La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evolution du DMI2 : Le DMI3 Murielle Mary-Krause INSERM U720.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evolution du DMI2 : Le DMI3 Murielle Mary-Krause INSERM U720."— Transcription de la présentation:

1 Evolution du DMI2 : Le DMI3 Murielle Mary-Krause INSERM U720

2 62 Hôpitaux (France métropolitaine et DOM) 29 CISIH Logiciel DMI2 Ministère de la Santé (DHOS ) ATIH (depuis 2003) Inserm U 720 Données Épidémiologiques Données Médico- Économiques Sérologie positive VIH-1 ou VIH-2 Signature dun consentement libre et éclairé Consultations Hospitalisations Collecte de données standardisées 2 fois par an Transmission anonyme et cryptée La base de données hospitalière française sur linfection à VIH

3 Particularités de la base de données Sa taille (N > ), > pts suivis par an Sa taille (N > ), > pts suivis par an Données cliniques, biologiques et thérapeutiques longitudinales Données cliniques, biologiques et thérapeutiques longitudinales Suivi long (moyenne de suivi= 61 mois) Suivi long (moyenne de suivi= 61 mois) Possibilité de recueil de pathologie non VIH Possibilité de recueil de pathologie non VIH

4 Pourquoi une évolution ? DMI2 mis en place en 1992 DMI2 mis en place en 1992 –conception ancienne –difficilement maintenable –souffre dun manque dergonomie –Non adapté à linformatique de 2006 Sinscrit dans le cadre dune restructuration de la coordination de la lutte contre linfection par le VIH Sinscrit dans le cadre dune restructuration de la coordination de la lutte contre linfection par le VIH –COREVIH ( décret n° du 15 novembre 2005)

5 Comment une évolution ? GEC, composé de cliniciens et de Tecs GEC, composé de cliniciens et de Tecs Conseil scientifique du GEC, composé de cliniciens Conseil scientifique du GEC, composé de cliniciens Club utilisateur DMI2 Club utilisateur DMI2 TRT5 TRT5 Groupe de travail « Exploitation », composé de TECs Groupe de travail « Exploitation », composé de TECs Comité de pilotage DMI2 (DHOS, ATIH, INSERM U720, TECs, cliniciens) Comité de pilotage DMI2 (DHOS, ATIH, INSERM U720, TECs, cliniciens)

6 Que fera le DMI3 ? Reprendra lensemble des fonctionnalités du DMI2 Reprendra lensemble des fonctionnalités du DMI2 Reprendra lensemble des données du DMI2 Reprendra lensemble des données du DMI2 Profitera des nouvelles technologies pour offrir des caractéristiques de robustesse, dergonomie, de sécurisation et de facilité dadministration et de maintenance Profitera des nouvelles technologies pour offrir des caractéristiques de robustesse, dergonomie, de sécurisation et de facilité dadministration et de maintenance

7 Quel développement ? Application client/serveur et multiutilisateurs Application client/serveur et multiutilisateurs fonctionnera indifféremment en monoposte et en multipostes dans un réseau local TCP/IP fonctionnera indifféremment en monoposte et en multipostes dans un réseau local TCP/IP systèmes MS-Windows 2000/XP (et +) systèmes MS-Windows 2000/XP (et +)

8 Quel logiciel ? gestionnaire de base de données relationnelle, supportant le langage SQL standard ANSI gestionnaire de base de données relationnelle, supportant le langage SQL standard ANSI Le DMI3 devra avoir un coût de possession réduit en termes de maintenance et être bâti sur des logiciels ou des technologies dont lutilisation ne nécessite pas le paiement dune licence, tels que les logiciels "libre de droit" ou "open-source". Le DMI3 devra avoir un coût de possession réduit en termes de maintenance et être bâti sur des logiciels ou des technologies dont lutilisation ne nécessite pas le paiement dune licence, tels que les logiciels "libre de droit" ou "open-source".

9 Quel principe ? Evénements cliniques, biologie, traitements non rattachés aux recours Evénements cliniques, biologie, traitements non rattachés aux recours Changement minimal du contenu Changement minimal du contenu Utilisation dune base de médicaments Utilisation dune base de médicaments Reprise de lexistant, y compris variables locales en létat Reprise de lexistant, y compris variables locales en létat Signature du consentement écrit conservé Signature du consentement écrit conservé

10 Elimination de variables Nombre de consultations le semestre précédent Nombre de consultations le semestre précédent Index de Karnofsky Index de Karnofsky Actes en X Actes en X

11 Nouvelles variables du dossier patient Nom, prénom et date de naissance corrigés Nom, prénom et date de naissance corrigés Numéro didentification (non extrait) Numéro didentification (non extrait) Variables nationalité, pays de naissance (non extrait) Variables nationalité, pays de naissance (non extrait) Sous-types VIH1 Sous-types VIH1 Tabac : Consommation cumulée (nb paquets année) Tabac : Consommation cumulée (nb paquets année)

12 Nouvelles variables du suivi Augmentation du nombre de variables locales (15) et biologiques locales (10) Augmentation du nombre de variables locales (15) et biologiques locales (10) Protocole (nom, date dinclusion, date de fin de suivi) Protocole (nom, date dinclusion, date de fin de suivi) Valeurs normales des ALAT et ASAT Valeurs normales des ALAT et ASAT Date de début du traitement ARV Date de début du traitement ARV Notion de traitement utilisé en booster Notion de traitement utilisé en booster VHC : guérison VHC : guérison Autre test que la biopsie hépatique (nom) Autre test que la biopsie hépatique (nom) Module hépatite B Module hépatite B

13 Module hépatite B Groupe de transmission Groupe de transmission Sérologie : Ag HBs, Ac HBs, Ac HBc, Ag HBe, Ac HBe, Ag et Ac Delta (si Ag HBs >0) Sérologie : Ag HBs, Ac HBs, Ac HBc, Ag HBe, Ac HBe, Ag et Ac Delta (si Ag HBs >0) ADN VHB (valeur, seuil, technique) ADN VHB (valeur, seuil, technique) Examen hépatique avec les scores Examen hépatique avec les scores

14 Exploitation Mise à jour des sous-populations Mise à jour des sous-populations –Revenir à une population précédente Reprise des anciens états utiles mis à jour Reprise des anciens états utiles mis à jour –Élimination du module file active, analyse temporelle, suivi de charge virale, valorisation, fréquence des actes –MAJ module fréquence (diagnostics, médicaments), association dantirétroviraux –Fiches bilan Elaboration de nouveaux modules Elaboration de nouveaux modules –Analyse par tranche de charge virale –Tri croisé selon critères –Rapport dactivité Contrôle de qualité Contrôle de qualité


Télécharger ppt "Evolution du DMI2 : Le DMI3 Murielle Mary-Krause INSERM U720."

Présentations similaires


Annonces Google