La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE ALI DELLA LIBERTA. Progetto CLIL LE ALI DELLA LIBERTA LES AILES DE LA LIBERTE THE WINGS OF FREEDOM Docenti: Filomena Angelillo (Francese) Maria Rosaria.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE ALI DELLA LIBERTA. Progetto CLIL LE ALI DELLA LIBERTA LES AILES DE LA LIBERTE THE WINGS OF FREEDOM Docenti: Filomena Angelillo (Francese) Maria Rosaria."— Transcription de la présentation:

1 LE ALI DELLA LIBERTA

2 Progetto CLIL LE ALI DELLA LIBERTA LES AILES DE LA LIBERTE THE WINGS OF FREEDOM Docenti: Filomena Angelillo (Francese) Maria Rosaria Barbarito (Inglese) Carmela Troise (Storia) Argomento: La Rivoluzione francese La Rivoluzione Americana La schiavitù e la Capanna dello zio Tom Classe: 4b Linguistico Ore: 10 ore in lingua Francese + 10 ore in lingua Inglese Organizzazione: gli argomenti sono trattati separatamente dai docenti di lingue prevedendo due ore di programmazione, di raccordo e valutazione con la docente di storia.

3 La Révolution Française La révolution française est le résultat dune crise latente qui couve pendant tout le XVIII siècle A lâge de 20 ans Louis XVI devient roi de France, considéré à lépoque comme le pays le plus peuplé de lEurope. Léconomie aussi dans ce pays est fleurissante.Toutefois en 1788 une grave crise financière bouleverse la France, la mauvaise récolte de cette année met léconomie du pays en crise et les caisses de lEtat aussi. En effet le paradoxe de ce siècle est que dans un Pays qui prospère, il y a un Etat pauvre toujours à la recherche dargent pour protéger certaines catégories sociales.

4 La société française avant la Révolution Une societé de classe et dordres Le royaume de France était une monarchie de droit divin: Le roi gouvernait tout seul, malgré la présence dInstitutions dont le but était celui de lempécher de devenir un tyran. La plus importante de ces institutions était lAssemblée des Etats Généraux.La société française était inégalitaire. La loi nétait pas la même pour tous et elle était divisée juridiquement en trois groupes ou ordres hérités du Moyen-Age : le clergé, la noblesse et le tiers état. Mirabeau la définissait « un agrégat inconstitué de peuples désunis » Les groupes privilégiés sont: le Clergé et la Noblesse. Le clergé se repartit en haut clergé dextraction noble (6000) et le bas clergé( personnes)issu du tiers etat et réduit à une pension très modeste. Le principal privilège du clergé consistait dans le fait quils ne payaient aucun type dimpôt et pouvaient recevoir de largent des fidèles. Aux nobles il était interdit dexercer des métiers tels que le commerce ou la production industrielle. La proprieté terrière était transférée au fils aîné, et pour les cadets privés dhéritage souvraient les portes de la carrière ecclésiastique ou du service militaire. Cette classe connait dimportantes disparités. La vieille noblesse dépée soppose souvent à la noblesse de robe(bourgeois anoblis par le roi). Le noble de la cour vit du revenu de ses terres et de ses droits féodaux. 80% de la population était composé de paysans qui travaillaient des terres appartenant aux nobles pour 30% et au Clergè pour 10%. Le reste des terres appartenait à la bourgeoisie ou aux paysans mêmes.

