La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HIST-D-270 Histoire de Belgique 5 ects (Théorie: 2, Travaux personnels: 3) Titulaire: Emilie van Haute Séance 5.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HIST-D-270 Histoire de Belgique 5 ects (Théorie: 2, Travaux personnels: 3) Titulaire: Emilie van Haute Séance 5."— Transcription de la présentation:

1 HIST-D-270 Histoire de Belgique 5 ects (Théorie: 2, Travaux personnels: 3) Titulaire: Emilie van Haute Séance 5

2 Multipartisme extrême ( ) Evolution des clivages Evolution des sociaux chrétiens Evolution des socialistes Evolution des libéraux Evolution des régionalistes Anciens & nouveaux venus Les caractéristiques de la période - Au niveau institutionnel - Au niveau électoral / gouvernemental - Au niveau social

3 Evolution des clivages (1) Clivage Eglise/Etat Pacte scolaire signé en 1958 Clivage peu saillant durant cette période mais présent Clivage centre/périphérie Inversion centre/périphérie au niveau socio-économique Revendications linguistiques (marches sur Bruxelles, manifestations Expo 58, volet linguistique des recensements, frontière linguistique et transferts communes) Remise en question de la structure de l’Etat - Réflexion dans la foulée des élections de 1968 (Commission des 28) – inclusif (PSB-BSP, PSC-CVP + soutien libéral): principe des Communautés et des Régions avalisé; autonomie culturelle pour les communautés - Années 1970 = années communautaires, instabilité gouvernementale, entrée des régionalistes au gouvernement: travail sur régionalisation sous les gouvernements Tindemans: échec en 1974 (VU & FDF); échec Pacte d’Egmont & Stuyvenberg en 1978 (rôle VU et CVP) : régionalisation sous Martens (tripartite): Flandre & Wallonie (Bxl au frigo) Impact: - Emergence de partis régionalistes (VU, RW, FDF) - Scission des familles politiques traditionnelles (1968, 1971, 1978)

4 Evolution des clivages (2) Clivage possédants/travailleurs Hiver : polarisation forte: loi unique 1973: choc pétrolier, crise économique, chômage et inflation mais secondaire Années 1970: dérapage finances publiques (dette) Années 1980: retour à l’avant-plan - Crise structurelle & non gérée - Réorientation dans la politique économique: abandon des engagements dans la fonction publique, assainissements (gouvernements sociaux-chrétiens/lib)

5 Evolution des sociaux chrétiens (1) Manque de ciment pour l’unité après Pacte scolaire et création du PLP-PVV Loi unique divise entre aile gauche et aile droite (aile gauche au gouvernement avec Lefèvre; aile droite à la tête du parti avec VDB => tensions) L’affaire de Louvain divise aile francophone et néerlandophone => implosion - Congrès de Charleroi 1960: compromis proche de l’aile flamande (recensement, frontières de Bruxelles) - Lois linguistiques de : effrite l’unité - Moment-clé: affaire de Louvain: volonté d’application des lois linguistiques à l’enseignement universitaire; opposition de l’Eglise et du PO mais soutien de l’aile flamande CVP; demande de transfert en 1967 soutenue par les députés CVP en 1968 => chute du gouvernement Scission en 2 partis en février : Congrès extraordinaires du CVP et PSC; coordination min. jusque : Martens au CVP; Ch-F Nothomb au PSC Conséquences - Pilier fort en Flandre, faible dans l’espace francophone (MOC autonome) - Déclin pratique religieuse - Divisions gauche-droite (pôle cons.); concurrence libéraux à droite + RW mais - Sociaux-chrétiens deviennent pivot; symétrie avantage PSC

6 Evolution des sociaux chrétiens (2) Années 1970: gèrent l’instabilité Scrutin 1981: désastre: perte ¼ électeurs: raisons internes: - PSC: aile gauche (MOC contre vague néolibérale) vs aile droite (scission ratée); Deprez comme neutre, Maystadt & Wathelet en balancier - CVP: luttes internes Martens – Tindemans, entre familles, insatisfaction aile gauche ACW contre néolibéralisme, dossier avortement Années 1980: partis de gouvernement mais tiraillements constants

