La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Traumatologie. Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Traumatologie. Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires."— Transcription de la présentation:

1 Traumatologie

2 Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires

3 LESIONS OSSEUSES

4 Fractures: la radiographie standard Au moins 2 incidences orthogonales Visualisation des articulations sus et sous-jacentes

5 Fractures: la radiographie standard Os long ou plat, localisation Type: trait unique, fracture multifocale Stabilité de la fracture –Orientation du trait: transversale, oblique, spiroïde –Déplacement ou non Refend intra-articulaire ou non, déformation articulaire Fracture sur os pathologique

6

7

8

9

10 Fracture-tassement du condyle externe –Profondeur normale du sillon condylo-trochléen externe < 1.2 mm –Si > 1.5 mm, quasi pathognomonique de rupture du LCA –Peu sensible

11 Clichés simples Fracture de Segond –Arrachement de la corticale du rebord externe du plateau tibial externe par le plan capsulaire latéral.

12

13 Fracture: le scanner Utile si on suspecte une lésion osseuse non visible sur les radios standards Recherche dun refend articulaire, corps étranger,luxation Fracture complexe: reconstruction 3D

14

15 Luxation

16

17 Recherche atteinte associée du cartilage hyalin ou des fibrocartilages des bourrelets et des ménisques Corps étrangers (arrachement ostéo-cartilagineux) Fracture osseuse et arthroscanner

18

19 SCANNER Périostose exubérante post-traumatique

20 Fracture osseuse et IRM Intérêt –Contusion osseuse qui accompagnent volontiers les entorses et les luxations. –Bilan lésionnel complet (ménisque et ligament +++) –Fracture de fatigue –Fracture pathologique

21

22 Fractures de fatigue Pathologie fréquente du sportif Manifestation douloureuse dhoraire mécanique ou mixte Apparition retardée des signes radiologiques ( jours) Intérêt limité du scanner IRM et scintigraphie parlantes dès le début des symptômes.

23 Fracture de fatigue de los spongieux Os courts et les régions métaphyso épiphysaires des os longs RX: bande dense, irrégulière, perpendiculaire aux lignes de force du spongieux

24 Fracture de fatigue de l os spongieux IRM: large plage intra et péri-osseuse en hypo signal T1 et hyper signal T2, rehaussée après injection de Gd faisant apparaître le trait de fracture qui reste en hypo signal.

25 Fracture de fatigue de los spongieux

26

27 Fracture de fatigue diaphysaires des os longs RX : –fine ligne claire perpendiculaire à la diaphyse –réaction périostée régulière ++ –cal osseux

28 Fractures de fatigue diaphysaires des os longs

29 LESIONS MUSCULAIRES

30 Les lésions traumatiques récentes: la désinsertion musculaire Atteinte hétérogène et hypoéchogène au voisinage dun support aponévrotique ou dune cloison intra-musculaire Désinsertion distale des fibres du gastrocnémien

31 Lésions traumatiques récentes: la rupture Rupture –Interruption des fibres musculaires séparées par du tissu anéchogène correspondant à lhématome

32 Lésions musculaires : stratégie Échographie –Dans les 24 à 72 heures –Suit lévolution dune désinsertion –Recherche les complications –Guide lévacuation dun hématome IRM –Sportif de haut niveau avec échéances à court terme –Discordance clinique-échographique –Bilan préopératoire (cartographie précise) dune rupture musculaire –Muscles profonds : ischio-jambiers, adducteurs.

33

34 PATHOLOGIE TENDINEUSE, LIGAMENTAIRE ET DES FIBRO-CARTILAGES

35 Sur le cliché de face en varus forcé un angle tibio- talien supérieur ou égal à 10° –affirme lexistence dune lésion ligamentaire, –il faut néanmoins exiger une différence de 3° par rapport au côté opposé. Sur le cliché de profil en tiroir antérieur, la translation du talus est pathologique à partir de 5mm. Épreuves dynamiques Entorse de la cheville

36

37

38 Échographie Examen de choix pour létude musculo- tendineuse et ligamentaire Sondes haute fréquence +++ Examen statique et dynamique, comparatif Visualise les tendons et/ou les ligaments atteint et le type de lésion

39 Pathologie traumatique Rupture partielle Rupture complète : permet surtout de voir les deux extrémités tendineuses et de les localiser

40 Luxations et subluxations Intérêt+++ de léchographie : examen dynamique et comparatif Tendons fibulaires, tibial postérieur, long biceps...

41 Arthroscanner et IRM Arthroscanner, ténoscanner ou IRM –discordance radio-clinique –bilan pré-opératoire Intérêt de lIRM pour les lésions intratendineuses ou de la face superficielle dun tendon

42

43

44

45 Lésions tendineuses ou ligamentaires : stratégie Radiographie standard Échographie +++ (pas de délai) Arthroscanner, ténoscanner ou IRM –discordance radio-clinique –bilan pré-opératoire –Lésion intratendineuse et atteinte face superficielle dun tendon : IRM


Télécharger ppt "Traumatologie. Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires."

Présentations similaires


Annonces Google