La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contribution de lagriculture aux émissions de Gaz à Effet de Serre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contribution de lagriculture aux émissions de Gaz à Effet de Serre."— Transcription de la présentation:

1 Contribution de lagriculture aux émissions de Gaz à Effet de Serre

2 Dans quelle mesure le secteur agricole est-il un secteur qui contribue aux émissions de GES ? De quelle manière se décompose ces émissions au sein des différents ateliers de la filière ? Le mode de conduite a t-il un impact important sur ces émissions ? Quelle est l'évolution des émissions agricoles ces dernières années ? Quel est la part des différentes régions du monde dans ces émissions ?

3 Contribution de lagriculture aux émissions de Gaz à Effet de Serre Plan de la présentation 1. Aperçu du rôle de l'agriculture dans les émissions. A Contribution de lagriculture par rapport aux autres secteurs. B Contribution de l'agriculture par GES: 2. Les émissions en fonction des pratiques et des productions. A Les émissions par atelier. B Les émissions par type d'agriculture. 3. Etude comparative de l'agriculture au niveau mondial. A Evolution temporelle. B Comparaison entre pays. Conclusion

4 3 principaux gaz à effet de serre (GES) : Dioxyde de carbone CO 2, méthane CH 4 et protoxyde d'azote N 2 O. Unité de mesure des GES : PRG (Potentiel de Réchauffement Global) = GWP (Global Warming Potentials). Emissions dites énergétiques vs. non-énergétiques (i.e. résultant de la combustion d'énergie ou de phénomènes naturels). 1. Aperçu du rôle de l'agriculture dans les émissions.

5

6 Cadre de référence GIEC: Classification des GES selon leur origine "Agriculture" : émissions résultant d'activités spécifiques à la production agricole, (Exemple : CH 4 provenant de la gestion du cheptel et de la riziculture et N 2 O provenant des sols agricoles). Le "Changement dutilisation des sols et sylviculture" (Land-Use Change and Forestry – LUCF) intègre les émissions ou prélèvements résultant de : La gestion sylvicole (CO 2 ). La conversion de forêts existantes et de pâturages naturels vers dautres utilisations. Labandon de terres cultivées auparavant (CO 2 ). La gestion et du changement dutilisation des sols (CO 2 ). 1. Aperçu du rôle de l'agriculture dans les émissions.

7 The main greenhouse gas emission sources/removals and processes in managed ecosystems. [Source : Guidelines for National Greenhouse Gas Inventories (Volume 4 Agriculture, Forestry and Other Land Use, 2006 IPCC)] 1.Aperçu du rôle de l'agriculture dans les émissions.

8 Dioxyde de Carbone (CO 2 ) : Emissions de CO 2 d'originie « agricole » faibles. Sources : respiration des plantes et utilisation de combustibles fossiles. Protoxyde d'Azote (N 2 O) : Importante contribution de l'agricultutre. Sources : sols et utilisatin de fertilisants azotés (minéraux ou organiques : engrais, résidus de récolte, fumier, lisier…). Puissant GES : 120 ans, PRG est 296 fois celui du CO 2 Méthane (CH 4 ) : Importante contribution de l'agricultutre. Sources : activités délevage (fermentations entérique et déjections animales), forêt. Puissant GES : 15 ans, PRG est 23 fois celui du CO 2 1. Aperçu du rôle de l'agriculture dans les émissions.

9 - par les plantes cultivées par les végétaux fixant l'azote (légumineuses, trèfle, soja) par les rizières - par les sols, étroitement liées aux propriétés et au fonctionnement des sols, aux conditions climatiques et aux pratiques agricoles. sols humifères et tourbeux sols acides - par le travail agricole du sol le tassement des sols le labour. Emissions de GES par les sols agricoles et les cultures 2. Les émissions en fonction des productions et des pratiques. A. Les émissions par atelier.