7 Evolution des socialistes (1) Concurrence des régionalistes Perspective parti conservateur (Collard): Idée d’un rassemblement des progressistes: ouvriers socialistes & chrétiens (& communistes) => volonté bipartisme (cons. vs. progr.); atténuation clivage philosophique (Pacte scolaire, moins interventionnisme, Vatican II) mais échec car pas de vision commune de la forme du rassemblement, difficultés à détacher le MOC-ACW du PSC-CVP (surtout en Flandre), et mauvaise interprétation de l’évolution des clivages Années 1970: - Repositionnement sur le clivage centre-périphérie: régionalisme - Tournant à gauche 1978: Implosion suite à l’échec Pacte d’Egmont : dissensions et listes séparées entre ailes linguistiques à Bruxelles (Rode Leeuwen) - Montée d’une nouvelle génération plus régionaliste : aile flamande refuse de stigmatiser Tindemans & CVP; implosion: PS-SP

8 Evolution des socialistes (2) Renouveau du PS - Tensions entre parti & syndicat Divisions au sein du parti: Socialisme auto-gestionnaire vs tendance plus belgicaine et plus à droite - Années 1980: passage dans l’opposition, Spitaels, recentrage socio-économique, tournant régional (Happart, Van Cauwenberghe) et difficultés pour accord en 1988 Ouverture du SP - Années 1980: essai d’ouverture au monde chrétien mais difficultés à entamer le CVP et l’ACW

9 Evolution des libéraux (1) 1961: ouverture sur le clivage philosophique; belgicanisme sur le clivage centre- périphérie 1965: progression électorale 1968: slogan « mon parti, c’est mon pays »: unité nationale - Pas de progression - Asymétrie dans les résultats: progrès en Wallonie, recul en Flandre Réflexion - Mise en cause de la campagne belgicaine - Syndicat (LVV) & Willemsfonds: rejet des positions du parti; organisation d’un congrès de la ‘mauvaise humeur’: adoption de résolutions à effet centrifuge (scission ULB, de BHV, représentation flamande à Bruxelles, etc.) repris par Bxl 1969: aile flamande de la fédération bruxelloise: Blauwe Leeuwen; réflexion sur l’établissement d’un parti conservateur (droite PSC + libéraux) = droite + unité mais hostilité aile gauche PSC, CVP, conditions des libéraux 1969: ailes flamandes et wallonnes du parti peuvent tenir des réunions séparées 1970: division sur le vote des limites de la Région bruxelloise (flamands pour 19 communes; francophones contre) => libéraux bruxellois rompent avec PLP 1971: défaite électorale 1972: autonomie du PVV; du PLPW(allon) 1973: PLDP à Bruxelles (parti libéral, démocratique et pluraliste) => PL-LP

10 Evolution des libéraux (2) Processus de réunification côté francophones - Milieu années 1970: arrivée de transfuges du RW en 1976 (Jean Gol) => PRLW en 1977 (parti pour les réformes et la liberté en Wallonie) : Réunification libéraux bruxellois et wallons: PRL (parti réformateur libéral) - PRL: nouveau programme (néo-libéralisme, transversal philosophique, plus francophone) et nouvelle organisation - Années 1980 = néolibéralisme, anti charges fiscales &sociales (concurrence UDRT), anti sécurité sociale universelle (vers conditionnalité), sécuritaire - Succès électoraux, entrée au gouvernement (austérité) mais essoufflement (attribué au radicalisme du VLD) => tensions (les ‘ducs’) => nouveau recul en 91 Difficultés des libéraux néerlandophones - Années 1970 = années communautaires => difficile - Réflexions et réorientation fin : congrès: hold up des PVV-Jongeren (Verhofstadt): retour libéralisme économique radical, lutte contre pilarisation : succès électoral, 2 ème parti; entrée gouvernement : Verhofstadt président (28 ans); néolibéralisme : au gouvernement mais hostilité ACW : pré-accord coalition avec CVP mais ‘trahison’ et renvoi dans l’opposition : retour Verhofstadt président; radicalisation, dénonciation piliers

11 Evolution des régionalistes Volksunie - Essor favorisé par recomposition des clivages - Années 1960: succès électoraux = pic (3 ème parti) - Années 1970: tassement électoral (1978) mais intégration gouvernements - Années 1980: déclin (question utilité, tensions gauche-droite) FDF : élections communales bruxelloises: entrée spectaculaire: >30% (sud-est) = concurrence aux libéraux à Bruxelles = Percée niveau national => bonne décennie - Années 1980: déclin (retour socio-économique, régionalisation, tensions G-D) RW - Années 1960: développement : pic électoral : participation au gouvernement Tindemans et accords Steenokkerzeel; tassement électoral (faible implantation locale) - Divisions entre programme et pragmatisme gouvernment; entre gauche et droite, entre orientations philosophiques : départs aile droite vers les libéraux, autres vers les socialistes - Affaiblissement jusque disparition en 1985

