La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

P RÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE NATURELLE ET TECHNOLOGIQUE DANS UNE COMMUNE REMY Marion 2010DUT Hygiène Sécurité Environnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "P RÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE NATURELLE ET TECHNOLOGIQUE DANS UNE COMMUNE REMY Marion 2010DUT Hygiène Sécurité Environnement."— Transcription de la présentation:

1 P RÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE NATURELLE ET TECHNOLOGIQUE DANS UNE COMMUNE REMY Marion 2010DUT Hygiène Sécurité Environnement

2 INTRODUCTION REMY Marion – DUT HSE 2 Pourquoi ce thème ? Car jai lintention de réaliser mon orientation professionnelle dans le domaine des collectivités territoriales. Opportunité de projet et de stage sur ce thème dans une commune. Problématique : Comment seffectue la prévention des risques dorigine naturelle et technologique dans une commune ? Présentation du plan : Pour répondre à cette problématique, il faut avant tout identifier les risques naturels et technologiques auxquels les communes sont soumises. Première partie : Les risques naturels Deuxième partie : Les risques technologiques Dans mon dossier, la troisième partie était consacrée au Plan Communal de Sauvegarde. Jai choisi de ne pas développer cette partie dans loral pour éviter les redites avec les semestres suivant, qui seront consacrés entièrement au PCS.

3 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 3 A.AVALANCHES Une avalanche = Déplacement rapide dune masse de neige sous leffet de son propre poids, sur un sol en pente, provoqué par une rupture déquilibre dans le manteau neigeux. Différents types : De neige lourdeEn plaqueEn aérosol Prévision : Gérée par Météo France, repose sur un réseau dobservation réalisé par les pisteurs secouristes des stations de ski. Prévention : Repose sur la connaissance des zones à risques.

4 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 4 A.AVALANCHES Protection : Pour les skieurs : Linformation des pratiquants. Formation des personnels chargés de la mise en œuvre de techniques de déclanchement préventif des avalanches. Pour les habitants, les constructions et les pistes : Déclanchement préventif des avalanches. Râteliers, forêts …

5 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 5 B.MOUVEMENTS DE TERRAIN Mouvement de terrain = Manifestation du déplacement de masses de terrains sous leffet de sollicitations naturelles ou anthropique. Différents types : Mouvements lents (Déformation progressive jusquà la rupture) Affaissements Glissements Retrait ou gonflement de matériaux argileux Mouvements rapides (Rupture brutale) Effondrements Chutes de pierres Glissements rocheux

6 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 6 B.MOUVEMENTS DE TERRAIN Prévision : Evaluation de la prédisposition des milieux à ce danger Elaboration de cartes des zones à risques Prévention & protection : Nécessite la connaissance des zones à risques Respecter les règles durbanisme transcrites dans les Plan dOccupation des Sols et dans le Plan Local dUrbanisme. Des instruments de mesure permettent de suivre lévolution dévènements pour déclencher, si besoin, une procédure dévacuation des populations.

7 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 7 C.CRUES DE TORRENTS ET LAVES TORRENTIELLES, CRUES DE RIVIÈRES TORRENTIELLES Définitions : Torrents = Cours deau à pente forte (> 6%) ; débits irréguliers ; écoulements très chargés. Risque de débordement, érosion, accumulation massive de matériaux., Lave torrentielle = Ecoulement deau contenant des matériaux de toute taille. Densité proche de 2. Se déclenchent sur des pentes fortes. Rivières torrentielles = Catégorie intermédiaire entre torrents et rivières. Parfois des écoulements très concentrés mais pas de laves torrentielles. Risque de crues rapides et débordement soudains. Prévision : Très liées à la possibilité de prévoir les précipitations intenses. Seulement quelques heures entre la monté des eaux et la pluie qui la provoquée. Surveillance accrue des cours deaux lors des plan de vigilance « crue ». Prévention : entretien du lit et des berges ; respect des règles durbanisme et de construction. Protection : Travaux denrochement, endiguement, pièges à matériaux, plages de dépôts.

