La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L’industrie minière de demain Faire mieux pour soutenir la R-D

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L’industrie minière de demain Faire mieux pour soutenir la R-D"— Transcription de la présentation:

1 L’industrie minière de demain Faire mieux pour soutenir la R-D

2 Faire mieux pour soutenir la R-D
Première partie Mise en contexte, par Robert Marquis Deuxième partie Un diagnostic, par Pierre Verpaelst Troisième partie Travail en atelier

3 Première partie Mise en contexte Un objectif gouvernemental clair
Stratégie minérale et R-D Besoins exprimés par l’industrie AEMQ AMQ CCIM

4 Stratégie minérale et R-D
Accorder un soutien financier stable à des organismes en innovation En relation directe avec l’importance qu’il accorde à l’augmentation de la R-D industrielle, le gouvernement du Québec reconnaît l’importance d’appuyer les partenariats de recherche avec le secteur privé et le milieu universitaire et institutionnel… p.22

5 Stratégie minérale et R-D
…le gouvernement met sur pied un programme visant à soutenir des travaux de recherche pour répondre aux priorités du secteur minier québécois. En rendant disponible des budgets pour l’innovation, le gouvernement vise à générer, grâce à son effet de levier, une augmentation des investissements de l’industrie. p.23

6 Un objectif gouvernemental clair
S’attaquer à des problèmes techniques immédiats et structurants Dans la perspective d’une vision ambitieuse, la mine du 21e siècle Maximiser la compétitivité et l’acceptabilité sociale des projets Minimiser les coûts d’exploitation et les impacts permanents sur le paysage

7 Un objectif gouvernemental clair
Établir des conditions gagnantes pour créer un pont entre créateurs et utilisateurs Acquérir et transférer des connaissances Respecter propriété intellectuelle et brevets Réseauter

8 Stratégie minérale et R-D
Appuyer la recherche et l’innovation La concurrence est planétaire La compétitivité est la clé du succès Réduire l’incidence sur l’environnement Réduire l’impact sur les paysages Réduire les gaz à effet de serre Cible : 20 % par rapport à 1990, en 2020

9 Stratégie minérale et R-D
Appuyer le développement de technologies dans les domaines prioritaires du secteur minier Favoriser le transfert de connaissances entre les différents milieux de recherche et l’industrie Relever le défi de la mine profonde

10 Stratégie minérale et R-D
Mettre en place un réseau d’innovation MISA est à l’œuvre dans le créneau techno-mines souterraines On peut maintenant aller plus loin Créer une synergie pour l’ensemble du secteur minier Accentuer la concertation en R-D Se donner une vision sectorielle basée sur le choix de domaines prioritaires

11 Stratégie minérale et R-D
Les domaines prioritaires d’application Développement minier en milieu nordique Adaptation aux changements climatiques Adaptation des technologies aux différents contextes géologiques québécois Cu/Zn, Or, Ni/Cu, Uranium, etc… Exploration et exploitation en profondeur Optimisation de l’extraction minière et de la consommation énergétique Diminution de l’impact environnemental permanent Restauration des sites miniers après exploitation

12 Domaines prioritaires
Exploiter en milieu nordique Un climat exigeant Sur les gens, les infrastructures, l’équipement Un milieu isolé Accès aux infrastructures de transport Impact sur la main d’œuvre Intégration aux communautés locales Un environnement fragile Sensible aux changements climatiques

13 Domaines prioritaires
Exploiter en milieu nordique Une variété de nouvelles substances Plusieurs d’entre elles sont liées à l’énergie uranium, lithium, vanadium Un impact important sur le développement régional Des infrastructures minières spécialisées? Des infrastructures régionales à partager?