5 Les groupes qui nont pas de privilèges sont: Le Tiers Etat qui représente 98% de la population et est composé de: ---PAYSANS plus ou moins pauvres(La plus grande partie de la population) ARTISANS_ AVOCATS_NOTAIRES _MEDECINS

6 LA POLITIQUE DE GOUVERNEMENT DE LOUIS XVI Il subit linfluence de sa femme Marie Antoinette dAutriche que ses folles dépenses rendent vite impopulaire. Son premier acte politique est de rendre à la noblesse les avantages quelle avait perdus(par exemple la charge de magistrat nétait plus héréditaire et ils étaient seulement des fonctionnaires) Pour trouver un remède à la solution dune grave crise financière le roi convoque les Etats Généraux ( Assemblée des représentants du Clergé, de la Noblesse et du Tiers Etat qui ne se réunissait plus depuis Pendant la phase préparatoire qui prévoyait léléction des réprésentants de tous les odres,. les Français pouvaient parler de leur mécontentements et les présenter au roi dans des cahiers de doléances.

7 . Cest une des plus larges consultations dopinions publiques des temps modernes. Pour la première fois les français de tous les ordres ont la parole, ils expriment pour la première fois leurs protestations, leurs vœux et leurs espoirs. Des images populaires évoquent les abus et les brimades contre le droit de chasse réservé aux nobles et interdit aux roturiers(personnes nappartenant pas à la noblesse) et contre la complexité de la justice sociale. Plus de cahiers sont rédigés. Cahiers des doléances

8 Les Etats géneraux sont convoqués à Versailles dans la salle des Menus.Plaisirs. Cette salle au décor néoclassique pouvait contenir 1200 personnes et 2000 spectateurs trouvaient place dans les galeries. On ne sait pas le nombre exact des députés mais généralement on suit cette répartition :270 députés de la noblesse, 291 membres du clergé et 578 membres du tiers état. Les costumes ont été choisis par le comte Galissonnière qui voulait marquer la distance qui devait séparer le Tiers état des ordres privilégiés. A Versailles chaque ordre délibère séparément. Le système de votation au sein de lassemblée nationale nétait pas favorable au Tiers Etat, parce les votations se tenaient par ordre et pas par tête 5 mai 1789 Ouverture des Etats généraux

9 17 juin et 20 juin1789 le Serment du jeu de Paume Devant les requêtes du Tiers Etat de voter par tête, les nobles refusèrent dabandonner le système de vote traditionnel : une crise de six semaines aboutit à la proclamation du 17 juin 1789 de lAssemblée nationale( Le premier acte révolutionnaire) et au serment du Jeu de Paume qui annonce la naissance dune nouvelle souveraineté : Le pouvoir constituant des députés. Expulsés de leur salle sur ordre du roi, les députés du Tiers état se retrouvèrent dans une salle de sport où lon jouait au jeu de paume et jurèrent : « Nous jurons de ne jamais nous séparer lassemblée Nationale et de nous réunir partout où les circonstances lexigent,jusquà ce que la constitution du royaume soit établie et affermie sur des fondements solides ».

10 Lopposition du tiers état trouva le soutien dune grande majorité des prêtres et dune cinquantaine de nobles. Le roi fut contraint alors à inviter ses fidèles(clergé et nobles) à sunir au tiers état. En même temps, il avait donné lordre à ses troupes fidèles de marcher sur Paris où le peuple était en révolte pour la hausse des prix du pain et à la nouvelle que les troupes du roi étaient en train de marcher sur Paris le peuple explosa et la violence du peuple détermina la Prise de la Bastille. Dans des villes les bourgeois prennent le pouvoir et plantent les arbres de la liberté Des révoltes éclatèrent aussi dans les campagnes, quelques châteaux sont incendiés. Cest la Grande Peur: des paysans attaquent les châteaux craignant que des brigands armés par les nobles nexercent des représailles.