8 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 8 D.INONDATIONS DE PLAINE Définition = Submersion dune zone par suite du débordement des eaux dun cours deau de plaine. Causes = Chaque cours deau collecte les eaux dun bassin versant. En France : orages dété, perturbations orageuses dautomne, pluies océaniques et la fonte des neiges. Prévisions = Météo-France a dimportants moyens dobservation (20 radars). Le Service Central dHydrométéorologie et dAppui à la Prévision des Inondations produit deux fois par jour une information. Prévention, protection = Meilleur moyen de prévention : déviter durbaniser les zones exposées aux risques ; Entretien des cours deau.

9 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 9 E.SÉISMES Effets induits = Submersion dune zone par suite du débordement des eaux dun cours deau de plaine ; mouvements de terrains ; avalanches ; tsunamis... Prévision = Une prévision qui permet de connaitre à lavance la date, le lieu et la magnitude dun séisme nest actuellement pas possible. Prévention, protection : minimiser les effets dun séisme grâces aux aménagements et aux constructions parasismiques ; organisation des secours et information du public. Etablissement dun « zonage sismique ».

10 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 10 F.TEMPÊTES Définition : Phénomène atmosphériques qui se caractérise par des vents violents, produits par une dépression barométrique. Différents types : tempêtes classiques ; résidus de cyclones tropicaux ; tornades ; orages. Prévision : Repose sur les observations des paramètres météorologiques et sur les conclusions quen tiennent les spécialistes aidés par les modèles numériques. Modèles : ARPEGE (fournit des prévisions deux fois par jour, maillage denviron 16 km) et ALADIN (fournit des prévisions à léchelle plus fine : 8,5 km). Prévention, protection : Information et alerte (carte de vigilance) ; Respecter les normes de construction ; Supprimer tout objet pouvant être projeté par le vent

11 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 11 G.INONDATIONS PAR RUISSELLEMENT Définition : Se produisent lors des pluies exceptionnelles doù une saturation des sols et un défaut dabsorption de leau. Prévision : Difficile car zones très limités et phénomène très rapide et ponctuel. Prévention et protection : Bassins de rétention, chaussées réservoirs ou drainantes …

12 I.RISQUES NATURELS REMY Marion – DUT HSE 12 H.FEUX DE FORÊT Définition : Feux ayant brulé au moins un hectare dun seul tenant. Causes : -Naturelle (foudre) ; -Humaine involontaire ou accidentelle (ligne électrique, dépôt dordures) ; -Humaine volontaire (pyromanie, conflit) ; -Inconnue. Prévision : Observation quotidienne des paramètres pouvant induire un départ de feu. Prévention : -Politique de prévention des incendies de forêts (respect du code de lurbanisme ; Plan de Prévention des Risques incendies de forêts ; sensibilisation et information des propriétaires et utilisateurs des bois ; surveillance des massifs). -Obligation de débroussaillement pour les propriétaires de terrains situés en zone sensible. Organisation des secours : moyens terrestres, moyens aériens. Coordination des moyens = responsabilité du préfet du département.

13 II.RISQUES TECHNOLOGIQUES REMY Marion – DUT HSE 13 A.RISQUE INDUSTRIEL Définition : Se caractérise par un accident se produisant sur un site industriel et pouvant entraîner des conséquences graves pour le personnel, les populations, les biens, lenvironnement ou le milieu naturel. Principaux phénomènes redoutés -Explosion de gaz provenant dun liquide en ébullition -Explosion dun nuage de gaz en milieu non confiné -Incendie dun stock de produits -Emission et diffusion de produits toxiques Effets possibles : -Les risques thermiques (brûlures à des degrés variables) -Les risques de surpression (déstabilisation des structures matérielles et lésions chez lHomme) -Les risques toxiques (intoxications, irritations de la peau, asphyxies, œdèmes pulmonaires) Prévention du risque industriel : -Maîtrise des risques à la source (étude de dangers, système de gestion de la sécurité) -Maîtrise de lurbanisation (limiter le nombre de personnes exposées) -Maîtrise des secours (plans de secours et organisation dexercices) -Information et concertation (visite de site, enquêtes publiques, campagnes dinformation)

