La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Effets de différents modes de focalisation attentionnelle sur l'activation émotionnelle Pierre Philippot Et... Céline Baeyens, Céline Douilliez, Aurore.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Effets de différents modes de focalisation attentionnelle sur l'activation émotionnelle Pierre Philippot Et... Céline Baeyens, Céline Douilliez, Aurore."— Transcription de la présentation:

1 1 Effets de différents modes de focalisation attentionnelle sur l'activation émotionnelle Pierre Philippot Et... Céline Baeyens, Céline Douilliez, Aurore Neumann & Alex Schaefer Université de Louvain, Faculté de Psychologie 10, Place Mercier – B 1348 Louvain-la-Neuve Belgique Tirés-à-part:

2 2 La spécificité: une dimension pertinente dans le traitement de l’information émotionnelle Penser ses émotions à un niveau très général comme stratégie d’évitement de la détresse émotionnelle –Biais de surgénéralité de la mémoire chez les déprimés (Williams, 1996) –Surgénéralité des ruminations anxieuses (Stöber & Borkovec, 2002)

3 3 Y a-t-il une théorie naïve … A propos de la relation entre –la spécification de l’information –l’intensité des émotions

4 4 Evolution of emotional intensity as a function of specificity of processing of a past event Time (min.) Emotional Intensity Time X Condition : F(9, 810) = 55.79, p <.000,  2 =.22

5 5 Evolution of emotional intensity as a function of specificity of processing of a future event Source: Philippot et al., Jrl. of Abnormal Psych., in revision. Time (min.) Emotional Intensity Time X Condition : F(9, 40) = 3.12, p <.006, partial  2 =.41

6 6 Time (min.) Emotional Intensity Does the naive theory differ according to clinical status? Source: Philippot et al., Jrl. of Abnormal Psych., in revision. Time X Condition : F(9, 26) = 5.99, p <.006,  2 =.39

7 7 Questioning the naive theory Overgenerality in emotional processing is not an effective strategy (especially on the long run) Contradictory to several empirical evidences –« reappraisal » theories: Lazarus & Alfert (1964) Gross (1998) –Neurological evidences: Drevets & Raichle, 1998 Bush, Luu & Posner, 2000

8 8 Thèse principale : Le traitement volontaire de l’information émotionnelle à un niveau spécifique diminue l’intensité de l’émotion

9 9 Multilevel models of emotion Emotional Schema Propositional Network Perceptive system Body response system

10 10 Multilevel models of emotion and emotional processing Panic Schema Propositional Network Perceptive system Body response system

11 11 Multilevel models of emotion and emotional processing Panic Schema Propositional Network Perceptive system Body response system

12 12 Multilevel models of emotion and processing specificity Panic Schema Propositional Network Perceptive system Body response system

13 13 Multilevel models of emotion and processing specificity Panic Schema Propositional Network Perceptive system Body response system

14 14 Main hypothesis : Voluntarily processing emotional information at a specific level diminishes emotional intensity

15 15 Etude 1 Traitement spécifique vs. général des appréhensions anxieuses Source: Philippot, p., Baeyens, C., & Douilliez, C. (2005, in révision). Specifiying emotional information : Modulation of Emotional Intensity via Executive Processes. In revision for Journal of Abnormal Psychology.

16 16 Méthode 60 étudiants Induction d’un état d’appréhension anxieuse. Répartition aléatoire dans 3 conditions –traitement spécifique de l’information anxiogène –traitement général de l’information anxiogène –distraction Mesures: DES et STAI avant et après la manipulation

17 17 Intensité de l’anxiété Interaction: F (2,57) = 28.68, p<.000,  2 =.45 Evolution de l’anxiété en fonction de la condition expérimentale Conditions :

18 18 Etude 2 Ré-évaluation versus traitement spécifique des appréhensions anxieuses Source: Philippot, p., Baeyens, C., & Douilliez, C. (2005, in révision). Specifiying emotional information : Modulation of Emotional Intensity via Executive Processes. In revision for Journal of Abnormal Psychology.

