La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

44 ème Olympiade internationale de la Chimie Washington 21 – 30 juillet 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "44 ème Olympiade internationale de la Chimie Washington 21 – 30 juillet 2012."— Transcription de la présentation:

1 44 ème Olympiade internationale de la Chimie Washington 21 – 30 juillet 2012

2 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 La 43 ème Olympiade de chimie : Ankara, juillet 2011

3 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Une compétition internationale de haut niveau Une compétition individuelle, créée en 1968, qui sadresse aux élèves : de moins de 20 ans, non spécialisés en chimie, scolarisés dans lenseignement secondaire. Deux épreuves de haut niveau, nécessitant une large culture chimique : une épreuve théorique (60 % de la note globale) une épreuve pratique (40 % de la note globale) Des médailles (178 en 2011 pour environ 270 candidats) : dor (33), dargent (62) de bronze (83) … et 10 « mentions honorables »

4 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 État des lieux 69 nations représentées, issues de tous les continents (sauf Afrique ?) Egypte, première participation (?) 273 candidats en 2011 à Ankara 3 pays observateurs : El Salvador, Lichtenstein, Serbie La France… participe depuis 1981 avec une réussite certaine (régulièrement, médailles dargent et de bronze, or en 2007, 2009 et 2011 ) a organisé la 22 ème Olympiade en 1990 La délégation : 4 élèves de première année de CPGE (PCSI, TPC, BCPST) et/ou de terminale scientifique

5 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 La 43 ème Olympiade, Ankara, juillet 2011 La délégation française Louis Breyton (Paris) Guillaume Fraux (Versailles) Martin Rieux (Toulouse) Matthieu Rummens (Bayonne) Sylvie Haurat Christine Hirschler-Auger Alban Letailleur Laurence Petit

6 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Quatre médailles ! Martin, 20 ème, or Guillaume, 28 ème, or Louis, 66 éme, argent Matthieu, 132 ème, bronze La 43 ème Olympiade, Ankara juillet 2011

7 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Distribution des résultats 2011

8 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Médailles dor de la 43 ème Olympiade

9 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Médailles dor de la 43 ème Olympiade

10 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Comparatif mondial (résultats 2011) On est bons !!

11 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Les « mentors » Pour la 43 ème IChO : Sylvie Haurat, professeur de chimie en PCSI, lycée Clémenceau, Nantes Christine Hirschler-Auger, professeur de chimie en 2-TPC, lycée J. Mermoz (Montpellier) Alban Letailleur, doctorant, membre actif du comité de coordination, ancien lauréat des ICHO Laurence Petit, Agrégée, Docteur, Sciences à lÉcole

12 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Rôle des « mentors » Discussion des sujets avec leurs concepteurs Traduction des sujets (plus de 20 heures de travail, éventuellement nocturne…) Correction des copies (en parallèle avec le Jury) « Arbitration » : discussion (acharnée…) des notes des candidats Relations conviviales avec les étudiants…

13 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Structure française Sous légide de « Sciences à lÉcole », avec lappui essentiel de la cellule de ressources (Laurence Petit lan dernier, maintenant Ludivine Garcia, Eva Smaïn) Un « comité scientifique », présidé par M. Daniel Secrétan (IGEN) Moi-même Nicolas Cheymol, IA-IPR (Versailles) Ludivine Garcia, SaE Des professeurs responsables de centre et des universitaires Danciens lauréats des IChO, étudiants des Grandes écoles Une préparation Décentralisée, pour sa première partie, dans les lycées à CPGE Assurée à Paris (ENS, Lycée Galilée) pour la seconde et la troisième partie Sites internet

14 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Centres de préparation 2011 / 2012 Amiens Bayonne Besançon Bordeaux Caen Clermont-Ferrand Dijon Douai Evreux Grenoble (?) La Rochelle (???) Le Mans Lille Limoges Lyon Marseille Metz Lyon Lille Bayonne Caen Rouen Clermont- Ferrand Montpellier Marseille Nice Sophia ? Paris Reims Tours Limoges Amiens Versailles Bordeaux Rennes Toulouse Grenoble ? Metz 27 (32 ?) centres régionaux, 24 sélectionnés Orléans Nantes St Maur Besançon Nancy La Rochelle ? Douai Dijon Evreux Montpellier Nancy Nantes Nice Orléans Paris Reims (?) Rennes (?) Rouen Saint-Maur Sophia- Antipolis Toulon (?) Toulouse Tours Valence (non) Versailles Le Mans

