La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Facteurs prédictifs de la vaccination hépatite A et B chez les patients VIH+ ICONE 2011 Lille C.Strady.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Facteurs prédictifs de la vaccination hépatite A et B chez les patients VIH+ ICONE 2011 Lille C.Strady."— Transcription de la présentation:

1 Facteurs prédictifs de la vaccination hépatite A et B chez les patients VIH+ ICONE 2011 Lille C.Strady

2 Indications à la vaccination Rapport Yeni 2010 Vaccin hépatite A: – Co infections VIH-Hépatite C et B – Hépatopathie Chronique – Voyage en zone dendémie – MSM – Toxicomanie IV Vaccin hépatite B: – Tous les patients sans marqueurs sérologiques du VHB

3 Objectifs A partir enquête du groupe ICONE Objectif principal: – Etude des facteurs prédictifs de la vaccination hépatite A et B chez les patients présentant une indication Objectif secondaire: – Les patients nayant pas dindications à la vaccination sont ils informés ???

4 Méthodes CHU Besançon: n=67CH Charleville: n=49 CHU Dijon : n=101CH Chaumont: n=8 CHU Nancy : n=26 CH Troyes: n=5 CHU Strasbourg: n=315 CHR Metz: n=30 CHU Reims: n=214 N=788

5 Méthodes Indications hépatite B: – Analyse principale sur 531 patients (vaccinés et non vaccinés sans marqueurs sérologiques ) – Analyse secondaire sur 240 patients non vaccinés avec marqueurs – 17 dossiers sortis de lanalyse faute de marqueurs

6 Méthodes Indications hépatite A: – Analyse principale sur 438 patients (sans IgG et IgG + vacciné) – Analyse secondaire sur 333 patients (IgG + non vacciné) – 17 dossiers sortis de lanalyse faute de marqueurs

7 Méthodes Recueil des variables: – Démographiques – Niveau détudes, protection sociale, profession – Infections VIH : Mode de transmission, CV, CD4, Observance, Nombre de Cs – Vaccins: nombre dinjections, date, vaccinateur – Co infections, hépatopathie – IST, toxicomanie active – Voyages <5 ans

8 Méthodes Enquête: – Questions sur les raisons de la non vaccination Statistiques: – Descriptives – Objectif principal Analyse univariée en régression logistique (seuil de signification p<0,05)

9 Résultats: Analyse descriptive vaccination hépatite B n=531 – Age moyen de 44,9 ans (20-78), 69% dhommes – 19% nés hors Europe de lOuest – Mode de transmission: 41,7% hétéro, 41,9% Homo/bi, 6,6% toxicomanie IV 6,1% inconnu – Suivi médian de 9 ans (6 mois – 27 ans) – Nombre de Cs médian à 4 (0-33)

10 Résultats: Analyse descriptive vaccination hépatite B – Protection = SS: 93,4%, CMU: 5,5% – Niveau détudes: 49,5% niveau Bac – 89, 6% sous traitement dont 87,2% avec CV<50 – Observance médiane à 9,5 (0 - 10) – Moyenne de CD4 à 594/mm3 ( ) – Nadir de CD4 à 241/mm3 (1-1283)

11 Résultats: Analyse descriptive vaccination hépatite B – IST: 11,8% syphilis, 7,9% de gono, 1,6% de Chlamy – 8% dhépatite C Chronique, 2,4% dhépatopathies – Toxicomanie active dans 5,4% – 63,5% de vaccinés contre lhépatite B 1 inj: 6,1% 2inj: 18,5% 3 inj: 39,6% + de 3: 35,8%

12 Résultats: Analyse descriptive vaccination hépatite B – Vaccinateur MG: 51,9% Spé: 25,9% Médecine travail: 9,3% Protocole: 5,8% Centre de vaccination: 1,9% Autres: 5,2% – Qui a motivé la vaccination: MG: 37,7%; Spé: 41,7%; MT: 10,2%

13 Résultats: raisons de la non vaccination N=190 non vaccinés – Sujet non abordé par médecin: 41% – Jestime navoir aucun risque: 10% – Contre la vaccination par conviction: 5,8% – Peur des effets secondaires: 18,9% – Peur de la SEP: 13,1% – Déconseillé par MG: 2,1% – Déconseillé par entourage: 4,7% – Messages des médias: 12,1%

14 Résultats: Facteurs prédictifs vaccination hépatite B Régression logistique univariée: – Variables avec p<0,05: Age : plus on est jeune Sexe masculin Nés en France Hépatite C Chronique Des CD4: plus élevés Meilleure observance Syphilis et gonococcie Vaccination hépatite A

