La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La détermination du taux de change ? Savoir comment les i et les anticipations sur le taux de change (e) se forment. Expliquer les effets de lO et de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La détermination du taux de change ? Savoir comment les i et les anticipations sur le taux de change (e) se forment. Expliquer les effets de lO et de la."— Transcription de la présentation:

1 La détermination du taux de change ? Savoir comment les i et les anticipations sur le taux de change (e) se forment. Expliquer les effets de lO et de la D de M dun pays sur son i et sur son e. Les e étant les prix relatifs des M Les facteurs les plus déterminants qui influencent le e est lO et la D de M. Les Mtaires influencent le e en modifiant à la fois le i et les anticipations sur e1. Comment ? Détermination du i et la condition de parité d i étude des effets de M sur e, (pour des P, Q et des anticipations du marché qui sont fixés)

2 La monnaie La monnaie un moyen déchange Fonction : Moyen déchange : moyen de paiement largement accepté. Elimine les coûts de recherche lié au troc. La monnaie est une unité de compte Cest une mesure de valeur : les P des biens, des services et dactifs sont exprimés en termes monétaires. (expression des P en terme M) Les e permettent dobtenir les prix M des pays. * Facilite les comparaisons du P de différents biens au niveau National et International.

3 La monnaie est réserve de valeur Est un actif pour transférer le pouvoir dachat. Cest un actif plus liquide. La monnaie Les encaisses et les dépôts bancaires sur lesquels on tire des chèques sont de la M. Ce sont des moyens de paiement largement acceptés et qui peuvent être transférés. Les actifs tels que des avoirs immobiliers ne sont pas une M (ne sont pas liquides). Loffre de la M (Om) Est déterminée par La Banque du Maroc. Elle détermine le Mt des encaisses disponible Elle a un contrôle indirect sur le Mt de dépôt a vue émis par les banques privées. La demande de la monnaie La détention de la M est déterminée par : 1/ Rdt attendu 2/ Degré de risque 3/ Le degré de liquidité de lactif.

4 1/ Rdt attendu Une augmentation du i provoque une baisse de la demande de M. 2/ Risque 3/ Liquidité Une augmentation de la valeur moyenne des transactions effectuées par un ménage ou une firme fait croître sa demande de M.

5 La demande globale de M 3 facteurs déterminent la demande globale de M : 1/ i : Une augmentation du i entraîne une baisse de la demande de M. 2/ Le niveau des prix (p) : Si le niveau des prix augmente, il faut dépenser plus pour acquérir les mêmes biens et services. 3/ Le produit national en terme réels (Y) : Une augmentation du PNB = un nbre accru de biens et services sont en vente dans léconomie. Cette augmentation dans la valeur réelle des transactions accroît la demande de M, pour un niveau de prix donné. On peut écrire : Md = p. L(i, Y) La valeur de L(i, Y) diminue si i augmente augmente si Y augmente

6 La demande globale de M (Md) est proportionnelle au p Ex : Si P varie et i et Y sont constants la valeur M des transactions varie ainsi que Mt de M On peut donc écrire : Md / P = L(i, Y) où L(i,Y) la demande globale réelle de M (la demande de détention dun certain pouvoir dachat) sous forme liquide. Md / P : la détention souhaité de M exprimée en fonction dun panier spécifique de biens. Ex : La valeur réelle de la M détenue est de 2000/10 =200 cafés (où 10 est le prix du café et 2000, le revenu. Si le prix augmente, le PV dachat baisse.

7 i La Md varie en fonction de i Pou Y constant, laugmentation de i réduit la DG réelle de la M (L(i,Y)) L(i, Y) Demande réelle globale de M

8 .Lo et la D de monnaie Equilibre : Mo = Md En divisant les 2 égalités par P, on obtient : Mo/P = Md/P Mo/P = L(i,Y) Pour un P et Y donnés, i déquilibre est le taux auquel Mo/p = Md/p i 2 Mo 3 L(i, Y) L(i,Y) < Mo/p Mo+ Md+ Encaisse M réelle

