La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Systèmes dInformation Financière Atelier conjoint Banque Mondiale / AFRITAC de lOuest / World Bank Institut / Coopération Française Différentes options.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Systèmes dInformation Financière Atelier conjoint Banque Mondiale / AFRITAC de lOuest / World Bank Institut / Coopération Française Différentes options."— Transcription de la présentation:

1 Les Systèmes dInformation Financière Atelier conjoint Banque Mondiale / AFRITAC de lOuest / World Bank Institut / Coopération Française Différentes options en termes darchitecture technique. Impact sur linteropérabilité et lévolution du système Présenté par Khalid ALKASSOUM Directeur Technique Softline, Directeur Général Advanced IT 1- Introduction 2- Intégrer le besoin dévolution 3- Caractéristiques internes du logiciel 4- Evolution des architectures 5- Avantages du multicouche 6– Quelques exemples 7- Conclusions

2 1- Introduction (1) Larchitecture technique comprend plusieurs aspects Infrastructure matérielle Infrastructure réseau Architecture logicielle Ces aspects sont interdépendants Relèvent de stratégies différentes

3 1- Introduction (2) - Linfrastructure matérielle Avec la montée en puissance et la baisse des coûts, la très grande majorité des systèmes de gestion tourne aujourdhui sur des machines de type PC. Sur le plan des serveurs, cest dabord le champ dapplication et les conditions dexploitation qui déterminent le choix, mais là encore, les architectures Intel/Windows sont très courantes. Il faut savoir spécialiser les serveurs. Souvent sous-estimés, les autres moyens matériels doivent être « pensés » comme faisant partie du système : Équipements spécifiques réseau Sauvegardes (et rangement des sauvegardes) Alimentation sécurisée Équipements et Aménagements des locaux Disposer dun politique dacquisition et de gestion du matériel est primordiale. Linscrire dans un plan dinvestissement permet de consolider la démarche.

4 1- Introduction (3) - Linfrastructure réseau Deux aspects doivent être distingués : Le réseau local (LAN). Le réseau étendu (WAN). Ces technologies ont beaucoup évolué au cours des 5 dernières années. Le matériel sest fortement standardisé. La technologie des réseaux étendus, relève des équipements de télécommunication. Une bonne approche consiste à : Acquérir (faire installer et se rendre propriétaire) le réseau local. Le câblage est souvent intégré à la conception des bâtiments. Sous-traiter les communications extérieures et laccès à un réseau étendu (opérateurs télécoms et sociétés spécialisées) Une architecture logicielle adéquate et une organisation adaptée permettent dalléger le transit sur le réseau Implications importantes sur la sécurité globale du système.

5 1- Introduction (4) - Larchitecture logicielle Les aspects logiciels sont les plus difficiles à maîtriser, surtout dans le cas des grandes applications spécifiques. Leur développement et leur déploiement impliquent toujours un risque déchec : Quil ne faut jamais sous-estimer Quil faut caractériser (puis réduire) Contre lequel il faut opposer une stratégie adéquate Pour mieux contrôler le processus de « fabrication du logiciel », lun des principaux leviers daction du génie logiciel est : larchitecture du logiciel Architecturer, pourquoi ? Comment ? …

6 2- Besoin dévolution (1) Chaque organisation nest pas un ensemble de parties juxtaposées avec des objectifs propres, … … mais un réseau de systèmes ayant entre eux des relations et tendant à atteindre un objectif global.

7 Contrôleurs financiers 2- Besoin dévolution (2) – quelques acteurs Ordonnateurs Dette Budget Loi de Finances Pouvoirs PublicsMinistèresInterventionsInvestissements DGIDGDDGBTG Ministère des Finances DépensesRecettes Ordonnateurs Comptables Economie Loi Organique FinancesRèglement Général de la Comptabilité Nomenclature Budgétaire Plan Comptable de lEtat TOFE Administrateurs Crédits

8 2- Besoin dévolution (3) – les flux DGI DGD DGB TG Comptables Administrateurs Crédits Ordonnancement Paiement Opération dAssiette Recouvrement Exécution du Budget / Nomenclature Budgétaire Comptabilisation / Plan Comptable de lEtat Engagements Liquidation Contrôleurs Financiers Budget Identification du Contribuable Informations économiques Compta Ordonnateurs Comptables Prise en charge Recouvrement