11 Quelle est la réaction de lAssemblée Nationale? La fin de lAncien Régime. 4 août 1789 Elle prend peur devant lanarchie et la nuit du 4 Août décide labolition de tous les privilèges. Des nobles libéraux font voter labolition des privilèges, de la dîme et des droits féodaux Les biens du clergé et des nobles sont confisqués et deviennent biens nationaux. On peut résumer la r.f en trois révolutions: Révolution bourgeoise 20 juin 1789(Serment dans la salle du Jeu de Paume)- Révolution populaire urbaine 14 juillet(Prise de la Bastille).-Révolution paysanne 4-5août(Abolition de lAncien Régime et de tous les privilèges des nobles et du clergé),

12 . LAssemblée vote La Déclaration des droits de lhomme et du citoyen. Les principes de la Déclaration sappuient sur les valeurs héritées de la Philosophie des Lumières: La liberté- Légalité-La souveraineté nationale. La Déclaration est composée de 17 articles. Les trois premiers donnent du sens et soutiennent les autres. Le premier affirme que tous les hommes naissent libres et égaux dans les droits. Le reste de la Déclaration peut être considérée comme une présentation analytique de ce quest le sens du mot Liberté. Larticle 6 exprime clairement le sens du mot égalité et contre lAncien Régime cet article rappelle que tous les citoyens doivent être égaux devant la Loi et donc ils peuvent jouir des emplois et des charges publiques. Larticle 17 définit la Propriété comme un bien,donc légalité proclamée par la Déclaration est seulement de caractère civil et juridique pas économique.,un droit inaliénable et sacré Cest la fin de la monarchie absolue et le début dun régime constitutionnel..

13 Le projet de la Déclaration des droits fut voulu par La Fayette, représentant de laristocratie libérale qui fut aidé, dans cette entreprise par Thomas Jefferson, ambassadeur des Etats Unis.

14 Lactivité législative de lAssemblée Constituante.(9 juillet septembre 1791). Elle doit élaborer une Constitution sur les grands principes formulés dans la Déclaration votée le 26 août Elle siègera deux ans, au cours desquels les événements se précipitent.: Prise de la Bastille, Grande peur, Journées doctobre, fuite du roi à Varennes, fusillade aux Champs de Mars. Les hommes de la Constituante Elle est formée de députés ;la plupart des bourgeois libéraux qui sétaient groupés selon leurs affinités politiques. A la droite du Président il y avait les aristocrates et à gauche les patriotes. Plus tard ces derniers se scindèrent en modérés ou monarchistes fidèles à une monarchie constitutionnelle avec deux chambres et les avancés ou constitutionnels qui voulaient une chambre unique.Les grands orateurs de cette assemblée sont à droite Maury, au centre Mirabeau-Siyès- Bailly à gauche Barnave et à lextrème gauche Robespierre.

15 Les débats à lintérieur de lAssemblée. Ils concernent lunité ou la dualité du Parlement, mais la majorité se prononça pour une chambre unique. Elle accorda au roi le droit de Veto suspensif( cest-à-dire que le roi a seulement le pouvoir de retarder ladoption dune loi en sy opposant seulement pendant une durée de deux législatures) et le pouvoir exécutif. Mais réelllement il peut élire seulement les chefs de la Garde nationale et les diplomates. La France de la Révolution effectue aussi une réforme de lEtat basée sur la division des pouvoirs. Le pouvoir législatif, le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire. Lassemblée approuve aussi la Constitution civile du clergé qui prévoyait la subordination de lactivité des prêtres au contrôle de lEtat et interdit lingérence du Pape sans le choix des évèques, les prêtres et les évèques furent élus et durent juger fidélité à la Constitution. La réaction du Pape fut immédiate et naturellement elle fut dirigée contre la Révolution. Le résultat fut la division du clergé en prêtres constitutionnels et réfractaires Ladministration est décentralisée:La France est divisée en 83 départements, subdivisés en districts, cantons et communes La justice est réformée, gratuite et identique pour tous. Un code pénal supprime toutes les peines de lAncien Régime.tortures.pilori-marque au fer -les délits imaginaires(hérésies- magie et sorcellerie. La liberté de culte est proclamée Limpôt devient le même pour tous: les anciennes taxes,dîme,gabelle et dautres droits féodaux sont remplacés par trois contributions.Les corporations sont supprimées ainsi que les monopoles dEtat. Toute association professionnelle, patronale ou ouvrière est interdite. Le pouvoir législatif appartient à une assemblée élue pour deux ans mais la liberté politique est loin dêtre appliquée, les élections se font au suffrage censitaire. Il y a les citoyens actifs qui peuvent voter et les passifs ( les femmes et les pauvres).