12 Evolution des régionalistes Impact des partis régionalistes - Impact sur le système de partis (fragmentation & scission) - Impact sur le système politique (stratégie tribunitienne – parlementaire & extra- parlementaire - et stratégie gouvernementale): réalisation d’une bonne partie de leur programme linguistique et communautaire

13 Anciens & nouveaux venus (1) Communistes Années 1970: maintien autour de 5-6% Impact de la crise sino-soviétique: conflit interne, perte d’adhérents, scission Maintien d’une structure nationale mais adaptation en 1982: nouveaux échelons organisationnels Années 1980: déclin & disparition (luttes internes personnelles, courants) 1989 & effondrement régimes communistes: accélère la disparition UDRT-RAD Emergence avril 1978: Union démocratique pour le respect du travail Révolte petits indépendants/commerçants contre fiscalité: programme: - “Abolition punition fiscale du travail, de l’initiative et harmonisation régimes des pensions” => néolibéralisme, anti-étatisme - Extension: contre monde politique & syndical (“magouilles, combines, tous les mêmes, etc.”) => anti-système, complot Percée à Bruxelles en 1978 & 1981 Dérive propagande xénophobe mais échec car créneau occupé par PRL (Nols) Transformation en groupe de pression (candidats listes autres partis)

14 Anciens & nouveaux venus (2) Ecolo & Agalev Années 1970: émergence mouvements protection nature; protestations contre développement centrales nucléaires; contexte belge d’instabilité gouvernementale & stagnation dans la gestion des questions socio-économiques Ecolo: - Dissidents RW à Namur => Démocratie nouvelle - Participation aux élections législatives de 1974 & communales de Développement associatif: Friends of Earth - Wallonie-écologie aux scrutins de ; Europe-écologie en 1979 (succès)  Agrégation parti en mars 1980: nouvelle organisation, nouvelles thématiques - Succès 1981, 1982 (Liège), Ressac fin années 1980: perd la position de novice, participation pouvoir niveau local, nouveaux adhérents => tensions => crises en 1986 (participation région, débat parti/mouvement, crise financière) - Relance: départ aile gauche libertaire, retour questions environnement (Tchernobyl) => succès 1989, 1991 Agalev (‘Anders gaan leven’ (prêtre jésuite): solidarité, sobriété, silence) - Structuration locale 1977, développement 1979, Mêmes tensions parti/mouvement; rapport au pouvoir => parti en Développement aux scrutins 1985, 87, 89; tassement 1991

15 Anciens & nouveaux venus (3) Vlaams Blok Origine: : Vlaams Nationale Partij (Dillen) : Vlaamse Volkspartij (Claes) : cartel électoral = campagne communautaire : Vlaams Blok après départ Claes Orientation programmatique - Passage communautaire vers lutte contre immigration (84-85) – nouvelle génération (De Winter, Annemans) – cfr programme 70 points - Elitisme lié à la nationalité; partiotisme flamand - Anti-communisme, aministie collaborateurs, conservatisme moral Résultats électoraux : développement à partir du centre de gravité: Anvers : progression plus large (VB-Jongeren) Front national Emergence: groupes extrême droite début années 1980; deux s’affirment: parti des forces nouvelles (fin en 1988) & Front national (// FN français; Féret) Programme: anti-immigration Organisation progressive mais difficultés implantation locale & recrutement Résultats: mais tensions extrême-droite et ex-PRL/PSC/FDF

16 Caractéristiques de la période (1) Au niveau électoral/gouvernemental Scrutin de Recul BSP-PSB & PSC-CVP - Progrès libéral, régionalistes et communistes - ↑ volatilité électorale et fragmentation Gouvernements - Sociaux-chrétiens comme pivot - Années 1960: rouge-romaine - Années 1970: instabilité gouvernementale, entrée des régionalistes - Années 1980: Sociaux-chrétiens / Libéraux