14 Domaines prioritaires
Exploiter en milieu nordique Une approche de développement durable Facilite l’acceptabilité sociale des projets Facilite le recrutement de personnel local Représente un avantage financier Intègre les préoccupations environnementales

15 Domaines prioritaires
Exploiter en milieu nordique Développer une culture de l’innovation Maximiser l’utilisation des données publiques à toutes les étapes du cycle minier Évaluation du potentiel minéral Localisation de cibles d’exploration 2D et 3D Désignation d’aires protégées Gestion du territoire public Sablières/gravières par rapport aux eskers et à l’eau souterraine Dispersion des contaminants naturels et industriels Suivi des impacts à long terme sur les sites restaurés

16 Besoins exprimés par l’industrie
Priorité de recherche de l’Association de l’exploration minière du Québec (AEMQ) La géophysique appliquée Pour répondre à des besoins importants du secteur minier québécois De nombreuses possibilités existent à la suite des progrès dans l’électronique et la programmation Un financement est déjà accessible mais un nouveau programme pourrait se concentrer sur certaines facettes périphériques

17 Besoins exprimés par l’AEMQ
Nouveau financement pour soutenir l’établissement de sites d’essais le financement d’équipes pour tester de nouvelles technologies la formation de jeunes en géophysique la mise en marché et la promotion de nouvelles technologies (en cours) les clients potentiels de ces technologies (télécommunications souterraines)

18 Besoins exprimés par l’AEMQ
Trois compagnies et deux universités sont particulièrement visées par la recherche en géophysique appliquée Abitibi Géophysique Instrumentation GDD MB Geosolutions École Polytechnique UQAT

19 Besoins exprimés par l’AMQ
Priorité à la technologie d’exploitation Technologie d’exploitation minière Ne fait pas l’objet actuellement d’un programme spécifique de financement Regroupe les éléments suivants les techniques d’extraction minière les aspects opérationnels du traitement de minerais les aspects non touchés par d’autres programmes en matière d’environnement

20 Besoins exprimés par l’Association minière du Québec (AMQ)
Financement gouvernemental à 50 % Formule ayant fait ses preuves Mise en place d’un groupe de travail Gouvernement - institutions - industrie pour établir les priorités, critères, délais Sélection sur les critères suivants Retombées économiques Santé et sécurité sur les opérations minières

21 Besoins : compagnie de services
Le nouveau programme du MRNF pourrait financer jusqu’à concurrence de $ des projets de développement de produits innovateurs issus de l’entreprise Un financement à parts égales avec l’entreprise et le gouvernement fédéral permettrait de réaliser des projets de l’ordre de $ Proposition de Ghislain Blanchet, CMAC

22 Besoins exprimés par le Conseil canadien de l’industrie minière (CCIM)
Exploration Développement de nouvelles technologies innovatrices en géochimie et en géophysique Développement de logiciels pour une meilleure interprétation des données sur le sous-sol

23 Besoins exprimés par le CCIM
Extraction Extraction minière à grande profondeur Extraction en milieu nordique où l’environnement est fragile Amélioration des conditions de travail (équipement, ventilation, santé-sécurité) pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre qualifiée et maintenir l’attrait pour l’exploitation minière Efficacité énergétique

24 Besoins exprimés par le CCIM
Traitement Méthodes de traitement de gisements de moindre qualité Méthodes requérant moins d’énergie Méthodes produisant moins de résidus ou produisant des résidus moins nocifs Traitement des métaux précieux

25 Besoins exprimés par le CCIM
Environnement Régler les problèmes de drainage minier acide Réduire la contamination par des métaux lourds Rejeter moins de résidus miniers ou d’autres rejets dans l’eau Diminuer l’empreinte écologique Solutionner une fois pour toutes le problème des sites abandonnés

26 Deuxième partie Un diagnostic Nos forces et faiblesses

27 Un diagnostic Force : Expertise gouvernementale et universitaire
Au gouvernement MRNF, Secteur des mines MDEIE MDDEP Dans le réseau universitaire 4 chaires de recherche 5 départements spécialisés DIVEX et CONSOREM