15 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Centres de préparation (2) Les formateurs : Des professeurs de CPGE (dans les lycées) et du secondaire Des universitaires Des chercheurs, enseignants, élèves et doctorants des Écoles normales supérieures (Paris)

16 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Constitution de la délégation Premier temps : une préparation décentralisée dans les lycées à CPGE, ouverte aux élèves de Terminale S (STL ???) environ 300 en 2011, 240 copies corrigées une épreuve écrite nationale de présélection : format raccourci, 100 questions environ Second temps : les 24 (a priori ) premiers sont rassemblés à Paris pour une « semaine intensive » de formation pratique une 2 ème épreuve écrite de sélection (format en discussion) une épreuve pratique de sélection Les 4 premiers constituent la délégation française, sur la base des résultats des 3 épreuves.

17 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 En 2012 et au-delà… CPGE et/ou Terminales S (et STL ???) : une bonne dizaine de candidats issus de TS – Paris, Lille, Bayonne (?), Bordeaux (?) Pérenniser louverture aux Terminales ???? Limiter aux élèves (et aux formateurs…) très motivés, à laise… sans concurrence pour les ONC ????? Évolution des ONC : Rien pour linstant (on reste en terminale) Attendre la réforme du lycée pour 2012 ? Une façon dattirer les élèves de T.S vers la PCSI /PC (et non de dévaloriser la filière…) Un jour ou lautre, les élèves de CPGE seront exclus (crédits ECTS, ancrage de plus en plus marqué dans le supérieur, cest fait aux IBO, tentative aux IPhO)… Autant anticiper !

18 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Première phase de la préparation Un corpus commun de connaissances et de compétences, fondé sur le syllabus international un syllabus national très voisin, avec spécificités des CPGE Pas de pratique expérimentale complémentaire aux acquis de CPGE Des compléments de formation, sous forme de cours et/ou de TD 20 à 30 heures étalées de début décembre (en pratique, mi décembre) à fin mars Une première épreuve écrite (le 28 mars 2012), constituée de plusieurs exercices progressifs (dont un QCM) – lépreuve doit être accessible aux TS.

19 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Corpus de compétences Privilégiant la compétence plus que la connaissance, pour la première phase de la préparation, du moins… Défini à partir Du syllabus international (voir Dune intersection raisonnable des programmes de chimie de PCSI et 1-BCPST (quadrature du cercle…) Dune certaine culture chimique, malheureusement limitée… De « problèmes préparatoires » fournis par le pays organisateur, mais pas avant fin janvier 2012 ! donnant lesprit du futur concours international, limitant les connaissances « exotiques » (de niveau 3) à acquérir Donc de notre intuition… et de compléments de formation

20 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Points spéciaux (niveau 3) Six theoretical and two practical topics from these or other topics of similar breadth are allowed in a preparatory problem set. It is intended that a topic can be introduced and discussed in a lecture of 2-3 hours before a prepared audience. VSEPR theory in detail (with more than 4 ligands) Inorganic stereochemistry, isomerism in complexes Solid state structures (metals, NaCl, CsCl) and Braggs law Relation of equilibrium constants, electromotive force and standard Gibbs energy Integrated rate law for first order reactions, half-life, Arrhenius equation, determination of activation energy Analysis of complex reactions using steady-state and quasi-equilibrium approximations, mechanisms of catalytic reactions, determination of reaction order and activation energy for complex reactions Collision theory Simple phase diagrams and the Clausius-Clapeyron equation, triple and critical points Stereoselective transformations (diastereoselective, enantioselective), optical purity Conformational analysis, use of Newman projections, anomeric effect Aromatic nucleophilic substitution, electrophilic substitution on polycyclic aromatic compounds and heterocycles Supramolecular chemistry