9 .AU 2, L(i,Y) < Mo/p Mo+. Les agents qui détiennent + de M quils ne désire pour i vont essayer de réduire leur liquidité en le prêtant i baisse Idem pour L(i,Y) > Mo/p Md+, le i augmente de tel sorte que le marché évolue vers un i qui égalise Mo/P = Md/P Mo et i Une augmentation de Mo entraîne une offre excédentaire de M. Tous les agents veulent placer. Comme léconomie ne peut absorber ses encaisses, la Mo exerce une pression à la baisse sur i. Le i baisse et la Md augmente. i i1 i2 M0/p M1/p Encaisse M réelle

10 Production et i Pour Mo, et P constants, une variation de Y fait varier le i Une augmentation de la production augmente L(i,Y) Mo < Md+ i augmente i i2 2 i1 1 1 L(i, Y2) L(i, Y1) Encaisses M réelles

11 Offre de monnaie et taux de change (Mo et e) (analyse à court terme : p est constant) i $ Rdt/dépôt $ i Rdt/dépôt DH L(i, Y)$ E$/DH 0 Mo/p Encaisse M en $

12 * Une augmentation Mo par la Bque Fédéral Américain : (avec i DH et un taux de change futur attendu donnés) - Le Rdt attendu sur dépôt en DH > Rdt attendu sur dépôt en $ - Les détenteurs de dépôts en $ vont le vendre au profit des dépôt en DH Offre excédentaire de dépôt de $ et Demande excédentaire de dépôt en DH :. dépréciation du $.. appréciation du DH * Une augmentation de Mo par la Bque du Maroc - baisse le Rdt attendu sur les dépôt en DH déplaçant vers la droite la fonction qui relie Rdt attendu du $ sur les dépôts enDh - dépréciation du DH

13 Monnaie et prix monétaire Si p et Y sont donnés à Ct, le marché monétaire est en équilibre et le i qui en résulte est le taux déquilibre. Mo/p = L(i, Y) A LT, en relachant P, Y et i, on obtient : p = Mo/L(i,Y) La valeur de p est le niveau des prix déquilibre de longue période lorsque i et Y sont à des niveaux qui correspondent au plein emploi. p reste constant lorsque Mo, Md, est en équilibre et que les facteurs de productions sont pleinement employés, c-à-d p est constant si Mo, L(i,Y) et les valeurs de LT de i et Y restent constants à LT. Csq : Une augmentation de Mo (avec i, Y constants, entraîne une augmentation de p. A léquilibre, si la demande globale réelle L(i, Y) ne se modifie pas, loffre réelle de M (Mo/p) doit rester constante (p varie par rapport à Mo).

14 M et taux de change de LT Une augmentation de Mo, provoque une dépréciation à LT Inflation et taux de change * Rigidité du p à Ct. En général, des chgts monétaires à Ct naffectent pas p (prix fixés dans des contrats à LT (w, coût de production)). Lexception, P peut sajuster à Ct : - (produits agricoles varient en fonction de lO et D). - une variation de e affecte p * Flexibilité de p à LT. Une variation de Mo crée une pression sur la D et sur les coûts qui engendre une augmentation à LT dans le niveau des prix.

15 Raisons :. D+ pour la production : Mo+ accroît la D des Biens et services accroît main dœuvre pour accroître loffre w augmente à LT.. Anticipations inflationnistes : augmente linflation ex ante ex post, les salariés exigent un w élevé pour compenser les effets de laugmentation.. Px des MP : Mo+ augmente p des MP coût de production augmente

16 Chgts permanents Mo et taux de change : (Y supposée constante) A CT : Une augmentation de Mo de Mo0 à Mo1 augmente Mo réelle de (M0/p0)$ à M1/p 0 baisse i A LT : Comme la variation de Mo est permanente, on sattend à une variation de p à LT dépôt en $ dépôt en $ (e$/DH)2 2 e$/DH)2 2 (e$/DH)3 4 3 (e$/DH)1 (e$/DH)1 1 Rdt$ où i 0 0 (i$)2 (i$)1 (i$)2 (i$)1 L(i,Y)$ (M0/p0)$ (M1/p1)$ 4 1 (M1/p0)$ 2 (M1/p0)$ 2

17 .

18 .


Télécharger ppt "La détermination du taux de change ? Savoir comment les i et les anticipations sur le taux de change (e) se forment. Expliquer les effets de lO et de la."

Présentations similaires


Annonces Google