La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INFORMATISATION DANS UN ÉTABLISSEMENT PRIVÉ Dr Marc DAHLET Clinique de l Orangerie Strasbourg

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INFORMATISATION DANS UN ÉTABLISSEMENT PRIVÉ Dr Marc DAHLET Clinique de l Orangerie Strasbourg"— Transcription de la présentation:

1

2 INFORMATISATION DANS UN ÉTABLISSEMENT PRIVÉ Dr Marc DAHLET Clinique de l Orangerie Strasbourg

3 ANESTHESIE-REANIMATION CLINIQUE DE L ORANGERIE 7 Médecins libéraux à temps plein (Secteur 1) 7 Médecins libéraux à temps plein (Secteur 1) 3 I.A.D.E 3 I.A.D.E 1 Secrétaire médicale 1 Secrétaire médicale Activité en 2002 : Activité en 2002 : Actes danesthésie Actes danesthésie Consultations préanesthésiques Consultations préanesthésiques 700 Patiens suivis en soins continus post-opératoires 700 Patiens suivis en soins continus post-opératoires Divers : Hémovigilance, Matériovigilance, CLIN, Plan de formation des Personnels aux gestes d urgence, à la prise en charge de la douleur, Copilotage du programme d informatisation,... Divers : Hémovigilance, Matériovigilance, CLIN, Plan de formation des Personnels aux gestes d urgence, à la prise en charge de la douleur, Copilotage du programme d informatisation,...

4 Informatisation de l Anesthésie à la Clinique de lOrangerie Informatisation de l Anesthésie à la Clinique de lOrangerie u Début en Juillet 1991 (presque 12 ans...) u Saisie de tous les actes sur des portables de poche (PSION + logiciel « local ») et centralisation des données par import sur un ordinateur commun : fiches saisies : naissance du concept dune base de données partagées

5

6 Informatisation de l Anesthésie à la Clinique de lOrangerie Informatisation de l Anesthésie à la Clinique de lOrangerie u Février 1995 : ouverture de la consultation d anesthésie : informatisée demblée u Décembre 1998 : mise en réseau de tous les sites d activités en anesthésie (12 à 15) sur un parc informatique « privé »: 6 blocs opératoires 6 blocs opératoires Salle de réveil Salle de réveil Endoscopie Endoscopie Radiologie vasculaire Radiologie vasculaire Cardiologie interventionnelle Cardiologie interventionnelle Consultations et secrétariat Consultations et secrétariat Bureau Bureau

7

8 Consultations d Anesthésie: dossiers Consultations d Anesthésie: dossiers

9 Activité d anesthésie : actes enregistrés depuis 1992 Activité d anesthésie : actes enregistrés depuis 1992

10 Informatisation : cahier des charges (1) Constitution dune base de données médicales Accès permanent et rapide Temps dapprentissage très court (Nouveaux médecins, remplaçants, …) Architecture calquée sur lorganisation dune consultation traditionnelle (architecture adaptée du logiciel) Lisibilité des écrans

11 Informatisation : cahier des charges (2) Rapidité et fluidité Rapidité et fluidité dutilisation aide ( linformatique doit être une aide pas un boulet pas un boulet )

12 Informatisation : cahier des charges (3) Utilisation minimale du clavier Recours maximal à la souris et aux raccourcis clavier Corrections très faciles Menus déroulants très clairs Boutons explicites

13 Informatisation : cahier des charges (4) Remplacement des formulaires, ordonnances et pré-imprimés en tous genres par des documents générés par le logiciel sur imprimantes en réseau Possibilités de personnalisation des rubriques par les utilisateurs eux-mêmes Automatisation des tâches répétitives Aides en ligne au bloc et en consultation Accès protégés par mots de passe Possibilités de faire des évaluations des pratiques

14 Informatisation : cahier des charges (5) Comptabilité en temps réel Outil de communication interne au groupe (messagerie interne) vers les autres cabinets médicaux (intérieurs et extérieurs) Télétransmission (Sesame Vitale) Possibilités dinterfacer avec dautres applications

15 Informatisation : cahier des charges (6) Fiabilité saisie certaines rubriques sont rendues obligatoires refus de valeurs aberrantes des données chiffrées protection contre les coupures par onduleurs archivage sauvegardes automatisées supports différents (cartouches, DD externe,..)

