La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sylvie MORAIS Ph.D. Sciences de léducation. DÉMARCHE ARTISTIQUE Je partage ma vie entre création artistique, enseignement et recherche. À la jonction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sylvie MORAIS Ph.D. Sciences de léducation. DÉMARCHE ARTISTIQUE Je partage ma vie entre création artistique, enseignement et recherche. À la jonction."— Transcription de la présentation:

1 Sylvie MORAIS Ph.D. Sciences de léducation

2 DÉMARCHE ARTISTIQUE Je partage ma vie entre création artistique, enseignement et recherche. À la jonction des univers de la philosophie, de léducation et de lart, mes intérêts pour la recherche portent sur la réflexivité du vécu sensible et son impact sur la formativité humaine et la construction biographique. Mon approche est celle de la phénoménologie. Une approche holistique basée sur la singularité de lexpérience vécue comme source dapprentissage, quil soit formel ou informel, intellectuel ou existentiel. La visée est intersubjective : partager ses expériences de vie, souvrir sur le champ des possibles et transformer son vécu en expérience formative pour soi-même et pour les autres. Si les études avancées mon amenée à développer une pratique réflexive, mes recherches sont toujours ancrées dans ma pratique artistique (maîtrise, doctorat). Une pratique de lart expérientielle, qui prend comme point de départ une expérience telle quelle a été vécue pour la rendre explicite, en mettant en lumière ses qualités sensibles, son impensé, son préréfléchi (Husserl). Jutilise des moments intimes de ma vie ou de celles des autres pour créer mes œuvres. Je peux tout aussi bien parler de lattente, de la mémoire dun lieu, du nom du père ou de laltérité, comme de mes complexes ou de mes ruptures. Tout en cherchant à créer une passerelle entre lart et la vie, je mengage avec mon expérience dans un parcours réflexif à travers les champs disciplinaires des arts du visuel et du langage. Sous la forme dinstallations, de photographies, de dessins, de récits, de vidéos et de livres dartistes. Je construis des situations en associant, selon la formule de Christine Marcel, « une image et une narration, autour dun jeu ou dun rituel autobiographique, qui tente de conjurer langoisse de labsence, tout en créant une relation à lautre contrôlée par lartiste ». Ce qui veut dire concrètement quun dessin peut se poursuivre en narration biographique, inspirer une réflexion théorique, initier un retour sur lobjet, amener à une installation et aboutir sur un livre dartiste.

3 (démarche artistique suite) Jengage donc une errance du langage, en questionnant par ricochet la matière comme forme de pensée, la création comme émergence de la mémoire passive (Proust) et lartistique comme pratique de soi au sens de Foucault, cest-à-dire une pratique qui nest rien de moins quune connaissance de soi. Car si je mêle ainsi mon univers poétique à mon expérience vécue, cest aussi parce que ma pratique artistique est une occasion qui mest donnée pour mengager dans un « devenir conscient » (becoming aware) (Varela, Depraz, Vermersch). Quelle rend possible des prises de conscience qui permettent dinventer pour soi-même les conditions dune existence formative, de sapproprier ce pouvoir intime que nous avons dagir sur notre vécu subjectif et de le transformer. Parce que créer cest aussi se créer. Sylvie MORAIS

4 LISTE DESCRIPTIVE DES IMAGES Du domaine de la recherche-création 01.JPG_Cette autre chose: laltérité ( ) Moins le bilan dune vie que sa construction, lexpérience de vie intègre leffet du lieu et la marque du temps. Pratique in situ sur lexpérience du silence : Rwanda (avril 1994). Des interventions directes sur des anciennes photos (100) évoquent limpossibilité dinhumer. Une série de dessins, des textes (kinyarwandas) pour une installation. La production a servi de base réflexive pour ma recherche de maîtrise en éducation artistique (1999) : une phénoménologie du processus de création. 02.jpg Le secret de Jane ( ) La reconnaissance du fait plastique et du fait littéraire ont donné lieu à une première installation en Le secret de Jane : une recherche marquée par lexpérience de létranger. Des objets du quotidien (photos, carnets, chaussure, gant, lettres, journaux…). Une série de dessins réalisés in situ (juillet 2007), pour les chapitres de lhistoire « présumée » de Jane. Exposition, installation, art vivant, livre dartiste. 03.jpg Dailleurs je suis ( ) Se présenter sans se représenter, se raconter sans se portraiturer. Témoignage à travers la narration biographique: cest quoi lexil ? Sont rassemblés treize années de dessins sur lexpérience de lexil. Des corps mis en scène et rassemblés telle une phénoménologie des grands thèmes de lexil. (exposition (2008). Le livre dartiste Dailleurs je suis, petite phénoménologie dun exil et un vidéo, présenté lors dune conférence: Peindre en temps dexil : Traces migratoires, colloque Ecriture Migratoire (Paris 8, mai 2012). Exposition, article, vidéo. 04.jpg Le chemin qui marche ( ) La question du temps est inhérente à lexpérience de la vie. Le fleuve réalisé de mémoire pour Le chemin qui marche (Magtogoek : amérindien) : une série de tableaux installation en Le temps est marqué par lattente 16 escales en feront le tour en 2007 : partenariat écriture/lecture et devient la destination de voyage de Celui qui attend. Exposition et lectures à 4 voix (2008). Installation, art vivant, livre dartiste. 05.jpg Percors migratori ( ) Où se termine la vérité et où commence la fiction ? Cest sur cette ambiguïté de lautobiographie que se présente la recherche Percors migratori (parcours migratoire). Depuis 2007 une série de dessins daprès photos : Les déracinés. Exposition (août 2013), qui témoigne du parcours migratoire de France vers lEspagne lors de la seconde guerre mondiale. Le passeur par la suite sujet dun article publié (2013) : De lexplicitation ou de la formation en acte : sous linfluence de la psychophénoménologie. Exposition, installation, article. 06.jpg Comme un arbre (2009-en cours) Au nom du père et un prénom laissiéen héritage : Sylva. Intégration à larchitecture (2009) Installation, narration biographique, livre dartiste (sous presse 2014). Tisser des liens entre lart et la philosophie. Exposition. Colloque avec Jacques Daignault (2015)

5 01.JPG_Cette autre chose: laltérité ( ) Installation Le lieu de médiation Série Silence 100 images 10x15 Huile, encre et eau de javel sur photos

6 02.JPG_ Le secret de Jane ( ) Pierre noire sur papier marouflé 60x80 Installation, art vivant, dessin in situ, livre dartiste.

7 03.JPG_ Dailleurs je suis ( ) Pierre noire et acrylique sur papier marouflé 60x80 Exposition, vidéo, livre dartiste, conférence/article

8 04.JPG_Le chemin qui marche ( ) Installation Celui qui attend Série 16 escales 40 x50 Acrylique et poudre de marbre sur bois. Installation, expositions, livre dartiste.

9 05.JPG_ Percors migratori Série Les déracinés (daprès photo) Pierre noire et acrylique sur papier marouflé 60x80 Exposition, article publié

10 06.jpg Comme un arbre (2009-en cours) Pierre noire et fusain sur papier. Intégration à larchitecture (2009) Installation, narration biographique, livre dartiste (sous presse 2014). Tisser des liens entre lart et la philosophie. Exposition. Colloque avec Jacques Daignault (2015)


Télécharger ppt "Sylvie MORAIS Ph.D. Sciences de léducation. DÉMARCHE ARTISTIQUE Je partage ma vie entre création artistique, enseignement et recherche. À la jonction."

Présentations similaires


Annonces Google