10 - par la fabrication et le transport des produits de synthèse : Produits phytosanitaires : 2,5 Tec pour une tonne de matière active Engrais azotés - par la fertilisation minérale Poids de N 2 O émis = 1.77% * (poids de lazote épandu) Les émissions de GES par les sols agricoles sont importantes (47 % des émissions agricoles françaises) mais on ne connaît pas bien les facteurs d'émissions. Pour les productions végétales, l'utilisation d'intrants constituent la première source d'émission de GES. 2. Les émissions en fonction des productions et des pratiques. A. Les émissions par atelier. Emissions de GES par les sols agricoles et les cultures (N 2 O)

11 Production animale et Émissions de GES - 18 % des émissions de GES anthropogéniques - 80 % des émissions imputées à l'agriculture. Significatif par rapport aux autres secteurs ? Significatif par rapport aux productions végétales ? Source: FAO Les émissions en fonction des productions et des pratiques. A. Les émissions par atelier.

12 - 9 % des émissions totales de CO2 - Importance de la déforestation et de la dégradation des pâturages - De plus en plus dénergies fossiles utilisées Négligeable par rapport aux autres secteurs ? Importance de la consommation de viande ? Mécanisation et productivité de lagriculture ? Source: FAO Les émissions en fonction des productions et des pratiques. A. Les émissions par atelier. Production animale et Émissions de GES

13 - 65 % des émissions totales de N2O - Principales sources : engrais et déjections animales 2/3 des émissions mondiales de N2O Utilisation intempestive dengrais ? Quantité des déjections animales ? Source: FAO Les émissions en fonction des productions et des pratiques. A. Les émissions par atelier. Production animale et Émissions de GES

14 % des émissions totale de CH4. Contribution importante dans les émissions totales de Méthane ? Fermentation entérique : réduire le cheptel ? Ruminants vs Monogastriques ? Source: FAO Les émissions en fonction des productions et des pratiques. A. Les émissions par atelier. Production animale et Émissions de GES

15 2. Les émissions en fonction des pratiques et des productions. B Les émissions par type d'agriculture. Efficience de lutilisation des engrais azotés ? Paturâge et Ruminants Concentration des déjections en élevage industriel. Source: FAO 2006

16 2. Les émissions en fonction des pratiques et des productions. B Les émissions par type d'agriculture Comparaison de deux systèmes de productions ovines : conventionnel versus biologique Hypothèses de calcul pour la conduite du troupeau en conventionnel, relativement à celle en bio : - troupeau plus important (+35 %) - chargement plus important - productivité identique (1,45 agneau / brebis / an) - concentré moins important (- 10 %) (22,5 Ha d'herbe, 1,5 ha de céréales) - apport d'engrais chimique sur les parcelles - consommation de fourrage par brebis plus faible car engraissement plus rapide des agneaux (20 jours) Résultats : - au niveau global, les émissions sont plus faibles en conduite biologique - les émissions moyennes par brebis sont plus faibles en conventionnel (- 5 %) - à l'échelle du territoire, l'intensification provoque une augmentation des émissions J.P. Dulphy, INRA, Domaine de Redon, 2007

17 Répartition par région des émissions de CH 4 et de N 2 O d'origine agricole en 2000 INRA 2. Les émissions en fonction des pratiques et des productions. B Les émissions par type d'agriculture

18 Écotaxes (pollution et transports) par activité économique (10 6 ) cumulée sur 12 pays européens source : Eurostat Etude comparative de l'agriculture au niveau mondial. A Evolution temporelle.

19 Évolution par secteur en France, 2003 source : Ademe 3. Etude comparative de l'agriculture au niveau mondial. A Evolution temporelle.

20 Évolution par secteur en France CO 2 seul (10 6 téq carbone) source : Citepa, Etude comparative de l'agriculture au niveau mondial. A Evolution temporelle.

21 Émissions de gaz à effet de serre et Surface Agricole Utile Comme on pouvait sy attendre, il y a une forte corrélation entre les émissions de gaz à effet de serre dûes à lagriculture et la SAU du pays concerné On peut noter la forte contribution des Etats-Unis et de lUnion Européenne à ces émissions Sources: UNFCCC (2005), Eurostat (2005) 3. Etude comparative de l'agriculture au niveau mondial. B Comparaison entre pays

22 Emissions de gaz à effet de serre et Superficie totale La corrélation de lémission de GES est moins évidente avec la superficie totale du pays. Par exemple, la Russie est un pays immense mais il ny a quune petite partie utilisable par lagriculture. Sources: UNFCCC (2005), Eurostat (2005) 3. Etude comparative de l'agriculture au niveau mondial. B Comparaison entre pays

