La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Si celui-là ne nous appelle pas… …on peut aider ceux-ci à laider.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Si celui-là ne nous appelle pas… …on peut aider ceux-ci à laider."— Transcription de la présentation:

1 Si celui-là ne nous appelle pas… …on peut aider ceux-ci à laider.

2 Renforcer la sécurité autour des personnes suicidaires: la famille et les proches, des alliés précieux! Philippe Angers Véronique Girodias Colloque - 26 novembre 2009

3 Vignette clinique Patricia

4 Qui sont les «proches»? Famille, amis dune personne suicidaire Collègues, connaissances Exclusions: Personnes endeuillées (sauf exceptions) Organismes, intervenants, sentinelles

5 Pourquoi les aider? Suicide = aboutissement dun processus de désintégration sociale Études qui ont analysé les derniers mois de la vie de personnes décédées par suicide: Personne suicidaire sisole Proches coupent les liens Famille et amis = facteurs de protection

6 Pourquoi les aider? (suite) Intermédiaires entre la personne suicidaire et les ressources formelles Dulac (1997): sans linsistance de la conjointe et/ou de la mère, lhomme naurait pas consulté Peuvent stimuler les raisons de vivre

7 Dautres raisons… Aider une personne suicidaire est exigeant et complexe Épuisement et découragement = risque de désengagement (peut se prévenir) Proche = notre lien avec la personne utilisant peu ou pas les services (surtout hommes) Nos services sont efficaces (étude du CRISE)

8 Évaluation de projets daide aux hommes suicidaires par lintermédiaire de leurs proches Janie Houle, Ph.D., CRISE, UQÀM Brian L. Mishara, directeur CRISE, UQÀM Brigitte Lavoie, directrice, Suicide Action Montréal Projet subventionné par

9 Étude du CRISE Buts de létude: Diminuer les comportements suicidaires des hommes Déterminer les effets des interventions auprès des proches dhommes à haut risque de suicide Comparer différents projets daide aux proches

10 Étude du CRISE (suite) 4 projets novateurs: Rencontre dinformation (pratique traditionnelle) Parrainage téléphonique Accès-direct Rencontre Info-plus

11 Étude du CRISE (suite) Répartition «aléatoire» des proches 398 offres en 23 mois ( ) 131 participants (82% femmes) Questionnaires: Avant davoir reçu le service (pré-test) Deux mois plus tard (post-test) Six mois après la 1ère évaluation (relance)

12 Conclusions de létude Les 4 projets aident les proches ET les hommes suicidaires Les améliorations sont maintenues six mois plus tard (Le passage du temps nétant pas contrôlé par un groupe témoin, une amélioration spontanée demeure une hypothèse)

13 Conclusions (suite) La satisfaction des proches à légard des projets est très élevée Le parrainage est jugé significativement plus utile que les autres projets Augmenter lutilisation de ressources Mieux comprendre les problèmes de santé mentale Mieux communiquer avec lhomme suicidaire Seul projet où lon observe: Changements significatifs au niveau des mécanismes dadaptation Augmentation de la fréquence de leurs rencontres sociales

14 Conclusions (suite) Les hommes ont moins didéations suicidaires font moins de tentatives de suicide présentent moins de symptômes de dépression MAIS nutilisent pas plus de ressources daide et ne consomment pas moins dalcool et de drogues

15 Évaluation du CRISE (suite) Les proches vivent moins de détresse psychologique utilisent davantage de mécanismes dadaptation positifs évaluent leur communication avec lhomme plus aidante et de meilleure qualité MAIS ne connaissent ni nutilisent plus de ressources et aucun changement au niveau de leurs relations sociales

16 Comment nos services aident ces précieux alliés?

17 Origine Service créé en 1985, alors que plusieurs appels provenaient de proches sinquiétant dune personne ( : 17% des appels) Besoins identifiés chez cette clientèle: 1. Soutien pour le proche 2. Références pour le proche et la personne suicidaire 3. Augmentation du réseau de soutien