21 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Niveau 3 Advanced polymers, rubbers, copolymers, thermosetting polymers. Polymerization types, stages and kinetics of polymerization Amino acid side groups, reactions and separation of amino acids, protein sequencing Secondary, tertiary and quaternary structures of proteins, non-covalent interactions, stability and denaturation, protein purification by precipitation, chromatography and electrophoresis Enzymes and classification according to reaction types, active sites, coenzymes and cofactors, mechanism of catalysis Monosaccharides, equilibrium between linear and cyclic forms, pyranoses and furanoses, Haworth projection and conformational formulae Chemistry of carbohydrates, oligo- and polysaccharides, glycosides, determination of structure Bases, nucleotides and nucleosides with formulae, Functional nucleotides, DNA and RNA, hydrogen bonding between bases, replication, transcription and translation, DNA based applications Complex solubility calculations (with hydrolyzing anions, complex formation) Simple Schrödinger equations and spectroscopic calculations Simple MO theory Basics of mass spectrometry (molecular ions, isotope distributions) Interpretation of simple NMR spectra (chemical shift, multiplicity, integrals)

22 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Niveau 3 (expérimental) Synthesis techniques: filtrations, drying of precipitates, thin layer chromatography. Synthesis in microscale equipment Advanced inorganic qualitative analysis Gravimetric analysis Use of a spectrophotometer Theory and practice of extraction with immiscible solvents Column chromatography

23 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Deux types de compétences Mise en œuvre en chimie inorganique et organique Les bases Compétences acquises en CPGE (tant en PCSI, TPC que BCPST) et dans le secondaire, Nécessitant peu (ou pas) de séance de formation, éventuellement sous forme de TD Les compléments de formation Plutôt sous forme de cours sappuyant sur des exemples et des compétences déjà acquises Dans la première phase de la préparation, uniquement des connaissances et compétences réinvesties en 2 nde année (pas de biochimie spécifique, par exemple)

24 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Domaines détude Chimie inorganique Structure de la matière (atomes, molécules, forces intermoléculaires) Cinétique chimique Chimie des solutions (acidobasicité, complexation, oxydoréduction élémentaire – dosages ; pas de précipitation en tant que telle) Chimie organique Les outils du raisonnement en chimie organique Les méthodes spectroscopiques : RMN du proton, IR (spectres…) Chimie organique descriptive (limitée) Alcènes Organomagnésiens Composés halogénés, alcools Composés carbonylés Composés dérivés dacides

25 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Les bases : structure de la matière (1) Latome et la classification périodique Savoir écrire la (les) configuration(s) électronique(s) des atomes et des ions Connaître et interpréter des tendances générales dans la classification périodique Les molécules Savoir écrire une structure de Lewis, prévoir ou rationaliser la structure géométrique par la méthode VSEPR Savoir écrire des formules mésomères et raisonner sur leur poids statistique, pour justifier et traduire la délocalisation électronique dans une molécule à partir de résultats expérimentaux Connaître et utiliser les notions de conformation et de configuration des molécules en série cyclique et acyclique Pas de théorie des orbitales moléculaires (sauf envahissement des problèmes préparatoires, peu probable)

26 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Les bases : structure de la matière (2) Quelques idées générales sur la cohésion de la matière en phase condensée Forces de Van der Waals Liaison hydrogène et son importance, notamment en biologie

27 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Les bases : cinétique chimique Connaître le strict minimum de cinétique formelle (systèmes simples et classiques, sans dérive calculatoire) Savoir exploiter des mesures expérimentales pour accéder au mécanisme réactionnel (spectrophotométriques, conductimétriques, etc.) Savoir exprimer les vitesses dapparition des produits ou de disparition des réactifs, connaissant le mécanisme de la transformation Faire la différence entre un état de transition et un intermédiaire réactionnel

28 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Les bases : chimie des solutions Acido-basicité : théorie de Brønsted Savoir déterminer létat dune solution ne subissant que des transformations de type acide-base, par la méthode de la réaction prépondérante, sans dérive calculatoire Savoir exploiter une courbe de dosage et des résultats expérimentaux pour déterminer les caractéristiques dune solution (concentration et nature des espèces apportées) les grandeurs thermodynamiques correspondantes (pK A de couples acide-base)

29 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Chimie inorganique : compléments Chimie des solutions : complexation Sur le modèle de lacidobasicité Comprendre un dosage par complexation, notamment le rôle de lindicateur de fin de titrage Savoir exploiter des mesures expérimentales (spectroscopiques notamment) pour déterminer la stœchiométrie dun complexe et sa constante de formation Interaction complexation et acidobasicité dans des cas simples, énoncé guidé Pas de calculs « complexes » ni détude structurale (pas de TCC car les OA d ne sont pas connues à cette époque de lannée)

