La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réutilisation des données publiques FING mardi 17 mai 2010 – Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réutilisation des données publiques FING mardi 17 mai 2010 – Paris."— Transcription de la présentation:

1 Réutilisation des données publiques FING mardi 17 mai 2010 – Paris

2 Des données partout, par tous Modes de production et d'exploitation ont fortement évolué – Puissance de traitement – Finesse et multiplication des capteurs – Informatique personnelle – Crowdsourcing qui paraît sans limite (ex. cartographie) – Outsourcing (privé-public / privé-privé)... et vont continuer d'évoluer – Capteurs personnels (montre verte) – Internet des objets – Lifelogging Si vous ne les partagez pas vous-même, d'autres le feront à votre place

3 De quoi parle-t-on ? Réutilisation de données publiques ? Données vs documents Réutilisation et redistribution, et pas seulement l'accès Coût ne dépassant pas le coût de mise en accès Tenir compte des externalités positives – Étude de Cambridge – Gains internes SI plus souple, orienté services Meilleur fonctionnement transversal – Évaluer la donnée comme bien commun ?

4 Un mouvement d'ampleur Exemple des opérateurs de transport aux États-Unis. En vert les données réutilisables. Tailles proportionnelles au nombre de miles parcourus annuellement par passagers. Source : Brandon Martin-Anderson (bmander.com)

5 Un mouvement accompagné voire stimulé Sans animation, le partage de données publiques produit peu.

6 Qu'est-ce que ça produit ? (2 exemples concrets)

7 Développement durable : la marchabilité d'un territoire walkscore.com – la marchabilité de la ville.

8 Aide à la décision personnelle – Temps de trajets + budget => quartier

9 Le projet de la Fing 2 territoires pilotes 40 applications innovantes

10 Objectifs du projet Organiser une dynamique dinnovation à partir des données publiques La Fing mobilise les entreprises, médias, associations, organismes publics… susceptibles de faire un usage innovant des données, créant une animation dynamique des acteurs du territoire et faisant converger vers le territoire d'autres acteurs innovants. Faire émerger un nombre significatif didées, de scénarios, de maquettes ou de prototypes de services et dusages Synthétiser en un guide pratique la mise en œuvre de la réutilisation des données publiques – pour les producteurs, comme pour les réutilisateurs

11 Que va-t-on faire ? Identifier les acteurs et ressources à rassembler – acteurs clés usage innovant des données – acteurs qui produisent des données publiques Organiser une dynamique dinnovation à partir des données publiques – recenser les données à partager Animer – Organiser des ateliers créatifs sur le territoire – Animer la rencontre entre porteurs de projet et partenaires potentiels – Lancer des appels à idées, des concours avec des écoles Restituer, disséminer, communiquer – Éditer un guide pratique de la réutilisation des infos publiques territoriales au service de linnovation et de la proximité – Organiser une manifestation nationale

12 Étapes sur 12 mois Étape 1- Constitution et planning du groupe de pilotage [T0 -> T0+1 mois] Étape 2- Cadrage et auditions préalables [T0 -> T0+3 mois] L'objectif de cette étape est de construire une base de connaissances partagées Étape 3- Expérimentations territoriales [T0+2 -> T0+9 mois] – Catalogues et jeux de données à partir du recensement créatif – 40 idées, scénarios, maquettes ou applications de services innovants

13 Étapes sur 12 mois Étape 4- Au-delà du territoire : ateliers multiacteurs [T0+8 -> T0+10 mois] – Synthèse des expérimentations : benchmark des résultats, enjeux, difficultés, enseignements... – Synthèse programmatique sur l'après expérimentation Étape 5- Production du "vadémécum" et du site de partage des bonnes pratiques [T0+9 -> T0+11 mois] Étape 6- Communication des résultats

14 Territoires pilotes L'Aquitaine et la communauté urbaine de Bordeaux – Terreau d'innovateurs fertile et bien connu de la Fing – Présence locale de la Fing – Plusieurs projets déjà engagés avec la Région Le Grand Projet de Villes Forum Villes 2.0 Négociations avancées avec d'autres territoires : – Région PACA et communautés urbaines de Marseille et Toulon – Communauté urbaine de Brest – Communauté urbaine de Nantes – Communauté urbaine de Montpellier

15 La SNCF et les données publiques : émergences, opportunités, positionnement

16 Pourquoi vous y intéressez-vous ? Une implication utile pour devancer et accompagner les changements en cours – devancer la demande, – prendre la mesure du sujet sans prendre de risque et à faible coût, – expérimenter pour prendre les bonnes décisions, – expérimenter avant d'industrialiser la production des données, – etc. Trois questions de fond – Qu'est-ce qui émerge de fécond dans une démarche locale avec des données de transport ? – Que peut tirer la SNCF de ce mouvement, notamment de données qui ne viennent pas d'elle ? – Comment la SNCF se positionne-t-elle : fournisseur de données brutes, fournisseurs de données enrichies, « outilleur » (plateforme)... ?

17 La SNCF partenaire du programme de la Fing ? La proposition standard du partenariat programme 1 territoire pilote à l'échelle régionale : la Région Aquitaine (autre région en cours de négociation) Une large communauté d'acteurs de la réutilisation des données publiques : État, collectivités, l'APIE, l'ACUF, le GFII, etc. L'activation et l'animation de communautés d'innovateurs sur les territoires pilotes (10 ans de techniques de détection et de stimulation de l'innovation) Participation à la gouvernance du programme (1 copil / 5 semaines) Participation de droit à tous les évènements du programme Soutien officiel du programme (communication) Co-financement SNCF : 20 K sur 160 K de budget total.