14 II.RISQUES TECHNOLOGIQUES REMY Marion – DUT HSE 14 B.RISQUE DE RUPTURE DE BARRAGE Définition : Un barrage est un ouvrage artificiel, généralement établi en travers dune vallée, transformant en réservoir deau un site naturel approprié. Ils servent, entre autres, à réguler les cours deau, la production dénergie électrique… Nature du risque : Le danger réside dans la rupture du barrage ou sa submersion. Prévention : -De la conception jusquà la mise en eau : études complexes du terrain où sera implanté le barrage et sur les rives du futur lac. Mise en eau autorisée par accord de ladministration et des experts du contrôle. -La surveillance : constante grâce à des moyens techniques adaptés. Si une anomalie est détectée => mesures correctives et palliatives (réparations, vidange partielle ou totale). -Dispositif dalerte : Obligation de mise en place dun Plan Particulier dIntervention. En cas de danger, la population est immédiatement alerté, après laccord du préfet

15 II.RISQUES TECHNOLOGIQUES REMY Marion – DUT HSE 15 C.RISQUE NUCLÉAIRE Définition : Le risque nucléaire majeur provient des installations génératrices délectricité et des usines ou installations destinées à fournir le combustible pour les centrales ou à retraiter et à conditionner et stocker les déchets. Nature et effets du risque : -Irradiation externe : Séjour à proximité de rayonnement nucléaires. -Contamination et irradiation interne : contamination de lair => inhalation déléments radioactifs ; des éléments se déposent sur le sol (végétaux, légumes, champignons) => ingestion dune partie de la radioactivité. Prévention du risque nucléaire : -1 er axe : réduction des risques à la source (conception, qualité de réalisation, surveillance,…) -2 ème axe : maîtrise de lurbanisme -3 ème axe : organisation des secours : organisation interne obligatoire (Plan dUrgence Interne) + Plan Particulier dIntervention (PPI) établit par le préfet pour la protection de la population et de lenvironnement. -4 ème axe : Information préventive : tous les cinq ans, une information de la population par lexploitant est obligatoire. Elle porte sur les consignes à appliquer en cas daccident.

16 II.RISQUES TECHNOLOGIQUES REMY Marion – DUT HSE 16 D.RISQUES LIÉ AU TRANSPORT DE MARCHANDISES DANGEREUSES (TMD) Définition : Marchandise dangereuse = matière ou objet qui peut présenter un risque pour lhomme et/ou lenvironnement (caractéristiques physico-chimiques). Principales conséquences : incendie, dégagement de nuage toxique, explosion, pollution du sol et/ou des eaux. Organisation des secours : -TMD par route : le maire est directeur des opérations de secours, il peut déclencher son Plan Communal de Sauvegarde. Si laccident dépasse les limites de la commune, le préfet peut déclencher le Plan de Secours Spécialisé (PSS). -TMD par rail : La SNCF met en place des Plans de Marchandise Dangereuses dans les gares de triage. -TMD par canalisation : lexploitant de la canalisation doit établir un Plan de Surveillance et dIntervention => mise en place de mesures de préventions, de sécurité et dorganisation des secours.

17 REMY Marion – DUT HSE 17 CONCLUSION Risques naturels et technologiques dans une commune : Très nombreux Nature très différente Conséquences dramatiques pour la nature, lenvironnement et pour lHomme. Une coordination des moyens humains et matériels sont indispensables pour la protection et la protection des personnes, des biens et de lenvironnement. Ce projet a été pour moi une introduction à ceux des semestres suivants. Je pourrai par la suite détailler la méthodologie délaboration du Plan Communal de Sauvegarde et la mettre en application sur un cas concret au cours du stage de fin de deuxième année, dans la commune de Remilly-Aillicourt (08).

18 REMY Marion – DUT HSE 18 Merci de votre attention


Télécharger ppt "P RÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE NATURELLE ET TECHNOLOGIQUE DANS UNE COMMUNE REMY Marion 2010DUT Hygiène Sécurité Environnement."

Présentations similaires


Annonces Google