30 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Chimie organique : idées-force Sur lexemple des transformations étudiées en CPGE et des acquis sur la structure électronique des molécules développer des modèles simples de prévision de la réactivité chimique (pas de théorie compliquée des OM, notamment…) rationaliser les résultats expérimentaux Savoir utiliser les compétences acquises en cours pour comprendre la réactivité des composés carbonylés : réactivité électrophile acidité en position du groupe carbonyle Comprendre la réactivité des dérivés dacide hydrolyse, réduction acidité en position du groupe carbonyle Savoir exploiter des données spectroscopiques pour déterminer la structure des molécules organiques

31 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Les bases : chimie organique descriptive (1) Les alcènes Connaître et expliquer la réactivité dun alcène face à un électrophile : additions ioniques de HBr (HCl), H 2 O, Br 2 (Cl 2 ), régiosélectivité Connaître le principe de lozonolyse (ozonation-réduction) Les organomagnésiens Connaître la structure dun organomagnésien et la méthode de préparation, avec les précautions à prendre Connaître la réactivité basique (éventuellement, dun autre organométallique par analogie, signaler BuLi) et ses applications Connaître et expliquer schématiquement la réactivité nucléophile dun organomagnésien sur Un composé carbonylé, aldéhyde ou cétone Un dérivé dacide : lester Un époxyde Pouvoir interpréter un résultat plus exotique, avec des données expérimentales et spectroscopiques, à partir des acquis classiques

32 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Les bases : chimie organique descriptive (2) Les composés halogénés Connaître et expliquer la réactivité dun composé halogéné face à un nucléophile : mécanismes limites de substitution nucléophile, à partir de résultats cinétiques et stéréochimiques notamment Connaître et expliquer la réactivité dun composé halogéné face à une base : mécanisme délimination E2 Les alcools Connaitre et expliquer lalkylation des alcools (et phénols) Savoir passer dun alcool à un composé halogéné et vice-versa (tosylate inclus) Connaître et expliquer la formation dalcènes par déshydratation Les amines Réactivités basique et nucléophile des amines (alkylation, par analogie avec les alcools)

33 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Compléments : spectroscopies Spectroscopie de RMN Approche pragmatique et minimaliste des bases physiques Utilisation des données spectrales de RMN du noyau 1 H (éventuellement dautres noyaux en fonction des problèmes préparatoires) comme aide à la détermination des structures des molécules : déplacement chimique, motifs de couplage, courbe dintégration Spectroscopie IR Reconnaissance (et absence !) des groupes caractéristiques classiques dans une molécule par lecture dun spectre Avec utilisation de tables de données, évidemment !

34 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Les outils du raisonnement en chimie organique (1) Savoir écrire un mécanisme réactionnel (formalisme des flèches, différence avec la mésomérie) Connaître les grands types de transformation chimique : Classement en termes de bilan Classement en termes de mécanisme Différences entre transferts mono- et biélectroniques Comprendre – à laide des exemples du cours de CPGE – les notions de sélectivité (régio-, stéréo-) et de stéréospécificité Connaître le principe des contrôles cinétique et thermodynamique de lévolution dun système en transformation chimique

35 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Les outils du raisonnement en chimie organique (2) Avoir quelques idées simples sur la nature, la structure et la stabilité des différents intermédiaires réactionnels, sur leur mise en évidence Savoir utiliser les effets stériques et électroniques : exemples simples dempêchement stérique à la réactivité Réfléchir sur limportance du solvant dans les transformations chimiques, notamment sur la liaison hydrogène Savoir tracer qualitativement et utiliser un diagramme dénergie potentielle

36 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Compléments : les composés carbonylés (1) Connaître la structure électronique et géométrique des aldéhydes et cétones (pas de traitement orbitalaire, bien entendu !) Sur quelques exemples ciblés, connaître et comprendre la réactivité électrophile de ces composés Rappel sur laction des organomagnésiens Acétalisation comme exemple de « protection de fonction » Réduction en alcool par les hydrures complexes : NaBH 4, LiAlH 4

37 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Compléments : les composés carbonylés (2) Connaître lexistence de la tautomérie céto-énolique : mise en évidence, propriétés Sur quelques exemples ciblés, connaître, comprendre et savoir mette en œuvre la réactivité en position du groupe carbonyle Structure de lion énolate Formation quantitative des énolates C-Alkylation Aldolisation, cétolisation, aldolisation croisée Crotonisation Pouvoir transposer à dautres transformations analogues, en restant guidé par lénoncé

