La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mobilité des chercheurs des PPM dans lespace européen de la recherche DU « BRAIN DRAIN» AU «BRAIN GAIN » Sanaa Zebakh \ Reda EL FELLAH PIN MAROC - Direction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mobilité des chercheurs des PPM dans lespace européen de la recherche DU « BRAIN DRAIN» AU «BRAIN GAIN » Sanaa Zebakh \ Reda EL FELLAH PIN MAROC - Direction."— Transcription de la présentation:

1 Mobilité des chercheurs des PPM dans lespace européen de la recherche DU « BRAIN DRAIN» AU «BRAIN GAIN » Sanaa Zebakh \ Reda EL FELLAH PIN MAROC - Direction de la Technologie

2 Recommendations de la Déclaration du Caire Enhance Effective Mobility in the Euromed region. Attain Brain Circulation and Knowledge Dissemination.

3 Sommaire I- Introduction & Statistiques II- les principaux programmes de Mobilité Euro-MED La mobilité Les programmes de coopération bilatérale: ex du Maroc et Jordanie/pays de lUE La mobilité Euro-Med dans le cadre des programmes européens PCRD Tempus Erasmus mundus III- quelques exemples dinitiatives pour un « Brain gain » dans les pays sud méditerranéens Maroc Tunisie Algérie Egypte IV- Conclusions et Propositions

4 I- INTRODUCTION. En Europe Pays sud méditerranéens Charte européenne des chercheurs Différence dans les statuts de chercheurs (France, Allemagne, UK..) Maroc: harmonisation du Statut de chercheur en cours ( enseignant chercheurs existe) Algérie: Nouveau Statut de chercheur en 2007 Tunisie: Institution en 2005 d’un statut particulier des ingénieurs chercheurs et des chercheurs à plein temps Définition du statut de chercheur ?

5 Les types de mobilité ? Individuelles Institutionnelles Longues durées Courtes durées Visites Immigration Les facteurs de la mobilité des chercheurs ? Linternationalisation de la Recherche Lattrait de lexcellence scientifique (insuffisance des moyens pour la recherche nationale ) Meilleur environnement matériel scientifique Facteur décisif dans le choix: la proximité culturelle et linguistique, lieu détude, etc

6 Statistiques (obstacle : disponibilité et la qualité des données) 2 millions de chercheurs en Europe : proposrtion PPM ? 20% des doctorants en Europe sont des ressortissants dun autre pays non- européen soit des thèses en cours (2006). Chercheurs doctorants en Europe ressortissants dun autre pays non européens (liste des 20 top) IPTS et EUROSTAT 2006

7 II- les principaux programmes de Mobilité Institutionnelles : bilatérales ou régionales

8 Le partenariat euro-méditerranéen ( Processus de Barcelone) Accords dassociations Politique européen de voisinage Les accords de coopération scientifique et technologique Politique européenne dimmigration choisie (directive « carte bleue » sur les travailleurs migrants très qualifiés) Le contexte: Ouverture des pays du Sud de la Méditerranée à lespace économique et à lespace de recherche européens.

9 PaysNombre de projets Subvention allouée par le Département en DHS (2007) France Espagne Tunisie Italie Total /11/ Coopération bilatérale: le cas du Maroc Objectifs : transfert dun savoir-faire formation de jeunes chercheurs marocains Création de réseaux de recherche Projets conjoints Mobilité ( Missions et stages )

10 1. Coopération bilatérale: Jordanie Scientific Cooperation between HCST and DFG (allemand) (2004_2007) Preparatory visits23 2. Consultative research visits Joint bilateral seminars and workshops1 4. Joint R&D projects7 5. Sabbatical leaves6

11 2. Les Programmes de mobilité Euro-Med dans le cadre du 7PCRD Participation des pays Med aux programmes de mobilité « People » du 7ème PCRD- année 2008 Israël et Turquie totalisent 336 propositions soumises dans le programme « people » 81 retenues Total main list 38 representation of MPC

12 Bourses internationales entrantes (individuelles) : IIF Participation du Maroc: 24 Propositions 2 Retenues Participation de lEgypte: 23 Propositions 1 Retenue Participation des autres pays sud méditerranéens: 17 propositions soumises Néant Les principaux pays non européens bénéficiaires des bourses Marie Curie entrantes : les meilleurs résultats en 2007 dans lordre: Chine, Russie, Inde

13 Participation au programme IRSES : (pays ayant signés un accord S&T et pays du voisinage) Nombre dinstitutions Morocco Egypt Tunisia Sur 71 projets candidats, 59 ont été retenus, soit un taux de succès de 83% Sur 151 laboratoires retenus dans ces pays, 35 sont issus de pays méditerranéens.( 23 %)

