La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier de Lancement National du Projet PARCC Afrique de lOuest « Aires Protégées Résilientes aux Changements Climatiques » NDjamena, 26 au 27 Octobre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier de Lancement National du Projet PARCC Afrique de lOuest « Aires Protégées Résilientes aux Changements Climatiques » NDjamena, 26 au 27 Octobre."— Transcription de la présentation:

1 Atelier de Lancement National du Projet PARCC Afrique de lOuest « Aires Protégées Résilientes aux Changements Climatiques » NDjamena, 26 au 27 Octobre 2011 « Réponses apportées par le Gouvernement Tchadien aux Effets des Changements Climatiques » NADJI TELLRO WAÏ, Directeur de la Conservation de la Biodiversité Et de lAdaptation aux Changements Climatiques Ministère de lEnvironnement et des Ressources Halieutique BP 447, NDjamena, Tchad Mobile: / /

2 SOMMAIRE Introduction Introduction Rappel de la situation Globale et Nationale sur les Changements climatiques Rappel de la situation Globale et Nationale sur les Changements climatiques Impacts des effets des changements climatiques au niveau national Impacts des effets des changements climatiques au niveau national Réponses/Action du Gouvernement à Travers le Ministère de lEnvironnement face aux effets des changements climatiques Réponses/Action du Gouvernement à Travers le Ministère de lEnvironnement face aux effets des changements climatiques Conclusion et recommandations Conclusion et recommandations

3 « VOUS EN SAVEZ DÉJÀ SUFFISAMMENT. MOI AUSSI. CE NE SONT PAS LES INFORMATIONS QUI NOUS FONT DÉFAUT. CE QUI NOUS MANQUE, CEST LE COURAGE DE COMPRENDRE CE QUE NOUS SAVONS ET DEN TIRER LES CONSÉQUENCES NOUS SAVONS ET DEN TIRER LES CONSÉQUENCES » Sven Lindqvist

4 Ce que nous savons et ne voulons pas comprendre de notre pays, cest que son milieu naturel génère la diversité de la richesse pour un développement durable. Savoir lentretenir et le conserver est un impératif pour la génération future.

5 Introduction Introduction Si dans les siècles derniers, les signes avant coureurs de limminence des catastrophes dordre naturel et climatique au niveau du Globe ont été compris trop tard pour éviter la crise, aujourdhui lignorance nest plus une excuse car nous possédons les connaissances pour une meilleure anticipation face au spectre dun changement climatique dangereux. La menace des effets néfastes des changements climatiques sur lhumanité depuis le siècle dernier est lobjet de la motivation de chaque continent et pays à mettre en œuvre des plans et moyens de lutte face aux impacts de cette menace; Si le continent africain reconnu comme continent émettant moins de gaz à effet de serre, est par contre le continent le plus vulnérable aux effets néfastes de changements climatiques Le Tchad à linstar des autres pays du continent et de ceux des Pays les Moins Avancés(PMA) à signé et ratifié les conventions de RIO notamment celle relative à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, CCNUCC Par cette signature et ratification, le Tchad mène des actions en faveur du développement durable respectant ainsi les engagements par rapport à la Convention. Quelle est létat de mise en œuvre de cette convention par le Ministère en charge de lEnvironnements au nom du Gouvernement, substance de cette communication.

6 Niveau Global Niveau Global CONSENSUS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONSENSUS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Rejet des gaz à effet de serre dans latmosphère sont en grande partie dues aux activités humaines; CONCEPT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONCEPT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Référence à un changement du climat dû à lactivité humaine directe ou indirecte, activité altérant la composition de latmosphère globale et qui vient sajouter à la variabilité naturelle observée sur une échelle de temps comparable (Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques) CARACTERISTIQUES DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES augmentation des températures mondiales denviron 0.6°C au cours du XX ème siècle imputable aux activités humaines en grande partie ; la température de la planète augmentera de 1.4 à 5.8°C dici Il est prévu que le niveau moyen de la mer sèlèvera de 9 à 88 cm dici 2100 II. Rappel de la Situation Globale et Nationale sur les Changements climatiques II. Rappel de la Situation Globale et Nationale sur les Changements climatiques

7 Niveau Global (images) Niveau Global (images) II. Rappel de la Situation Globale et Nationale sur les Changements climatiques II. Rappel de la Situation Globale et Nationale sur les Changements climatiques

