La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.unisdr.org 1 SESSION 3 Principaux processus de la RRC Internationale et des structures telles que les forums, les cadres et les réseaux pertinents.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.unisdr.org 1 SESSION 3 Principaux processus de la RRC Internationale et des structures telles que les forums, les cadres et les réseaux pertinents."— Transcription de la présentation:

1 1 SESSION 3 Principaux processus de la RRC Internationale et des structures telles que les forums, les cadres et les réseaux pertinents pour les mécanismes locaux de la RRC; Le système SIPC. Le Cadre dAction de Hyogo. Julio Garcia Vargas Directeur Régional, Stratégie Internationale pour la Prévention des catastrophes (UN/SIPC) Unité Régionale Amériques

2 2 Partie 1: Tendances globales à la prévention des risques de catastrophes Partie 2: Le système SIPC / Le Cadre dAction de Hyogo - CAH Partie 4: Prochaines étapes Partie 3: Progrès sur limplémentation du Cadre dAction de Hyogo

3 3 Partie 1: Tendances globales à la prévention des risques de catastrophes

4 4 Haut risque de catastrophes Sur 20 catastrophes majeures entre 1975 et 2005, on a comptabilisé 82% de mortalité avec plus de 10,000 morts lors de chaque événement, principalement dans les pays en voie de développement. Sur 21 catastrophes majeures, on a comptabilisé 38.5% de pertes économiques avec plus de US $10 milliards de pertes lors de chaque événement, principalement dans les pays développés. Les pertes liées aux catastrophes, en particulier la mortalité, sont concentrées dans des zones précises à haut risque

5 5 Tendances Globales – Les catastrophes ne sont PAS naturelles Les risques naturels et ceux induits par lhomme Changement climatique et variables (réchauffement planétaire, assombrissement global etc.) Socio-économique: pauvreté, Croissance urbaine non planifiée, manque de prise de consciences et de capacités institutionnelles... Physique: planification insuffisante de lusage de la terre, logement, infrastructures situées dans des zones à risque... Dégradation environnementale dégradation des écosystèmes; côtier, lignes deau, marécages…), etc. + RISQUES + ÉVÉNEMENTS EXTRÊMES VULNÉRABILITÉ Risque NaturelVulnérabilité X= Risque de Catastrophes

6 6 Tendances Globales Pertes économiques, mortalité et nombre croissant de catastrophes

7 7 Zone à haut risque climatique La mortalité est concentrée dans les régions les moins développées, les pertes économiques croissantes dans les régions les plus développées Réduction de la mortalité grâce à une amélioration de lalerte rapide, de la préparation et de la réponse

8 8 Risque de catastrophes par tremblement de terre Mortalité croissante et perte économique relative dans des pays à revenu moyen et à croissance urbaine rapide Risque de mortalité partiellement réduit grâce à lalerte rapide et la préparation

9 9 Haut risque de catastrophes Catastrophes: <20% de mortalité Catastrophes climatiques de petite échelle et mortalité en croissance rapide Inondations intenses très localisées et brutales, glissements de terrain, glissements de boue, incendies, etc. sur des zones étendues Les facteurs incluent lurbanisation et le changement de lenvironnement Perte dhabitat, des moyens de subsistance et des infrastructures dans les zones rurales et les colonies informelles

10 10 Changement climatique global Distribution, rigueur et prédictibilité des risques du changement climatique Impacts spécifiques en termes de : - Inondations plus intenses, sécheresses et tempêtes - Augmentation du niveau de la mer - Fonte des glaciers - Risque de cyclones À lui seul, le coût des phénomènes climatiques extrêmes pourrait atteindre 0.5 à 1 % du PNB mondial annuel au milieu du siècle, et continuera à augmenter si la terre continue à se réchauffer. Le changement climatique est en cours et les mesures prises pour aider les gens à sy adapter sont essentielles. Moins on y accorde dimportance et plus difficile sera la capacité dadaptation dans le futur.. STERN REVIEW: The Economics of Climate Change, 2006

11 11 Quest-ce qui agit sur le climat? Variations anthropogéniques au fil du temps Niveau actuel Les concentrations actuelles en dioxyde de carbone sont à des niveaux géologiques incroyables Derniers ans

12 12 NOAA Et après….?

