La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein Sponsorisé par l'Initiative de partenariat avec le Moyen-Orient du Département.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein Sponsorisé par l'Initiative de partenariat avec le Moyen-Orient du Département."— Transcription de la présentation:

1 Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein
Sponsorisé par l'Initiative de partenariat avec le Moyen-Orient du Département d'État des États-Unis

2 Principes de survie au cancer

3 Survivre au cancer "Dès le diagnostic et pour le reste de sa vie, l'individu chez qui on a diagnostiqué un cancer est un survivant ” National Coalition for Cancer Survivorship

4 Qualité de vie Perçue de manière unique et personnelle par chaque individu Contrôle et/ou soulagement des symptômes Maintien des activités et de l'indépendance Peut changer au fil du temps

5 Transition vers la survie
Implique tous les membres du personnel soignant Transition de l'oncologue au médecin traitant ou à un autre personnel soignant Transition du traitement actif à la "vie normale" Lors d'une enquête, seules 28% des patientes avaient l'impression que leur médecin généraliste parlaient de leurs soins avec leur oncologue. (Diapositive 1 sur 2) Intervenant : Déterminez avec les participants qui s'occupera du suivi des soins, qu'il s'agisse d'un médecin généraliste, d'un infirmier ou autre. Cette diapositive comme les suivantes qui parlent du médecin généraliste (ou médecin de famille) peuvent sembler idéalistes dans le cadre de la planification de la survie, mais les participants peuvent adapter ces idées en fonction de ce qui leur semble approprié, et les infirmières peuvent commencer la planification pour la patiente. Références : Mao, J.J., Bowman, M.A., Stricker, C.T., DeMichele, A., Jacobs, L., Chan, D., et al. (2009). Delivery of survivorship care by primary care physicians: The perspective of breast cancer patients. Journal of Clinical Oncology, 27(6), 933–938. Keating, N.L., Landrum, M.B., Guadagnoli, E., Winer, E.P., & Ayanian, J.Z. (2007). Surveillance testing among survivors of early-stage breast cancer. Journal of Clinical Oncology, 25(9), 1074–1081.

6 Transition vers la survie
Les patientes peuvent être affolées à l'idée de quitter les oncologues/infirmières et les soins spécialisés pour retourner chez leur médecin de famille. Les recherches sur les problèmes liés à la survie sont peu nombreuses. (Diapositive 2 sur 2) 6

7 Planification de la survie
En raison de la complexité du traitement de survie, il est nécessaire d'en fournir un récapitulatif dans un document officiel Similaire à un compte-rendu d'hospitalisation lorsque la patiente sort de l'hôpital Le but est d'améliorer la coordination des soins pour les survivantes au cancer Particulièrement importante chez les patientes qui récidivent ultérieurement et qui ont besoin d'être à nouveau traitées, peut-être avec les mêmes agents, comme les anthracyclines, qui peuvent entraîner des problèmes cardiaques Les infirmières peuvent prendre l'initiative d'implémenter ce type de planification des soins pour la patiente. Référence : Ganz, P., & Hahn, E. (2008). Implementing survivorship care plan for patients with breast cancer. Journal of Clinical Oncology, 26(5), 759–767.

8 Planification de la survie
Le document de planification doit inclure Le diagnostic précis et le stade Les traitements administrés Les conséquences éventuelles d'un retard de traitement La surveillance du cancer La gestion des effets retardés Les stratégies pour la promotion de la santé

9 Problèmes liés à la survie
Symptômes ménopausiques Bouffées de chaleur Ostéoporose Problèmes conjugaux Fertilité Sècheresse vaginale Diminution de la libido Dépistage du cancer Récidive de la maladie ou maladie secondaire

10 Bouffées de chaleur Peuvent s'avérer pénibles chez les femmes en bonne santé, et plus encore chez les patientes souffrant d'un cancer du sein Posent des problèmes dans les activités quotidiennes et pour la qualité de vie On estime qu'elles surviennent chez 65% des survivantes à un cancer du sein (Diapositive 1 sur 2) Les femmes qui arrêtent un traitement hormonal substitutif au moment du diagnostic sont plus susceptibles de souffrir de bouffées de chaleur si elles en ont déjà eu dans le passé ou si elles en ont encore lorsqu'elles arrêtent le traitement. Les femmes pré ménopausées jeunes ont plus de bouffées de chaleur durant une thérapie endocrinienne que les femmes post ménopausées plus âgées. Le faible statut socio-économique évoqué signifie un régime alimentaire plus gras, une moins bonne prise en charge médicale, etc. Référence : Martz, C., & Kirby, K. (2007). Symptom management in breast cancer. Dans S.M. Mahon (Ed.), Site-specific cancer series: Breast cancer (pp. 105–130). Pittsburgh, PA: Oncology Nursing Society.

