La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Parole Donnée N° 119, mercredi 4 juillet 2012 Les Semaines du désir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Parole Donnée N° 119, mercredi 4 juillet 2012 Les Semaines du désir."— Transcription de la présentation:

1 Parole Donnée N° 119, mercredi 4 juillet 2012 Les Semaines du désir

2 Discussion par tables Première partie La parole est donnée à chacun (débat)

3 Etymologie : du latin desiderium (« désir, envie, regret ») de desiderare (« regretter labsence de, souhaiter »). Tendance, élan, force, inclination, attirance appétit, avidité, besoin, caprice, convoitise, demande, envie, faim, force, goût, libido, manie, obsession, passion, pulsion, tentation ambition, amour, aspiration, attente appel espoir, flamme, rêve, soif, souhait, tentation, visée, vœu, volonté

4 Vers ma famille Vers mes amis Vers un conjoint Vers les études Vers le travail Vers des objets (biens de consommation) Vers le jeu, le sport, les loisirs Vers lart, la culture Vers le voyage, dautres pays Vers le changement Vers la paix intérieure Vers Dieu 0 à 10 Vers quoi vous portent actuellement vos 3 plus grands désirs ? Quen pense-t-on à votre table ? La vraie patrie des hommes, c'est leur désir. Léon Bloy

5 Cas 1 : trouver une compagne, voyager, retrouver la paix intérieure et Dieu Cas 2 : Créer une famille, perpétuer mon lignage avec des bonnes tradition : le rêve quon a construit, lenvie, (avoir un livre des rêves, « envie davoir envie » comme dit Johnny). Cas 3 : famille, études, Dieu pour développer mon cœur et aimer les autres. Servir mon mari ; études (lecture, apprendre le français) Cas 3 : famille, études (sa lecture actuelle lui permet de se retrouver), la paix intérieure. Cas 1 : trouver une compagne, voyager, retrouver la paix intérieure et Dieu Cas 2 : Créer une famille, perpétuer mon lignage avec des bonnes tradition : le rêve quon a construit, lenvie, (avoir un livre des rêves, « envie davoir envie » comme dit Johnny). Cas 3 : famille, études, Dieu pour développer mon cœur et aimer les autres. Servir mon mari ; études (lecture, apprendre le français) Cas 3 : famille, études (sa lecture actuelle lui permet de se retrouver), la paix intérieure. Formule survenue pendan la discussion : « Les désirs sont des ordres »

6 A quelles conditions êtes-vous heureux daccomplir vos désirs ? sils sont créatifs sils sont purs sils sont mûrs si je donne sils sont nouveaux sils me libèrent sils viennent de Dieu sils expriment lamour si je désire ce quil faut sils me rendent meilleur autres

7 Cas 1 : tout est lié. Mes désirs créatifs me rendent très heureux mais encore plus si je donne, sils me rendent meilleur, sils expriment lamour, une parfaite harmonie Cas 2 : prendre du recul, distinguer le désir du caprice, désir pur et désintéressé, qui libère, importance de lamour. Cas 3 : hier, jétais témoin dun accident, jai vu une personne blessée, et lai secourue. Mon désir daider était mûr, et en portant secours avec cœur, jai réalisé la grâce de Dieu. Jai moi-même été secourue bien des fois et cest hier que jen ai réalisé la valeur. Il y avait un autre accident aujourdhui, et jai refusé de mapprocher, pour fuir le voyeurisme. Cas 4 : Mon désir me rend heureux sil vient de soi (quimporte si les autres ne comprennent pas), sil est mûr (pas un caprice, mais un désir sûr), et sil me rend meilleur. Pour moi, il y a aussi une créativité de la vie pratique. Cas 5 : Prendre du recul, contrôle de lesprit sur le corps, rigueur, accomplir les bons désirs, devenir une personne avec un cœur pur. Nous avons tous beaucoup aimé la citation dAndré Breton : « le désir, seul ressort du monde, le désir, seule rigueur que l'homme ait à connaître. »

8 Un programme éducatif, à la fois théorique et pratique, pour amener chacun à désirer plus profondément, plus durablement et de façon plus responsable, en vue des valeurs et dune vraie joie

