La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nicolas Nardetto et al. Post-Doc au Max Planck Institut de Bonn, Allemagne Sommaire: 1/ Etalonnage des échelles de distance dans lUnivers 2/ Lassombrissement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nicolas Nardetto et al. Post-Doc au Max Planck Institut de Bonn, Allemagne Sommaire: 1/ Etalonnage des échelles de distance dans lUnivers 2/ Lassombrissement."— Transcription de la présentation:

1 Nicolas Nardetto et al. Post-Doc au Max Planck Institut de Bonn, Allemagne Sommaire: 1/ Etalonnage des échelles de distance dans lUnivers 2/ Lassombrissement centre-bord des Céphéides 3/ Dynamique atmosphérique / Céphéides lointaines 4/ Environnement Circumstellaire 5 / Priorité

2 La méthode de la parallaxe de pulsation l Carinae 5% de précision Cepheid distances from infrared long-baseline interferometry I. VINCI/VLTI observations of seven Galactic Cepheids Kervella et al., 2004, A&A, 416, 941K

3 Résultats récents : Lexpérience de FLUOR/CHARA 1.5% sur d Cep Mérand et al. 2005, A&A, 438, 9 3% sur Y Oph Mérand et al. 2007, ApJ, 664, 1093

4 Etalonnage de la relation PL : example de VINCI/VLTI Cepheid distances from infrared long-baseline interferometry II. Calibration of the Period-Radius and Period-Luminosity relations P. Kervella et al., 2004, A&A, 423, 327K Conclusion : précision en magnitude sur le Point-zéro : 0.08 en bande V 0.06 en bande K Conclusion : précision en magnitude sur le Point-zéro: ~0.07 en bande V & K A new calibration of Galactic Cepheid Period-Luminosity relations based on four different methods P. Fouqué, P. Arriagada, J. Storm, T.G. Barnes, N. Nardetto, A. Mérand, P. Kervella, W. Gieren, D. Bersier & G. F. Benedict & B. E. Mc Arthur 2007, A&A, 476, étoiles ~ 0.02 en bande V & K

5 mV r (d) Etoiles Etalonnage de la relation PL avec VEGA/CHARA (LR) Céphéides 0.3mas < h < 1.8mas Hypothèses: 1/ r (V)/V=10% 2/ 12 mesures par étoiles Précision <0.01 mag sur le point zéro de la relation PL (étude de la « structure fine » de la relation PL)

6 Assombrissement Centre-Bord avec VEGA/CHARA (LR) Self consistent modelling of the projection factor for interferometric distance determination N. Nardetto, A. Fokin, D. Mourard, Ph. Mathias, P. Kervella, D. Bersier, 2004, A&A, 428, 131 Marengo et al Incohérence des lois dACB Observations VEGA/CHARA simultanées dans le visible et lIR (basse résolution spectrale)

7 6 phases Phase ° La dynamique atmosphérique avec VEGA/CHARA (HR dans les raies métalliques) & Céphéides lointaines 17 raies métalliques avec D : 0.1 -> 0.5 k 1/ Contraindre les modèles 2/ Détermination de la rotation 3/ Céphéides lointaines

8 LEnvironnement circumstellaire des Céphéides (FLUOR/CHARA) l Car Bande KBande N Mérand et al Kervella et al Taille & Forme des Enveloppes Composition Chimique Interaction entre la dynamique atmosphérique et lenveloppe (perte de masse) Des questions ouvertes

9 Les profiles H a des Céphéides avec VEGA/CHARA l Car (P=35.5j) Vitesse (km/s) Phase Flux CONCLUSIONS concernant l Car: Une composante centrale en absorption Composantes en émission (du côté rouge et du côté bleu) -> Observation HR avec VEGA/CHARA Nardetto et al. 2008, soumis

10 E1-E2 W1-W2 W2-S2 E1-E2 W1-W2 W2-S2 Fréquences spatiales Priorité : observation dune Céphéide en HR (raies métalliques+H a ) Fréquences spectrales mv=3.5 pour d Cep Reference 3 = 4840A Reference 2 = 5360A Reference 1 = 6315A « Fréquences temporelles » 4 phases de pulsation

11 Conclusions : Plus de précision sur la relation PL 1/ Etalonnage de la relation PL : 32 Céphéides observables distances à mieux que 2% Etude des systématiques (quelques pourcent) 2/ Assombrissement centre-bord V/IR (LR) : 2% sur h, 2% sur p-facteur 3/ HR dans les raies métalliques : a/ Etude de la dynamique atmosphérique : 2% sur le p-facteur b/ Détermination du Vrotxsini et de lorientation de laxe de rotation c/ Distance des Céphéides Galactiques lointaines : nouvelle méthode! 4/ HR dans les raies de Balmer (e.g. H a ou H b ) a/ Etude de lenvironnement circumstellaire : jusquà 5% sur h 5/ A creuser : les Céphéides binaires (avec AMBER, 3 cibles ont été identifiées) Un plus : une synergie possible entre FLUOR & VEGA!

12 Polyakova, SVAL, 1990 Egalement à creuser : les aspects spectro-polaro-interférométriques Une variation de polarisation due à linteraction entre latmosphère pulsante & lenveloppe circumstellaire?!


Télécharger ppt "Nicolas Nardetto et al. Post-Doc au Max Planck Institut de Bonn, Allemagne Sommaire: 1/ Etalonnage des échelles de distance dans lUnivers 2/ Lassombrissement."

Présentations similaires


Annonces Google