La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L A RÉDACTION AU CYCLE 3 Patricia Lammertyn IEN Roubaix-Est 19/02/2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L A RÉDACTION AU CYCLE 3 Patricia Lammertyn IEN Roubaix-Est 19/02/2014."— Transcription de la présentation:

1 L A RÉDACTION AU CYCLE 3 Patricia Lammertyn IEN Roubaix-Est 19/02/2014

2 L A RÉDACTION : PRIORITE DU CYCLE 3 La rédaction fait l’objet d’un apprentissage régulier et progressif: elle concerne toutes les disciplines. - Les élèves apprennent à: ►narrer des faits réels ►décrire ►expliquer une démarche ►justifier une réponse ►inventer des histoires ►résumer des récits ►écrire des poèmes en respectant des consignes de composition et de rédaction

3 A TTENDUS : COMPÉTENCE DU SOCLE - Rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire ; - orthographier correctement un texte simple de dix lignes - lors de sa rédaction ou de sa dictée - en se référant aux règles connues d’orthographe et de grammaire ainsi qu’à la connaissance du vocabulaire

4 L ES POINTS FORTS Des écrits réguliers/ Des écrits courts Des écrits qui visent: nouvel objectif d’apprentissage s’entraîner/réinvestir (tâche-problème)

5 E NJEUX Des résultats à améliorer Des écarts importants dans le volume d’écrit produit entre les classes: Dans une même circonscription, deux écoles proches l’une de l’autre présentent les résultats suivants, à la mi mars : - école A : 614 lignes en français, 60 en mathématiques, 5 en histoire, 4 en géographie. - école B : 1363 lignes en français, 1245 lignes en mathématiques, 90 lignes en histoire, 80 lignes en géographie.

6 L A RÉDACTION Apprentissage long et complexe L’écrit ( comme l’oral) n’est jamais « maîtrisé »: milliers de variations possibles Attendu en terme de maîtrise: s’en tenir à ce que l’institution demande: 10 à 15 lignes de manière autonome

7 L ES OBSTACLES, LES QUESTIONS Du côté des élèves: - Connaissances de la langue/types de textes/stratégies - Graphie - Représentations : processus/produit fini? - Sens: avoir une bonne note? - Statut et enjeu du texte - Question du double destinataire - Manque d’idées - Ecrire, c’est se montrer…comme personne, comme élève Du coté de l’enseignement: -temps accordé à la rédaction -représentation de l’activité: accepter un texte non « fini »? -concevoir des tâches d’écriture: la question des consignes et du contrat didactique -projet d’écriture longue? -étayage et accompagnement pendant l’activité -amélioration: quoi reprendre? - la place et le sens de la correction orthographique - comment évaluer?

8 P RINCIPES DE BASE POUR CONCEVOIR L ’ ENSEIGNEMENT Induit la réflexion sur la programmation des activités et la progressivité des apprentissages Évite le zapping qui conduit à des savoirs-faire parcellaires Entrer par les 7 compétences Privilégier les écrits courts: enchainement de deux ou trois phrases. Des types d’écrits diversifiés Nécessité de revisiter l’emploi du temps Écrire tous les jours Temps de la rédaction: priorité au textes narratifs et explicatifs: des parties de texte/des textes entiers Ecrire pour apprendre: écrits spécifiques, écrits de travail ( apprendre à penser) Écrire dans toutes les disciplines

9

10 E NTRER PAR LES COMPÉTENCES (1) Programmation ( voir le site DASEN de Corrèze et du Nord)

11 E NTRER PAR LES COMPÉTENCES (2): PROGRESSIVITÉ : EXEMPLE : LE RÉCIT DE FICTION CE2CM1CM2 Travail sur le « corps » du récit -Résumer un récit -Écrire le début : scène d’exposition Varier les débuts selon le genre ou l’univers de référence Le début dans un récit non linéaire ( policier; fantastique) Fin d’un conteFin différentes selon deux univers Fin ouverte ou fin à choix multiples Ecrire en « Je » sur un événement réel, vécu Ecrire en « Je » En se mettant dans la peau d’un personnage Travail sur l’arrière- plan du récit Insérer un court dialogue Même tâche avec ajout d’un personnage Variations des registres langagiers en lien avec les personnages

