La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La démographie, variable de base du développement économique et social Lorsque les qualités de la population dun bassin de vie attirent et génèrent linvestissement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La démographie, variable de base du développement économique et social Lorsque les qualités de la population dun bassin de vie attirent et génèrent linvestissement."— Transcription de la présentation:

1 La démographie, variable de base du développement économique et social Lorsque les qualités de la population dun bassin de vie attirent et génèrent linvestissement créateur de valeur ajoutée

2 Logique de politique territoriale (du développement collectif à lépanouissement individuel) Epanouissement individuel et fort lien social (Humanisme) Promotion de Valeurs communes au profit de la collectivité (effort, sécurité et solidarité). Investissement public (éducation, culture, formation, sport, infrastructures, logement, services). Budget (choix politiques). Impôt (choix de redistribution entre diverses solidarités). Economie (exploitation gisements toutes natures, transformation, assemblage, services, puissance de rayonnement et force dattraction). Démographie du territoire en cause (variation quantitative historique de la population, pyramide des âges, taux de natalité, de mortalité, ratios étudiants/population, socio/professionnels, segmentation des aptitudes à la création de valeur ajoutée).

3 Ville de Bourges Grandes variations historiques du nombre dhabitants Gaulois = habitants réduits à 800 selon Jules César Gallo-romains = ? (variations extrêmes entre invasions, calamités, épidémies, famines, et 2 grands incendies 588/612) Moyen-âge = ? (idem dont 2 incendies 1252/1353 avant le grand incendie du 22 juillet 1487 qui signa la fin de la Ville capitale régionale). Révolution = (source Roland Narboux) 19 ème siècle 1872 = = explication : les arsenaux 20 ème siècle 1936 = explication : laéronautique 1962 = explication : baby boom 1975 = explication : sédentarisation Avord + industries armement + grande distribution et services = explication : Maire Jacques RIMBAULT 1999 = explication : transfert communes périphériques 21 ème siècle 2004 = explication : changement méthode recensement 2013 = idem ou population totale Depuis 14 ans, la ville de Bourges a perdu en théorie habitants (population avec double compte) et habitants en 24 ans (5 149 sous lère précédente).

4 Détail Insee 2009 : Femmes : (52,67%)/Hommes : (47,33%) 0-14 = 15% soit jeunes = 22% = 17% = 21% = 14% 75+ = 11% Population en activité = soit 53.36% de la population en âge de travailler (base ). Soit un 1 actif pour 1 inactif en âge de travailler (moyenne nationale 56,7%) Retraités : soit 28.5% (+ 4.1% par rapport à 1999) Sans emploi : soit 18.1% (- 3.1% par rapport à 1999). Emploi forte ou moyenne valeur ajoutée : soit 45.29% des personnes en activité

5 AGGLOMERATION EPCI BOURGES PLUS Population en 2009 : Variation de la population : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % -0,4 dont variation due au solde naturel : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % +0.2 dont variation due au solde apparent des entrées sorties : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % -0,6 Depuis 2009, la tendance sest inversée…

6 BOURGES PLUS Emploi total (salarié et non salarié) au lieu de travail en 2009 = dont part de l'emploi salarié au lieu de travail en 2009, en % 92,3 Variation de l'emploi total au lieu de travail : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % 0,4 Taux d'activité des 15 à 64 ans en 2009, en % 70,7 Taux de chômage des 15 à 64 ans en 2009, en % 11,5 Sources : Insee, RP2009 et RP1999 exploitations principales.

7 BILAN LA TENDANCE DEMOGRAPHIQUE BAISSIERE SINVERSE, LES IMPLANTATIONS DENTREPRISES EXTERNES FONT BAISSER LE CHÔMAGE (- 3.1% en 10 ans à Bourges), LECONOMIE ENDOGENE SOUFFRE, LA BASE FISCALE DES ENTREPRISES AUGMENTE ET LES TAUX DE LA PART EPCI SONT STABLES DEPUIS 6 ANS. LA BASE FISCALE DES MENAGES STAGNE ET LES TAUX DE LA PART EPCI ET VILLE SONT STABLES DEPUIS 6 ANS, LES TAUX ENTREPRISES ET MENAGES DE LA PART CG18 EXPLOSENT DEPUIS 10 ANS, LES DOTATIONS DETAT CHUTENT DEPUIS 3 ANS, LES ENDETTEMENTS DE LA VILLE ET DE LAGGLOMERATION SONT MAITRISES (0.5 année de durée de remboursement de la dette EPCI BOURGES PLUS, 14.5 années de durée de remboursement pour la Ville de Bourges), LES CHARGES DE FONCTIONNEMENT SONT CONTRAINTES ET CONSTAMMENT BAISSIERES, LA CAPACITE DAUTOFINANCEMENT EST BONNE, LA CAPACITE DEMPRUNT EST DONC BONNE EGALEMENT, LE PROGRAMME DINVESTISSEMENT ENGAGE POUR LES ANNEES A VENIR EST IMPORTANT (PALAIS DES SPORTS, MAISON DE LA CULTURE, fin PRU, CENTRE TRAITEMENT DECHETS, STATION EPURATION DES EAUX USEES, RENOVATION DES ECOLES,…) POUR DE NOUVEAUX PROGRAMMES SANS AUGMENTATION LOURDE DIMPÔT, ATTIRER DE NOUVEAUX FOYERS FISCAUX, MENAGES ET ENTREPRISES, EST INDISPENSABLE ! LECONOMIE ENDOGENE A UN BESOIN URGENT DE CETTE NOUVELLE MANNE… POUR CELA, NOUS DEVONS TROUVER DE NOUVEAUX GISEMENTS NATURELS ET INDUSTRIELS…

8 ERE POST-MODERNE Les nouveaux gisements GISEMENTS NATURELS : soleil, vent = économie verte, déchets et matériels (traitement et recyclage) = économie circulaire. GISEMENTS INDUSTRIELS : diversification autour des industries darmement et mécaniques (robotique, nanotechnologies, informatique, capteurs, propulsion, Intelligence Artificielle…), ainsi que du bâtiment (matériaux, domotique, énergie positive,…) et de lurbanisme (véritables éco-quartiers), industrie du luxe... GISEMENTS HUMAINS : services innovants, enseignement, télétravail, télémédecine, téléformation, télésurveillance et télé-sécurité, télé-production, économie sociale et solidaire, économie de proximité, circuits logistiques courts … Engendrer une croissance démographique raisonnée, cest créer : Une ville intelligente (connectée, autocréatrice, interactive, collaborative – management « co-co »…coworking-codécision – coopération en réseau, et stratégie bottom-up), Une ville douce (fluide, équilibrée, confortable) Une ville bon marché (en terme dinvestissement, dimpôts locaux et de qualité de vie), ET UNE VILLE ACCESSIBLE GRÂCE AU TGV, avant 2030 ! PREPARONS AUJOURDHUI LA VILLE DE DEMAIN CAR NOUS AIMONS BOURGES !

9 - QUESTION : comment attirer des foyers fiscaux de jeunes geeks en provenance des grandes villes saturées ? A VOUS !


Télécharger ppt "La démographie, variable de base du développement économique et social Lorsque les qualités de la population dun bassin de vie attirent et génèrent linvestissement."

Présentations similaires


Annonces Google