut apprendre aux géants à danser » (Moss Kanter, 1992) « au sommet dune pyramide inversée, on trouvera les clients » (Tapscott & Carson, 1994) « travailler en permanence à lusine sera un cas limite » (Morin, 1994) « renonçons au partage entre lhomme professionnel et lhomme privé » (Serieyx, 1993) « celui qui saura maîtriser la plus grand variété de situations professionnelles et sintégrer sans revendications dans des équipes de configurations diverses aura un avantage incontestable dans sa progression professionnelle » (le Saget, 1994)

3 SMSTL 27nov09 3 Une tendance avérée : le travail devient plus « hâtif »

4 SMSTL 27nov09 4 Différents types de contraintes simultanément usines,… Commerces, services,… Contraintes « industrielles » Contraintes « marchandes » Contraintes « domestiques » Paysans, artisans,…

5 SMSTL 27nov09 5 Toutes les formes de contraintes de rythme se développent (France, tous salariés) Rythme de travail imposé par : Source : Bué & col., 2007 enquêtes nationales sur les conditions de travail (France)

6 SMSTL 27nov09 6 Mélange des contraintes temporelles et restriction des marges de manœuvre Contraintes « industrielles » Contraintes « marchandes » modéréesfortes modérées fortes

7 SMSTL 27nov09 7 Mélange des contraintes temporelles et restriction des marges de manœuvre Contraintes « industrielles » Contraintes « marchandes » modéréesfortes modérées Anticipations, Vérifications, Concertation, Apprentissages,… fortes

8 SMSTL 27nov09 8 Mélange des contraintes temporelles et restriction des marges de manœuvre Contraintes « industrielles » Contraintes « marchandes » modéréesfortes modérées Anticipations, Vérifications, Concertation, Apprentissages,… Stratégies fondées sur la stabilité fortes

9 SMSTL 27nov09 9 Mélange des contraintes temporelles et restriction des marges de manœuvre Contraintes « industrielles » Contraintes « marchandes » modéréesfortes modérées Anticipations, Vérifications, Concertation, Apprentissages,… Stratégies fondées sur la stabilité fortesStratégies fondées sur les « temps creux »

10 SMSTL 27nov09 10 Mélange des contraintes temporelles et restriction des marges de manœuvre Contraintes « industrielles » Contraintes « marchandes » modéréesfortes modérées Anticipations, Vérifications, Concertation, Apprentissages,… Stratégies fondées sur la stabilité fortesStratégies fondées sur les « temps creux » Travail dense, + imprévus

11 SMSTL 27nov09 11 La hâte au travail « potentialise » dautres contraintes

12 SMSTL 27nov09 12 Changements dans le transport routier et efforts physiques des chauffeurs : Efforts moindres : amélioration technique des cabines, et des dispositifs de chargement ou déchargement ; Efforts accrus : tâches hâtives, imprévues ; entraides moins disponibles ; Source : Hamelin, 1998

13 SMSTL 27nov09 13 Faible utilisation du lève-malade Temps limité pour linstallation de lappareil Rationalisation des soins Recentrage de lactivité sur les gestes techniques Moins de relations avec les patients Recherche du contact direct Les limites des « aides à la manutention » : Un exemple sur lusage des « lève-malades » Source R.Villatte, 1993

14 SMSTL 27nov09 14 La hâte au travail : des effets « dispersés » sur le mal-être

15 SMSTL 27nov09 15 Leffet de la hâte au travail sur la consommation de somnifères ou de tranquillisants : cela dépend de lâge (n = femmes en emplois administratifs, dans lenquête Estev) Source : Buisset & col., 2001

16 SMSTL 27nov09 16 Faire du dépistage pendant les soins physiques Choisir le moment des conversations personnelles Susciter la collaboration des patientes Choisir les « bons » éléments dautonomie de leur part Réaménager lordre des visites Expérience et gestion des contraintes de temps chez des aides-soignantes à domicile Source : Cloutier & col., 1998

17 SMSTL 27nov09 17 en quelles occasions peut-on redonner, à ces problèmes vécus comme « individuels », une perspective collective ?

18 SMSTL 27nov09 18 (quelles occasions de poser les problèmes collectivement ?) a) la RTT…? Source Estrade, Meda, Orain, 2001

19 SMSTL 27nov09 19 (quelles occasions de poser les problèmes collectivement ?) b) - les TMS…? Variation des MP, tableau 57 (Cnam-TS)

20 SMSTL 27nov09 20 Source : D.Blanchet, 2002 (quelles occasions de poser les problèmes collectivement ?) c) - le vieillissement des salariés…?

21 SMSTL 27nov09 21 Quatre grands modèles dorganisation : « organisations apprenantes » : forte autonomie, apprentissages fréquents, travail complexe et collectif « organisations en lean production » : rotation des tâches, normes de qualité, flux tendus « organisations tayloriennes » : tâches répétitives, faible contenu cognitif « organisations de structure simple » : travail peu formalisé, supervision directe par la hiérarchie ou lemployeur (quelles occasions de poser les problèmes collectivement ?) d )- la construction européenne…? (1/2) (Source : Valeyre, Lorenz, 2004)

22 SMSTL 27nov09 22 Source : Valeyre, Lorenz, 2004 (quelles occasions de poser les problèmes collectivement ?) e) - la construction européenne…? (2/2)

23 SMSTL 27nov09 23 Un manifeste européen pour le « travail soutenable » Les Sustainable Work Systems sont fondés sur lidée dune régénération des ressources humaines et sociales, afin que ces ressources ne sépuisent pas mais puissent au contraire saccroître. Les salariés ne sont, alors, plus confinés dans une situation de travail intensif et dénué de signification. Ils peuvent au contraire apprendre, se développer, faire appel à leur intelligence et à leur créativité, coopérer, et participer aux décisions. (Saltsa Research Group, 1999)

24 SMSTL 27nov09 24 un moment sil vous plaît, souffrez que je respire… (JF.Régnard, Les Jumeaux, 1705)


Télécharger ppt "SMSTL 27nov091 Le modèle de la hâte au travail : stimulant ou épuisant ? Serge Volkoff, CREAPT-CEE Journée de formation, « Risques."

Présentations similaires


Annonces Google