La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

S.A.F Syndrome dAlcoolisation Foetale IFSI Formation Aides soignantes 19.1.2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "S.A.F Syndrome dAlcoolisation Foetale IFSI Formation Aides soignantes 19.1.2012."— Transcription de la présentation:

1 S.A.F Syndrome dAlcoolisation Foetale IFSI Formation Aides soignantes

2 Le Réseau Proximité Naissance Objectif: Travailler en concertation avec lensemble des partenaires, afin doptimiser la prise en charge des mères ou futures mères présentant un ou plusieurs critères de vulnérabilité Critères de vulnérabilité pris en compte: Relations mère/enfant Difficultés sociales Conduites de consommation à risque Difficultés psy Antécédents de suivis (judiciaire ou éducatif) Certains facteurs de risque : âge de la maman, problème somatique grave, IVG non aboutie....

3 Equipe de Coordination Dr GNANSOUNOU: coordinateur médical Sylvie DHOUDAIN: IDE Coordinatrice (IDE addicto depuis 1995) Coordonnées téléphoniques : Mail: Bureau : 2ème étage de maternité Articulation administrative et financière avec le Réseau Perinat Hainaut

4 Les principaux partenaires: Maternité Val de Sambre Maternité Fourmies Maternité CHSA Néonatologie CHSA Pédo-psychiatrie CHSA Service social CHSA Services PMI Conseil Général …… ASE, SSD, Associations spécialisées dans laccompagnement de parents handicapés etc….

5 SAF et EAF = « La réponse toxique dans le développement dun organisme dépend de ladministration dun produit spécifique ou dune dose particulière dun traitement à une espèce génétiquement susceptible lorsque lorganisme est à un stade sensible de son développement » (Karnofsky)

6 Stade embryonnaire Beaucoup étudié grosses malformations structurelles Toutes les cellules sont vulnérables mais les cellules nerveuses sont particulièrement vulnérables à lalcool

7 Stade foetal Lexposition aux agents toxiques nentraîne pas de grosses anomalies structurelles. Anomalies de croissance, anomalies subtiles dans le développement du SNC (expression secondaire / troubles du comportement).

8 Mécanismes daction de lalcool sur le bébé à venir durant la grossesse

9 Mécanismes : alcool et placenta Éthanol : petite molécule hydrophile, diffusion passive Alcoolémie maternelle = alcoolémie fœtale Mécanisme nutritionnel [sur protides, glucides, vitamines etc … = carences] Action directe de léthanol sur les cellules en développement: action sur les neurotransmetteurs, hypoxie …

10 Anomalies de migration et dadhésion cellulaire

11 Tableau clinique à la naissance et évolution

12 Aspect du nouveau-né à la naissance RCIU Anomalies malformatives (cardiaques, cutanées, intracrâniennes, squelette…) Trouble du système nerveux Crise alcoolique aiguë syndrome de manque lenteur des apprentissages (succion)

13

14

15

16 DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR Troubles de lexpression et du langage Troubles de la motricité fine Développement psycho-moteur : troubles de lattention (Hyperactivité, faible possibilité de concentration, distraction…) Intelligence: Qi plus bas que la normale

17 DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR : suivi longitudinal 18 mois : guidance précoce, peu d atteintes 4 ans : retard des acquisitions (QI baisse de 7 pts) instabilité psycho-motrice troubles du langage ans : troubles de l apprentissage Pas de comitialité, ni de psychose

18 Le CAMSP Principe dune prise en charge précoce Base de données du CAMSP Prise En Charge : 1/01/ /12/ /185 dossiers : enfants porteurs dun SAF

19 METHODE Analyse rétrospective sur 27 dossiers Données socio-démographiques Cinétique du développement psychomoteur et psycho intellectuel Courbes de croissance: Poids, taille, P.C. PHASE 1 : Rétrospective

20 METHODE Examen clinique Questionnaire :« parcours » alcoologique pendant la grossesse Évaluation neuropsychologique à 6 ans PHASE 2 : Prospective