8 II Causes des changements climatiques Principaux gaz à effet de serre : Le gaz carbonique (CO 2 ): Le gaz carbonique (CO 2 ): Provient de la respiration des animaux, incendies naturels, la combustion charbon, pétrole, gaz, cimenterie et la déforestation (défrichage et les feux de brousse) Provient de la respiration des animaux, incendies naturels, la combustion charbon, pétrole, gaz, cimenterie et la déforestation (défrichage et les feux de brousse) Le méthane (CH 4 ): Le méthane (CH 4 ): provient des eaux usées, les décharges de ruminants de pâturage (vaches et moutons, les cultures de riz, etc.) provient des eaux usées, les décharges de ruminants de pâturage (vaches et moutons, les cultures de riz, etc.) Le Protoxyde dazote (N 2 O) Le Protoxyde dazote (N 2 O) provient de de lutilisation des engrais et le brûlage de la végétation provient de de lutilisation des engrais et le brûlage de la végétation Les chlorofluocarbones Les chlorofluocarbones provient des serpentins frigorifique des vieux réfrigérateurs et climatiseurs actuellement en voie de suppression mais leur existence dans les décharges et endommagent les couches dozone provient des serpentins frigorifique des vieux réfrigérateurs et climatiseurs actuellement en voie de suppression mais leur existence dans les décharges et endommagent les couches dozone les hydrocarbures fluorés, les hydrocarbures fluorés, résultent de lutilisation des substances chimiques anthropiques dans les procédés industriels résultent de lutilisation des substances chimiques anthropiques dans les procédés industriels A ces gaz sajoutent des particules solides en suspension dans lair A ces gaz sajoutent des particules solides en suspension dans lair dont les poussières sont de loin les plus abondants dont les poussières sont de loin les plus abondants

9 Variables observées Variables observées III. Situation Nationale sur les Changements climatiques III. Situation Nationale sur les Changements climatiques Variabilité et Changements climatiques observés Variabilité et Changements climatiques observés Zones détudes: 3 différents zones bioclimatique (saharienne, sahélienne et soudanienne), Zones détudes: 3 différents zones bioclimatique (saharienne, sahélienne et soudanienne), Risques climatiques majeurs observés: sécheresses, inondations, fortes températures, vents de sables et de poussières Risques climatiques majeurs observés: sécheresses, inondations, fortes températures, vents de sables et de poussières

10 III. Situation Nationale sur les Changements climatiques III. Situation Nationale sur les Changements climatiques

11 III. Situation Nationale sur les changements climatiques A. Evolution de la pluviométrie : bonne pluviosité : bonne pluviosité Décennie : pluviosité sèche Décennie : pluviosité sèche : humide ponctuée de quelques années sèches : humide ponctuée de quelques années sèches B. Evolution des eaux de surface B. Evolution des eaux de surface Décennie : 41 Km3 Décennie : 41 Km3 Décennie : 31,1 Km3 Décennie : 31,1 Km3 Décennie : 16,6 Km3 Décennie : 16,6 Km3 Décennie : 20,4 Km3 Décennie : 20,4 Km : 28,5 Km3 Année : 28,5 Km3 Année : 6,7 Km3 Année : 6,7 Km3

12 III. Situation Nationale des changements climatiques Quelques actions contribuant aux changements climatiques Le défrichage: source de production de CO 2 Circulation automobile: source de production de CO 2 Feu de brousse: source de production de CO2 Exploitation du charbon et du fagot: source de production de CO2

13 III. Situation Nationale des Changements climatiques Quelques actions contribuant aux changements climatiqu es Quelques actions contribuant aux changements climatiqu es Culture du riz: source de production du méthane Élevage de ruminants: source de production du méthane Autres sources de changement climatiques: les poussières

14 III. Situation Nationale des changements climatiques: Variable Projetée Selon la Communication Nationale Initiale Selon la Communication Nationale InitialeTempérature 0,6ºC à 0, 8 ºC au Sud du pays ; 0,9 ºC à 1,2 ºC au centre ; 1,0 ºC à 1,3 ºC au Nord. Pluviométrie Pluviométrie au Sud, au centre Ouest et au Centre-Est, précipitations proches de celles qui sobservent actuellement. au Sud, au centre Ouest et au Centre-Est, précipitations proches de celles qui sobservent actuellement. Au Nord-Est et au Nord, une augmentation de précipitations Au Nord-Est et au Nord, une augmentation de précipitations Autres Prédictions Avec une faible variation des précipitations, leur mauvaise répartition dans le temps et une éventuelle augmentation dévaporation résultant de la hausse des températures prévu, Avec une faible variation des précipitations, leur mauvaise répartition dans le temps et une éventuelle augmentation dévaporation résultant de la hausse des températures prévu, il faut sattendre à des conditions climatiques moins favorables que celles qui prévalent actuellement. Les niveaux des cours deau baisseront probablement. il faut sattendre à des conditions climatiques moins favorables que celles qui prévalent actuellement. Les niveaux des cours deau baisseront probablement.

