La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quoi? On appelle « Grèce antique» la période de l’Antiquité en Grèce. De nombreux historiens considèrent qu'elle est la culture fondatrice de la civilisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quoi? On appelle « Grèce antique» la période de l’Antiquité en Grèce. De nombreux historiens considèrent qu'elle est la culture fondatrice de la civilisation."— Transcription de la présentation:

1

2 Quoi? On appelle « Grèce antique» la période de l’Antiquité en Grèce. De nombreux historiens considèrent qu'elle est la culture fondatrice de la civilisation occidentale. Grèce classique: (Ve siècle a.ne) Période qui se concentre pricipalement sur Athènes. La civilisation grecque a eut en effet une influence considérable sur l'Empire romain. C’est aussi une période pendant laquelle il y a eu plusieurs guerres.

3 Qui? Les Héllènes Nom qui vient du héros Hellen. C’est un peuple qui est à l’origine de deux autres peuples: les Achéens et les Doriens. Vers 700 a.n.e, les Héllènes vont se répandre dans toute la Méditéranée pour y construire de nouvelles cités que l’on appellera des colonies. Après ils vont commencer à faire du commerce avec d’autres peuples et avec les Barbares. Territoire des Héllènes l’Hellade. Habitants du nord les Achéens Habitants du sud les Doriens

4 La Grèce Antique commence 3200 ans a.n.è et prend fin 146 ans a.n.è. La Grèce Classique commence en Athènes au 5e siècle a.n.è.

5 80% de montagne ce qui fait de la grèce le 6e Pays le plus montagneux Villes séparées par des chaines de montagnes Mont Olympe La plaine littorale d'Argolide.

6 CCCContinent : La Grèce antique se trouve en Europe (sud-est). Elle s’avance dans la Méditerranée La Grèce

7  On dit "Grèce" en français, parce que notre langue vient essentiellement du latin et qu'en latin, "Grèce" se dit "Graecia".

8 Dans l’ensemble, la Grèce a un climat méditerranéen, qui varie cependant en fonction de l’altitude et de la latitude, avec des hivers doux et pluvieux et des étés très chauds et secs.

9  Au Nord de la mer Egée, l’hiver est frais et parfois rude. Le climat est continental.  À l’ouest de la mer Egée, l’hiver est pluvieux.  Dans les îles de la mer Egée l’hiver est sec et ensoleillé.  De la mi-décembre à la fin mars, la température moyenne se maintient entre 8° et 12°. La neige et le gel sont rares. L’ hiver

10  L’été ensoleillé, sec et chaud s’étend de la mi-mai à la mi-septembre.

11

12  La Grèce antique envahit la Turquie afin d e prendre possession de la nourriture du pays, car, en Grèce, l’agriculture est difficile. À la fin du 6 e siècle av. J.-.C., la Perse, qui était l’empire le plus important, est allée attaquer la Grèce pour riposter.

13  Il y a eu d’autres guerres entre la Grèce et la Perse comme : la bataille du marathon, la bataille de Salamine, quand les colonies grecques d’Ionies veulent se révolter contre les Perses, etc.

14

15  De nos jours, la Perse porte le nom d’Iran. Elle est habitée par les Iraniens.

16

17 Corinthe était très riche durant l'antiquité, les vestiges qui nous sont parvenus et que l'on peut voir au site archéologique en témoignent. La ville devait en partie sa prospérité à une position privilégiée : carrefour entre l' Attique et le Péloponnèse et entre la mer Egée et la mer Ionienne. Les corinthiens fondèrent plusieurs colonies pour faciliter leur commerce, dont à Leucade, à Corfou et surtout Syracuse en Sicile. Dans le monde antique, l'opulence de Corinthe était célèbre, comme ses centaines de courtisanes qui exerçaient la prostitution sacrée dans le temple d' Aphrodite.

18

19

20

21

22  Le sanctuaire panhellénique de Delphes où parlait l'oracle d'Apollon abritait l'Omphalos, « nombril du monde ». En harmonie avec une nature superbe, investie d'une signification sacrée, il était au VI e siècle av. J.-C. le véritable centre et le symbole de l'unité du monde grec.

