La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Règnes Des bactéries, végétal, animal. Le règne des bactéries -La classification des bactéries On a classé les bactéries en fonction de : Leur forme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Règnes Des bactéries, végétal, animal. Le règne des bactéries -La classification des bactéries On a classé les bactéries en fonction de : Leur forme."— Transcription de la présentation:

1 Les Règnes Des bactéries, végétal, animal

2 Le règne des bactéries -La classification des bactéries On a classé les bactéries en fonction de : Leur forme La structure de leur paroi cellulaire Leurs sources de nourriture et dénergie

3 Classification des bactéries La forme Les coques, de forme sphérique (coque simple) Les bacilles, en forme de bâtonnet (bacille simple) Les spirochètes, en forme de spirale (spirochète simple)

4 Classification des bactéries La forme Le préfixe diplo sapplique aux cellules organisées en paires. Le préfixe staphylo est attribué aux cellules groupées en grappes. Le préfixe strepto sapplique aux bactéries organisées en chaînes.

5 Classification des bactéries La structure des parois cellulaires La paroi des bactéries gram positif se compose dune épaisse couche de protéines. La paroi des bactéries gram négatif a une mince couche de protéines. Le groupe des bactéries gram négatif est plus important et diversifié que le groupe des bactéries gram positif.

6 Classification des bactéries Les sources de carbone et dénergie On peut classer les bactéries en quatre groupes principaux, daprès les sources de nutriments et dénergie quils utilisent. Les bactéries qui tirent leur énergie de la lumière Les bactéries qui tirent leur énergie des substances chimiques. On divise ses deux groupes en autotrophes et hétérotrophes. **voir figure 12,8 p 421

7 Le mode de reproduction des bactéries La reproduction asexuée Les cellules bactériennes ne peuvent se reproduire par mitose ou par méiose, car elles nont pas de noyau. Ils ont un seul chromosome, en utilisant le «scissiparité» La cellule bactérienne produit une copie de son seul et unique chromosome. Lorsque la cellule atteint une certaine taille, elle sallonge, et les deux chromosomes se séparent créant deux cellules identiques de petite taille. Ce processus prend 20 mins sous les bonnes conditions.

8 La reproduction asexuée 20 minutes 1 cellule deviennent deux 20 mins de plus, mins de plus, …. En 5 heures une population de plus de organismes existe. Cette succession de dédoublements sappelle «croissance exponentielle»

9 La reproduction sexuée Quand les conditions sont moins favorables, certaines bactéries peuvent se reproduire grâce à un mécanisme appelé conjugaison. Pendant la conjugaison, les cellules bactériennes sattachent les unes aux autres par lintermédiaire de structures appelées «pili». Une des bactéries transfère tout son chromosome ou une partie de son chromosome à une autre bactérie. La cellule réceptrice se reproduit alors par scissiparité pour former de nouvelles cellules qui contiendront toutes cette nouvelle information génétique.

10 La formation des spores Le cycle vital de certaines bactéries comprend une étape de repos qui leur permet de survivre aux conditions défavorables. Une gaine épaisse, se forme autour de lADN et dune petite quantité de cytoplasme, dans la bactérie – Les Endospores Les endospores peuvent résister à des chaleurs ou à des froids extrêmes, à la sécheresse et aux substances chimiques nocives. Au retour des conditions favorables, les endospores perdent leur gaine. Certaines endospores ont pu survivre pendant des milliers dannées grâce à cette étape de dormance.

11 Les antibiotiques Les antibiotiques agissent sur la croissance des bactéries en perturbant des processus particuliers, essentiels à leur développement et à leur reproduction. Ils empêchent la formation et la réparation des parois cellulaires et des membranes ou la production dARN et dADN.

12 Le règne végétal La classification des plantes On peut classer les plantes en fonction de : La présence ou labsence de tissus vasculaires et de graines. Chacun des 4 grands ensemble se compose de nombreuses catégories qui correspondent approximativement à un embranchement.

13 La classification des plantes Les plantes avasculaires Mousses et espèces apparentées Il y a trois catégories: les mousses, les cornifles nageantes et les hépatiques. Leur apport de nutriments dépend des processus de diffusion et dosmose. Dépourvues de racines; ils ont des rhizoïdes, (semblables à des racines)

14 La classification des plantes Les plantes avasculaires Le cycle vital est dominé par la phase gamétophyte. Les plantes vertes quon trouve généralement dans les endroits ombragées et humides sont des gamétophytes. Les gamétophytes mâles produisent des spermatozoïdes, et les femelles des ovules. Pour la fécondation, un spermatozoïde puisse «nager» jusquà un ovule, il doit y avoir assez dhumidité à la surface de la plante. Après la fécondation, le zygote se développe sur la plante femelle, et devient un sporophyte.

15 La classification des plantes Les plantes vasculaires sans graines Les fougères et plantes apparentées Les plantes avaient acquis les tissus vasculaires leur permettant de gagner en taille, et leur cycle vital était désormais dominé par la génération sporophyte.

16 La classification des plantes Les gymnospermes Conifères et espèces apparentées Se reproduisent au moyen des graines Les gymnospermes possèdent des graines qui sont exposées à la surface des écales des cônes. Les pins, les sapins, les ifs communs, les épinettes, les cèdres, les séquoias et dautres grands arbres

17 La classification des plantes La reproduction chez les gymnospermes Les cônes femelles produisent des ovules dans des archégones qui se développent sur la surface supérieure de chaque écale du cône. Les cônes mâles produisent des microspores qui se transforment en grains de pollen. Plusieurs centaines de milliers de grains de pollen, semblables à de la poussière, sont produits dans chaque cônes mâles et dispersés par le vent vers les cônes femelles.

