La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lunivers féerique première partie: J.R.R. Tolkien et la Fäerie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lunivers féerique première partie: J.R.R. Tolkien et la Fäerie."— Transcription de la présentation:

1 Lunivers féerique première partie: J.R.R. Tolkien et la Fäerie

2 L univers de Tolkien:la Fäerie Tolkien ( ) –Une définition large, un public adulte –Une représentation manichéenne. –Une critique de la technique

3 Les sources «Fäerie pourrait être traduite par Magie» p.141 Sources essentiellement française du conte de fées Satisfait à des besoins humains primordiaux: –Contempler les profondeurs de lespace et du temps. –Être en communion avec dautres êtres vivants.

4 Les conditions «Le conte de fées doit être présenté comme vrai» p.145 –Exceptions: Alice, Magicien dOz La fable danimaux nest pas un conte de fée.

5 Origines La «Soupe» du conte est composée de nombreux ajouts. «Lhistoire des contes de fées est aussi complexe que celle du langage.» p. 152 Le mystère de linvention, lhéritage et la diffusion du conte de fées. Les conceptions du mythe Le rôle de limaginaire dans la construction du langage (réf: p.153)

6 Les trois faces La Mystique –Tournée vers le surnaturel La Magique –Tournée vers la nature Le Miroir du dédain et de la pitié –Tourné vers lhomme «Les hommes nont pas seulement imaginé les elfes…» p.187

7 Les fonctions Recouvrement, évasion, consolation «Nous sommes créés, mais créés à limage et à la ressemblance dun Créateur.» p.188 Le recouvrement est un re-gain, celui dune vue claire. Se réapproprier le monde et ses possibilités. Lévasion nest pas la fuite, cest une action vers un monde réel. Exemple des romans de Science fiction. La consolation, leucatastrophe: un evangelium Il faut craindre la belle fée… p.194

8 R. Hétu Paradoxes de Tolkien Succès commercial aux États-Unis Contre l essor technique Critique de la mondialisation Souvenir de guerre La nature du mal et la résistance

9 K.Shaidle: Le seigneur des Cathos Œuvre catholique ou païenne? Tolkien: catholique et conservateur. Philologie et mythologie anglo- saxonne et scandinave. « Voir plus clair dans le monde de Dieu. »

10 Tolkien propagateur de la foi Thèmes chrétiens: –appel –sacrifice de soi –exaltation des humbles –pouvoir de l humilité

11 Encore et toujours, l art inspire!

12 Situation Initiale : met en place le lieu, l'époque, les personnages et définit ainsi le cadre de l'intrigue. Déclenchement de lAction: un élément perturbateur remet en cause l'état initial : une découverte, une rencontre, un événement inattendu… Action: une suite de transformations modifie la situation initiale des personnages : péripéties, rebondissements, coups de théâtre. Solution : un événement dit équilibrant annonce la résolution de l'intrigue. Situation Finale: un état final : il est celui des personnages ou du personnage principal à la fin du récit. Cet état est heureux ou malheureux. Le schémas narratif

13 Schémas actantiel DESTINATEUR SUJET ADJUVANT(S) OPPOSANT(S) OBJET DESTINATAIRE Force qui pousse le héros à agir Personne concrète ou morale pour qui agit le héros Héros de lhistoire Ce que le héros cherche à obtenir ou but à atteindre Personnages ou forces qui aident le héros dans sa quête Personnages ou forces qui s opposent au héros dans sa quête

14 FIN (de la première partie) réalisé par Richard Lemire dans le cadre du cours Grandes figures de l imaginaire 305-GAF-03

15 L Univers féerique (suite et fin) Petite philosophie du monde périlleux des contes de fées

16 Les aventures du Baron de Münchausen Où est la vérité? –L Absurde face au rationnel –Mensonge ou fabulation? –Imposture (le double) –Critique d une raison instrumentale

17 Réalisation de Terry Gilliam, 1988 Troupe de théâtre: l effet gigogne. La mise en abyme Expressions de la Vie: Naissance Enfance Vieillesse Mort Autres thèmes abordés: –Rêve –Voyage –Amitié

18 L Univers visuel L art inspire: –Botticelli (Vénus) –Boucher (Salon de Vulcain) –Gérôme (Turcs) –Doré (Munchausen, lune)

19 Napoléon traversant les Alpes (détail) Jacques-Louis David 1802

20 Botticelli - Naissance de Vénus 1485

21 Naissance de Vénus, François Boucher 1740

22 François Boucher - Visite de Vénus à Vulcain 1754

23 François Boucher Les Forges de Vulcain 1757

24 Naissance de Vénus Jean-Léon Gérôme (date inconnue)

25 Jean-Léon Gérôme Journée chaude au Caïre Gustave Doré

26 Gustave Doré

27 Baron Munchausen, Gustave Doré 1866

28 Illustration de 1866

29 science fiction et philosophie L Ailleurs absolu: la lune. Le dualisme corps/esprit de Descartes

30 Dualisme corps / esprit

31 Les Cycles de vie

32 L égarement amoureux

33 La déroute de la raison

34 Mort et ressuscité, l impensable advient... …et l on ne comprend pas! Mais quest-ce qui ne meurt jamais?

35 Fin Réalisé dans le cadre du cours Grandes figures de limaginaire 305-GAF-03


Télécharger ppt "Lunivers féerique première partie: J.R.R. Tolkien et la Fäerie."

Présentations similaires


Annonces Google