19 19 Méthode 69 étudiants Induction d’un état d’appréhension anxieuse. Répartition aléatoire dans 3 conditions –spécification des pires craintes –ré-évaluation positive de la situation –traitement général de l’information anxiogène Mesures: STAI avant et après la manipulation

20 20 STAI Interaction: F(2,66)=3.78, p<.03,  2 =.10 Evolution de l’anxiété en fonction de la condition expérimentale

21 21 Spécifier n’importe quelle information? Schaefer, A & Philippot, P. (2004, in press.). Selective effects of emotion on the phenomenal characteristics of autobiographical memories. Memory. Distinction entre les informations –spécifique au contexte de l’évènement (uniques) –spécifique à l’émotion (schématiques)

22 22 Specifying information related to the schema Perceptual processes Propositional representation Emotional schema Body responses Voluntary action Problem solving

23 23 Specifying information related to the context Perceptual processes Propositional representation Emotional schema Body responses Voluntary action Problem solving

24 24 Etude 3 : Neumann & Philippot, In prep. Spécifier les informations pertinentes pour le contexte ou pour l’émotion durant la ré- évocation d’une expérience émotionnelle

25 25 Méthode 54 étudiants Evocation (imagerie mentale) de –deux mémoires positives –deux mémoires négatives Mesure: intensité de l’émotion avant et après la manipulation Répartition aléatoire dans 3 conditions –spécification des informations pertinentes pour le contexte –spécification des informations pertinentes pour l’émotion –traitement général de l’information

26 26 Between-Ss. manipulation Specification of the context relevant information: –Questions prompting specification of time, location, persons present, etc. Specification of the schema relevant information –Questions prompting specification of perceptual and sensory experience, bodily sensation, etc. General processing –Questions prompting general impression, relation with generic event, etc.

27 27 Intensité émotionnelle en fonction de la condition expérimentale Emotional Intensity (VAS) Processing condition : F(2, 51) = 13.49, p <.001,  2 =.35

28 28 Intensité émotionnelle en fonction de la condition expérimentale (étude de réplication) Emotional Intensity Processing condition : F(2, 110) = 18.44, p <.001,  2 =.25

29 29 Résumé de ces recherches Il existe une théorie naïve selon laquelle spécifier l’information émotionnelle accroit l’activation de l’émotion. Cependant, la spécification volontaire des informations contextuelles diminue l’activation émotionnelle

30 30 Notre interprétation Cet effet ne semble pas résulter d’un changement du contenu de la représentation émotionnelle, mais bien de l’interaction entre –le type d’information activée (« quoi ») et –le mode d’activation (« comment »). La gestion stratégique de l’attention semble centrale dans ce mode de régulation émotionnelle.

31 31 Implications cliniques L’opposition entre théorie naïve et faits empiriques peut consituter un facteur de maintien des troubles émotionnels –évitement des expériences émotionnelles –être privé de la possibilité de réguler l’activation émotionnelle d’utiliser ses capacités de résolution de problème Source : Philippot, P., Douilliez, C., Baeyens, C., Francart, B., & Nef, F. (2003). Le Travail des Emotions en Thérapie Comportementale et Cognitive:Vers une Psychothérapie Expérientielle. Cahiers Critiques de Thérapie Systémique, 29,

32 32 Applications cliniques Pour les procédures d’exposition: –encourager la spécification volontaire des informations contextuelles Pour les procédures de restructuration cognitive: –viser non le contenu mais le mode de traitements des pensées anxiogènes ou dépressogènes Source : Philippot, P., Douilliez, C., Baeyens, C., Francart, B., & Nef, F. (2003). Le Travail des Emotions en Thérapie Comportementale et Cognitive:Vers une Psychothérapie Expérientielle. Cahiers Critiques de Thérapie Systémique, 29,

33 33 Conclusions Les émotions constituent un paradigme intéressant pour la recherche et la pratique en psychologie clinique Cette perspective met l’accent sur le continuum entre normal et pathologique et par là, met également l’accent sur une approche préventive

34 34 Pierre Philippot Université de Louvain, Faculté de Psychologie 10, Place Mercier – B 1348 Louvain-la-Neuve Belgique Tirés-à-part:


Télécharger ppt "1 Effets de différents modes de focalisation attentionnelle sur l'activation émotionnelle Pierre Philippot Et... Céline Baeyens, Céline Douilliez, Aurore."

Présentations similaires


Annonces Google