21 RESULTATS PHASE 1 15% des admissions 13 garçons, 14 filles Age gestationnel 35,2 SA 55,6 % VDS / 41% nés à lhôpital de Maubeuge Mères : 95,8 % sans activité; 14% BAC Pères : 20,8% sans activité; 58% ouvriers 19 / 27 enfants troisième de la fratrie

22 RESULTATS PHASE 1 Retard moteur : Tenue assise: 72% après 10 mois Marche: 62% après 18 mois Retard adaptation : Pince pouce-index : 50% après 12 mois Propreté: 50% après 3 ans 1/2

23 RESULTATS PHASE 1 Retard langage : Expression : 50% à 5 ans 9 mois Retard dans la lecture : 12/13 Acalculie

24 RESULTATS PHASE 2 23 enfants sur 27 sont entr é s dans l é tude Consommation durant la grossesse 76 %: > 2 verres d alcool par jour 72 %: consommation de tabac Scolarit é Enfants > 6 ans: 95 % des enfants dans l é ducation sp é ciale Enfants <6 ans (maternelle): 1 an de retard

25 RESULTATS PHASE 2 Intelligence 5 enfants de 7 ans: QIG:65,6 / QIV:66 / QIP: 70,8 8 enfants de 8 ans: QIG:55,1 / QIV:60,6 / QIP: 57 Sub tests du WISC Représentation symbolique < - 2 Ds : 33,3% Conceptualisation < - 2 Ds : 33,3% Structuration: < - 2 Ds : 28,6% Capacités dattention normales : 86,7%

26 Donc…. Niveau social bas / région SAF sous diagnostiqué dans les maternités de larrondissement Intervention du CAMSP tardive : 3è enfant de la fratrie

27 Retard moteur : bon pronostic Retard de langage global Retard maximum en calcul Questionnaire alimentaire : bon outil dévaluation : 76 % de diagnostics

28 La déficience intellectuelle est plus élevée que dans la littérature Contexte socio-économique Effet CAMSP Fonctions exécutives: dans 30% des cas : les plus atteintes Profil psychologique différent Effet de la PEC globale

29 La prise en charge précoce: personnel impliqué Pédiatre:1er contact avec le CAMSP, suivi consultation, seul au départ. Doit créer un climat de confiance, aborder le diagnostic Directrice du CAMSP: Chargée de lorganisation de la coordination du travail déquipe et en réseau pour lapplication du projet thérapeutique, socio éducatif et pédagogique de lenfant. Léquipe de thérapeutes (Psychomotriciennes, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes, psychologues, éducatrice de jeunes enfants…)

30 La Prise en Charge Au niveau de la maman, du parent Préserver la relation mère enfant Autoriser un espace de parole en créant une opportunité supplémentaire pour discuter de lalcool Redonner confiance dans ses capacités à être parent LAmener aux soins…..

31 La prise en charge Garder une juste distance pour sauvegarder la prise en charge des enfants Rupture des soins quand le parent rechute

32 CONCLUSION Alcool = toxique sur le futur bébé durant la grossesse Importance de faire le diagnostic Prise en charge et suivi adéquat de lenfant Prévention pour une prochaine grossesse Actions : Campagnes nationales (TV …) Actions locales (marché, Lycées..) Formations des professionnels Organiser la prise en charge hospitalière

33 Quelques notions dalcoologie: La pyramide du risque

34 Et donc : Prise en charge différente de la maman en fonction de son niveau de risque (dépendante ou non).. TRAVAIL EN RESEAU indispensable Problème des polyconsommations (cannabis, tabac …) Urgence de la situation//pour tout changement : besoin de temps mais impossible avec la réalité du fœtus

35 Une tragédie évitable !!!


Télécharger ppt "S.A.F Syndrome dAlcoolisation Foetale IFSI Formation Aides soignantes 19.1.2012."

Présentations similaires


Annonces Google