La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en place du Projet Personnel Scolaire Mise en œuvre concrète du P.P.S. Céline Le Derf AUTISME 49 / E.N.49 Février 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en place du Projet Personnel Scolaire Mise en œuvre concrète du P.P.S. Céline Le Derf AUTISME 49 / E.N.49 Février 2007."— Transcription de la présentation:

1 Mise en place du Projet Personnel Scolaire Mise en œuvre concrète du P.P.S. Céline Le Derf AUTISME 49 / E.N.49 Février 2007

2 LES PRE REQUIS Les évaluations Diagnostique Neuro-biologiques Socio-adaptative Psychométriques en fonction des sphères de développement (psychomotrice, communication, socio-cognitive et psycho-affective)

3 Évaluation en fonction des sphères spécifiques de Développement Sphère cognitive Faciliter les apprentissages Sphère Sociale Améliorer les comportements sociaux et lautonomie quotidienne Sphère Psychologique Soutien au développement de la personne Les domaines à évaluer et les objectifs principaux Sphère Psychomotrice Améliorer les aptitudes motrices et le repérage spatio-temporel Sphère Communication Développer et Améliorer les outils non verbaux et verbaux Autonomie Sphère Biologique Stabilisation des aptitudes

4 DEFINITION DU P.P.S Définition du PPS :loi de Février 2005 Complémentarité des cadres Expression des objectifs de chaque partenaire professionnel en lien direct avec le Jeune Cadre du PPS Les potentiels acquis du jeune, ses aptitudes en émergence et ses difficultés majeures. Révision trois fois dans lannée (rentrée, second semestre, fin dannée)

5 MISE EN PLACE DU PPS La pratique des PPS comme pour les PEI peut se faire dautant mieux que certains principes concernant les échanges avec les parents sont gardés présents à lesprit. Soutenir les parents Soutenir les parents : cest nécessaire pour quils restent impliqués et quils maintiennent leurs investissements dans cette lourde tache dêtre parents Accepter les différences individuelles Accepter les différences individuelles : même si des constantes restent présentes pour réfléchir et diminuer les déficits des jeunes atteints dautisme, les différences individuelles entre les valeurs et les styles de vie des familles sont présentes et doivent être respecter. Conseiller de façon pertinente et concrète Conseiller de façon pertinente et concrète : la plupart des professionnels ont le savoir théorique et sont par conséquent très spécialisés de manière intellectuelle. Il est important que ce savoir formel et pédagogique soient mis en adéquation avec les compétences et les déficits spécifiques de chaque jeune. Répondre aux besoins dinformations des parents et des professionnels Répondre aux besoins dinformations des parents et des professionnels : plus les personnes qui entourent le jeune seront informés de la nature des ses difficultés et des fondements pratiques du PPS, plus ils seront aptes à le mettre en pratique.

6 LES REGLES D OR Ne pas mettre en échec Simplifier les paramètres Se servir dune seule variable à la fois puis compliquer progressivement afin de généraliser et transporter les apprentissages Toujours travailler en collaboration avec les parents : la nécessité pour lenfant et ladolescent autiste de retrouver des paramètres similaires dans ses cadres dinsertion ( famille, école, institution, loisirs et entreprise)

7 CONTENU DU P.P.S. Le PPS reprend chaque domaine mesuré et étudié et y associe un cadre de travail. On tient compte alors : *des capacités *des handicaps *des circonstances *de la relation avec lentourage *de la maturité de lenfant *des interférences socio-familiales *de la motivation de chacun daider lenfant (famille, école, institutions,autres professionnels spécialisés, cadres de loisirs)

8 LES DIFFERENTES DIMENSIONS DU P.P.S Notre finalité est la meilleure adaptation possible, tous les buts mêmes les plus infimes doivent reposer sur la connaissance la plus rationnelle possible d'un enfant et de sa famille même si cela implique quon soit en deçà des pics defficience afin de toujours viser lautonomie et non lexceptionnel Nos attentes, buts et objectifs comportent tous un certain degré de prédiction par rapport à des résultats escomptés Trois sortes de buts rationnels : Attentes à long terme Attentes à long terme : Celles-ci refléteront le plus souvent les espoirs des parents. Il est donc important de les remettre dans un réalité qui est celle de la prise dautonomie dans le milieu ouvert. Objectifs à plus ou moins long terme (entre 3 mois et six mois voir un an pour certains) Objectifs à plus ou moins long terme (entre 3 mois et six mois voir un an pour certains) : Contrairement aux attentes à long terme, les objectifs à plus ou moins long terme termes se réfèrent aux progrès attendus dans un laps de temps court. On peut formuler bon nombre d'entre eux sur des périodes plus ou moins longues. Pour les atteindre, il faut généralement les décomposer en objectifs éducatifs plus immédiats.