14 7ème PCRD- Initial training Networks: 15/11/2013 Seul pays méditerranéen ayant bénéficié de ce programme : le Maroc avec 3 propositions soumises et 1 retenue

15 TEMPUS Statistiques sur le nombre de projets de mobilité retenus par PPM et par pays européen de destination (Année 2006) 15/11/2013 To EUAUTBELCDNESPFRAGBGREHOLSWEIEITAALLTotal Algérie Egypte Jordanie 1315 Liban 33 Maroc 1168 Palestin e 1113 Syrie 2114 Tunisie 22 Total

16 Evolution du nombre de bénéficiaires des Bourses Erasmus Mundus par pays méditerranéen de à ( Phase 1 was a bit disappointing to the Mediterranean countries with only 115 students participating (Masters joint programme ) Maroc Total : 38 mobility

17 III- Les stratégies du « Brain gain » dans les pays sud meditérranéens

18 Lexpérience des pays du Sud-Est asiatique (Inde, Chine, Corée du sud..): incitation au rapatriement Créer en amont lenvironnement favorable au retour de la diaspora scientifique Investissements coûteux dans linfrastructure de la R&D Promotion des réseaux-diasporas pour léchange et linvestissement Les initiatives des pays sud méditerranéens: une Prise de conscience récente La Mobilisation des compétences établies à létranger Le chercheur résidant à létranger comme lien entre son pays et la communauté scientifique de son pays daccueil Création de structures de mise en relation de loffre et de demande des compétence Institutionnalisation des réseaux de la diaspora scientifique. Participation à des projets de recherche 15/11/2013

19 1. Lexemple marocain: Le Forum INternational des COmpétences Marocaines à lEtranger « FINCOME » La stratégie Prenant appui sur le programme TOKTEN du PNUD «transfer of knowledge through Expatriate Nationals » destiné aux pays en développement Le Programme FINCOME a démarré en Le premier appel doffre a été lancé en 2006 Les objectifs: Faire appel à lexpertise des compétences marocaines à létranger Jeter les bases pérennes de réseaux de chercheurs et de professionnelles Institutionnaliser la participation de la diaspora scientifique et technique marocaine aux projets de développement (transfert du savoir faire et investissements) Les modalités : Deux formes dintervention : Expertise et Rencontre Appels doffres La gestion 2 cellules de gestion: le CNRST pour les projets engageant des chercheurs, universitaires. LAssociation R&D Maroc pour les projets impliquant le secteur privé Le financement: Appui financier de lautorité gouvernementale chargée de la Recherche Scientifique Les réalisations: Statistiques : 55 expertises réalisées

20 2. Lexemple tunisien: Programme de coopération avec les chercheurs tunisiens à létranger Une orientation stratégique du secteur de la R&D faisant partie du XIème plan de développement ( ) Un programme pluriannuel lancé par le Ministère tunisien de la Recherche Scientifique, de la Technologie et du Développement des Compétences Date de démarrage: 2004 Stratégie de coopération, domaines prioritaires, rôle catalyseur des associations Secteur prioritaire: lEnseignement supérieur, la recherche scientifique et le développement technologique Lobjectif: Renforcement et pérennisation du partenariat scientifique et technique entre les structures de recherche tunisiennes et celles au sein desquelles exercent les chercheurs tunisiens résidant à létranger Les domaines prioritaires: Technologies de lInformation et de la Communication, Biotechnologie, Energie, Eau, Environnement, Agriculture, Sciences et Technologies de la Mer, Santé, Sciences Sociales et Humaines Les modalités: Séjour scientifique et technique de 1 à 10 mois Action conjointe de recherche, Co-encadrement de thèses Investissements dans des projets innovants dans le tissu industriel tunisien Les réalisations: 72 visites de chercheurs résidents à létranger 15/11/2013

21 3. Mobilisation des compétences algériens à lEtranger: Début dune orientation institutionnalisée Les statistiques de 2006: Prés de compétences algériens sont établis à létranger, Notamment dans les nouvelles technologies, la médecine et les énergies renouvelables (statistiques de la Fondation nationale pour la promotion de la recherche scientifique dans le domaine de la santé). La majorité établie dans les pays de lUnion européenne, au Canada et aux Etats-Unis Mise en place dun nouveau statut de chercheur 2007 : qui encourage la mobilité des directeurs de recherche et maîtres de recherche pour la durée dune année auprés dinstitutions ou dorganismes étrangers de recherche Action de « lAssociation des compétences algériennes ». Une structure associative en partenariat avec le ministère de lenseignement et la recherche scientifique. Objectifs Jeter les ponts de coopération scientifique entre les compétences algériennes à lintérieur et à lextérieur du pays Favoriser la collaboration dexperts pour mener des projets bien précis Modalités : lACA dispose dun site web et dune base de données. Elle est constituée de comités sectoriels chargés didentifier des projets porteurs de recherche dans 34 programmes nationaux. Les structures dappui: Universités et centres de recherche Financement : Enveloppe gouvernementale de 100 Milliards de dinars, étalée sur 5 ans 15/11/2013