13 13 Partie 2: Le système SIPC / Le Cadre dAction de Hyogo - CAH Partie 4: Prochaines étapes Partie 3: Progrès sur limplémentation du Cadre dAction de Hyogo

14 14 RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES Un Agenda en progrès 1989:IDNDR I994: Stratégie et Plan dAction de Yokohama 2000:SIPC2002: Plan de développement durable de Johannesburg (WSSD) 2005: Cadre dAction de Hyogo Revue de mi- parcours du IDNDR, le premier document guide sur les politiques de réduction des risques (orientation sociale et communautaire ) Engagement public accru et lien avec le développement durable, coopération améliorée et partenariats internationaux. Mécanismes: IATF / DR, Secrétariat du SIPC, Fonds de lONU Il inclut une nouvelle section sur une intégration et un élargissement pour aborder la question de la vulnérabilité, de lévaluation du risque et de la gestion du désastre… Construction de la Résilience des Nations et des Communautés face aux catastrophes Promotion de la réduction des catastrophes motivée par les scientifiques et les techniciens

15 15 Stratégie Internationale pour la Prévention des Catastrophes (SIPC) Adoptée par lONU en Assemblée Générale en 2000 comme étant la continuité de la Décennie Internationale sur la Réduction des Catastrophes Naturelles – DIRCN La SIPC a pour but de développer des communautés résilientes aux catastrophes en promouvant une plus grande prise de conscience de la réduction des catastrophes comme une composante intégrale du développement durable, afin de réduire les pertes de vies humaines et les pertes de biens sociaux et économiques, dus aux risques dorigine naturelle et liés aux désastres technologiques et environnementaux.

16 16 Support et conseil technique aux agences, autorités, institutions et organisations Système SIPC – en support de limplémentation du Cadre de Hyogo: un réseau de réseaux Assemblée Générale de lONU, ECOSOC Gestion, suivi, gestion de programme, support, travail en commun, monitoring Gouvernance Responsable des stratégies et programmes nationaux, des études de lancement, du reporting... Nations et communautés Coordination Globale Mécanismes de Support Plateformes nationales, Agences gouvernementales, autorités locales, ONG, CBO, organisations techniques, secteur privé, médias … Plateforme Globale pour la RRC et les corps subsidiaires Comité de Surveillance des Affaires Humanitaires (USG) Secrétariat SIPC Fondation pour la RRC Plateformes régionales et thématiques de la SIPC Org. Internationales et régionales Equipes des pays membres de lONU, Croix Rouge, Red Crescent societies Bureaux nationaux WB

17 17 Rôle du secrétariat ONU/SIPC - centres dattentions Coordination Élaborer un environnement dexécution : Plateformes - Globale Régionale Nationale Thématique Planning commun Information Stratégique Fournir des preuves et des conseils pratiques sur la réduction des risques de catastrophes : Suivi des progrès Étude coûts/bénéfices Changement climatique et RRC Outils Promotion et production doutils dInformations: PreventionWeb Stratégie de communication Mobilisation des ressources

18 18 La réduction des risques de catastrophes est essentielle pour le développement durable Renforcer les institutions (en particulier les communautés) qui construisent la résilience Elaborer à partir de la réduction des risques la gestion de lurgence et de la reconstruction Accepté par 168 gouvernements lors de la deuxième Conférence Mondiale sur la Réduction des Catastrophes, Kobe, Hyogo, Japon, 18 – 22 Janvier 2005 Buts Stratégiques Le cadre dAction de Hyogo : construire la résilience des nations et des communautés face aux catastrophes

19 19 Priorities for Action 1. Ensure that disaster risk reduction is a national and a local priority with a strong institutional basis for implementation. 2. Identify, assess, and monitor disaster risks - and enhance early warning. 3. Use knowledge, innovation, and education to build a culture of safety and resilience at all levels 4. Reduce the underlying risk factors 5. Strengthen disaster preparedness for effective response at all levels.