23 Emission de gaz à effet de serre par hectare Des petits pays contribuent fortement à lémission de GES à lhectare (Ex: Pays-bas) Des pays comme le Japon contribue fortement à leffet de serre en ne considérant que les terres cultivables. Effet lissé par le fait quune grande partie du pays ne soit pas cultivable Sources: UNFCCC (2005), Eurostat (2005) 3. Etude comparative de l'agriculture au niveau mondial. B Comparaison entre pays

24 Emission de gaz à effet de serre par hectare et production agricole 2 exemples: Pays-bas: Gros producteur de lait fort dégagement de GES dû aux bovins Japon: Riz et Porcs Production de riz nécessite beaucoup de nitrates Déjections porcines riches en nitrates Or nitrate source de GES Sources: UNFCCC (2005), Eurostat (2005) 3. Etude comparative de l'agriculture au niveau mondial. B Comparaison entre pays

25 Conclusion Agriculture et GES Forte contribution pour CH4 et N2O, contribution faible mais significative pour le CO2. Productions extensives vs intensives. Part de la consommation de produits animaux dans notre alimentation. Contribution significative, en diminution Hétérogénéité au niveau mondial Limites de notre étude : Intégration des filières amont (production d'intrants, transport) et aval (agro-alimentaire, distribution). Difficulté de l'obtention de données uniformes. Grande variabilité des facteurs influençant les émissions.

26 Bibliographie - Ademe (8 novembre 2007). Domaines d'intervention - changement climatique - chiffres clés. - Castel V, Gerber P, de Haan C et al.(2006) Livestock's long shadow: environmental issues and options.FAO, p Citepa, synthèse Secten (2007). Inventaire des émissions de polluants atmosphériques en France - séries sectorielles et analyses étendues. - Citepa, synthèse CCNUCC / CRF ; Rapport National d'inventaire (Décembre 2006). Inventaire des émissions de GES en France au titre de la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques. 391p - CCNUCC (Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques), Communication nationales des parties visées à l'annexe I de la Convention. Compilation-Synthèse des Troisième Communications nationales. 19P - Deneux M ; L'ampleur des changements climatiques, de leurs causes et de leur impact possible sur la géographie de la France à l'horizon 2005, 2050 et 2100, Marcel Deneux, Office parlementaire d'évaluation des choix scientifique technique, Dollé J-B ; P Robin (2006). Emission de gaz à effet de serre en bâtiment d'élevage bovin. Journée AFPF, Prairies, élevage, consommation d'énergie et GES, 78p - Dulphy J-P (2007). Comparaison des émissions de GES entre 2 systèmes délevage ovin, un conventionnel et un AB, 2p. - Eurostat (8 novembre 2007). Ecotaxes par activité économique (NACE A31, table env_ac_taxind). - INRA, 2003, Le climat change, la nature et l'agriculture aussi ! Quels impacts ? Quelles adaptations ? - IPCC (2006). Guidelines for National Greenhouse Gas Inventories, Vol 4 Agriculture, Forestry and Other Land Use (AFOLU). - IPCC (1996). Guidelines. - Pflimlin A al. Lombre de lélevage sur lavenir de la planète Analyse et point de vue de lInstitut de lÉlevage sur le rapport FAO. Institut de lélevage.20 p. - OCDE (2000). Indicateurs environnementaux pour lagriculture Méthodes et résultats – Résumé. - OCDE (2002). Pratiques agricoles réduisant les émissions de gaz à effet de serre : tour d'horizon et résultats de l'enquête. - Robin P, Hassouna M, Basset-Mens C, Van der Werf H (2004).Emissions de Gaz à Effet de Serre par les Bâtiments d'Elevage. Bilan et perspectives des travaux réalisés à l'INRA Rennes, INRA - UMR Sol-Agronomie-Spatialisation. 6p. - Réseau Action Climat France, Agriculture, effet de serre et changement climatique en France, Sensi A, l'Agriculture et les changements climatiques, Eurostat


Télécharger ppt "Contribution de lagriculture aux émissions de Gaz à Effet de Serre."

Présentations similaires


Annonces Google