11 Bouffées de chaleur Facteurs de risque généraux : tabac, indice de masse corporelle élevé, manque d'exercice, faible statut socio-économique Tendent à différer de celles dues à la ménopause naturelle : Plus importantes Bouffées de chaleur plus nombreuses dans la journée Symptômes de plus longue durée (Diapositive 2 sur 2) 11

12 Bouffées de chaleur Jusqu'à 4% des survivantes arrêtent précocement leur thérapie endocrinienne à cause des bouffées de chaleur. (Diapositive 1 sur 2) Médicaments : venlafaxine, paroxétine, citalopram, gabapentine, clonidine transdermique Traitement hormonal substitutif—à utiliser avec de grandes précautions en raison de récidive possible du cancer du sein. Des interventions complémentaires et alternatives sont à l'étude pour en vérifier l'efficacité. Références : Carpenter, J.S., Neal, J.G., Payne, J., Kimmick, G., & Storniolo, A.M. (2007). Cognitive-behavioral intervention for hot flashes. Oncology Nursing Forum, 34(1), 37. Martz, C., & Kirby, K. (2007). Symptom management in breast cancer. Dans S.M. Mahon (Ed.), Site-specific cancer series: Breast cancer (pp. 105–130). Pittsburgh, PA: Oncology Nursing Society.

13 Bouffées de chaleur Interventions possibles:
Porter des vêtements en coton Utiliser des ventilateurs Boire des boissons fraîches Éviter l'alcool et les aliments épicés Utiliser des techniques de respiration et de relaxation Envisager de prendre des inhibiteurs sélectifs de recaptage de la sérotonine et des inhibiteurs de recaptage de la noradrénaline Si les bouffées de chaleurs sont très importantes, un traitement hormonal substitutif peut être envisagé (Diapositive 2 sur 2) 13

14 Ostéoporose Processus normal
Après la ménopause naturelle, la masse osseuse diminue brusquement sur cinq ans, puis elle continue à diminuer graduellement. Facteurs de risque Non modifiables : Âge, sexe féminin, faible corpulence, antécédents familiaux Modifiables : Tabac, faible apport en calcium et en vitamine D, style de vie sédentaire, alcool, faible masse corporelle

15 Ostéoporose Patientes souffrant d'un cancer du sein
La perte peut survenir un an après la chimiothérapie et continuer pendant les cinq années suivantes Accélérée en cas d'utilisation d'anti-œstrogènes Plus problématique chez les femmes pré ménopausées Réduction significative de la densité minérale osseuse avec récupération partielle après le traitement (Diapositive 1 sur 2) Martz, C., & Kirby, K. (2007). Symptom management in breast cancer. Dans S.M. Mahon (Ed.), Site-specific cancer series: Breast cancer (pp. 105–130). Pittsburgh, PA: Oncology Nursing Society. Directives concernant la densité osseuse de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) à l'adresse Si l'ostéoporose est "plus problématique chez les femmes préménopausées", c'est parce qu'en raison de leur jeunesse, les femmes précocement ménopausées seront moins protégées par les œstrogènes et risquent d'avoir des os très fragiles en vieillissant. On estime que 53%–89% des femmes préménopausées souffrent d'une insuffisance ovarienne et de ménopause prématurée à cause de la chimiothérapie.

16 Ostéoporose Patientes souffrant d'un cancer du sein qui sont à risque : Femmes de 65 ans ou plus Femmes postménopausées recevant des inhibiteurs d'aromatase Femmes préménopausées précocement ménopausées Femmes de 60–64 ans avec des facteurs de risque généraux d'ostéoporose (Diapositive 2 sur 2) 16

17 Ostéoporose Méthodes pour aider à réduire le risque Arrêter de fumer
Modérer l'ingestion d'alcool Exercices réguliers Prise quotidienne de calcium et de vitamine D

18 Fertilité La fertilité peut présenter un problème chez les survivantes du cancer du sein, surtout chez les patientes les plus jeunes qui peuvent ne pas encore avoir fondé de famille. Les conséquences psychosociales de l'infertilité peuvent être dévastatrices. (Diapositive 1 sur 2) Référence : Martz, C., & Kirby, K. (2007). Symptom management in breast cancer. Dans S.M. Mahon (Ed.), Site-specific cancer series: Breast cancer (pp. 105–130). Pittsburgh, PA: Oncology Nursing Society.

19 Fertilité La toxicité des traitements, y compris les problèmes liés à la fertilité, doivent être abordés avant le début du traitement. En raison de la tératogénécité du traitement contre le cancer, la contraception doit être abordée avec les femmes préménopausées. (Diapositive 2 sur 2) 19

20 Fertilité Une insuffisance ovarienne se développe généralement dans un délai d'un an après le traitement chez 63%–96% des femmes préménopausées recevant du cyclophosphamide, du méthotrexate, du 5-fluorouracile et de la doxorubicine. Le risque est lié à l'âge, à la dose cumulée de chimiothérapie et à la durée du traitement. Les femmes de moins de 35 ans peuvent avoir à nouveau des règles après le traitement, mais ce n'est pas une preuve de fertilité. (Diapositive 1 sur 2) Référence : Martz, C., & Kirby, K. (2007). Symptom management in breast cancer. Dans S.M. Mahon (Ed.), Site-specific cancer series: Breast cancer (pp. 105–130). Pittsburgh, PA: Oncology Nursing Society.