9 La première chose est déduquer sur les désirs qui entraînent sans fin dautres désirs et créent une dépendance, il faut arriver à se retenir Solidarité, Être entouré, dans un groupe ; demander à ceux qui sont passés par là. À plusieurs, on reçoit de lamour. => désirs équilibrés Agir en amont. Symptômes => Diagnostic. Se poser des questions sur le long terme, vas-tu lobtenir en nuisant aux autres ? Désir bâtisseur ou constructeur ? Doit-on utiliser la contrainte ? Cela peut être utile dans certains cas. Nous avons évoqué le problème de DSK. Ensuite, cela dépend de la personnalité quon a. Certains ont manqué de certaines choses. Défauts de personnalité. Agir sur la personnalité, vers des désirs plus mûrs. Ordonner nos désirs (échelle)

10 Laurent Ladouce Directeur de Culture et paix

11 désir : tendance attractive irréfléchie portant un sujet vers un objet. Cela génère une intention dunion volontaire et heureuse avec cet objet => le désir est désir de « ne faire quun », de sattacher. NB : Le désir diffère du besoin, de linstinct, de la nécessité. Il exprime un moi conscient. des plats AAA (accommodés, assaisonnés, accompagnés) Exemple : il faut boire et manger. Mais là où lanimal consomme tout le temps la même chose, lêtre humain satisfait son besoin naturel de manger en désirant des plats AAA (accommodés, assaisonnés, accompagnés) NB : Le désir diffère du besoin, de linstinct, de la nécessité. Il exprime un moi conscient. des plats AAA (accommodés, assaisonnés, accompagnés) Exemple : il faut boire et manger. Mais là où lanimal consomme tout le temps la même chose, lêtre humain satisfait son besoin naturel de manger en désirant des plats AAA (accommodés, assaisonnés, accompagnés) Les « tendances attractives »

12 Rationalité, logique, conscience, sagesse, liberté, détachement, activités nobles, culture, intérêt général Désir : irrationalité, force aveugle, animalité, attachement, passions, immaturité, besoin naturel et grossier, égoïsme Rationalité, logique, conscience, sagesse, liberté, détachement, activités nobles, culture, intérêt général Désir : irrationalité, force aveugle, animalité, attachement, passions, immaturité, besoin naturel et grossier, égoïsme Les philosophies (erronées) de la dichotomie esprit/corps qui méprisent le désir

13 Désir faux : penchant né de lignorance intérieure (bouddhisme, platonisme). La vérité nous guérit du « désir » Désir mauvais : cupide, avide ambigu, trouble, obscur : le moi qui croit désirer librement et naturellement quelque chose, est le jouet de forces inconscientes qui le dépassent Désir laid : amène à produire et consommer à lexcès (nuisances sur les produits, sur la santé, sur lenvironnement) Souffrance Culpabilité

14 Sujet désirant (vrai désir) Sujet désirant (vrai désir) Objet désiré (vraie valeur) Objet désiré (vraie valeur) Éducation du désir Comprendre ce que je désire, si cest vraiment moi qui le désire, si je peux désirer autrement Désirer les bonnes choses au moment opportun et pour de bonnes raisons, si je peux désirer autre chose, ou plus tard Désirer dans de justes proportions, en respectant lharmonie et le but de lensemble

15 Attirance spirituelle- émotionnelle Aimant & amant Chimie & alchimie Force & pouvoir Déterminisme & destinée Aimant & amant Chimie & alchimie Force & pouvoir Déterminisme & destinée Attraction physico- chimique

16 Dans toute relation réciproque, le partenaire sujet occupe une position centrale. Lobjet tourne autour de lui sur une orbite stable, il y a équilibre entre la force centripète et la force centrifuge. Sinon, il y a écrasement ou éclatement.

