La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Claude Dauphin Président de l’arrondissement de Lachine, membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal (responsable du transport) et Président du.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Claude Dauphin Président de l’arrondissement de Lachine, membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal (responsable du transport) et Président du."— Transcription de la présentation:

1

2 Claude Dauphin Président de l’arrondissement de Lachine, membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal (responsable du transport) et Président du conseil d’administration de la STM Atelier 2: Expériences québécoises de PPP -Les ententes de PPP gagnantes à la STM -

3 Colloque PPP Les ententes de PPP gagnantes à la STM Présentation de M. Claude Dauphin, président du conseil d’administration Montréal, 31 octobre 2003

4 Atelier 2 : expériences québécoises de PPP Ententes gagnantes à la STM

5 La STM en bref La STM assume 85 % des déplacements dans la grande région de Montréal Achalandage 2002 : 361,5 millions déplacements/an Actifs totaux : Plus de 6 milliards $ valeur de remplacement Budget 2003 : 764,6 M$ Employés : 7 170

6 La STM en bref Réseau des autobus : véhicules 165 lignes d’autobus (20 en service de nuit) dont 93 accessibles aux fauteuils roulants (au 31 mars 2003) Offre de service (heures-véhicule) : 4,3 millions Transport adapté 86 minibus Contrats de taxi Achalandage total : 1,3 million de déplacements

7 La STM en bref Réseau du métro 4 lignes de métro 65 stations plus 3 en construction 66 km de voies souterraines 759 voitures de métro Offre de service (km-voiture) : 59 millions

8 Partenariat d’ingénierie : Dessau-Soprin - depuis 2000 Bureau de projets Réno-systèmes

9 Problématique : Métro de Montréal en opération depuis 1966 Équipements fixes ont atteint leur durée de vie utile Le métro est un ensemble intégré (système) Dans ce contexte : La STM a mis sur pied un programme de maintien des équipements fixes nommé Réno-systèmes.

10 Partenariat d’ingénierie : Dessau-Soprin Fondements de l’entente : Idée de base : traiter simultanément les questions d’ingénierie, d’approvisionnement et de gestion de la construction Insuffisance des ressources à la STM Programme d’envergure à encadrer et à soutenir : 331 M$ sur 5 ans dans un réseau en exploitation Mettre en commun les ressources de la STM et celles d’une firme de génie conseil Partenaire choisi par appel public d’offres avec pré-qualification

11 Partenariat d’ingénierie : Dessau-Soprin Les processus associés au partenariat Arrimage avec l’exploitation du métro Intégration des ressources Intégration des processus de travail et des systèmes de gestion : Gestion de projets, ingénierie, approvisionnement, gestion de la construction, dotation des ressources, contrôle des coûts, communications, etc.

12 Partenariat d’ingénierie : Dessau-Soprin Gains Coûts et échéanciers d’un programme complexe Énergie STM concentrée sur la réalisation d’un seul programme et non sur la gestion et l’intégration d’une multitude de contrats de services professionnels Satisfaction de l’exploitation du métro Flexibilité dans l’obtention de ressources spécialisées Chaque solution évaluée par l’ingénierie et l ’exploitation

13 Partenariat d’ingénierie : Dessau-Soprin En somme : Un bilan très positif (La programmation de la phase 2 de Réno-systèmes a débuté) La méthode a fait ses preuves Développement de l’expertise chez les 2 partenaires Ce partenariat a fait ressortir les meilleures pratiques

14 Partenariat commercial : Métromédia Plus - Depuis 1993

15 Fondements de l’entente Assurer à la STM une croissance constante des revenus de vente de produits publicitaires En contrepartie la STM offre à Métromédia le droit exclusif des espaces publicitaires (véhicules, stations, dépliants d’information clientèle)

16 Partenariat commercial : Métromédia Plus Partage du contrôle décisionnel, coûts/bénéfices : La STM reçoit une redevance basée sur la facturation brute des ventes La STM s’est réservée un maximum de 10 % des espaces publicitaires à des fins d’information clientèle Processus Métromédia fournit l’équipe de représentants entièrement autonome dans sa gestion des ventes

17 Partenariat commercial : Métromédia Plus Gains Engagement de notre partenaire à investir substantiellement en R+D, mise en marché et dynamisation de produits existants Bilan Un partenariat qui a permis de développer de nouveaux produits Les avantages que chaque partenaire retire de ce partenariat sont un gage de stabilité La STM demeure à l’avant-garde

18 Partenariat commercial : Viacom- Depuis 1990

19 Fondements de l’entente : Doter le réseau de surface d’un mobilier urbain offrant un meilleur confort à l’attente Payé à même les redevances puisées des revenus de publicité des abribus Entente prend fin en 2013

20 Partenariat commercial : Viacom Processus : Conception, fabrication, installation et entretien des abribus avec publicité sont confiés à Viacom Viacom sous-contracte l’entretien de ses abribus à une firme spécialisée La STM a convenu avec son syndicat qu’elle maintiendrait un minimum de 865 abribus qui étaient dans son parc avant l’entente

21 Partenariat commercial : Viacom Le partage du contrôle décisionnel : Viacom joue un rôle consultatif - la décision finale de localisation et de l’installation revient à la STM, en fonction de la demande Viacom assure tous les coûts d’entretien des abribus et du mobilier afférent Viacom verse une redevance : un montant minimum garanti ou un pourcentage basé sur les ventes annuelles

22 Partenariat commercial : Viacom Gains : En terme de gestion : Entente claire : les litiges se règlent plus rapidement Statistiques de Viacom permettent un suivi constant du parc d’abribus La clientèle STM en bénéficie : Installation annuelle de près de 45 nouveaux abribus Conditions d’attente confortables et plus sécuritaires Situation gagnant/gagnant.