23

24  Le site d'Olympie, dans une vallée du Péloponnèse, fut habité dès la préhistoire, et le culte de Zeus s'y implanta dès le X e siècle av. J.-C. Le sanctuaire de l'Altis – partie consacrée aux dieux – abritait l'une des plus fortes concentrations de chefs- d'œuvre du monde antique. En plus des temples, on y trouve des vestiges de toutes les installations sportives destinées à la célébration des jeux Olympiques qui s'y tinrent tous les quatre ans à partir de 776 av. J.-C.

25

26

27 La cité de Sparte fut une des plus grandes puissances de l'Antiquité pendant environ deux cents ans (VIIème - Vème siècle). Sa domination s'étendait sur la Laconie et la Messénie (c'est-à-dire sur tout le sud du Péloponnèse). Elle est surtout connue pour la rigueur des entraînements militaires qu'on faisait subir aux jeunes garçons, dès sept ans. À partir de cet âge, l'enfant était séparé de sa famille pour être envoyé dans un camp, où il recevait une éducation stricte et quasi militaire. Les jeunes vivaient en groupes : l'éducation physique était la plus importante, au détriment du développement intellectuel. Pour devenir adulte, le Spartiate devait passer une série de "tests" : le plus connu d'entre eux est peut-être la cryptie. Pendant un an, le jeune homme devait rester dans des régions montagneuses sans se faire repérer. Il était seulement armé d'un couteau, et devait souvent voler pour se nourrir. Une fois cela accompli, le Spartiate devenait citoyen à part entière, et pouvait prendre part à la gestion de sa cité. Toutefois, il vivait en communauté avec une dizaine de ses concitoyens jusqu'à l'âge de trente ans : cela s'appelait le syssition.

28  Le régime politique Sparte était une oligarchie. Tous les citoyens pouvaient s'ils le désiraient participer à l'Assemblée de la cité, mais le pouvoir était en fait détenu par les plus riches de ceux-çi. Le gouvernement était composé de cinq éphores, élus par les membres de l'Assemblée pour un an. À l'âge de soixante ans, un citoyen appartenant à "l'élite de la cité" (c'est-à-dire riche et respecté...) avait la possibilité de devenir un des vingt-huit gérontes qui composaient à vie le Conseil, haute institution de l'époque. Deux rois gouvernaient officiellement le territoire de Sparte : en fait, ils s'occupaient plutôt des affaires religieuses de la cité. La religion Les dieux principaux étaient les mêmes pour tous les peuples hellènes de l'Antiquité, mais chaque région avait ses divinités locales : c'était le cas de Sparte. Les dieux

29

30

31  La ville d’Athènes a été habitée sans interruption pendant au moins 3000 ans.  Au 1 er millénaire a.n.è, elle est devenue une des principales villes de la Grèce antique et ses accomplissements culturels durant le 5 ème siècle a.n.è.ont créé les bases de la civilisation occidentale.  Vers 1400 av. J.-C. elle devient un centre important de la civilisation mycénienne.  La ville n’a pas été pilée ou abandonnée lors de l’invasion dorienne en 1200a.n.è..  L’Athènes antique était très petite comparée à la mégalopole moderne. Elle occupait, intra-muros, un espace de 2 km d'est en ouest et un peu moins du nord au sud.  Elle était un important centre du monde grec à cause de son emplacement central,de son fort sur l’Acropole et l’accès à la mer, un avantage sur ses rivales, les cités de Thèbes et de Sparte.  Tôt dans le 1 er millénaire a.n.è, elle devient une cité-État souveraine, gouvernée d’abord par des rois d’Athènes.

32


Télécharger ppt "Quoi? On appelle « Grèce antique» la période de l’Antiquité en Grèce. De nombreux historiens considèrent qu'elle est la culture fondatrice de la civilisation."

Présentations similaires


Annonces Google