16 La position du roi La personne du roi en France est inviolable et sacrée. Il reçoit un traitement annuel de 24 millions et une garde dhonneur, il nomme et révoque les ministres ainsi que les ambassadeurs et les militaires. Il dispose du droit de veto suspensif. En 1791 il cherche à fuir mais arrêté à Varennes, il est amené à Paris et doit jurer la Nouvelle Constitution. Celle-ci est en contraste avec la Déclaration des droits de lhomme et du citoyen sur certains points: lesclavage des noirs dans les colonies françaises qui ne fut pas discuté et le système éléctoral.Le comportement du roi pousse la gauche et les sans- culottes, à manifester aux Champs de Mars le 17 juillet 1791 contre la monarchie et pour la Répubblique. Lassemblée envoie la troupe, faisant cinquante morts.

17 . Par réaction beaucoup de clubs sanimèrent davantage:le club des Jacobins(société des amis de la Constitution; le club des Cordeliers(Société des droits des hommes et des citoyens). Lavocat Robespierre faisait partie du premier club, Danton et Marat étaient les chefs des Cordeliers. On ne peut pas oublier lopposition des femmes à la Constitution Les débuts de la guerre En 1791 les événements de la guerre commencèrent à troubler les rois de lEurope. Les révolutionnaires commmencèrent à penser dexporter les aspirations de la liberté, à tous les pays. Robespierre sopposa à la guerre contre lAutriche, parce que la force militaire de la France nétait pas solide: La majorité des chefs militaires étaient des nobles et donc ce fut une faillite. En ce qui concerne le roi, dans une lettre à son beau-frère lempereur Léopold II, il se définissait prisonnier à Paris et demandait du secours. La conduite du roi poussa les différents partis qui défendaient la Révolution à accuser le roi de trahison.

18 Lassembleée Législative OCTOBRE 1791 Lassemblée Législative OCTOBRE 1791 Après avoir approuvé la Constitution, la Constituante fut remplacée par lAssemblée Législative composée dhommes libéraux. La première séance souvre dans un renouveau de fidélité au roi..Les partis se constituent. A droite les constitutionnels ou feuillants,dont les chefs sappellent Barnave et Duport A A gauche des habitués du club des Jacobins, Condorcet, Brissot chef des brissotins et Virniaud député de la Gironde, dont le prestige fera donner à ce parti le nom de Girondins. Au dehors de lassemblée les clubs sont animés par des politiciens qui mènent le peuple et dictent leurs lois aux députés(Marat Danton Robespierre).Cette Assemblée se trouvera à délibérer dans un climat très hostile rendu encore plus difficile par le phénomène de la guerre à létranger.

19 La chute de la royauté 10 août août 1792 la foule envahit les Tuileries Le 20 avril malgré les divisions parmi les députés et le peuple aussi on déclare la guerre contre lAutriche. Mais larmée est affaiblie par lémigration des officiers nobles et la France est menacée dinvasion.Lultimatum du duc de Brunswick irrite les parisiens, le 10 août 1792 la foule envahit les Tuileries et la famille royale est emprisonnée.Cest la fin de la monarchie consitutionnelle.

20 Le coup dEtat du 10 août 1792

21 A la mairie de Paris les sans-culottes prirent le pouvoir en main en instaurant un nouvel organisme insurrectionnel la Commune Les sans-culottes sont des ouvriers, des artisans, des commerçants qui nétaients pas des ignorants mais qui avaient été exclus de la jouissance des droits éléctoraux. Pour eux la Monarchie constitutionnelle modérée nétait quune escroquerie.

