La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1/ Un contexte bouleversé la conjonction des crises et leur caractère systémique défi écologique, crise financière, crise alimentaire, bouleversement geopolitique,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1/ Un contexte bouleversé la conjonction des crises et leur caractère systémique défi écologique, crise financière, crise alimentaire, bouleversement geopolitique,"— Transcription de la présentation:

1 1/ Un contexte bouleversé la conjonction des crises et leur caractère systémique défi écologique, crise financière, crise alimentaire, bouleversement geopolitique, enjeu civilisationnel double face dela crise ; ideogramme chinois : danger /opportunité

2 double face des crises danger / opportunité

3 le défi écologique dérèglement climatique et causes principalement humaines l'enjeu : 2 ou 6 degrés supplementaires ? risques pour la biodiversité (risque de 6 ème grande extinction)

4 la crise alimentaire un des volets dramatiques de la crise sociale mondiale mais aussi eau, santé, logement... 2 à 3 milliards d'êtres humains vivant avec moins de 3 dollars par jour lien avec crise écologique avec effets économie spéculative

5 la crise financière largement prévisible sauf pour les économistes dominants... prenant sa source dans le décalage abyssal économie spéculative/ économie réelle

6 une crise prévisible Paul Volcker : Il y a 75 % de chances pour un crash du dollar dans les cinq prochaines années (2005) Robert Rubin : Le budget fédéral suit un chemin non soutenable et le jour arrive où ça se verra. Paul Krugman (nouveau prix nobel d'économie): Je pense que les Etats-Unis se préparent une crise financière de type sud américain.

7 sauf pour la pensée TINA... « there is no alternative » : Margareth Thatcher l'Etat n'est pas la solution mais le problème (Ronald Reagan) rappel de tous les discours sur « la nouvelle économie »

8 les enjeux de civilisation crise financière, crise de confiance (fides) mais aussi crise de foi effondrement système de croyances et de comportements liés.. analyser comme grande crise religieuse attention à « la peste émotionelle »...

9 2 / mal être et démesure au coeur des crises... la démesure (l'ubris grecque) au coeur de la crise écologique du creusement des inégalités les nouvelles « 200 familles » 225 personnes : revenu 2,5 mds êtres humains (rapport Pnud 1998) l'avertissement de H Ford du décalage abyssal économie spéculative/financière

10

11 richesse comptable/sociale

12 l'aveu du Wall Street Journal lors du krach de 1987 : « Wall street ne connaît que deux sentiments : l'euphorie ou la panique » Alan Greenspan (ancien président de la FED) évoquant l'exhubérance irrationnelle des marchés financiers idem pour dépression irationnelle loin de la thèse des arbitrages rationnels

13 Des thermomètres qui nous rendent malades Le paradoxe de lErika Lexemple de la prévention sanitaire Enjeu santé et environnement au cœur de la crise de la pensée TINA

14 Des thermomètres qui nous rendent malades Des catastrophes qui sont comptabilisées positivement dans le Produit Intérieur Brut dans le cycle destructions / réparations Des activités utiles voire vitales ignorées du taux de croissance

15 Cherchez l erreur Pourquoi compte-t-on positivement des destructions? Pourquoi ne compte-t-on pas positivement des activités utiles?

16 D autres thermomètres détraqués La productivité : un indicateur bon pour les machines, pas pour les humains L exemple de l éducation et de la santé

17 La productivité en crise Utile pour le rapport aux choses L exemple des biens agricoles et industriels fabriqués plus vite, moins chers Contre-productive pour le rapport aux humains L exemple de l éducation L exemple de la santé

18 Des systèmes comptables devenus contre productifs La comptabilité nationale et le PIB Mais aussi la comptabilité dentreprise en voie de devenir norme générale Un enjeu capital pour lEtat et la Sécurité sociale : la Lolf

19 La prévention maltraitée Dépenses globales de santé : environ 180 G (milliards) deuros Prévention comptabilisée : environ 5 milliards (seulement 2,7% du total) Dépenses de Prévention présumées : environ 9 milliards deuros (soit 7%) (calcul 1998 IRDES)

20 Le médicament et le poison Leon Walras : "qu'une substance soit recherchée par un médecin pour guérir un malade ou par un assassin pour empoisonner sa famille, c'est une question très importante à d'autres points de vue, mais tout à fait indifférente au nôtre. La substance est utile, pour nous, dans les deux cas, et peut être plus dans le second que dans le premier »Eléments d Economie politique pure(1926)

21 La monnaie : quand l économie financière n a plus de rapport avec l économie réelle (cf Bernard Lietaer) Quand on confond virtualité et réalité Quand la monnaie devient un obstacle à l échange sous monétarisation et sur monétarisation : le désert ou la noyade!