17 Sujet Objet Désir égo-centrique, possessif, compulsif, prédateur. Le sujet écrase lobjet contre son ego, au lieu de respecter son autonomie. Force centripète Force centrifuge « Aimer, cest avoir besoin » (Helvétius) Huis-clos étouffant Le sujet consomme Lobjet

18 Même le sport peut devenir une addiction : cest la bigorexie : On pourrait l'expliquer de manière chimique : le sport entraîne la libération d'endorphines, source d'un bien-être physique. Elles ont une grande similitude biochimique avec des produits telle que la morphine, et déclenchent le désir de rechercher sans cesse cette sensation agréable, jusqu'à une tendance compulsive, phénomène appelé bigorexie. Même le sport peut devenir une addiction : cest la bigorexie : On pourrait l'expliquer de manière chimique : le sport entraîne la libération d'endorphines, source d'un bien-être physique. Elles ont une grande similitude biochimique avec des produits telle que la morphine, et déclenchent le désir de rechercher sans cesse cette sensation agréable, jusqu'à une tendance compulsive, phénomène appelé bigorexie.

19 Sujet Objet Idolâtrie, adoration (infatuation en anglais), star system Le sujet se dévalorise et se minimise en vénérant lobjet, qui est magnifié et idolâtré. Lobjet ne cesse déloigner le sujet de son centre de gravité, et toute intimité devient impossible. Le sujet se consume pour lobjet Force centrifuge Force centripète

20 Éternel féminin Femme adulée pour ses vertus morales Femme fatale (vamp) adulée pour son visage Sex symbol adulée pour son corps

21 Freud passe pour une figure « paternelle », lobservateur clinique et froid de nos pulsions, le grand prêtre de nos psychismes égarés. Richard Webster montre un Freud rongé par un complexe messianique et idolâtrant toutes les grandes figures de la médecine de son temps (notamment Charcot) pour ensuite les rejeter. Webster décrit les vénérations successives de Freud pour ses maîtres avec le terme anglais infatuation. Infatuation (en anglais) : être complètement emporté par une passion ou un amour irraisonnés. Exprime lattraction libidinale irréfléchie de lamour addictif. On est inspiré par une passion ou une admiration intense et de courte durée pour quelquun.

22 Sujet Objet Lobjet nest pas « à moi ». Il mest « donné », il existe pour ma joie. Et jexiste pour le mettre en valeur. Nous existons lun pour lautre = réciprocité Valeur dusage Valeur marchande Valeur dusage Valeur marchande Qualité intrinsèque Centre de la relation

23 Amour Vrai joie Division OrigineObjet Union (valeur) Sujet équité Liberté

24 DÉSIR HUMAIN ET VALEUR Comment se fixe la valeur dun être ? La valeur dune entité se détermine en fonction du lien entre le but de son existence et le désir quun être humain lui porte. Plus précisément, la valeur dune entité nest pas un attribut inhérent fixe. Elle sétablit plutôt par une relation mutuelle entre le but de cette entité et le désir originel de lêtre humain de la chérir et dexalter sa vraie valeur. Elle trouve cette vraie valeur en prenant sa place de partenaire objet au sein dun fondement de quatre positions avec lidéal pour centre. i idéal Être but Valeur réelle homme (désir)

25 Aspect subjectif Goût Culture Aspect objectif Qualité de lobjet désir

26 Esprit Corps Désirs spirituels Désirs spirituels Bien-être physique Bien-être physique Bonheur Joie Spirituelle (Agape) Plaisir physique (eros) 2. Responsabilité humaine (philia) Désirs physiques Satisfaction intérieure

27 BienBien Âme spirituelle Bonnes actions Énergie spirituelle Pratique La vérité éclaire les désirs les plus profonds de lâme spirituelle. Il faut : -comprendre par la vérité les aspirations les plus profondes de son âme spirituelle -puis mettre ce savoir en pratique pour accomplir sa responsabilité. -Ainsi lénergie spirituelle et les bonnes actions sunissent dans la personne elle- même, lui permettant de progresser vers le bien. Désirs = aspirations

28 biens matériels consommés Biens matériels créés Biens spirituels appréciés Biens spirituels créés But collectif intérieur But individuel intérieur But individuel extérieur But collectif extérieur joie des autres Satisfaction personnelle Satisfaction personnelle Désirs intérieurs Désirs extérieurs


Télécharger ppt "Parole Donnée N° 119, mercredi 4 juillet 2012 Les Semaines du désir."

Présentations similaires


Annonces Google