La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LECTURE DISAÏE 53 DU SERVITEUR AU CRUCIFIÉ. Strophe 1 Is 52, 13 Voici que mon Serviteur réussira ( yaSKîl ), il sera haut placé ( yärûm), élevé ( wüniSSä´

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LECTURE DISAÏE 53 DU SERVITEUR AU CRUCIFIÉ. Strophe 1 Is 52, 13 Voici que mon Serviteur réussira ( yaSKîl ), il sera haut placé ( yärûm), élevé ( wüniSSä´"— Transcription de la présentation:

1 LECTURE DISAÏE 53 DU SERVITEUR AU CRUCIFIÉ

2 Strophe 1 Is 52, 13 Voici que mon Serviteur réussira ( yaSKîl ), il sera haut placé ( yärûm), élevé ( wüniSSä´ ), exalté à lextrême ( wügäbah mü´öd ). 14 De même ( Ka´ášer ) que les foules ont été horrifiées à son sujet, de même ( Kën ) son apparence ( mar´ëºhû ) ne sera plus celle dune onction ( mišHat ) dhomme, et son aspect ( tö´árô ) ne sera plus celui des fils dAdam, 15 (et) de même ( Kën ) il aspergera (yazzèh) des multitudes de nations ( Gôyìm raBBîm ). Des rois vont rester bouche bée, car ils voient ce qui ne leur avait pas été raconté, et ils observent ce quils navaient pas entendu dire.

3 Strophe 2 Is 53, 1 Qui donc a cru à ce que nous avons entendu dire? Le bras de Yhwh en faveur de qui a-t-il été dévoilé? 2 Devant Lui ( lüpänäyw ), celui-là végétait comme un rejeton, comme une racine sortant dune terre aride; il navait ni aspect ( lö´-töº´ar ), ni prestance ( lö´ hädär ) tels que nous le remarquions, ni apparence ( lö|´-mar´è ) telle que nous le recherchions. 3 Il était méprisé, laissé de côté par les hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, tel celui devant qui lon cache son visage; oui, méprisé, nous ne lestimions nullement.

4 Strophe 3 Is 53, 4 En fait, ce sont nos souffrances quil a portées, nos douleurs quil a supportées, et nous, nous lestimions touché, frappé par Dieu et humilié. 5 Mais lui, il était déshonoré à cause de nos péchés, broyé à cause de notre faute : la sanction, gage de paix pour nous, était sur lui, et dans ses plaies se trouvait notre guérison. 6 Nous tous, comme du petit bétail, nous étions errants, nous nous tournions chacun vers son chemin, et Yhwh a fait retomber sur lui la perversité de nous tous. 7 Brutalisé, il shumilie il nouvre pas la bouche, comme un agneau traîné à labattoir, comme une brebis devant ceux qui la tondent: elle est muette; lui nouvre pas la bouche.

5 Strophe 4 8 Sous la contrainte, sous le jugement, il a été enlevé, [les gens de] sa génération, qui se préoccupe deux? Oui, il a été retranché de la terre des vivants, cest à cause de la révolte de son peuple, quil a été touché à mort ( neºga` läºmôt ). 9 On a mis chez les méchants son sépulcre, chez les riches son mausolée ( Bümötäyw ), bien quil nait pas commis de violence et quil ny eût pas de fraude dans sa bouche.

6 Strophe 5 10 Yhwh a agréé ( Häpëc ) son broyé, quil avait rendu malade [quil avait mis à mal ( he|Hélî )]. Si son âme soffre en sacrifice dexpiation ( ´äšäm ), il verra une descendance, il prolongera ses jours, et la volonté de Yhwh, par ses mains, aboutira. 11 Emergeant de ce quil a souffert, il verra [ LXX/1 Qa la lumière] et sen rassasiera. Sitôt connu, juste, il dispensera la justice, lui, mon Serviteur, au profit des multitudes, du fait que lui-même supporte leurs perversités. 12 Dès lors je lui taillerai sa part dans les multitudes, et cest avec des myriades quil constituera sa part de butin, puisquil sest dépouillé lui-même jusquà la mort et quavec les pécheurs il sest laissé recenser, alors qu il a porté, lui, les fautes des multitudes ( Hë´- raBBîm ), tandis que pour les pécheurs, il sinterposait.

