La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Écouter Night Fantasies François NICOLAS (Ircam, 11 décembre 2008)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Écouter Night Fantasies François NICOLAS (Ircam, 11 décembre 2008)"— Transcription de la présentation:

1 Écouter Night Fantasies François NICOLAS (Ircam, 11 décembre 2008)

2 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 2 Plan Contextualisation de Night Fantasies Écouter une œuvre ? La singularité dun « moment-faveur » : une crux Une ligne découte Échos de la « crux » dans lœuvre : –Deux modulations de tempo –Lévolution du contraste rapide / lent –La structure des hauteurs Une œuvre « pour » le piano…

3 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 3 Night Fantasies Œuvre pour piano (environ 20) composée en Première pièce pour piano solo depuis sa Sonate de Commande de 4 pianistes de New York: Paul Jacobs, Gilbert Kalish, Ursula Oppens et Charles Rosen. Créée par la troisième en juin Référence au Schumann de Kreisleriana: juxtaposition contrastée daffects plutôt que développement dune idée…

4 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 4 Structuration (1) : Hauteurs 88 séries « arc-en-ciel » (tous intervalles)

5 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 5 Structuration (2) : Durées deux trains globaux de pulsations chronométriquement régulières 216/175 ou /5 2.7 T° : 10,8/8,75 aucune flexion de tempo Nombreuses (31) modulations métriques ou « de tempo »… Pulsations présentées par impulsions variées (accords…), représentées in fine (« figurées ») par une série de 17 accords semblables Nombreuses alternances (27) dans le contraste entre allures rapides/lentes

6 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 6 Écouter une œuvre… percevoir & auditionner une pièce… Quel moment-faveur ? Où? Que met-il au jour? [intension] Comment cette intension a-t-elle valeur globale?

7 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 7 FLORENCEMILLETFLORENCEMILLET FLORENCEMILLETFLORENCEMILLET

8 8 Moment-faveur Florence Millet Charles Rosen

9 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 9 Une « crux » : catégorie de R. Kirkpatrick à propos des sonates de D. Scarlatti « La vie véritable dune sonate de Scarlatti réside dans la section centrale de la première moitié et dans la section parallèle de la seconde. Cest souvent sur ces deux sections quest répartie lénergie que possède le développement. Les pôles de la sonate sont, dans chaque moitié, là où culminent les tensions, les forces dynamiques de modulation harmonique [IV] et dinvention mélodique [θ 1 θ 2 ]. Le point de rencontre est ce que jappelle la crux. »

10 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 10 Deux voix réparties aux deux mains main droite main gauche deux mains

11 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 11 Deux évolutions rythmiques

12 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 12 Un croisement et un décroisement

13 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 13 Un pli et un dépli

14 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 14 « Le symptôme est une métaphore, le désir une métonymie… » Lacan « Retrouver dans les lois du rêve - condensation et déplacement - les lois de combinaison et substitution du signifiant - métaphore et métonymie -. » Jacques Lacan

15 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 15 Une singularité… … par écrasement & éclatement… (théorème dHironaka )

16 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 16 Le moment-faveur comme symptôme local dun désir global (ou intension à lœuvre) La fluidité du croisement/décroisement dune crux, le tourbillon dun champ magnétique pivotant… Le travail dune rêverie : condensation métaphorique / déplacement métonymique Lécrasement/éclatement (dans une singularité) dallures contrastées…

17 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 17 La « crux »: une matrice de fluidité F. Nicolas : Des infinis subtils (1995) Éd. Jobert - par Florence Millet

18 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 18 Une intension générant, de proche en proche, une Forme globale intérieurement éprouvée (un inspect)

19 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 19 La traversée dun site contrasté La grille harmonico-rythmique (88 séries 12 & striage chronométriquement régulier 175/216) comme lit dune rivière, comme site géographique que parcourt lintension mise au jour par le moment-faveur.

20 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 20 Trois exemples du travail de la même intension dans dautres formes musicales Localement: dans les modulations métriques (ou de tempo) Globalement: dans lalternance contrastée des allures rapides / lentes Harmoniquement: le caractère renversable des séries tous intervalles mobilisées

21 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 21 Une modulation métrique, la 9° (de 31) mes C. Rosen

22 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 22 Le feuilleté du tempo

23 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 23

24 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 24 =

25 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 25 Id. la 20° (mes )

26 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 26 Croisement à grande échelle du contraste rapide (2/5) / lent (3/5) rapide lent rapide « a fast movment interrupted by slow trios that gradually turns into a slow movement interrupted by fast trios » Carter

27 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 27 et une crux régionale (mes )

28 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 28

29 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 29 « 88 » = 44 séries identiques par rétrogradation de leur renversement… … prélevées dans les 519 séries « arc-en-ciel »

30 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 30 Une logique… de crux ! repli torsadé…

31 Écouter Nigth Fantasies d'Elliott Carter (Ircam, 11 décembre 2008) - / 31 Au total, une fluidité rêveuse « pour » le piano et pas seulement une pièce pour 4 pianistes… 2 voix 2 mains Largeur des registres (cf. 12) Contrastes des types de « piano » (15, selon Carter) Linstrument par excellence de la rêverie nocturne La fluidité rebondit sur les stries (scansions chronométriques + séries des touches) comme le flux dune rivière sur les rives de son lit; mieux : comme un sujet sur les points du monde quil rencontre. Le corps-accord piano est le sujet de Night Fantasies.


Télécharger ppt "Écouter Night Fantasies François NICOLAS (Ircam, 11 décembre 2008)"

Présentations similaires


Annonces Google