17 Caractéristiques de la période (2) Au niveau électoral / gouvernemental BEFLBEFLBEFLBEFLBEFLBEFLBEFL BSP-PSB36,7 (84) 29,728,3 (64)24,628,0 (59)25,727,2 (61)24,226,6 (59)2226,9 (62)22,3 20,9 SP 12,4 (26) PS 13,0 (32) PSC-CVP41,5 (96) 50,934,5 (77)43,8 30,05 CVP 22,3 (50)39,121,9 (47)37,823,3 (50)39,726,2 (56)43,826,0 (57) 43,5 PSC 9,4 (19) 8,2 (20) 9,1 (22) 9,8 (24) 10,1 (25) PLP-PVV12,3 (20) 11,621,6 (48)16,620,9 (47)16,216,7 PVV 9,5 (20)16,310,4 (21)17,38,5 (17)14,410,3 (22) 17,2 PRL 5,6 (11) PL 1,6 (3) 1,2 (3)* 1,1 (2) 0,7 (1) PLP-PRL 4,8 (9) 5,9 (14) 5,3 (14) PCB-KPB3,1 (5) 4,6 (6) 3,3 (5) 3,1 (5) 3,2 (4) 2,7 (2) 3,3 (4) VU3,5 (5)6,06,7 (12)11,39,8 (20)16,911,1 (21)18,810,2 (22)17,810,0 (20)16,37,0 (14) 11,5 RW 1,0 (2) 3,4 (5) 6,7 (14) 5,9 (13) 3,0 (5) 2,9 (4) FDF 1,3 (3) 2,5 (7) 4,5 (10) 3,8 (9) 4,3 (10) 4,3 (11) Autre2,9 (2) 2,0 (0) 0,4 (0) 0,6 (0) 1,5 (0) 1,6 (0) 4,7 (2)** 1,4

18 Caractéristiques de la période (3) Au niveau électoral/gouvernemental BEFLBEFLBEFL CVP19,3 (43)32,321,3 (49)34,619,45 (43)31,4 PSC7,2 (18)8,0 (20)8,0 (19) VLD (PVV)12,9 (28)21,110,8 (22)17,411,5 (25)18,5 PRL-FDF (PRL) 8,6 (24)10,2 (24)9,4 (23) SP12,4 (26)20,614,6 (32)23,714,9 (32)24,2 PS12,7 (35)13,8 (35)15,6 Agalev2,3 (2)3,93,7 (4)6,14,5 (6)7,3 Ecolo2,2 (2)2,5 (5)2,6 (3) Vlaams Blok1,1 (1)1,81,4 (1)2,21,9 (2)3,0 FN0,1 UDRT2,7 (3)1,2 (1) PCB2,3 (2)1,2 (0)0,8 FDF2,5 (6)1,2 (3) RW1,7 (2) VU9,8 (20)16,07,9 (16)12,78,0 (16)12,9 Rossem

19 Caractéristiques de la période (4) Au niveau électoral / gouvernemental CabinetDate débutComposition du gouvernement LefèvreAvril 1961CVP/PSC, BSP/PSB HarmelJuillet 1965CVP/PSC, BSP/PSB Van den Boeynants IMars 1966CVP/PSC, PVV/PLP Eyskens (G.) IVJuin 1968CVP, PSC, BSP/PSB Eyskens (G.) VJanvier 1972CVP, PSC, BSP/PSB LeburtonJanvier 1973CVP, PSC, BSP, PSB, PVV, PRL Tindemans IAvril 1974CVP, PSC, PVV, PRL Tindemans IIJuin 1974CVP, PSC, PVV, PRL, RW Tindemans IIIMars 1977CVP, PSC, PVV, PRLW Tindemans IVJuin 1977CVP, PSC, BSP/PSB, FDF, VU Van den Boeynants IIOctobre 1978CVP, PSC, SP, PS, FDF, VU Martens IAvril 1979CVP, PSC, PS, SP, (FDF) Martens IIMai 1980CVP, PSC, PS, SP, PRL, PVV

20 Caractéristiques de la période (5) Au niveau électoral / gouvernemental Cabinet Date d é but Composition du gouvernement Martens IVOctobre 1980CVP, PSC, PS, SP Eyskens (M.)Avril 1981CVP, PSC, PS, SP Martens V D é cembre 1981 CVP, PSC, PVV, PRL Martens VI Novembre 1985 CVP, PSC, PVV, PRL Martens VI/2Octobre 1987CVP, PSC, PVV, PRL Martens VIIMai 1988CVP, PSC, PS, SP, VU


Télécharger ppt "HIST-D-270 Histoire de Belgique 5 ects (Théorie: 2, Travaux personnels: 3) Titulaire: Emilie van Haute Séance 5."

Présentations similaires


Annonces Google