15 III. Situation Nationale des Changements climatiques I mpacts

16 III. Economie alimentaire par régions géographiques du Tchad Zone des cultures céréalières sous pluies : 1 (Ouaddai, Est Salamat) ;Zone des cultures céréalières sous pluies : 1 (Ouaddai, Est Salamat) ; Zone des cultures de décrue (Ouest et Centre Salamat); Zone des cultures de décrue (Ouest et Centre Salamat); Zone des cultures de décrue associées à la pèche (Sud Ouest Batha); Zone des cultures de décrue associées à la pèche (Sud Ouest Batha); Zone des cultures de rente – Riz (Mayo Kebbi Est, Tandjilé) ; Zone des cultures de rente – Riz (Mayo Kebbi Est, Tandjilé) ; Zone des cultures de rente – Coton et Arachide (Moyen Chari, Mandoul, Logone Occidental et Oriental, Mayo Kebbi Ouest); Zone des cultures de rente – Coton et Arachide (Moyen Chari, Mandoul, Logone Occidental et Oriental, Mayo Kebbi Ouest); Zone Agro-pastorale et de pêche (Lac); Zone Agro-pastorale et de pêche (Lac); Zone Agro-pastorale (Chari Baguirmi, Hajar Lamis, Gera); Zone Agro-pastorale (Chari Baguirmi, Hajar Lamis, Gera); Zone de Transhumance (Kanem, Batha, Wadi Fira) ; Zone de Transhumance (Kanem, Batha, Wadi Fira) ; Elevage camelin, dattes et natrons (Borkou, Ennedi, Tibesti). Elevage camelin, dattes et natrons (Borkou, Ennedi, Tibesti).

17 IV. Réponses/Actions du Gouvernement à travers le Ministère en Charge de lEnvironnement Deux actions/réponses face aux effets des Changements climatiques par le Gouvernement: Adaptation et latténuation Principes de ladaptation Principes de ladaptation Diminuer la vulnérabilité produit de: Evolution du climat Pauvreté et marginalisation Instabilité et conflits sociaux Croissance démographique Urbanisation rapide et sauvage Surcharges des infrastructures Dégradation de lenvironnement Anticiper par deux principaux types dadaptation: Adaptation spontanée, donc sous contrainte climatique par une réponse immédiate et non réfléchie dun point de vue stratégique; Adaptation planifiée, résultant des décisions stratégiques fondées sur des perceptions bien claires Principes de latténuation Principes de latténuation Réduire de manière drastique des émissions de gaz à effet de serre

18 IV. Réponses/Actions du Gouvernement à travers le Ministère en Charge de lEnvironnement Exemple Adaptation spontanée (images,walia, 2010) Exemple datténuation (images) Exemple datténuation (images)

19 IV. Réponses/Actions du Gouvernement (suite) Au titre des engagements internationaux Signatures et ratifications des conventions de Signatures et ratifications des conventions de RIO sur RIO sur changements climatiques changements climatiques Lutte contre la désertification Lutte contre la désertification Diversité biologique Diversité biologique Réalisations par rapport aux engagements dans le domaine des changements climatiques: Réalisations par rapport aux engagements dans le domaine des changements climatiques: Première communication nationale en 2001 Première communication nationale en 2001 Formation des Experts nationaux à linventaire des gaz à effet de serre Formation des Experts nationaux à linventaire des gaz à effet de serre Elaboration des Besoins Urgents et immédiats en matière dadaptation contre les effets des changements climatiques sous forme de Projets sous le Label du Programme dAction National dAdaptation, PANA, en 2009; Elaboration des Besoins Urgents et immédiats en matière dadaptation contre les effets des changements climatiques sous forme de Projets sous le Label du Programme dAction National dAdaptation, PANA, en 2009; Formation des médias public et privés du Tchad à vulgariser les informations sur les changements climatiques et leurs effets; Formation des médias public et privés du Tchad à vulgariser les informations sur les changements climatiques et leurs effets; Partage des connaissances sur les changements climatiques avec les différents SG des Ministères et les Elus du Peuple de lavant dernière Législature et obtention de leur engagement à soutenir les actions du Gouvernement en faveur de ladaptation Partage des connaissances sur les changements climatiques avec les différents SG des Ministères et les Elus du Peuple de lavant dernière Législature et obtention de leur engagement à soutenir les actions du Gouvernement en faveur de ladaptation