22 La patrie en péril

23 Paris est depuis 6 semaines en proie à une agitation incessante. LAssemblée, en proclamant la patrie en danger, a fait appel au peuple pour faire face à linvasion prussienne: des patriotes de Brest et de Marseille,arrivent à Paris et le 10 août, le manifeste du duc de Brunswick qui menace Paris de destruction au cas où le roi serait molesté, met le comble à lindignation populaire. Dans la nuit du 9 et 10 août les chefs des sections se rendent à lHôtel de Ville et forment la Commune insurrectionnelle, qui prend la direction des opérations. A laube une marée de sans-culottes et de fédérés se dirige vers les Tuileries et les attaque. On comptera 900 cadavres non seulement des gardes suisses mais aussi des serviteurs du palais. Devant un tel désastre lAssemblée decide la suspension du roi et de convoquer une nouvelle assemblée, la Convention, pour réviser la Constitution. Les malheureux souverains sont conduits par le sans-culotte Santerre,à la Conciergerie doù ils ne sortirons que pour monter dans la charrette des condamnés. Mille ans de monarchie sont abolis.

24 La Convention Les Montagnards Les Marais Les Girondins

25 Les activités de la Convention la révision de la constitution. Les élections ont lieu au suffrage universel mais par peur ou par indifference,90% des électeurs sabstiennent. Les députés sont tous issus du clubs des Jacobins. A droite siègent les Girondins qui occupaient naguère la gauche de lAssemblée législative. Ils sont hostiles à tout excès.(ils défendent les intérêts de la la grande bourgeoisie provinciale et se méfient des fureurs parisiennes) A gauche siègent les Montagnards. Avec leurs chefs,Danton –Marat et Robespierre ils veulent pousser jusquau bout.(ils réprésentent la petite et moyenne bourgeoisie, mais ils ressentent la nécessité de sappuyer sur les masses populaires et ils sont prêts à recourir à une dictature exceptionnelle pour défendre la Révolution. Au centre il y a les Marais constitués d hésitants et de modérés. Après un interminable procès le roi est condamné à mort et executé le 21 Janvier malgré lopposition des Girondins. le roi doit mourir pour que la France vive (M.Robespierre) Le terme Convention est dorigine anglaise.,cest elle qui décrètera la sentence de mort du roi.

26 1. Allons enfants de la Patrie, Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie, L'étendard sanglant est levé, (bis) Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bras Egorger vos fils et vos compagnes ! Refrain: Aux armes, citoyens, Formez vos bataillons, Marchons, marchons ! Qu'un sang impur Abreuve nos sillons ! 2. Que veut cette horde d'esclaves, De traîtres, de rois conjurés ? Pour qui ces ignobles entraves, Ces fers dès longtemps préparés ? (bis) Français, pour nous, ah ! quel outrage Quels transports il doit exciter ! C'est nous qu'on ose méditer De rendre à l'antique esclavage ! 5. Français, en guerriers magnanimes, Portez ou retenez vos coups ! Epargnez ces tristes victimes, A regret s'armant contre nous. (bis) Mais ces despotes sanguinaires, Mais ces complices de Bouillé, Tous ces tigres qui, sans pitié, Déchirent le sein de leur mère ! 6. Amour sacré de la Patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs Liberté, Liberté chérie, Combats avec tes défenseurs ! (bis) Sous nos drapeaux que la victoire Accoure à tes mâles accents, Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! 7. Nous entrerons dans la carrière Quand nos aînés n'y seront plus, Nous y trouverons leur poussière Et la trace de leurs vertus (bis) Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre Avec la guerre, République rime avec patriotisme. Cet hymne incarne lidéal révolutionnaire et Républicain… 3. Quoi ! des cohortes étrangères Feraient la loi dans nos foyers ! Quoi ! ces phalanges mercenaires Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis) Grand Dieu ! par des mains enchaînées Nos fronts sous le joug se ploieraient De vils despotes deviendraient Les maîtres de nos destinées ! 4. Tremblez, tyrans et vous perfides L'opprobre de tous les partis, Tremblez ! vos projets parricides Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis) Tout est soldat pour vous combattre, S'ils tombent, nos jeunes héros, La terre en produit de nouveaux, Contre vous tout prêts à se battre