16 Informatisation : cahier des charges (7) Télémaintenance Budget compatible avec un financement intégralement supporté par le groupe médical et non par létablissement...

17 C est la base du Dossier Patient dans une clinique chirurgicale Informatisation en Anesthésie : Intérêts

18 Centralisation et partage des informations Centralisation et partage des informations Données accessibles 24h/24 depuis tous les sites (extensions possibles) Données accessibles 24h/24 depuis tous les sites (extensions possibles) Lisibilité parfaite des documents Lisibilité parfaite des documents Facilité déditer un duplicata (ex : pour les admissions qui ont perdu le dossier le dimanche soir...) Facilité déditer un duplicata (ex : pour les admissions qui ont perdu le dossier le dimanche soir...) Tableaux de bord dactivité : Tableaux de bord dactivité : Par Patient Par Patient Par Praticien et/ou par Spécialité Par Praticien et/ou par Spécialité Pour la Clinique dans son ensemble Pour la Clinique dans son ensemble Informatisation en Anesthésie : Intérêts

19 Possibilités puissantes de recherches multi- critères en temps réel Possibilités puissantes de recherches multi- critères en temps réel Capacité de réponses immédiates aux Confrères ou aux patients sur les dossiers Capacité de réponses immédiates aux Confrères ou aux patients sur les dossiers Archivage : coût et encombrement minimaux. Pas de mobilier, pas de local Archivage : coût et encombrement minimaux. Pas de mobilier, pas de local « Traçabilité » des pratiques « Traçabilité » des pratiques Informatisation en Anesthésie : Intérêts

20 Fonctionnalités du Logiciel I-CARE Consultation danesthésie (1 secrétariat, 2 bureaux, ou plus...) Consultation danesthésie (1 secrétariat, 2 bureaux, ou plus...) Courriers et bilans préopératoires Courriers et bilans préopératoires Télétransmission Télétransmission Saisie de tous les actes danesthésie directement en salle Saisie de tous les actes danesthésie directement en salle Prescriptions post-opératoires (bibliothèques personnalisables) éditées en SSPI Prescriptions post-opératoires (bibliothèques personnalisables) éditées en SSPI Comptabilités/Facturation (consultation et anesthésie) Comptabilités/Facturation (consultation et anesthésie) Messagerie interne Messagerie interne Statistiques en tous genres : activité, techniques, prescriptions dexamens, durées opératoires, occupation des salles, comptabilité, etc.. Statistiques en tous genres : activité, techniques, prescriptions dexamens, durées opératoires, occupation des salles, comptabilité, etc..

21 Aides en ligne : Aides en ligne : procédures durgence procédures durgence protocoles dantibioprophylaxie protocoles dantibioprophylaxie calculs automatiques (hémodynamique, clearance, pousse-seringues,...) calculs automatiques (hémodynamique, clearance, pousse-seringues,...) Planning Planning Remplacements : fichier des remplaçants, calculs de Remplacements : fichier des remplaçants, calculs de reversements reversements Répertoires (divers, médecins, codes postaux..) Répertoires (divers, médecins, codes postaux..) Lacquisition automatique des données depuis les appareils danesthésie nest pas effectuée par ce logiciel, mais peut lêtre par un excellent logiciel spécifique (« eXacto ») qui fonctionne en passerelle. (diffusé par Exatech- Medical) Lacquisition automatique des données depuis les appareils danesthésie nest pas effectuée par ce logiciel, mais peut lêtre par un excellent logiciel spécifique (« eXacto ») qui fonctionne en passerelle. (diffusé par Exatech- Medical) Fonctionnalités du Logiciel I-CARE

22 QUELQUES ASPECTS DU LOGICIEL I-CARE Exatech Médical

23

24

25 DE SIMPLES CLICS POUR SAISIR LES RUBRIQUES : MENUS DÉROULANTS CLASSÉS PAR TYPE (la frappe au clavier reste toujours disponible)

26

27

28

29

30

31

32

33

34 Clic 1 Clic 3 Clic 2 Options } Relais des AVK : 3 clics...

35 et cest tout !

