La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Voilà ce que sera la vie sous Nicolas SARKOZY. L’ANPE VUE PAR NICOLAS SARKOZY “La réforme du service public de l’emploi est impérative […] Il ne faut.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Voilà ce que sera la vie sous Nicolas SARKOZY. L’ANPE VUE PAR NICOLAS SARKOZY “La réforme du service public de l’emploi est impérative […] Il ne faut."— Transcription de la présentation:

1 Voilà ce que sera la vie sous Nicolas SARKOZY

2 L’ANPE VUE PAR NICOLAS SARKOZY “La réforme du service public de l’emploi est impérative […] Il ne faut pas hésiter à recourir à des sociétés de placement rémunérées aux résultats” (France 3, 26 mai 2005)

3 « Les heures supplémentaires » Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007 « Je veux l’exonération des charges sociales et de l’impôt sur le revenu pour les heures supplémentaires »

4 Le droit de grève…sans changement ! « je souhaite une loi sur les services minimum dès le mois de juin Je souhaite en outre qu’une loi impose le vote à bulletin secret dans les huit jours du déclenchement d’une grève dans une entreprise, une université, une administration. » Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007

5 Moins de fonctionnaires et/ou moins de profs « Je veux un état où les fonctionnaires seront moins nombreux » Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007

6 La flexi-sécurité ? Si le MEDEF veut bien… « Je veux créer un contrat unique qui remplace les contrats précaires et qui permettra aux salariés d’acquérir progressivement des droits. » Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007

7 Le service civique dans les choux Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007 « Je propose un service civique obligatoire de six mois que chacun modulera en fonction de ses contraintes d’études, de projet professionnel, de vie familiale. »

8 Les assistés coincés dans leur statut Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007 « Je propose qu’aucun minimum social soit accordé sans une activité d’intérêt général. »

9 Les entreprises vertueuses enfin récompensées Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007 « Je veux que les entreprises qui investissent et qui créent des emplois paient moins d’impôts sur les bénéfices. »

10 Travailler plus pour gagner plus « Moi, je rêve d'une France qui se lève tout entière pour dire non au renoncement, non à la fatalité, non au déclin » Tours, 10 avril 2007

11 La T.V.A. sociale instaurée « Je préfère taxer la consommation plutôt que l’emploi. » Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007

12 L’ISF supprimé en douce « Je veux que l’Etat soit contraint de laisser à chacun au moins la moitié de ce qu’il a gagné. Je veux un bouclier fiscal à 50 %, y compris la CSG et la CRDS. » Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007 Palais de l’Elysée

13 Sarkozy fait tout…et le reste Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007 « La démocratie irréprochable, c’est un président qui s’explique devant le parlement. Pour certains poste […], cette nomination doit être ratifiée par un vote des commissions parlementaires concernées. »

14 La justice « Je veux dire [aux magistrats] que je serai toujours à leurs côtés pour défendre l'indépendance de la justice et l'accroissement de ses moyens » » (Propos du 8 juin 2006 rapportés par le Monde, 23 septembre 2006)

15 Les prisons pleines de mineurs « Je demande qu’on change l’ordonnance de 1945 sur les mineurs, ça ne peut plus continuer comme ça […]. Je souhaite qu’on créé des peines plancher pour les multirécidivistes, parce que 50 % de délits, c’est 5 % de délinquants. » TF1, Le 5 février 2007

16 La justice (suite) “Tout le monde doit rendre des comptes, être responsable de ce qu’il fait. Y a-t-il une profession qui peut être à part ?”.

17 Laïcité « La laïcité c'est la séparation de l'Église et de l'État, cette séparation doit être absolue.» A vous de juger, France 2, 30 novembre 2006

18 Éducation Nationale « Je suis pour une privatisation totale de l'Éducation Nationale » E. Mignon, conseillère de N. Sarkozy, Le Monde, 7 septembre 2004

19 Education : la carte scolaire profite…à l’école privée « je souhaite que l’on donne à chacun la liberté de choisir l’école de ses enfants. » Saint-Quentin, le 25 janvier 2007

20 L’immigration choisie Toulon, le 7 février 2007 « Que l’immigration en situation régulière ne puisse faire venir sa famille que dans la mesure où les revenus de son travail lui permettent de la faire vivre et de la loger décemment. »

21 50, 25 ou 15 € Si je suis élu, je mettrais en place une franchise sur l’assurance maladie qui devrait rapporter 600 millions d’€ / an Le Parisien du 21 février 2007

22 Les médias Je vais redevenir le patron de ceux qui ont fait des enquêtes sur moi. Certains doivent mal dormir depuis qu'ils savent que je reviens." Le Parisien, 2004

23 Le PACS Nous avons combattu fermement le PACS, car il nous semblait remettre en cause l'idée que nous nous faisions de la famille (  ). C'était notre droit, je dirais même que c'était notre devoir de défendre nos convictions. Politique dimanche, France 3, 13 décembre 1998

24 NICOLAS SARKOZY ET LA JUSTICE "sait-on que la justice française prononce une condamnation dans un cas sur deux dont elle est saisie, contre une fois sur cinq aux États-unis ? J’aimerais que la justice française fasse preuve du même zèle quand il s’agit de sanctionner des délinquants, surtout lorsqu’ils sont multirécidivistes !", congrès francophone de la Chirurgie le 2 octobre 2006

25 LE POPULISME PÉNAL DE NICOLAS SARKOZY “Je ne cherche pas à faire l’unanimité chez les magistrats politisés heureusement très minoritaires dans l’institution judiciaire qui ont oublié que leur devoir était de protéger les victimes, pas les délinquants”

26 Sarkozy : «J'ai un cœur, il bat à gauche» Sarkozy : «J'ai un cœur, il bat à gauche» «Je souhaite que l’impôt sur les sociétés soit plus élevé pour les entreprises qui suppriment des emplois et qui n’investissent pas en France», a défendu celui qui, au début de l’émission, a lancé, non sans un certain culot : «J’ai un cœur et il bat à gauche». 20Minutes du 09 mars 2007

27 Front National « Je mets au défi qui que ce soit de trouver une seule idée que j'ai défendue qui soit conforme à ce que pense M. Le Pen» Le Parisien, le 20 octobre 2006

28 L’extrême droite « Je pense qu’il y a des ressemblances entre Berlusconi [contre qui François Bayrou avait appelé à voter pour Romano Prodi] et Nicolas Sarkozy.» François Bayrou : Conférence de presse du 25 avril 2007

29 Il fallait le dire ! Aller contre moi, c'est aller contre l'opinion publique. Reuters, JDD, 24 septembre 2006 Gardez bien ce diaporama. Qui sait, en 2012, il vous sera possible de comparer les promesses non tenues par ce candidat durant ce quinquennat


Télécharger ppt "Voilà ce que sera la vie sous Nicolas SARKOZY. L’ANPE VUE PAR NICOLAS SARKOZY “La réforme du service public de l’emploi est impérative […] Il ne faut."

Présentations similaires


Annonces Google