La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Commission scolaire du Val-des-Cerfs Nathalie Leduc et Dominic Gagné Juin 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Commission scolaire du Val-des-Cerfs Nathalie Leduc et Dominic Gagné Juin 2007."— Transcription de la présentation:

1 Commission scolaire du Val-des-Cerfs Nathalie Leduc et Dominic Gagné Juin 2007

2 Accueil Qu’est-ce que PPO? C’est pour qui? Appropriation de certains items du contenu de formation –les 2 compétences –les critères d’évaluation et les attentes de fin cycle –les stratégies, les attitudes et les outils Qu’est-ce qu’on fait dans un cours de PPO Les ressources TIC en lien avec le PPO –Conférence PPO à la CSVDC –RECIT national du développement professionnel –Forum de discussion pour les enseignants –Répertoire PPO Activité d’appropriation des ressources La démarche exploratoire La classe de PPO, l’enseignant? Évaluation de la journée Jour 1

3 Accueil Planification des premiers cours –Avec du temps pour vous permettre de personnaliser les propositions Préparation de la classe gestion et aménagement des coffrets et des TIC Planification annuelle Formation en ligne –Que vous pourrez poursuivre quand bon vous semblera Consolidation des diverses ressources TIC –Avec du temps d’exploration pour un portfolio numérique intégré à FirstClass Évaluation de la journée Jour 2

4 Ce que j’ai toujours voulu savoir sur le cours PPO …

5 D’où vient l’idée du PPO ?

6 Sommet du Québec et de la jeunesse (2000) : –Démarche d’orientation davantage soutenue; –Accompagnement et un soutien personnalisés; –Discours orienté vers le marché du travail; –Augmentation des services d’orientation. Demande des jeunes eux-mêmes.

7 Quelques statistiques 75 % des élèves de cinquième année du secondaire affirment n’avoir aucune idée de leur orientation en début d’année (1995). Avant l’âge de vingt ans, le taux d’abandon des garçons est de 32,5 % ( ). Le taux de décrochage scolaire des personnes de 17 ans est de près de 10 % depuis 2001 (Indicateurs de l’éducation, MELS, 2001). Seulement 20 % des collégiens avaient un projet scolaire précis (CSE). 50 % des élèves cherchent à se trouver une voie mais n’y parviennent qu’en deuxième année du collégial ou, même, une fois rendus à l’université (CSE). Environ le tiers des cégépiens changent de programme au cours de leurs études (SRAM, 2000).

8 Qu’est-ce que c’est ?

9 Orientation par l’action : Exploration d’activités liées à différents métiers et professions grâce à des coffrets-projets, à des stages d’observations, à des témoignages de travailleurs, à des visites réelles et virtuelles d’entreprises ou d’établissements d’enseignement, etc. L’élève va réaliser en cours d’année de 3 à 8 démarches individuelles d’exploration professionnelle.

10 L’électricité Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé Conception assistée par ordinateur Bâtiments et travaux publics Les secteurs agricole et animal Aménagement intérieur d’une chambre Confection sur mesure et retouche, Design de mode Voyage-Tourisme La relation d’aide Les soins esthétiques La vente L’alimentation La dentisterie Le rembourrage et l’ébénisterie L’électronique Le briquetage et la maçonnerie Le journalisme (presse-écrite) Le monde du chimiste La plasturgie La foresterie La fabrication du fromage Vétérinaire La santé La mécanique automobile La soudure Dans des secteurs qui rejoignent les 3 ordres d’enseignement : professionnel, collégial, universitaire.

11 C’est pour qui ?

12

13 3 e secondaire Formation générale Formation générale appliquée Similitudes Français (8 unités) Anglais (4 unités) Mathématique (6 unités) Histoire et éducation à la citoyenneté (4 unités) Arts (2 unités) Éducation physique (2 unités) Différences Science et technologie (6 unités) Matières à option (4 unités) Applications technologiques et scientifiques (6 unités) Projet personnel d’orientation (4 unités)

14 4 e secondaire Formation générale Formation générale appliquée Similitudes Français (6 unités) Anglais (4 unités) Mathématique (4 unités ou 6 unités) Histoire et éducation à la citoyenneté (4 unités) Arts (2 unités) Éducation physique (2 unités) Éthique et culture religieuse (4 unités) Différences Science et technologie (4 unités) Matières à option (6 unités) Applications technologiques et scientifiques (6 unités) Matières à option (4 unités)

15 Pour les élèves qui ont choisi le parcours de formation appliquée (PFA), le PPO fait partie des cours obligatoires de la première année du deuxième cycle. Pour tous les élèves du deuxième cycle du secondaire, il est offert comme matière à option. Le programme obligatoire permet à l’élève d’obtenir quatre unités de 3 e secondaire et le programme optionnel, quatre unités de 3 e ou de 4 e secondaire. C’est pour qui …