22 Le renversement du 19 ème siècle Quand l économie, l oikos nomos (loi de la maison) frappe de nullité les tâches domestiques Quand l économie se retourne contre l oikos logos, l écologie qui devrait être la discipline mère Quand l économie s affranchit du politique et de l éthique

23 3 / des politiques publiques de mieux être Au service de « sociétés du bien vivre » Dans bien ou mieux être entendre fortement le mot être

24 A/ pour un développement humain soutenable: une révolution copernicienne sur la richesse Des évidences à réinterroger Des fondamentaux écologiques et humains (anthropo-logiques) préalables à l économie

25 Des fondamentaux écologiques... Pas d économie possible sans préservation, entretien, renouvellement des richesses écologiques et humaines La nature n est pas une « femme publique à mater » (cf F Bacon) Nos « petites maisons » économiques ont besoin de préserver la « grande maison » écologique

26 ..et anthropologiques Pas d économie possible sans humains Les humains ne sont pas seulement des animaux rationnels (besoins + raison) Ils sont aussi des êtres de désir et d angoisse (passions et émotions) Le rapport besoins/désirs

27 des politiques de soin pour soigner les grandes pathologies de l'argent.. Un moyen devenu fin Un lien devenu bien Psychose maniaco dépressive des marchés financiers Sortir du couple excitation/dépression

28 Des pistes pour avancer Et si on revisitait… La notion de bourse De valeurs De crédit De garantie De comptabilité Et même…de monnaie

29 Pour la comptabilité… De nouveaux indicateurs Pour éviter de « regarder ailleurs pendant que la maison brûle » Voire de rajouter de lhuile sur le feu…

30 Les indicateurs de développement humain (IDH) Moyenne de trois indicateurs Pib par habitant en parité de pouvoir dachat Espérance de vie à la naissance Niveau dinstruction (taux dalphabétisation des adultes et taux de scolarisation)

31 Autres indicateurs de développement humain Idsh (« indicateur sexospécifique ») Ipf : participation des femmes Iph : pauvreté humaine (variantes pvd et pd incluant probabilité de décès avant 60 ans, illettrisme,%de personnes en dessous du seuil de pauvreté, % chômeurs de longue durée) Idt : développement technique

32 L indice de santé sociale (Index of social health) Fordham institute 16 variables élémentaires concernant Enfants (mortalité, maltraitance, pauvreté) Adolescents (suicide,drogues,abandon études, mères adolescentes) Adultes (chômage, salaire,couverture assurance maladie) Personnes âgées (espérance vie à 65 ans, pauvreté des plus de 65 ans) Délits violents, accidents routes, logement, inégalités revenus

33 Comparaison ISH/PIB

34 Lindicateur de « progrès véritable »(genuine progress i)

35 Indicateur de « bien être économique »

36 Le tableau de bord du développement soutenable Dashboard of sustainable dvt Banques de données multiples st susceptibles dêtre enrichies paramétrables Représentations graphiques simples Synthèse approche indicateurs synthétiques et pluralité des données Début dapplications locales (Italie)

37 Exemples tirés du dasboard

38

39

40 Redonner son sens aux bénéfices Retour sur la comptabilité du salut B+ Quels sont les bienfaits Les méfaits M- Les zones de doute et de débat D Avantage : lier informations quantitatives et qualitatives

41 commencer par audit des vraies richesses Qu 'est ce qui compte pour vous? Que voulez vous préserver, étendre, démultiplier? Quelles menaces sur ces richesses? Nuisances pollutions destructions ressources naturelles Dangers destructions richesses humaines

42 Construire un catalogue des ressources De quelles ressources disposons nous sur un territoire donné ? Quelles offres ? Quelles demandes ?

43 Pour les faire circuler: réinventer la monnaie... la monnaie contre l'argent l'enjeu des systèmes d'échanges et des monnaies complémentaires

44 les systemes à base temps

45 le yamato love

46 En résumé :De quoi avons- nous besoin ? En avoir le cœur net sur les richesses et les nuisances effectives? Laudit des « vraies richesses » La compta « bénéfique » Échanger les richesses réelles Le catalogue des ressources La place déchange Lunité de compte

47 Transformer des richesses potentielles en richesses réelles Le métier de banquier accoucheur de projets Le rôle de la création monétaire et du crédit

48 Quelle autorité pour émettre et garantir la monnaie ? Pour éviter les excès de planches à billets publiques hier, privées aujourd'hui ? Une vraie indépendance dans un conseil économique social et environnemental Rassemblant les parties prenantes

49 Les conditions nécessaires au vrai « marché » La régulation nécessaire Le droit La paix Le capitalisme contre le marché…

50 enjeux de politiques de temps de vie de l'accompagnement de la naissance à celui de la mort la piste de la « sobriété heureuse »

51 du travail au métier le poids des mots... tripalium ou ministère mystérieux ? de vraies « chambres des métiers » pour aider à faire de sa vie une oeuvre du « travail social » aux « ouvreurs et oeuvreurs » sociaux de la retraite à la vie choisie une vraie perspective éducative...(ex ducere)

52 le bonheur, l'amour, l'argent... le triangle des bermudes de l'espèce humaine l'argent promesse de bonheur ou d'évitement de malheur : pourquoi pas un circuit court ? mais le bonheur, l'amour (et le sens...) ne vont pas de soi...

53 Organiser la transition Territoires en transition Métamorphose Construire la résilience

54 Le trépied du REVe Construire la résistance créatrice La Vision transformatrice L'expérimentation anticipatrice L'évaluation démocratique comme délibération sur la valeur en facteur commun


Télécharger ppt "1/ Un contexte bouleversé la conjonction des crises et leur caractère systémique défi écologique, crise financière, crise alimentaire, bouleversement geopolitique,"

Présentations similaires


Annonces Google