9 LES DIFFERENTES DIMENSIONS DU P.P.S Objectifs Éducatifs immédiats: Pour les mettre en place, il est important deffectuer une évaluation afin de connaître les capacités actuelles de lenfants et ses besoins, ainsi que les buts qui sont réalisables Les objectifs concernant le comportement Les objectifs concernant le comportement; Il savère que cest dans un premier temps lun des objectif les plus important à atteindre et ce pour deux raisons. Fréquemment, cest ce qui est mis en avant par lensemble des interlocuteurs. La deuxième raison, cest que gérer le comportement interfère de façon très positive sur lévolution des compétences. Plus on réduit les troubles du comportement, plus la personne atteint dautisme progresse.

10 Domaines de travail Objectifs Exemple dobjectifs dÉducation immédiats CTMTLT Imitation Perception C°OM C° des 2M Motricit é Aptitudes Cognitives Communication Troubles de la régulation Comportements socio- adaptatif Troubles du comportement

11 APPLICATION DU P.P.S (Mise en place d un projet concret trimestriel) On ne pourra dans un premier temps ne retenir que certains objectifs pour des raisons pratiques et qui seront définis en fonction de : Leur réalisme face au développement actuel possible pour lenfant Leur pertinence pour lévolution Les priorités des parents, des autres partenaires et du jeune sil est capable de lexprimer la probabilité de réussite Pour chaque domaine de développement et des capacités socio-adaptatives, des objectifs à court terme et moyen terme seront exposés dans le PCT ainsi que les buts ( repères plus précis et pragmatiques pour atteindre ces objectifs).

12 APPLICATION DU P.P.S (Mise en place d un projet concret trimestriel) Pour le suivre, il est important non seulement davoir des repères mais aussi de pouvoir transmettre les informations. Chaque activité en dehors des éléments évoqués précédemment doit être définie : par lobjectif général, les moyens et le but pragmatique vers lequel on tend. Il faut donc construire non seulement le PCT mais aussi la grille dobservation qui sy associe afin que chacun puisse avoir une lecture simplifiée du travail de lautre

13 LES OUTILS FONCTIONNELS Repères visuels Les outils alternatifs La notion de structure espace-temps Autres outils permettant laptitude à lexpression et au choix ( Scénarios Sociaux, Émotions, Mentalisation…)

14 MISE EN PLACE CONCRETE DU P.P.S. Travail en Binôme Pour chaque activité, il faut bien paramétrer : Moment Durée Choix du matériel Consignes Une activité choisie doit se faire dans un lieu et à un moment précis de la journée. La durée doit être limitée ; le choix du matériel se fait en fonction des capacités du sujet ; les consignes doivent être claires et ne présenter aucune ambiguïté. Peu à peu les activités sont complexifiées ; le lieu, le moment, la durée … pourront varier.

15 INSCRIPTION DU PCT EN GRILLE DE TRAVAILGRILLES ASSOCIEES AU PCT EXEMPLE Domaine de travail : imitation Objectifs à moyen terme : imitation gestuelle MOYENS COTATIONS QUANTITATIVES OBSERVATIONS QUALITATIVES E EM-EM- EM+EM+ R Objectifs à Court Terme : Développer limitation dun objet objectifs Éducatifs immédiats ( Décliner en buts ) But 1 : tourner pousser tirer Matériel et Méthodes pour but 1 But2 : Se servir dun objet de 2 façons différentes en imitant un adulte Matériel et Méthodes pour but 2 But 3 : Disposer des objets de 3 façons Matériel et Méthodes pour but 3

16 CONCLUSION Connaissances spécifiques et individualisées Mesures spécifiques daccompagnement Travail en partenariat :équipe éducative Adaptabilité mutuelleAUTONOMIE Qualité de la vie

17 Exemples concrets de mise en place de PPS Victor Apolline Benjamin


Télécharger ppt "Mise en place du Projet Personnel Scolaire Mise en œuvre concrète du P.P.S. Céline Le Derf AUTISME 49 / E.N.49 Février 2007."

Présentations similaires


Annonces Google