27 Une page de littérature

28 À propos de sa biographie… André Chenier est né à Constantinople.Il a etudié à Paris où il a frequenté les milieux poétiques; cest pour ça quil a la vocation poétique, même sil produit peu. Il est homme du passé, parce quil continue la tradition classique de limitation, en sispirant de la littérature grecque; il est homme de son temps parce quil est impregné de la philosophie des Lumières et pour finir on peut le définir homme davenir parce quil inaugure un lyrisme auquel les romantiques ont été sensibles.Même sil na produit rien de son vivant, nous savons que pendant la Revolution il soppose à la Terreur, en défendant Louis XVI.Pour ça il est emprisonné et, condamné à mort, il est guillotiné à 32 ans.

29 Commentaire du texte Le texte quon va analyser, intitulé La liberté, à été tiré de Les Bucoliques, une de ses ouvres les plus importantes où il fait revivre son amour pour le Grèce et renoue avec la tradition humaniste de limitation des Anciens. Il est écrit sous forme de dialogue entre un chevrier et un berger. Le premier est un homme libre, lautre est un esclave. Rien ne peut soulanger le berger dans son état de servitude, ni la beauté de la nature, ni les joies de lamour… Je suis esclave […] Mon sort est de servir

30 Debat en classe sur lesclavage traduction en italien

31 Verifiche orali e scritte Le alunne hanno ricostruito oralmente il percorso storico commentando anche les planches fotografiche diei momenti più significativi de periodo storico exploité. Alcune planches più rappresentative dellevento storico trattato sono state descritte in maniera dettagliata. Produzione scritta: lettura ed analisi di documenti autentici quali :Le discours du roi et de Necker.- Les doléances de la nation. Louverture des Etats généraux.- La Révolution juridique. La patrie en danger.- Les clubs et sociétés populaires. La chute de la royauté. Questionnaire sur la Déclaration des droits de lhomme et du citoyen de )Lisez les articles. Quelles sont les phrases que vous connaissez déjà parce quelles sont devenues universelles? 2) Quels sont les articles qui parlent de la liberté et de légalité? 3)Est-ce que la Révolution a aboli la propriété? 4)Quel est larticle qui vous semble le plus important? Questionnaire sur la chute de la royauté 1) Qui sont les vrais protagonistes dont on parle dans ce document? 2) Quelle est lattitude des Girondins? 3) Quest-ce quil se passe dans la nuit du 9 à 10 aout 1792? 4) Quest-ce que cest lAssemblée Législative? Où siège-t-elle? Est-ce que le roi participe aux débats? 5 ) Quest-ce quelle décide à la fin? Décrivez la scène.

32 Textes consultés: Le grand livre de lhistoire de France(Enciclopédie de lhistoire universelle). La Révolution française.Volume primo. A.Mathiez. G.Lefebre.Colin Paris Les fondements du monde contemporain. Directeur Gaillard. Edition Bréal. Kaléidoscope. Vol B Valmartina. I giorni e le idée. Feltri. SEI Dossier sur la conquête des libertés et Documentation photographique n Il docente: prof. Filomena Angelillo Révision linguistique: prof. Marie France Noël


Télécharger ppt "LE ALI DELLA LIBERTA. Progetto CLIL LE ALI DELLA LIBERTA LES AILES DE LA LIBERTE THE WINGS OF FREEDOM Docenti: Filomena Angelillo (Francese) Maria Rosaria."

Présentations similaires


Annonces Google