La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Multimodalité et apprentissage en classe de langue étrangère Peter Griggs, Université Lyon 2 et UMR 5191 ICAR Nathalie Blanc, Université Lyon 1 et UMR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Multimodalité et apprentissage en classe de langue étrangère Peter Griggs, Université Lyon 2 et UMR 5191 ICAR Nathalie Blanc, Université Lyon 1 et UMR."— Transcription de la présentation:

1 1 Multimodalité et apprentissage en classe de langue étrangère Peter Griggs, Université Lyon 2 et UMR 5191 ICAR Nathalie Blanc, Université Lyon 1 et UMR 5191 ICAR

2 2 Perspective vygotskyenne Passage de linterpsychique à lintrapsychique Processus dintériorisation : langue outil -> langue signe Zone proximale de développement : La zone entre le niveau de développement, tel quil est déterminé par la résolution indépendante de problèmes et un niveau plus élevé de développement potentiel, tel quil est déterminé par la résolution de problèmes sous la conduite dun tuteur ou en collaboration avec des interactants plus comptétents (Vygotski 1978 : 86)

3 3 Perspective de Bruner Formats : cadres familiers et routiniers dactivité conjointe Etayage : Prendre en charge ceux des éléments de la tâche qui excèdent initialement les capacités du débutant, lui permettant ainsi de concentrer ses efforts sur les seuls éléments qui demeurent dans son domaine de compétence et de les mener à terme (Bruner 1983 : 263) Prise en charge Autonomie

4 4 Reformulations et reprise Notions de reformulation et reprise Reprise - > reprendre à lidentique le signifiant et le signifié Reformulation -> modifier le signifiant en gardant un signifié approchant Schéma de reformulation/reprise (Gülich & Kotschi 1983) : Enoncé source (ES) Marqueur/déclencheur de reformulation (MR) Enoncé doublon (ED) Double fonction du MR-> signaler la reformulation et définir la relation entre ES & ED

5 5 Cadre plurisémiotique de la classe de langue Recueil de données : corpus vidéo et transcriptions Distinctions entre gestes co-verbaux et autonomes Données NV de type communicationnel et non communicationnel (Fillettaz 2002) -> notion dostension ( Sperber & Wilson 1986 ) Analyses des données NV Classification des gestes ( McNeill 1992 ) –Iconique (symbolise référent concret) –Métaphorique (symbolise référent abstrait) –Déictique (désigne référent présent) –Battement (rythme/accentue) Supports pédagogiques comme outils de médiation

6 6 Analyse de la séance : du sens vers la forme Phase 1 : activité de co-formulation ( Ens ) : texte oral (opaque) + actions mimées (contenu sémantique) ->NV = outil de médiation: accès au texte préexistant Phase 2 : activité de co-formulation ( Ens + Elèv ) -> fixation du sens et mémorisation Phase 3 : activité reconstruction collective (absence du mime) du texte source

7 7

8 8 Analyse 3 extraits vidéo issus de phase 3 -> gestuelle et prosodie = fonction de médiation Activité de reconstitution orale collective : 2 mouvements typiques ens/appr L2 –1er mvt : faire émerger productions langagières (reprises du texte source) = objet du travail de la classe –2ème mvt : enchaînement interactionnel constitué de reprises et de reformulations (morphosyntaxique, lexical, phonologique) + épisodes métalinguistiques

9 9

10 10 Analyse : extrait 1 Mvt 1: (T3-T7) reprise de « I buy a banana » déclenché par un geste autonome métaphorique (T3 « signe 2 avec doigts »)-> indique lénoncé à reprendre Mvt 2 : (T8-T28) reformulations sur 3 niveaux linguistiques : –T8-10 -> niveau morphosyntaxique –T > niveau lexical –T > niveau phonologique

11 11 Analyse: extrait 1 Reformulation 1 : I buy the banana -> I buy a banana - déclenché par une intonation ascendante + geste coverbal métaphorique (T8 : « E tend loreille ») Reformulation 2 : épisode métalinguistique : bike -> buy - déclenché par intonation ascendante + geste coverbal métaphorique (T17 : « E tend, buste en avant, tend loreille ») explicitation métalinguistique à laide dun geste coverbal iconique (T19 : « E fait sembant de faire du vélo ») Reprise/reformulation 3 : bana/na - déclenché par laccentuation des syllabes et un geste de battement (T25) -> donne lieu à la reprise du geste par les élèves

12 12 Synthèse : rôle du non-verbal Rôle de marqueur/déclencheur de la reformulation -> participe aussi à la signalisation du niveau de langue ciblé par lénoncé doublon Rôle détayage de lénoncé doublon au niveau de la compréhension/production/analyse Rôle daide à lexplicitation métalinguistique

13 13

14 14 Analyse : extrait 2 Episode métalinguistique : explicitation de la pronominalisation de banana (T32) Geste métaphorique (parenthèse avec les 2 mains) pour isoler le pronom « it » Geste iconique (jeter par-dessus son épaule) pour symboliser la pronominalisation Glissement de fonction sémantique du geste vers fonction syntaxique pour accompagner une lorientation vers la forme

15 15

16 16 Analyse : extrait 3 Reprise et reformulation de « I throw the peel on the floor » Reprise (t47/48) déclenchée par un geste iconique (t43 : jeter au-dessus de lépaule) focalisé sur le sens (que certains élèves reproduisent t48) ->refusé par E Reformulation (t 51) déclenchée par un geste métaphorique (doigts en forme de v sur les lèvres) focalisé sur la forme (que certains élèves reproduisent t53) Par un changement de gestuelle Ens pousse élèves à focaliser sur la prononciation Rôle facilitateur de la gestuelle pour élèves

17 17 Synthèse : ritualisation de la gestuelle Processus diconisation –actions mimées (ph1&2) -> gestes schématisant laction (ph3) Processus dautonomisation –Gestes émergeant dans un contexte communicatif sémancipent pour devenir des signes indépendants (Luria 1981; Grice 1968) –Gestes coverbaux accompagnant la parole -> gestes autonomes suscitant la parole Glissement fonctionnel –geste iconique portant initialement sur le sens sert à focaliser sur la syntaxe dans un épisode métalinguistique Reprise de la gestuelle par les élèves -> autofacilitation

18 18 Synthèse : ritualisation de la gestuelle Ritualisation -> constitution dune culture partagée de la classe (« format » de Bruner) permettant létayage de lactivité des élèves Favorise les processus dintériorisation de la langue (Vygotski, Galperin) -> non-verbal sert doutil de médiation du passage entre plan interpsychique et plan intrapsychique Facilitation de la plurifocalisation –Tissage plurisémiotique –Enchaînement plurisémiotique


Télécharger ppt "1 Multimodalité et apprentissage en classe de langue étrangère Peter Griggs, Université Lyon 2 et UMR 5191 ICAR Nathalie Blanc, Université Lyon 1 et UMR."

Présentations similaires


Annonces Google