18 La SNCF partenaire du programme de la Fing ? Bénéfices Méthodologies et bonnes pratiques publiées et dupliquables Devenir opérateur des idées ou des projets nés pendant les expérimentations En Aquitaine, investiguer un territoire encore peu équipé en services numériques de mobilité Nouer des partenariats avec les fournisseurs de données présents Partager, benchmarker ses expériences avec d'autres entreprises Se positionner Visibilité : actuellement la seule initiative nationale multiacteurs d'initiative privée Un cadre de travail clair Un cadre de travail explicité et partagé par tous les acteurs Une logique de don et contre-don équilibrée Une licence des travaux et des données clarifiée en amont (apport de l'APIE en cours)

19 La SNCF partenaire du programme de la Fing ? Ce qu'on attend de vous Travail de recensement « créatif » de vos données (travail avec des innovateurs pour déterminer les données pertinentes) Mise à disposition des données Accompagner la mise à disposition, notamment pendant les évènements dédiés (documentation, assistance) Participation aux débats de fond – Question de la valorisation des données – Question de la mesure de la valeur – etc.

20 Approfondissement spécifique (1) : opportunités Que tirer de ce mouvement ? Des données qui ne sont pas les miennes ? Proposition : 2 workshops à l'intérieur de l'expérimentation Wokshops thématisés « transports publics » croisés avec d'autres domaines Comprendre les possibles : quelles données ? Comment ? Avec qui ? Exemples à l'étranger, etc. Livrer des scénarios créatifs prêts à l'emploi, spécifiques à votre métier Bénéfices : moment privilégié de partage avec les innovateurs du territoire ; libération de la créativité ; scénarios de services prêts à l'emploi Co-financement SNCF : 20 K.

21 Approfondissement spécifique (2) : positionnement Quelle rôle stratégique peut jouer la SNCF ? Proposition : un séminaire interne, à construire ensemble (une journée ou plus) Restitution des résultats des expérimentations ; par exemple sous un format du type « Carrefour des possibles »Carrefour des possibles Retours d'expériences à l'étranger Scénarios de positionnement Ateliers de « hacking » constructif de la SNCF avec les innovateurs : que proposent-ils ? comment voient-ils le rôle de la SNCF ? qu'en attendent-ils ? Bénéfices : mise à niveau des collaborateurs concernés ; sensibilisation, évangélisation dans l'entreprise ; partage de projets et de contacts ciblés. Coût : 20 K.

22 Pourquoi la Fing ? Capacité à rassembler et à mobiliser un réseau pluriacteurs très riche (entreprises, grands comptes, start-up, chercheurs, innovateurs, étudiants, artistes, etc.) – 80 des 100 personnes qui font la réutilisation des données publiques en France sont sur le réseau social de la Fing Lieu de dialogue « neutre » (association loi de 1901) et privilégié pour une parole libre Lieu d'expérimentation et de production de connaissance Mutualisation des énergies et des moyens ; exemple : le programme sur la réutilisation des données publiques – est actuellement co-financé par le ministère de l'Industrie et du Commerce, la Caisse des dépôts, la communauté urbaine de Bordeaux – a le soutien et la mobilisation du Secrétariat d'État à l'économie numérique, de l'ACUF, de l'APIE, du GFII, de La Poste, Pages Jaunes, Orange, etc. – Autres acteurs en discussion : le ministère des Transports, la DATAR, l'IGN, l'INSEE, la DILA

23 Pourquoi la Fing ? Depuis 10 ans pionnier dans l'innovation numérique – ProspecTIC : ouvrage de référence sur les NBIC – Ouvrages collectifs : Haut débit, Mobilités.net... – Études de référence sur la musique en ligne, l'éducation, etc. – Élaboration et développement des concepts « d'entrenet », « d'identités actives », de « villes 2.0 », etc., largement diffusés Quelques réalisations emblématiques – La montre verte : un dispositif personnel communicant équipé de deux capteurs environnementaux (ozone, bruit) dune puce GPS et dune puce Bluetooth. Lappareil a la forme dune montre que son porteur emmène avec lui dans la ville, capturant et stockant des mesures qui sont ensuite publiées sur le réseau – L'hyperbus : – 2 projets européens en cours : Eliot et Green Eyes

24 La Fing en chiffres Quelques chiffres clés : – Un noyau dur de grands partenaires : Orange, Caisse des Dépôts, Laser, PACA, Alcatel Lucent – Plus de 200 adhérents (50% d'entreprises, 25 collectivités territoriales, bouillon de culture de l'innovation (porteurs de projets, chercheurs, étudiants, associations)) – Détecteur de l'innovation : plus de 1000 projets repérés par la Fing – Media de la Fing : InternetActu lecteurs mensuels, partenaire du Monde – Bientôt 1000 inscrits sur le réseau social de la Fing

25 Sans la Fing ? Difficulté à identifier et rassembler un réseau d'acteurs pertinent Moindre vision Coûts élevés Vous servir ce que vous avez envie d'entendre

26 Prochaines étapes Juin-Juillet : réunion des grands comptes partenaires du programme ; réponse favorable de : La Poste, Pages Jaunes, la Caisse des dépôts, Orange – Partage des objectifs, des envies – Partage des règles communes, des apports et des réciprocités Fin-juin : choix du 2e territoire pilote Juillet ou début septembre : lancement du programme et 1er comité de pilotage

27 Charles Nepote Véronique Routin Vue 4 : Graphique par Brandon Martin-Anderson, licence Creative Commons by-saCreative Commons by-sa


Télécharger ppt "Réutilisation des données publiques FING mardi 17 mai 2010 – Paris."

Présentations similaires


Annonces Google