16 Le programme ?

17 Le projet personnel d’orientation (PPO) se veut une démarche d’apprentissage individuelle à l’intérieur du processus d’orientation amorcé par l’élève. Dans cette démarche d’orientation structurée et expérientielle, dont l’objectif est de faciliter l’exploration des domaines de vie professionnelle, l’élève, proactif, développe son identité et apprend à construire son projet scolaire et professionnel Le cours PPO place l’élève au centre de l’action, en l’amenant à explorer plusieurs secteurs d’intérêt et à éprouver ses choix par de nombreuses expérimentations. Il lui offre l’occasion de poursuivre la construction de son identité personnelle et professionnelle. Présentation du programme Présentation du programme (PDF p.3)

18 Inscrire l’élève dans une démarche globale d’orientation qui est envisagée, dans l’esprit de l’approche orientante, comme un processus continu amorcé dès le primaire. Inciter les élèves à se responsabiliser à l’égard de leur cheminement vocationnel. Les intentions du programme PPO

19 Compétence 1 : Réaliser une démarche exploratoire d’orientation Compétence 2 : Se situer au regard de son orientation scolaire et professionnelle Démarche exploratoire et réflexive :

20

21

22

23 p du PDF

24 Qu’est-ce qu’on fait dans un cours de PPO ? Point de départ: un métier, une profession ou un domaine qui nous intéresse. On se réfère à un site: repertoireppo.qc.ca On repère le secteur correspondant à notre intérêt. On réalise une démarche exploratoire d’orientation.

25 Les ressources TIC en lien avec le PPO

26 Une conférence dans FirstClass Pour des liens rapides vers les autres ressources sur le Web; Pour les ressources « de base »; Pour les échanges locaux; Désirez-vous la privatiser?

27 « Le » site Web du PPO : RépertoirePPO Pour les élèves; En complément aux coffrets; Possible pour vous et vos élèves de s’abonner et d’y conserver des traces de vos parcours et d’évaluer le matériel qui s’y trouve; Plusieurs liens vers d’autres ressources sur le Web;

28 Il est avantageux pour les élèves et les enseignants de s’inscrire sur le site RépertoirePPO

29 Vue d’un outil en détail

30 Le site Web du service national du RÉCIT du développement professionnel et son forum pour les enseignants du PPO

31 Les forum de discussion pour les profs de PPO Inscription libre ayant pour but d’aider les enseignants, de favoriser l’entraide et le partage. Vous serez informé par courriel dès qu’il y aura une réaction à l’un de vos messages.

32 Des vidéos au sujet des milieux de travail ainsi que des études en lien avec les différents métiers.

33 Certains sites proposés dans Répertoire PPO proposent des visites virtuelles, des témoignages de gens qui parlent de leur métier, de leur profession.

34 Le site ACADEMOS offre la possibilité aux élèves de communiquer virtuellement avec des personnes clés (des professionnels, des mentors, des gens qui exercent ce métier).

35 Activité d’appropriation des ressources

36 1- Outils d’expérimentation 2- Visites virtuelles ou réelles 3- Outils pour la préparation au stage d’observation ou d’initiation et outils pour la prise de contacts téléphoniques. 4- Contacts avec des mentors et outils pour l’entrevue ou l’interview d’un mentor, d’un travailleur. 5- Écoute de témoignages (travailleurs, élèves, parents, etc.) 6- Recherche documentaire (documents écrits, livres, prospectus, sites Web et autres médias) et outils pour la préparation d’une rencontre avec un professionnel de l’information ou de l’orientation. 7- Le profil personnel. Activité d’appropriation

37 Démarche exploratoire

38 Métier à explorer Une démarche exploratoire

39 Métier à explorer La formation Pré-requis Matières obligatoires Institution Une démarche exploratoire

40 Métier à explorer La formation Le métier Documentation Visites (virtuelles ou réelles) Personnes ressources Pré-requis Matières obligatoires Institution Une démarche exploratoire

41 Métier à explorer La formation Le métier Le marché de l’emploi Documentation Visites (virtuelles ou réelles) Personnes ressources Pré-requis Matières obligatoires Institution Secteurs connexes Possibilités d’emploi Conditions de travail Une démarche exploratoire

42 Métier à explorer La formation Le métier Le marché de l’emploi Documentation Visites (virtuelles ou réelles) Personnes ressources Pré-requis Matières obligatoires Institution Secteurs connexes Possibilités d’emploi Conditions de travail Caractéristiques en lien avec le métier Intérêts Capacités La connaissance de soi Une démarche exploratoire