20 Réalisations par rapport aux engagements dans le domaine des changements climatiques (suite): Réalisations par rapport aux engagements dans le domaine des changements climatiques (suite): Elaboration en cours de la seconde communication nationale sur les changements climatiques Elaboration en cours de la seconde communication nationale sur les changements climatiques Plaidoirie sans cesse renouvelée des Hautes Autorités sur le problème du sauvetage du Lac Tchad dont son assèchement est continue Plaidoirie sans cesse renouvelée des Hautes Autorités sur le problème du sauvetage du Lac Tchad dont son assèchement est continue Engagement et financement par Tchad et les 5 pays autres à travers la Commission du bassin du Lac Tchad de létude de faisabilité du Projet de Transfert deau de lOubangui au Lac Tchad dont les travaux sont pratiquement en phase finale Engagement et financement par Tchad et les 5 pays autres à travers la Commission du bassin du Lac Tchad de létude de faisabilité du Projet de Transfert deau de lOubangui au Lac Tchad dont les travaux sont pratiquement en phase finale Création dune nouvelle direction technique au sein du Ministère en Charge de lEnvironnement dénommée « Direction de la Conservation de la Biodiversité et de lAdaptation aux Changements climatiques, DCBACC » Création dune nouvelle direction technique au sein du Ministère en Charge de lEnvironnement dénommée « Direction de la Conservation de la Biodiversité et de lAdaptation aux Changements climatiques, DCBACC » Etc. Etc. IV. Réponses/Actions du Gouvernement (suite

21 IV. Réponses/Actions du Gouvernement (suite) Au titre des Réalisation en matière de Développement SNRP I, SNRP II SNRP I, SNRP II SDEA SDEA PNSA PNSA SDA SDA PNDE PNDE Programme National des ceintures vertes Programme National des ceintures vertes Semaine Nationale de lArbre Semaine Nationale de lArbre Mesures pour la protection de lenvironnement autour des agglomérations du Tchad Mesures pour la protection de lenvironnement autour des agglomérations du Tchad en cours, la mise en œuvre de la Grande Muraille Verte, volet nationale; en cours, la mise en œuvre de la Grande Muraille Verte, volet nationale; en cours délaboration, la mise en place dune Alliance Stratégique entre lenvironnement et la santé en cours délaboration, la mise en place dune Alliance Stratégique entre lenvironnement et la santé Etc.. Etc..

22 Réalisations par rapport aux engagements dans le domaine des changements climatiques (suite): Réalisations par rapport aux engagements dans le domaine des changements climatiques (suite): Organisation des Forums au niveau des 3 zones bioclimatiques avec les populations locales sur leur savoir- faire traditionnel en matière de :Organisation des Forums au niveau des 3 zones bioclimatiques avec les populations locales sur leur savoir- faire traditionnel en matière de : Perception sur le climat; Perception sur le climat; Détermination des risques couramment observés dans leur zones Détermination des risques couramment observés dans leur zones Les impacts du climat et leur degré Les impacts du climat et leur degré Les zones les plus touchées par les impacts Les zones les plus touchées par les impacts Les groupes vulnérables Les groupes vulnérables Les ressources vulnérables Les ressources vulnérables Les moyens de subsistances Les moyens de subsistances La pratique mise en place en matière de lutte face aux impacts (adaptation androgène) La pratique mise en place en matière de lutte face aux impacts (adaptation androgène) IV. Réponses/Actions du Gouvernement (suite

23 IV. Réponses/Actions du Gouvernement (suite a) R é sultats obtenus aupr è s des communaut é s locales (identification des risques climatiques et d é termination des ressources de subsistances ) classement classement Zone soudanienne Zone sahélienne Zone saharienne 1 Pluies intenses Pluies intenses Sécheresse saisonnière Crise caniculaire 2 Sécheresse saisonnière Sécheresse saisonnière Tempête de vent de sable Froid intense 3 Inondation riveraine Inondation riveraine Pluies intenses Tempête de sable Zone Zoneclassement Zone soudanienne Zone sahélienne Zone saharienne 1 Cultures vivrières Culture vivrière Élevage à grande échelle 2 Élevage à petite échelle Culture de rente Cultures vivrières (dattiers) 3 Cultures de rente Pêcherie traditionnelle Exploitation du natron

24 Zone Zoneclassement Zone soudanienne Zone sahélienne Zone saharienne 1 Femmes et enfants Malades 2 Personnes âgées 3 Personnes déplacées et réfugiés Malades Femmes et enfants IV. Réponses/Actions du Gouvernement (suite b) R é sultats obtenus aupr è s des communaut é s locales en identification les groupes vulnérables

25 V. Conclusion et recommandation Si dans les siècles derniers, les signes avant coureurs de limminence des catastrophes dordre naturel et climatique au niveau du pays ont été compris trop tard pour éviter la crise, aujourdhui lignorance nest plus une excuse car nous possédons les connaissances pour une meilleure anticipation face au spectre dun changement climatique dangereux. La Conservation et lentretien de notre capital naturel afin de garantir le développement durable du Tchad doit se fonder sur lAdaptation par rapport à lévolution du Climat

26 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Atelier de Lancement National du Projet PARCC Afrique de lOuest « Aires Protégées Résilientes aux Changements Climatiques » NDjamena, 26 au 27 Octobre."

Présentations similaires


Annonces Google