22 4.Les initiatives égyptiennes pour la mobilité des compétences Initiative lancée en 2006 par le Ministère ESRS Objet: la mobilité des chercheurs à travers 3 types de « travel grants » : acquérir et de renforcer le savoir faire dans des domaines précis acquérir de nouvelles méthodologies denseignement collaborer dans le cadre de projets de recherche ( joint research) Durée de la mobilité: de 3 à 6 mois Lengagement des bénéficiaires de faire bénéficier sa structure dorigine de lexpérience acquise Le financement: -MHESR- autres ministères- bailleurs de fonds internationaux- ONG, société civile Les pays daccueil les plus attractifs: les Etats-Unis et lAllemagne 15/11/2013 Partnership and ownership initiative:

23 Logique du projet: impliquer la diaspora dans des projets de RD sur des problèmes spécifiques. Etapes de réalisation des projets: Deux phases : Phase 1:Définition des objectifs, réunir les ressources humaines et techniques Phase 2:Publication des résultats de recherche sous le label « Road to Nobel », Appui à lapplication des résultats de recherche Le financement: Après sélection des candidats, le NRC égyptien prend en charge la logistique et le financement de la phase 1. Deux principaux mécanismes: Budget du gouvernement annuel Les profits réalisés par lapplication des résultats de la recherche Les réalisations : 11 groupes de recherche formés par 85 chercheurs travaillent dans des projets de R&D centrés sur les problèmes spécifiques de lEgypte (Famine, maladies répandues..) 15/11/ Les initiatives égyptiennes pour la mobilité des compétences Nobel Project

24 Les initiatives égyptiennes pour la mobilité des compétences Dans le cadre de la coopération scientifique et technologique Egypte/UE, et avec lappui de la Commission européenne Liaison avec le portail européen de la mobilité des chercheurs ERA- MORE 15/11/2013 Portail de mobilité à lattention des chercheurs égyptiens (projet en cours) le Fonds égyptien du développement scientifique et technologique octroie des « Grants » pour les chercheurs égyptiens des top 250 universités de lÉtranger pour continuer leurs travaux de recherche en Égypte pour une durée de deux ans. Autres initiatives

25 IV-Conclusions LEspace euro-méditerranéen polarise un espace de drainage des compétences du Sud au Nord Les chercheurs non européens les plus présents en Europe (France, Belgique,) proviennent des pays sud méditerranéens, en particulier du Maroc, Tunisie, de lAlgérie, du Liban et de lEgypte CEPENDANT très faible participation de ces pays des bourses de mobilité « Marie curie » entrantes du programme « People » Grande mobilité Euro Med au niveau des programmes bilatéraux Faible participation a Erasmus mundus, erasmus mundus international window Nouvelles Initiatives nationales des pays sud pour encourager le brain Gain 15/11/2013

26 Cairo declaration Enhance Effective Mobility in the Euromed region. Establishing Mobility Centers and Portals as well as promoting mobility contact points in the Mediterranean Partner countries; Establishing national programmes of mobility and open access to incoming mobility from EU Member States to Mediterranean Partner Countries; Attain Brain Circulation and Knowledge Dissemination. Support to expatriate researchers through networking opportunities and allowing periodic research sabbaticals to countries of origin; Promotion of a regional network of Institutes for Advanced Studies & Research, through which European Academic Institutions cooperate with selected Mediterranean Partner Countries' Universities to form the best human capital; Address the issues linked to brain circulation, notably through strengthening the return phase in the different mobility programmes.

27 Quelques propositions Soutien de lUE pour optimiser les initiatives nationales pour le brain gain (coordination avec les politiques dimmigration sélectives ) Synergie entre initiatives nationales, programmes bilatéraux des pays sud avec ceux de lUE et autres instruments de coopération avec lUE pour encourager les programmes de co-développement Encourager la mobilité dans le cadre des PCRD ( avec phase de retour) Soutenir la participation des pays sud Med à IRSES dans le quel la mobilité se fait également du nord vers le sud ( financement des pays MED) Participer à létude pour des recommandations pour le programme NEAR LINK.


Télécharger ppt "Mobilité des chercheurs des PPM dans lespace européen de la recherche DU « BRAIN DRAIN» AU «BRAIN GAIN » Sanaa Zebakh \ Reda EL FELLAH PIN MAROC - Direction."

Présentations similaires


Annonces Google