43 Métier à explorer La formation Le métier Le marché de l’emploi Documentation Visites (virtuelles ou réelles) Personnes ressources Pré-requis Matières obligatoires Institution Secteurs connexes Possibilités d’emploi Conditions de travail Caractéristiques en lien avec le métier Intérêts Capacités L’expérimentation ActivitésStage élève d’un jour La connaissance de soi Une démarche exploratoire

44 Votre première démarche exploratoire

45 connaître le système scolaire québécois ; comprendre les parcours de formation offerts après le 2 e cycle ; développer son profil personnel ; s’initier à certains logiciels d’information scolaire et professionnelle ; etc. Avec le PPO, l’élève devrait :

46 Une classe…

47 Voici quelques images d’une classe PPO provenant de l'école secondaire le Tournesol de la Commission scolaire Des Sommets.

48

49 L’enseignant…

50 désireuse de laisser à l’élève un rôle très actif et de l’accompagner dans sa démarche; ouverte à l’utilisation des nouvelles technologies; intéressée au cheminement personnel et professionnel de l’élève; consciente de l’importance de l’enseignement coopératif; capable de gérer une classe dans laquelle l’utilisation d’Internet est fréquente; qui favorise le développement de l’autonomie de l’élève, etc. Portrait de l’enseignant du PPO : une personne…

51 Voici quelques commentaires d’élèves qui ont le PPO comme cours cette année: "super" agréable de connaître les tâches des métiers intéressant de d’avoir une vision sur différentes carrières il y a une panoplie d'outils pour nous aider dans nos démarches (coffrets, laboratoire, stages, etc.) l'autonomie est prise à profit et il est agréable de se sentir en contrôle de ses choix et de ses préférences c’est possible de faire des stages malgré notre jeune âge, pas besoin d'attendre d'étudier dans le domaine des ressources humaines sont disponibles en tout temps (enseignants, conseillère en orientation)

52 Tous les intervenants ont une perception globale favorable du PPO. Ils considèrent que la démarche proposée nécessite un degré certain d’autonomie et de maturité chez les élèves, et que certains ont besoin davantage d’encadrement. La nouvelle démarche d’enseignement, d’apprentissage et d’évaluation (par compétence) que propose le PPO s’est révélée un défi pour certains intervenants. Le soutien et la formation sont essentiels. Les enseignants doivent envisager leur rôle dans une perspective différente. Ils sont des guides, des accompagnateurs, des facilitateurs auprès des élèves. La gestion de classe au quotidien se révèle toutefois un défi, dans un contexte de diversification de l’enseignement et de l’apprentissage. Des intervenants Quelques constats

53 La perception globale des élèves à propos de leur expérience du PPO est positive. Le soutien des enseignants et des parents est primordial; celui de la conseillère d’orientation est également jugé comme très important. Les élèves aiment particulièrement la démarche proposée, pratique, axée sur leur propre développement vocationnel, permettant de faire des choix et favorisant le développement de l’autonomie. L’évaluation, dans le cadre du PPO, a été généralement interprétée de deux façons par les élèves. D’une part, une évaluation demeure pour eux une opération traditionnelle de sanction, lors de laquelle l’accomplissement d’une tâche est suivi d’une notation donnée par l’enseignant. De ce fait, plusieurs élèves considèrent l’évaluation comme une incongruité à l’intérieur d’une démarche personnelle, qui demeure unique pour chacun. L’évaluation du développement des deux compétences du programme ne semble pas être bien comprise par les élèves. Les élèves considèrent que le PPO leur a été utile pour accéder à de l’information scolaire et professionnelle pertinente, confronter leurs idées à la réalité du monde du travail et apprendre à mieux se connaître. Des élèves

54 Les parents semblent généralement satisfaits du cours PPO. 60 % estiment que le PPO a influencé beaucoup ou assez leur jeune sur plusieurs aspects, notamment la connaissance de soi et l’estime personnelle. 60 % estiment que le PPO a répondu beaucoup ou moyennement aux besoins de leur enfant en matière d’orientation. 40 % des parents mentionnent échanger davantage avec leur jeune au sujet de la démarche d’orientation de ce dernier depuis sa participation au PPO. La majorité aurait souhaité recevoir davantage d’information sur le programme. Des parents

55 Merci à Michel Turcotte de la C.S. Marguerite-Bourgeoys qui a réalisé un grand nombre de documents que nous pouvons vous offrir dont la version originale de ce diaporama.


Télécharger ppt "Commission scolaire du Val-des-Cerfs Nathalie Leduc et Dominic Gagné Juin 2007."

Présentations similaires


Annonces Google