28 Un diagnostic Force Offre technologique publique et privée
Deux centres collégiaux de transfert de technologie Des organismes de recherche spécifiques SOREDEM COREM URSTM Un centre de recherche fédéral CANMET

29 Un diagnostic Force Soutien financier disponible
De nombreux programmes déjà existants MDEIE MRNF Actuellement $/an Montant additionnel à venir Financé par le Fonds du patrimoine minier

30 Un diagnostic Faiblesse
La chaîne d’innovation est découpée en segments totalement distincts, ce qui nous amène à disperser nos efforts et nos ressources financières cartographie de reconnaissance exploration exploitation traitement de minerai restauration des sites miniers

31 Un diagnostic Faiblesse
Pas de soutien financier gouvernemental à l’étape de la preuve de concept (pilotage) Étape qui fait le pont entre une découverte fondamentale (universitaire) et sa prise en charge par l’industrie à des fins de commercialisation

32 Un diagnostic Un nouveau programme devrait appuyer
La génération d’idées novatrices Se projeter dans le futur Activités de veille stratégique La définition d’objectifs concrets Solutionner de vrais problèmes Au delà des besoins immédiats L’industrie minière d’aujourd’hui et de demain Bâtir l’avenir sur des succès à répétition Orientés dans une même direction

33 Troisième partie Travail en atelier Une démarche Trois questions

34 Travail en atelier Une démarche
Au départ, effectuer une réflexion originale Faire preuve d’innovation Garder les pieds sur terre Partager des objectifs clairs et bien compris Élaborer ensemble des positions concrètes

35 Au démarrage: trois questions
Q1- Les investissements actuels sont-ils judicieux (investis à la bonne place)? Établir les besoins Investissements nécessaires pour devenir meilleurs sur un horizon de 10 ans montants et répartition Déterminer les contraintes Investissements privés actuels Programmes publics existants MRNF, MDEIE, crédits d’impôt

36 Au démarrage: trois questions
Q2- Quelle direction prendre? Définir une formule de soutien à la R-D qui faciliterait l’amélioration Des techniques actuelles Des procédés en vigueur Des modes d’opération miniers L’élaboration de produits innovateurs

37 Au démarrage: trois questions
Q3- Pouvons-nous développer une vision commune qui oriente nos efforts? Votre vision du développement de l’industrie sur un horizon de 10 ans Où en sommes-nous aujourd’hui? Où voulons-nous être demain?

38 Conclusions Évaluation de la situation
Le bilan financier actuel de la R-D et de l’innovation minière est partiel Il y a beaucoup de travail à faire sur la fierté, le leadership et l’image de l’industrie

39 Conclusions Grands axes de la R-D et de l’innovation
Les axes techniques : nouvelles mines, mines profondes nouvelles substances, environnement nordique mise à l’échelle en géophysique, en traitement des minerais…

40 Conclusions Les axes sociaux : La gestion de l’environnement :
communication et responsabilité sociale permis social d’exploiter La gestion de l’environnement : eau, énergie, réduction de l’empreinte

41 Conclusions Les contraintes légales à toutes les étapes du cycle minier augmentent avec la disponibilité de technologies de plus en plus performantes Le financement pour la R-D et l’innovation doit être accessible à long terme

42 Conclusions Dans une démarche d’amélioration continue, mesurer les impacts de la R-D et de l’innovation est essentielle

43 Conclusions Les chercheurs devraient mettre l’accent sur les applications à grande échelle La vulgarisation des résultats de la R-D et de l’innovation devient un enjeu social Dans 10 ans, grâce à la R-D et à l’innovation, l’image de l’industrie devrait être positive et ses retombées durables

44 Vision Atteindre une cible minimale de 1 % des dépenses en financement de la R-D et de l’innovation Intégrer les compagnies de services au réseaux R-D et innovation existants Établir un réseau des réseaux Améliorer la stabilité et la performance pour améliorer l’image


Télécharger ppt "L’industrie minière de demain Faire mieux pour soutenir la R-D"

Présentations similaires


Annonces Google