12 L ES ÉCRITS COURTS Activités rituelles ou en ateliers: « Copier » des modèles: reprendre une structure, un type de description…: reprendre un type de description… Transformer: à partir de textes d’auteurs (matrices) EcrireEcrire dans les « blancs » d’un texte Améliorer une trace écrite Le jogging d’écriture Jeux d’écriture Ecrits au sein des disciplines (français et autres) Légender des documents Justifier une réponse, donner son point de vue Expliquer une démarche Rédiger un compte-rendu d’expérience Prendre des notes Rédiger la trace ( ex histoire): résumer

13 L A QUESTION DES CONSIGNES Les consignes données renvoient à une tâche trop difficile: - « Invente la suite de l’histoire en faisant intervenir un nouveau personnage. N’oublie pas de le décrire. Fais parler tes personnages. » CE2 - Pas du tout de contraintes ( pas d’enjeu explicite): Raconte tes vacances. Manque de clarté sur l’attendu: « Raconte notre visite du quartier en donnant le maximum de détails » Certaines consignes sont claires mais peuvent gêner les élèves: la consigne met trop en jeu le vécu

14 Q UELQUES PISTES POUR LES CONSIGNES Mettre le verbe de la compétence d’écriture visée: raconte/explique/décris Préciser le type d’écrit Donner une contrainte de composition: faire agir deux personnages/évolution d’un personnage dans trois lieux différents/ écrire la suite: insère une nouvelle perturbation… Donner une contrainte linguistique: verbes au passé/éviter des répétitions inutiles Au CM2: donner une contrainte littéraire: ton texte doit faire peur/faire rire/ écriture en « je »…

15 L A CORRECTION ORTHOGRAPHIQUE (1) Correction immédiate sur les écrits courts à communiquer Sur les écrits courts, aller vers une meilleure vigilance orthographique. Sur un écrit plus long: correction sur une partie du texte ou sur un type d’erreur Sur l’écriture de textes longs: procéder à une correction distanciée dans le temps: l’élève lui-même/par deux: on échange les textes

16 L A CORRECTION ORTHOGRAPHIQUE (2) Sa fonction: faire percevoir l’écart entre la production et les règles Qui corrige? - l’élève : les erreurs grammaticales sur des notions déjà vues (outils-référents) et lexicales (usage du dictionnaire) - l’enseignant: ce que l’élève ne peut pas corriger seul - le traitement de texte La correction indispensable pour : Les écrits destinés à être diffusés Les écrits de référence: leçons, affiches…

17 E CRIRE UN TEXTE ENTIER

18 L ES OPÉRATIONS EN JEU DANS L ’ ÉCRITURE T ROIS OPÉRATIONS À APPRENDRE Planification: Anticipation Imagination Composition/ Rédaction: Cohérence Compétences langagières Amélioration Correction: Distanciation

19 A PPRENDRE À PLANIFIER Planifier, c’est: - A partir des paramètres de la situation de communication: enjeu, destinataire ( cf consigne): → Anticiper des éléments de contenu sur le thème: le propos, les grandes idées ( en lien avec l’univers de référence) Anticiper → « Script »: les étapes: cela s’apprendles étapes C’est aussi: réfléchir au « comment » écrire?: quels outils linguistiques à mobiliser? Aider l’élève à se représenter le « produit fini »: références: lien avec les lectures faites

20 A PPRENDRE À RÉDIGER : « Le travail d’écriture n’existe pas sans la présence constante du maître, sans ses multiples interventions » Les ateliers rédactionnels La dictée à l’adulte: pour les élèves en grande difficulté ou allophones

21 A MÉLIORER LES ÉCRITS : APPRENDRE À RÉVISER SON TEXTE Révision distanciée Relire et améliorer: Soit à l’aide d’une grille simple ( reprendre les contraintes données dans la consigne)grille Soit le maître note sur a copie: un ou deux points à reprendre Cohérence Cohésion Modalités: Réviser un texte en groupe Révision par deux Lecture devant le collectif: la communauté de lecteurs: effet produit/points positifs/ un point d’amélioration à proposer.