20 20

21 21 Partie 4: Prochaines étapes Partie 3: Progrès sur limplémentation du Cadre dAction de Hyogo

22 22 LObjectif: Réduire les risques de catastrophes. Une attention particulière aux nations et communautés LInstrument:Cadre dAction de Hyogo Les Moyens: Le mouvement, le système SIPC Comment aller plus vite? En développant un mouvement pour la réduction des risques de catastrophes

23 23 Plateforme globale sur la RRC Tous les deux ans. La première ayant eu lieu à Genève en juin 2007 Elabore des stratégies et des politiques visant à réduire les risques de catastrophes Identifie les failles et besoins des politiques et des programmes Fourni des conseils sur les tendances, les priorités, les objectifs et les résultats attendus Assure la complémentarité des actions à tous les niveaux Les gouvernements prennent en compte les recommandations en partenariat avec les agences partenaires (ONU, ONG, secteur privé) qui elles-mêmes implémentent des actions de leur propre chef.

24 24 Principaux résultats La réduction des risques de catastrophes à travers le Cadre dAction de Hyogo comme stratégie clé pour s´adapter au changement climatique. Défis au sein de la réduction des risques de catastrophes dans les environnements urbains et les mégalopoles. Blocages, coûts et opportunités pour limplémentation des politiques de réduction des risques de catastrophes. More info on the Global platform at Prochaines étapes: Besoin dactions urgentes, de plus dinvestissements Préconisation de haut niveau: étude économique de type Stern sur les coûts de la RRC Cadres de plans communs parmi les partenaires Fondation de la SIPC à renforcer, principalement sur les actions régionales et globales (complémentaires au WB/GFDRR et aux investissements bilatéraux)

25 25 Progrès: Priorité CAH Zone 1 Impulsion politique au niveau régional et national dans toutes les régions Les catastrophes de grande échelle sont des catalyseurs pour de nouveaux arrangements institutionnels et de nouvelles législations Concentration sur la préparation aux catastrophes et sur les réponses. Faible investissement des secteurs de développement. Difficultés dimplémentation

26 26 Progrès: Priorité CAH Zone 2 Engagement croissant à compiler des informations sur les dangers, les risques et les pertes au niveau national Information pas encore diffusée dans des plannings et des prises de décision Avancées importantes sur les premières alertes Difficultés à associer alerte et réponse, systèmes nationaux et capacités locales

27 27 Progrès: Priorité CAH Zone 3 Progrès importants au niveau de lintroduction de la réduction des catastrophes dans les programmes des écoles dans toutes les régions Programmes de prise de conscience Portails dinformation Concentration principale sur la préparation et la réponse

28 28 Progrès: Priorité CAH Zone 4 Améliorations des normes de construction et des standards de planification Incorporation de la réduction des catastrophes aux stratégies de réduction de la pauvreté et de développement Progrès limités dans latténuation des dangers et la réduction de la vulnérabilité Engagement faible du secteur privé; société civile; secteur financier (transfert de risque) Manque dintégration de la réduction du désastre et de ladaptation dans les stratégies de changement climatique

29 29 Progrès: Priorité CAH Zone 5 Étendre les progrès en améliorant les mécanismes de préparation et de réponse Renforcer les capacités des autorités locales et des communautés La réduction des risques de catastrophes au niveau local naborde pas les facteurs de risque

30 30 Exigences de suivi du Cadre dAction de Hyogo 1.Insister sur le suivi et le reporting ce qui permet ensuite de donner de meilleurs conseils et dobtenir de meilleurs résultats 2.Conseiller des schémas génériques à partir des indicateurs 3.Rassembler des informations sur les dangers, les vulnérabilités, les risques, les impacts 4.Matrice des rôles et des responsabilités 5.Identification des failles dans limplémentation 6.Faire le suivi des progrès en incluant lAssemblée Générale des Nations Unies

31 Guides et indicateurs pour faciliter limplémentation du CAH 2.Système dinformation et PreventionWeb 3.Campagne de promotion à travers le monde 4.Réunir des fonds: ex. Banque Mondiale - GFDRR Outils de support pour limplémentation et le suivi du CAH