9 2- Besoin dévolution (4) Voir schéma WB

10 Dans une organisation les besoins évoluent Chaque fois quune entité évolue, les flux entre entités changent Les entités nont pas le même degré dinformatisation On ne peut pas toujours anticiper les pressions de lenvironnement extérieur sur le système dinformation Or, à linverse, le développement informatique a besoin de spécifications précises et stables dans le temps, … Un système dinformation mal intégré (ou non intégrable) introduit des frontières artificielles entre les entités. Fragmente linformation => détruit les relations dont dépend le fonctionnement correct des entités 2- Besoin dévolution (4)

11 2- Besoin dévolution (5) Disposer dun système dinformation capable de prendre en compte les contraintes organisationnelles, dêtre corrigé rapidement en cas derreur, et dévoluer avec les besoins … … devient un objectif du logiciel, au même titre que les fonctionnalités quil doit fournir.

12 On peut analyser un logiciel sous 2 angles Langle fonctionnel (ce quil fait) Langle de ses caractéristiques internes (comment il est fait) 3- Caractéristiques internes du logiciel

13 Jusquau milieu des années 80 : mini-ordinateurs avec terminaux passifs (époque COBOL, RPG …) La programmation structurée a été une première réponse du génie logiciel à la crise du logiciel Fin des années 80, de plus en plus de micro-ordinateurs en tant que machines servant à la gestion : applications monolithiques, monopostes (Epoque dBase) Début des années 90, avec les réseaux de plus en plus accessibles : applications monolithiques, partage de fichiers (Epoque Netware) Milieu des années 90, de plus en plus de serveurs : larchitecture client/serveur simpose (Epoque Oracle 7, Sybase …) Le génie logiciel accentue ses efforts sur la Programmation Orientée Objets depuis plus de 10 ans … 4- Lévolution des architectures (1)

14 Avec le client/serveur Fin du partage de fichiers et ses problèmes intrinsèques Nombreux autres avantages du SGBD Client plus léger Stockage des procédures dans le SGBD SQL simpose partout 4- Lévolution des architectures (2)

15 Mais … de nouveaux types de problèmes apparaissent … Les applications de gestion sont de plus en plus complexes Lintégration de plusieurs applications nest pas si simple que ça 4- Lévolution des architectures (3) La stratégie à deux couches sadapte mal

16 On rajoute une couche … vers larchitecture multicouche La couche « métier », au centre, va permettre labstraction des bases de données. Le client accède à des processus « métiers » Lintégration du système dinformation se concentre sur le serveur dapplication, la maintenance aussi, le déploiement se simplifie. 4- Lévolution des architectures (4)

17 Abstraction des bases de données Intégration des processus métiers (et du SI) Accroissement de la sécurité Clients plus légers, et déploiement plus facile Concentration de la maintenance Emergence de plateforme spécialisée (serveurs dapplications) fournissant les mécanismes de gestion des objets sur le serveur Plateforme de développement orienté objets plus performantes A condition de maîtriser la POO et les nouvelles plateformes (.Net ou EJB/J2EE, Oracle 9iAs … et les langages associés) ainsi que UML (Unified Modeling Language) Accroissement de la maintenabilité des applications Accroissement de la capacité dévoluer 5-Avantages du multicouche

18 6-Quelques exemples [1][1] The timeframes for Malawi and Uganda are estimates as the reforms are in their initial stages [1][1] The timeframes for Malawi and Uganda are estimates as the reforms are in their initial stages Voir tableau WB

19 Plusieurs technologies sont arrivées à maturité (composants, AS, WEB, C#,.Net, J2EE …) Les environnements de développement logiciel (VS, Delphi 2005, Jbuilder …) ont fortement progressé Orienter les nouveaux développements vers les nouvelles plateformes (.Net, J2EE ou Oracle 9iAS/10g) Adopter larchitecture 3 tiers (et le multicouche en général) est un avantage. Adopter UML pour la conception simpose dans ce contexte 5-Conclusions


Télécharger ppt "Les Systèmes dInformation Financière Atelier conjoint Banque Mondiale / AFRITAC de lOuest / World Bank Institut / Coopération Française Différentes options."

Présentations similaires


Annonces Google