22 E VALUER Evaluation de la production: le maître/l’élève/les pairs; sur ces exemples, on peut bien sûr limiter le nombre d’itemsl’élèvepairs Evaluation de la compétence : au terme de plusieurs productions du même type: 5 axes toute l’année Evaluation des progrès de l’élève

23 L ES AIDES À L ’ APPRENTISSAGE

24 Nourrissage: fournir des « matrices » d’écriture: des lectures riches, nombreuses, diversifiées ( recueil, classeur) Etayage: en interaction avec l’oral: le maître/les autres élèves Calibrage: adaptation aux besoins; donc travailler en groupes avec l’aide du maître, d’autres aides

25 D ES LANCEURS D ’ ÉCRITURE Ecrire à partir d’images…; autres images, souvenirs de sensations…imagessouvenirs de sensations… Des débuts de texte d’auteurs Des structures Des variations de consignes: exemple: décrire:décrire - CE2: décris ce que tu vois - CM1: décris en te mettant à la place de …; un objet=une personnepersonne - CM2: décris l’ambiance du lieu

26 L’intrusion d’un personnage dans un autre monde: propositions de Denis FABE ( professeur ESPE Lille)pour CM: « Un extraterrestre raconte ta journée en classe verte» « Le petit Chaperon rouge téléphone à sa mère et lui raconte sa mésaventure ».

27 D ES OUTILS - RÉFÉRENTS 1. Les textes ou morceaux de textes (dans les différents cahiers/dans les livres/les manuels)morceaux 2. Les lexiques/carnets de mots/dictionnaire 3. Les écrits de référence : grammaire- conjugaison-orthographe

28 M ETTRE EN PLACE UN CAHIER DE RÉDACTION : PROPOSITION : Page de gauche: production de l’élève et remarques Page de droite: partie ou texte entier révisé + grille de critères Pochette d’outils dans le protège-cahier Le cahier permet: -d’apprécier les évolutions, les progrès - de garder trace

29 L’ EMPLOI DU TEMPS EMPLOI Des propositions

30 L ES GESTES PROFESSIONNELS E N RÉFÉRENCE AUX TRAVAUX DE D OMINIQUE B UCHETON

31 U N ENSEIGNEMENT EXPLICITE Clarifier le statut de l’écriture et de la rédaction en classe Clarifier la tâche: écriture libre, apprentissage, évaluation?; ce qui est évalué; écrit à communiquer ou non?… Accorder une grande place à l’oral: aide à l’élaboration du « contenu »

32 M ETTRE L ’ ÉLÈVE EN CONFIANCE -Favoriser la co- écriture (co-activité) -Montrer des brouillons d’écrivains -Un cahier de rédaction: mise en évidence des progrès

33 S AVOIR POSER UN REGARD POSITIF DANS ET SUR LA PRODUCTION Ecrire engage le sujet; enjeux affectifs; savoir prendre en compte autant le contenu que les aspects normatifs Accepter que l’écriture est un apprentissage difficile, qui s’inscrit dans le temps.

34 R ESSOURCES Netia59 Site de l’inspection Valenciennes-Denain Inspection académique de Corrèze Dire, lire, écrire au jour le jour: Renée Léon (RETZ) Ateliers d’expression ( 5 à 13 ans)-ACCES éditions Le grand atelier des petits poètes: Site académie de Nancy-Metz : Ac-nancy-metz.fr/ petitspoetes Travaux de Dominique Bucheton

35 M ERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "L A RÉDACTION AU CYCLE 3 Patricia Lammertyn IEN Roubaix-Est 19/02/2014."

Présentations similaires


Annonces Google