18 La classification des plantes La reproduction chez les gymnospermes Lorsquun grain de pollen atteint un archégone (gamète femelle), il produit un tube pollinique qui formera les tissus du gamétophyte femelle en se développant. Les spermatozoïdes passent par ce tube pour atteindre lovule. Après la fécondation le zygote se transforme en embryon dans le cône femelle et il devient une graine.

19 La classification des plantes Les angiospermes Plantes à fleurs Les plantes qui protègent leurs graines dans un fruit sappellent angiospermes. Les arbres, les buissons, les herbes, les graminées, les vignes et les plantes aquatiques.

20 La classification des plantes La reproduction chez les angiospermes Certaines angiospermes dispersent eux aussi leur pollen grâce au vent. (comme les gymnospermes) La majorité des plantes à fleurs utilisent pollinisation. Lorsquun insecte, un oiseau ou une chauve-souris se pose sur une fleur pour en récolter le nectar, son corps senduit de pollen au contact des anthères; quand ce même animal se posera sur une autre fleur, les grains de pollen entreront en contact avec le stigmate et fertiliseront lovule.

21 La classification des plantes Adaptation et pollinisation Les fleurs qui sont fécondées par les chauvres- souris souvrent pendant la nuit. Sa couleur, sa forme, et son parfum permettent au pollinisateur de la reconnaître facilement. Grâce à cet attirance les fleurs sont fécondées. Le transport entre deux fleurs despèces différentes, ne favoriserait pas la pollinisation.

22 La classification des plantes Le développement des graines et leur dispersion Les graines dangiospermes sont protégées par les membranes charnues de lovaire. Lorsque lovaire parvient à maturité, il se gonfle pour former un fruit ou une gousse. Les fruits favorisent eux aussi la dispersion des graines. Les animaux, en les mangeant, ingèrent les graines; comme les graines résistant à la digestion, elle sont évacuées dans les fèces de lanimal, et pourront ainsi germer dans un nouveau lieu.

23 Le règne animal La classification des animaux 33 embranchements constituent le règne animal. Cordés (auquel appartiennent les êtres humaines) comprend tous les animaux qui possèdent un squelette osseux interne. (vertébrés) Tous les animaux sans colonne vertébrale sont appelés «invertébrés» La plupart des invertébrés sont des animaux dassez petite taille.

24 Le règne animal Les premiers animaux étaient les éponges, les méduses et les vers. Les vers sont des organismes invertébrés Il y a 30 embranchements qui comprennent la forme dun ver. Si tu coupe un ver, tu constaterais que cet organisme est formé de trois couches de cellules; Lectoderme (la couche externe), lendoderme (la couche interne) et le mésoderme (entre les deux). On trouve ces trois couches chez tous les animaux, sauf les éponges et les cnidaires.

25 Le règne animal La symétrie corporelle Lorganisation physiologique de la majorité des animaux est liée à la nécessité de se déplacer pour trouver de la nourriture. Les éponges sont les organismes les plus simples, elles ne se déplacent pas. Elles ont une forme asymétrique. Chez la plupart des animaux la forme du corps est symétrique.

26 Le règne animal La symétrie corporelle Chez les espèces qui ne se déplacent que très peu (ou pas du tout), laxe le plus important est la verticale. Lhydre a une base qui lui permet de sancrer, et une extrémité supérieure à laide de laquelle elle se nourrit. Le corps est organisé autour dun axe vertical qui en est le centre: Symétrie radiaire

27 Le règne animal La symétrie corporelle Chez la grande majorité des animaux, le corps est organisé selon le principe de la symétrie bilatérale. En coupant le corps, deux parties semblables, lune étant limage inverse de lautre (comme dans un miroir)

28

29 Le règne animal Le coelome À lintérieur de la couche formée par le mésoderme, le tube digestif et les autres organes flottent dans une cavité remplie de fluide, quon appelle coelome. Les animaux ayant un coelome sont appelés coelomates. Des animaux dépourvus de coelome, comme les cnidaires et les vers plats, sont des acoelomates.

30

31 Le règne animal Le coelome Imagine un bout de tube de caoutchouc vide à lintérieur; remplis deau et bouché à chaque extrémité. Le tube vide correspond au acoelomates (ver plat), le tube plein au ver de terre Le tube rempli du fluide est plus solide et rigide que lautre: le coelome fournit aux animaux une structure qui renforce les muscles, ce qui leur permet de se déplacer et de réagir plus rapidement.

32 Le règne animal Les mollusques Limaces, escargots, palourdes, huîtres, calmars Des animaux à corps mou, la grande majorité de ces espèces se protègent grâce à une coquille très dure. Symétrie bilatérale, coelomates

33 Le règne animal Les animaux à pattes aticulées (arthropodes) Les arthropodes ont une carapace externe, qui sert dexosquelette où sattachent les muscles.

34

35 Le règne animal Les étoiles de mer (échinodermes) Les échinodermes adultes présentent une symétrie radiaire. Leurs larves présentent une symétrie bilatérale. Létoile de mer sécrète des enzymes et la digestion de la proie commence; par la suite, lanimal ingère la nourriture partiellement digérée. Les échinodermes sont dépourvus de systèmes respiratoire, excrétoire et circulatoire. Léchange des gaz et lélimination des déchets sont faits par diffusion.

36 Les cordés Vertébrés, dotés dun squelette osseux et dune colonne vertébrale. Les cordés invertébrés Les petits animaux marins de quelques cm de long qui vivent enfouis dans les sédiments boueux en eau peu profonde, seules leur bouche et leurs fentes branchiales émergent


Télécharger ppt "Les Règnes Des bactéries, végétal, animal. Le règne des bactéries -La classification des bactéries On a classé les bactéries en fonction de : Leur forme."

Présentations similaires


Annonces Google