36

37

38 A PARTIR DES STATISTIQUES TIRÉES DU LOGICIEL...

39 Répartition globale des activités (en nombre dactes)

40 ÉVOLUTION DE LACTIVITÉ CHIRURGICALE (+19,2 %)(+31,1 %)

41 Répartition des actes de Chirurgie (%) 2002

42 Variation des K de Chirurgie 1999 à ,9 %+6,6 %-1,0 %+56,7 %-39,1 %

43 Durée moyenne des Actes par Spécialités

44 Durée moyenne de quelques actes

45 PERSPECTIVES (1) Accès à la base de données dans les services Accès à la base de données dans les services Constitution d un Intranet permettant de se connecter avec les autres cabinets médicaux et avec le système de gestion de la Clinique Constitution d un Intranet permettant de se connecter avec les autres cabinets médicaux et avec le système de gestion de la Clinique Intégration de la CCAM Intégration de la CCAM Adjonction de la feuille danesthésie informatisée (« eXacto ») Adjonction de la feuille danesthésie informatisée (« eXacto »)

46 Intégration d un système de suivi de la morbidité-mortalité Intégration d un système de suivi de la morbidité-mortalité Développement dun module pour lunité de soins intensifs Développement dun module pour lunité de soins intensifs Constitution d un réseau informatique régional d Anesthésie (projet proposé à lARH) Constitution d un réseau informatique régional d Anesthésie (projet proposé à lARH) PERSPECTIVES (2)

47 Bilan très positif Apport pratique majeur au quotidien Apport pratique majeur au quotidien Utilisé par tous sans aucune réticence (au contraire) Utilisé par tous sans aucune réticence (au contraire) Excellente fiabilité (très stable) Excellente fiabilité (très stable) Outil performant devenu « indispensable » (inimaginable de sen passer) Outil performant devenu « indispensable » (inimaginable de sen passer) Image positive pour léquipe Image positive pour léquipe Patients (acceptabilité excellente) Patients (acceptabilité excellente) Dans létablissement : chirurgiens, direction, soignants Dans létablissement : chirurgiens, direction, soignants Hors établissement : SFAR, ANAES, ARH, Collègues Hors établissement : SFAR, ANAES, ARH, Collègues Budget accessible Budget accessible

48 Conseils Ne pas hésiter à faire des étapes (Cs puis bloc par ex) Ne pas hésiter à faire des étapes (Cs puis bloc par ex) Ne pas simpatienter Ne pas simpatienter Faire confiance, ne pas faire de blocage sur des exigences immédiates (certaines fonctionnalités exigées au départ sont parfois inutiles) : savoir écouter les conseils et lexpérience Faire confiance, ne pas faire de blocage sur des exigences immédiates (certaines fonctionnalités exigées au départ sont parfois inutiles) : savoir écouter les conseils et lexpérience Ne pas se prendre pour un expert en ordinateurs Ne pas se prendre pour un expert en ordinateurs Trouver et désigner un médecin responsable consensuel de projet Trouver et désigner un médecin responsable consensuel de projet Ne pas vouloir tout faire faire à linformatique !!! Ne pas vouloir tout faire faire à linformatique !!! La qualité a un prix... La qualité a un prix...

49 Marc DahletClinique de lOrangerie


Télécharger ppt "INFORMATISATION DANS UN ÉTABLISSEMENT PRIVÉ Dr Marc DAHLET Clinique de l Orangerie Strasbourg"

Présentations similaires


Annonces Google