21 Fertilité Une grossesse après le traitement n'est pas à exclure, mais il faut surveiller les récidives du cancer. Fertile Hope (www.fertilehope.org) peut proposer des solutions afin d'aider et former les collègues et les patientes. (Diapositive 2 sur 2) 21

22 Autres problèmes conjugaux
Les problèmes peuvent survenir au moment du diagnostic, car la chirurgie mammaire peut affecter l'identité sexuelle de la femme. Une ménopause précoce liée à une chimiothérapie multi-agents peut poser des problèmes sexuels : Sècheresse vaginale Rapports douloureux Diminution de la libido.

23 Interventions infirmières
Encourager les femmes à communiquer leurs besoins et leurs sentiments à leur partenaire afin de réduire leur gêne physique et émotionnelle à tous les deux. Informer les femmes que les troubles sexuels sont fréquents, et les encourager à communiquer honnêtement avec l'équipe du personnel soignant ainsi qu'avec leur partenaire. (Diapositive 1 sur 2)

24 Interventions infirmières
Si besoin, les patientes peuvent utiliser des lubrifiants intimes. Une assistance psychosociale peut s'avérer extrêmement importante pour les femmes pendant le traitement et après. (Diapositive 2 sur 2)

25 Dépistage du cancer Il faut demander aux patientes de continuer à effectuer des dépistages contre le cancer Colon Peau Cerveau Seins Par peur, les patientes peuvent rechigner à effectuer des dépistages ultérieurs ; ce problème doit être abordé en toute franchise avec le personnel soignant.

26 Récidive de la maladie Même avec les avancées dans le traitement contre le cancer du sein, entre 30% à 40% des patientes peuvent connaître une récidive de leur maladie. Les patientes sont davantage conscientes de la réalité de la maladie, des toxicités et de la mortalité potentielle. Elles peuvent se sentir accablées Elles sont sensibles à différents processus émotionnels Elles peuvent perdre espoir Elles peuvent éprouver des inquiétudes d'ordre spirituel (Diapositive 1 sur 2) Référence : Martz, C., & Kirby, K. (2007). Symptom management in breast cancer. Dans S.M. Mahon (Ed.), Site-specific cancer series: Breast cancer (pp. 105–130). Pittsburgh, PA: Oncology Nursing Society.

27 Récidive de la maladie Il est crucial d'avoir un discours franc avec les patientes et leur famille. (Diapositive 2 sur 2) 27

28 Stratégies de soins infirmières pour la survie à long terme
Parler de ce à quoi il faut s'attendre Rappeler aux patientes qu'il leur faudra peut-être reconsidérer leur vision de la "normalité" et se construire une nouvelle image d'elle-même Définir les symptômes à signaler au personnel soignant (Diapositive 1 sur 2) Référence : Martz, C., & Kirby, K. (2007). Symptom management in breast cancer. Dans S.M. Mahon (Ed.), Site-specific cancer series: Breast cancer (pp. 105–130). Pittsburgh, PA: Oncology Nursing Society.

29 Stratégies de soins infirmières pour la survie à long terme
Parler du plan de suivi, y compris des dépistages La récupération suite au traitement est un processus graduel Rappeler aux patientes et à leur famille de parler franchement de leurs problèmes émotionnels (Diapositive 2 sur 2) 29

30 Ressources Internet pour les survivantes du cancer du sein
American Cancer Society : American Society of Clinical Oncology : Breastcancer.org : CancerCare : HER2 Support : Lance Armstrong Foundation : Living Beyond Breast Cancer : National Cancer Institute Office of Cancer Survivorship : Oncology Nursing Society : Susan G. Komen for the Cure : The Wellness Community : Directives cliniques de l'ASCO pour le développement des soins médicaux à long terme destinés aux adultes survivant à un cancer. Inclut la santé osseuse des survivants au cancer, les malignités secondaires et l'évaluation ainsi que le traitement des symptômes d'anxiété et de dépression. Référence : Ganz, P., & Hahn, E. (2008). Implementing a survivorship care plan for patients with breast cancer. Journal of Clinical Oncology, 26(5), 759–767.

31 L'ONS aimerait rendre hommage aux personnes suivantes pour leur contribution scientifique et clinique à ce projet : Suzanne Mahon, RN, DSNc, AOCN®, APNG Susan Moore, RN, MSN, ANP, AOCN® Maria de Carvalho, RN, MSN, AOCN®

32 Toutes les informations de ce programme de formation sont tirées du texte ONS Site-Specific Cancer Series: Breast Cancer et du cours sur Internet ONS Site-Specific Cancer Series: Breast Cancer. Veuillez consulter le texte « ONS Site-Specific Cancer Series: Breast Cancer » pour obtenir des informations plus détaillées.


Télécharger ppt "Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein Sponsorisé par l'Initiative de partenariat avec le Moyen-Orient du Département."

Présentations similaires


Annonces Google