15 Résultats: les patients avec une non indication sont ils informés n=230 11,7% dAg Hbs+ 87,9% dAc HbS+ sans notion de vaccination Après discussion avec spé: aucun risque: 8% Jestime navoir aucun risque: 5,6% Jai déjà fait cette maladie et je suis protégé: 55,9%

16 Résultats: Analyse descriptive vaccination hépatite A N=438: Descriptif de la population très semblable à celle de lhépatite B 11% nés en pays de haute prévalence 3,9% dhépatite B chronique 7,5% dhépatite C chronique 2,2% dhépatopathies autres 47,7% dhomo/bi 6,5% de toxicomanie active Voyage en pays à risque: 24,3%

17 Résultats: Analyse descriptive vaccination hépatite A Vaccinés hépatite A: 30,3% Nombre dinjections: 36,5% à 1 inj, 57% à 2 inj et 6,5% à plus de 2 Quel est le vaccinateur: – MG: 38% – Spé: 53,4% – Autres 23,4% Qui a motivé??? – MG : 23,4% – Spé: 63,4%

18 Résultats: raisons de la non vaccination N=256 non vaccinés – Sujet non abordé par médecin: 62,1% – Jestime navoir aucun risque: 9% – Contre la vaccination par conviction: 6,6% – Peur des effets secondaires: 10,1% – Pas une maladie grave: 13,3% – Déconseillé par MG: 1,1% – Déconseillé par entourage: 1,9% – Messages des médias: 1,9% – Trop cher: 3,9% – SS devrait le payer: 4,3%

19 Résultats: Facteurs prédictifs vaccination hépatite A Régression logistique univariée : – Variables avec p<0,05: Sexe masculin Hépatites chroniques virales Mode de transmission: homo/bi Observance (mais pas le nombre de Cs/an) Syphilis et Gono Voyage

20 Résultats: les patients avec une non indication sont ils informés N=338 Jestime navoir aucun risque: 5,8% Jai déjà fait cette maladie et je suis protégé: 62%

21 Discussion Couverture: – 63,5% pour hépatite B et 30,3% pour lhépatite A – Attention au biais de sélection – Etude Strasbourg: Hépatite A: 16,3% parmi les IgG – Hépatite B: 60% chez ceux avec marqueurs- Tétanos : 56% Rattrapage suite à ce travail? Mohseni-Zadeh M, MMI 2010

22 Discussion Séroprévalence hépatite A chez les HIV+: – 56% (n=514 HIV+ en ) – 72% (100% chez migrants et 60% pour les autres) (n=154 Paris) Brunet A, MMI 2005 D.Rey, MMI 2005 Gorgolas M, CID 2005

23 Discussion Facteurs prédictifs vaccination hépatite B: – Hommes, + jeunes (biais de confusion) – Nés en France: calendrier vaccinal – FdR: IST – Terrain Hépatite C chronique – CD4 + élevés : attendre meilleur statut immunitaire pour une meilleure réponse? – Meilleure qualité de suivi; Cf observance mais pas Nbr de Cs (cf grippe: capter les patients au moment de lindication) – Autres vaccins: hépatite A (pas de données sur la grippe!!!)

24 Discussion Facteurs prédictifs vaccination hépatite A: – Hommes, non pour lâge – Indications: Homos/bi (biais de confusion avec sexe) Voyages Toxicomanie non retrouvée Hépatite virale chronique – FdR sexualité à haut risque: IST – Pas de liens avec les paramètres VIH (Cf CD4) – Meilleure qualité de suivi; Cf observance

25 Discussion Facteurs prédictifs de vaccination dans une cohorte de MSM à Sydney non connu sur le statut VIH: – 903 hommes – Hépatite A: Age, nombre de partenaires, voyage dans lannée – Hépatite B: niveau déducation, nombre de partenaires et IST Jin F Sex Health 2004

26

27

28

29 Conclusions Il reste à convaincre … les plus difficiles à suivre Le médecin est la première cause de non vaccination Effort sur le vaccin hépatite A Spécialiste VIH est la personne la plus motivante Le MG reste un acteur pour réaliser lacte voir aussi pour convaincre Les effets secondaires ne sont pas un frein majeur à distance de la campagne grippe Le prix de lhépatite A nest pas « encore un frein »

30 Remerciements I. Kmiec TECs Médecins à lorigine des inclusions


Télécharger ppt "Facteurs prédictifs de la vaccination hépatite A et B chez les patients VIH+ ICONE 2011 Lille C.Strady."

Présentations similaires


Annonces Google