23 Partenariat commercial : Journal Métro Médias Transcontinental - depuis mars 2001

24 Fondements de l’entente : MétroUn concept de communication unique taillé sur mesure pour la clientèle du TEC; un journal gratuit et quotidien : Métro Réserve d’une page dont le contenu est produit par la STM

25 Partenariat commercial : Journal Métro Médias Transcontinental Partage du contrôle décisionnel, coûts, bénéfices : La gestion et le contenu reviennent à Transcontinental STM reçoit le plus élevé des montants suivants : une redevance minimum garantie ou un pourcentage du montant des ventes de publicité

26 Partenariat commercial : Journal Métro Médias Transcontinental Gains Outil d’information clientèle à grande diffusion ( copies/jour) Page Info-STM, moyen efficace de communiquer directement avec notre clientèle

27 Partenariat commercial : Journal Métro Médias Transcontinental Bilan : Les partenaires y trouvent leur compte et s’ajoute une «plus-value» pour notre clientèle Nouvelle source de revenus Plus de 75 % de notre clientèle est satisfaite de la page STM du journal Métro

28 Partenariat de service : Bombardier, Mégablocks, Nortel, Hydro-Québec, etc. Fondements des ententes La relance des années 90 génère une demande accrue de nouveaux services de TEC La STM désire s’adapter à son nouveau marché en continuelle évolution La STM et ses partenaires partagent le risque financier du nouveau service Si l’achalandage répond à la norme (25 passagers/véhicule-heure) pour une période de 6 mois consécutifs alors la ligne est intégrée au réseau régulier et la responsabilité financière du partenaire cesse

29 Partenariat de service : Bombardier, Mégablocks, Nortel, Hydro-Québec, etc. Fondements de l’entente Modèle de partenariat souple s’adaptant aux multiples besoins des partenaires Partage des coûts et bénéfices L’entente de principe prévoit que le coût maximal est assumé par le partenaire pour toute la durée de l’entente mais les revenus-voyageurs lui sont versés jusqu’à ce que la norme de performance soit atteinte ou que les coûts et revenus s’équilibrent

30 Partenariat de service : Bombardier, Mégablocks, Nortel, Hydro-Québec, etc. Gains Permet d’augmenter l’offre de service de façon souple Financement partiel du TEC par un partenaire privé selon ses propres besoins permet à la STM d’offrir un service à toute la population Bel exemple de partage des risques et des bénéfices

31 Partenariat techno-environnemental : Rothsay-Laurenco Projet Biobus ACCR ET FPCCQ

32 Le projet Alimenter pendant 12 mois 155 autobus avec du biodiesel, i.e. l’ensemble du parc d’autobus d’un garage Évaluer son comportement en condition hivernale selon des sources d’approvisionnement différentes : végétales, animales et récupérées.

33 Fondements de l’entente Repose sur une conjoncture d’intérêts : STM : innover en matière environnementale Rothsay : faire connaître et vendre son produit Association canadienne des carburants renouvelables et la Fédération des producteurs de cultures commerciales du Québec : répondre à leur mission Institutions fédérales et provinciales : répondre concrètement aux engagements internationaux (Kyoto) Introduire un nouveau carburant dans un parc d’autobus opérant en mode commercial Partenariat techno-environnemental : Rothsay-Laurenco Projet Biobus ACCR ET FPCCQ

34 Processus associé Condition de base non négociable : tester le produit sans jamais nuire aux opérations quotidiennes (clientèle) S’assurer par des tests à petite échelle que le produit ne génère aucun problème mécanique Informer et former tout le personnel (mécanos, gestionnaires, entretien, techniciens, professionnels) sur les propriétés du biodiésel Partenariat techno-environnemental : Rothsay-Laurenco Projet Biobus ACCR ET FPCCQ

35 Partage du contrôle décisionnel, coûts/bénéfices Création d’un comité de direction formé de représentants de tous les partenaires Droit de veto STM (sur décisions pouvant affecter la livraison du service) STM : pas de participation financière mais participation «in kind»; personnel associé, infrastructures, matériel et véhicules (155) Suivi rigoureux du budget initial ( $) Partenariat techno-environnemental : Rothsay-Laurenco Projet Biobus ACCR ET FPCCQ

36 Gains Produit qui performe même dans des conditions rigoureuses Bilan Le biodiésel contribue à diminuer les gaz à effet de serre Le coût de production est plus élevé Le projet Biobus a gagné le prix de l’AQTR 2003 Partenariat techno-environnemental : Rothsay-Laurenco Projet Biobus ACCR ET FPCCQ

37 Des partenariats gagnants Résultats: Pour 2003, les gains financiers émanant des partenariats s’élèvent à plus de 9 millions $


Télécharger ppt "Claude Dauphin Président de l’arrondissement de Lachine, membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal (responsable du transport) et Président du."

Présentations similaires


Annonces Google