18 3 étapes Inscription au SIT par les bénévoles Relance téléphonique effectuée dans les 2 jours ouvrables Inscription à une rencontre dinformation ou à un parrainage téléphonique selon les facteurs de danger évalués dans la banque de données

19 La banque de données Intégration de 8 facteurs de danger (discriminés par «oui» ou «non») Cette évaluation des facteurs de danger mène à un résultat quantitatif (ex: 4/8)

20 Facteurs de danger évalués Sexe Planification suicidaire Contrôle / Danger pour autrui Tentative(s) récente(s) Symptômes de dépression Usages de substances / Jeu Rupture amoureuse Perte par suicide / Autres H F Oui Non

21 Si 4 facteurs et moins On offre la rencontre dinformation Si 5 facteurs et plus On offre le parrainage téléphonique

22 Proche Évaluation des besoins et facteurs de danger Rencontre dinformation Parrainage téléphonique Risque suicidaire moyen ou faible (4 facteurs et -) SIT Autres organismes Proche de personne suicidaire à haut risque (5 facteurs et +)

23 La rencontre dinformation Une seule rencontre Dune durée de 2h30 Presque toujours en soirée Animée par deux bénévoles Moyenne de 8-9 proches (max. 14)

24 La rencontre-info (suite) Objectifs: 1. Sensibiliser et informer sur la problématique du suicide 2. Présenter des notions dintervention auprès des personnes suicidaires 3.Permettre lexpression du vécu des proches et répondre à leurs questions 4.Briser lisolement du proche

25 La rencontre-info (suite) 3 volets 1. Suicide et personne suicidaire (ambivalence, facteurs de danger, schéma de crise, processus suicidaire…) 2. Intervention orientée vers les solutions (parler du suicide, évaluer le danger, raisons de vivre, exceptions, futur qui vaut la peine, échelles, CRAPP…) 3. Le proche (activités plaisantes, émotions, limites, réseau de soutien…)

26 La rencontre-info (suite) Avantages Brise lisolement Normalise les émotions et réactions Consolide le filet de sécurité Rassure par les informations transmises Désavantages Moins personnalisé et moins confidentiel Pas de continuité

27 Le parrainage téléphonique Lorsque 5 critères ou plus sur 8, jumelage du proche avec une marraine ou un parrain qui le contactera dans les 48 heures suivant la relance de Jocelyne 1 ou 2 contact(s) par semaine selon le besoin Dune durée denviron 1h Durée maximale de 8 semaines ou environ 10 contacts téléphoniques

28 Le parrainage (suite) Objectifs: 1. Obtenir une aide individualisée et constante 2. Assurer un suivi de la situation inquiétante 4. Sensibiliser et informer le proche sur la problématique du suicide 5. Présenter au proche des notions dintervention auprès des personnes suicidaires 6. Permettre lexpression du vécu des proches et répondre à leurs questions

29 Le parrainage (suite) Avantages Soutien constant par un seul intervenant Suivi de lévolution dans ce contexte fragile Facilite les démarches/références jusquà la prise en charge Facilement accessible (par téléphone) Désavantages Plus exigeant car plusieurs contacts Contexte parfois délicat (ex: si le proche reste avec la personne suicidaire, présente lors des appels)

30 « Il y a parfois entre deux personnes un lien si profond quil continue de vivre même quand lun des deux ne sait plus le voir » (Christian Bobin) « Ce sont mes proches qui mont fait aimer la vie. Ils me rendent meilleurs à mesure que je les trouve meilleurs eux-mêmes » (Jacques Chardonne) Informations complémentaires: Lucie Champagne responsable des services à lentourage poste 229


Télécharger ppt "Si celui-là ne nous appelle pas… …on peut aider ceux-ci à laider."

Présentations similaires


Annonces Google