32 32 un outil de support PreventionWeb informe et soutient le travail des membres du système SIPC pour : Echange dexpérience et dinformation Convaincre et se faire connaitre, Analyse de linformation et développement de la connaissance

33 33 La Réduction des Risques de Catastrophes commencent à lécole Promeut lintégration des risques de catastrophes dans les programmes scolaires des pays vulnérables aux catastrophes naturelles Promeut la meilleure résilience structurelle des établissements scolaires pour les mettre à labri des catastrophes naturelles Campagne de Réduction des catastrophes: des hôpitaux à labri des catastrophes Protéger la vie des patients et la santé des travailleurs en assurant une meilleure résilience structurelle des établissements de soins; sassurer que les installations et les services de santé sont capables de fonctionner après des situations durgences et des catastrophes, ce qui est indispensable; améliorer la formation du personnel et des institutions face aux conséquences des aléas naturels, en incluant la gestion de crises.

34 34 Partie 4: Prochaines étapes

35 35 First session of the Global Platform June Le besoin dagir est plus urgent que jamais – risques en hausse et progrès lents dans limplémentation du Cadre dAction de Hyogo Le soutien pour la réalisation dun nombre cible de plateformes nationales pour la réduction des risques de catastrophes est indispensable Linvestissement pour la réduction des risques doit augmenter de manière conséquente Les pays doivent rapidement établir des moyens de suivi et de rapport sur leur exposition aux risques et sur limplémentation du Cadre dAction de Hyogo Le secteur privé doit sengager Focalisation et sélection sont nécessaires Soutenir les efforts des pays

36 36 First session of the Global Platform June 2007 Changement climatique De nombreuses villes et zones urbaines sont les cibles de risques croissants de catastrophes Les femmes sont parmi les plus vulnérables dans les catastrophes La coopération régionale peut jouer un rôle majeur dans les pratiques de classification Concentration du programme Efforts considérables pour impliquer les partenaires de développement et autres acteurs clé Une mission importante pour le développement des mécanismes régionaux SIPC, des capacités et réseaux thématiques La Fondation pour la Réduction des Catastrophes a besoin dêtre renforcée pour soutenir un travail de groupe Développement du système SIPC

37 37 On sattend à ce que le changement climatique accroisse la fréquence et la force de certaines catastrophes naturelles. Nos villes et nos côtes devenant plus vulnérables, ces menaces peuvent engendrer des catastrophes dune magnitude encore jamais vue jusquici. Nous sommes donc dans lobligation sociale, morale et économique daugmenter notre résilience, à échéance de 2015 comme le préconise le Cadre dAction de Hyogo, ce qui aidera également à réaliser les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Ban-Ki-Moon, Secrétaire Général, 2007

38 38 MERCI !!!

39 39 EXERCICE PRATIQUE Première étape: Développer la nomenclature des facteurs de risques (carte parlante) de la localité, de la municipalité ou dune zone à laquelle est familiarisé un étudiant ou groupe détudiants. Seconde étape Développer lhistoire ou la ligne de vie des répercussions de ces risques dans cette zone, identifier ce qui a été affecté et de quelle manière (emplois, moyens de subsistance, terres agricoles, sites urbains, etc.), et quelles mesures ont été prises suite à la catastrophe, identifier les opportunités et les obstacles, ce qui a été bien fait, ce qui a été mal fait. Troisième étape Prendre en compte les recommandations stratégiques du CAH 5, faire un plan daction sommaire pour la RRC dans cette zone. Quatrième étape Présentation des résultats, bilan

40 40 OPTIONS DE PARTICIPATION Faites 3 groupes et choisissez entre ces deux options : –Option A Travailler sur une zone de votre choix affectée par El Niño (ENSO) sur la côte aride du Nord du Pérou (le bassin du fleuve Piura) –Option B Sous la supervision dun représentant dun pays, développer le même exercice sur un fleuve du pays dont il vient mais avec la contribution des autres participants


Télécharger ppt "Www.unisdr.org 1 SESSION 3 Principaux processus de la RRC Internationale et des structures telles que les forums, les cadres et les réseaux pertinents."

Présentations similaires


Annonces Google