38 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Compléments : acides et dérivés Connaître les méthodes de préparation des dérivés dacide et le mécanisme de lestérification dun alcool par un acide carboxylique de lacylation des alcools – et, par analogie, des amines – par un chlorure dacyle Connaître les conditions opératoires et le mécanisme schématique des hydrolyses des esters Utiliser des données expérimentales (spectroscopiques) pour étudier la réduction des dérivés dacide

39 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Deuxième phase : la semaine de sélection (1) Début mai, une fois les vacances de printemps parisiennes achevées Au lycée Galilée (Genevilliers), pour les séances de travaux pratiques Lhébergement des 24 candidats est a priori assuré et pris en charge par le laboratoire de chimie de lENS Paris (démarches en cours vis-à-vis de la direction)

40 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Semaine de sélection (2) 4 séances de préparation à lépreuve pratique pour les 24 présélectionnés Une épreuve « blanche » dans les conditions du concours Une épreuve de sélection théorique (durée 3h) Sur le programme de la première épreuve Sur des compléments (typiquement, structure de létat cristallin, composés aromatiques) donnés à travailler entre la publication des résultats et la semaine de sélection Actuellement, discussion sur la nature de lépreuve au sein du comité scientifique : réorientation vers une épreuve plus typée ICHO ? Lépreuve de sélection pratique, où sont exclusivement valorisées les qualités de manipulation Des visites décoles (ENS, X (?)) Une semaine de convivialité, en groupe

41 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Préparation ultime Vers le 10 juillet 2012 Pour les 4 sélectionnés, avant le départ : Au moins 10 jours de « révision intensive » et de compléments ultimes Objectif : défendre les chances de la France dans les meilleures conditions et rapporter des médailles

42 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Objectifs de la préparation Pour ceux qui suivent les compléments de formation décentralisée (200 à 300 étudiants) : accroître leur intérêt pour la chimie et ouvrir quelques horizons de façon ludique en préparant le travail de (première) seconde année Pour les présélectionnés : former de futurs scientifiques à une réelle maîtrise de la discipline dans une approche à la fois théorique et pratique, valorisant linvestissement personnel Pour les 4 sélectionnés, qui auront suivi les journées de révision intensive avant le départ : obtenir des médailles garder le meilleur souvenir dune expérience de fraternité internationale …et pour lInstitution : orienter davantage délèves, en particulier des filles, vers les filières scientifiques, notamment PC… Servir de « laboratoire » pour lélaboration des nouveaux programmes…

43 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Des médailles dor ??? Pays de lAsie du Sud Est (Chine, Corée, etc.) « Pays de lEst », à lorigine des IChO Allemagne, Autriche, Danemark, USA ou UK Japon, Turquie Notre préparation est trop « soft » : pas de bachotage pendant deux ou trois ans, comme souvent ailleurs… une étendue trop limitée de la « culture chimique » de nos étudiants… Nos médailles dor : dans des ICHO « occidentalisées », « anti- chinoises »…

44 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Projet de budget Dépenses : ~ 23 k Frais pédagogiques : 2 k Logement candidats : 6 k Déplacements Semaine de sélection : 2 k Concours USA : 10 k ? Participation à lIchO : 3 k Divers : 2-3 k Ressources Sciences à lécole ENS Paris : 5 k

45 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 Il y a une vie après les Olympiades… Une confiance en soi affirmée Une réussite quasi systématique aux concours dentrée dans les Écoles les plus prestigieuses (X, ENS, ESPCI notamment) Une sensibilisation efficace et durable à la chimie, débouchant sur des carrières dans lindustrie chimique, la recherche, lenseignement

46 Julien Lalande – Olympiades Internationales de la chimie (IChO) – 07 / 11 / 2011 À Sciences à lécole À tous les candidats courageux À tous les intervenants Professeurs bénévoles dans les centres de formation Membres de la cellule de ressources Membres de la coordination nationale Organisateurs du stage pratique Intervenants pendant cette semaine intensive mais chaleureuse Techniciens du lycée Galilée de Genevilliers ENS Paris, ENSCP, SCF, … Au nom du comité dorganisation, Merci…

47 Osez les IChO ! Au nom du comité dorganisation, Merci pour votre engagement…


Télécharger ppt "44 ème Olympiade internationale de la Chimie Washington 21 – 30 juillet 2012."

Présentations similaires


Annonces Google