7 STRUCTURE DU POÈME

8 P.-E. Bonnard A. la voix de Dieu : 52,13-15 ( annonce de lexaltation du serviteur, jadis humilié ) B. la voix des peuples : 53,1-6 ( surprise devant cette exaltation : si nous, qui lavons accablé, nous nous voyons maintenant accablés par sa prééminence, nétions-nous pas des criminels, qui auraient mérité ce quil a subi ? ) C. la voix du prophète : 53,7-10 ( après quoi, le prophète lui-même, semble-t-il, poursuit la méditation sur linnocence du Serviteur ) D. la voix de Dieu : 53,11-12 ( à cet appel du prophète, Dieu répond par un nouvel oracle, qui confirme le premier et lexplicite : au-delà de ses souffrances, le Serviteur se verra comblé ; il attirera à lui les multitudes humaines et leur dispensera la justice ) A. Schenker + la voix de Dieu : 52, la voix des peuples : 53, la voix de Dieu : 53,11-12

9 NOUS I.53,2 (rien) que nous le remarquions que nous le recherchions = v.2-3 son apparence nous repoussait 3 oui, méprisé, nous ne lestimions nullement APPARENCE II.4ab nos souffrances nos douleurs = v.4ab son mal était le nôtre MAL, TRANSFERE III. 4c et nous, nous lestimions touché = v.4c nous nous trompions sur lui VERITE IV. 5 nos péchés notre faute = v.5 il nous guérissait BIEN, TRANSFERE nous tous nous tous

10 A :52,14contraste avec lhorreur ancienne B1 :53,2srécit de lhorreur ancienne B1 :53,4sil portait linjustice B2 : 53,11il rendra juste y : 53,6Yhwh a fait retomber sur lui … A : 53,12il sest dépouillé lui-même …

11 DOUCEUR DE DIEU – VIOLENCE DES HOMMES LECTURE DU POÈME

12 … le destin du serviteur Is 53, 4 En fait, ce sont nos souffrances quil a portées, nos douleurs quil a supportées, et nous, nous lestimions touché, frappé par Dieu et humilié. 5 Mais lui, il était déshonoré à cause de nos péchés, broyé à cause de notre faute : la sanction, gage de paix pour nous, était sur lui, et dans ses plaies se trouvait notre guérison. 6 Nous tous, comme du petit bétail, nous étions errants, nous nous tournions chacun vers son chemin, et Yhwh a fait retomber sur lui la perversité de nous tous. … le silence du serviteur 7 Brutalisé, il shumilie il nouvre pas la bouche. comme un agneau traîné à labattoir, comme une brebis devant ceux qui la tondent: elle est muette; lui nouvre pas la bouche.

13 UNE DOUBLE QUESTION + pourquoi les coupables ne reconnaissent- ils pas ouvertement le mal quils ont commis ? + pourquoi le silence du serviteur ?

14 Is 42,1 Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu que jai moi-même en faveur, jai mis mon Esprit sur lui. Pour les nations il fera paraître le jugement, 2 il ne criera pas, il nélèvera pas le ton, il ne fera pas entendre dans la rue sa clameur; 3 il ne brisera pas le roseau ployé, il néteindra pas la mèche qui sétiole; à coup sûr, il fera paraître le jugement. 4 Lui ne sétiolera pas, lui ne ploiera pas, jusquà ce quil ait imposé sur la terre le jugement, et les îles seront dans lattente de ses lois. 5 Ainsi parle Dieu, le SEIGNEUR, qui a créé les cieux et qui les a tendus, qui a étalé la terre porteuse de ses rejetons, donné respiration à la multitude qui la couvre et souffle à ceux qui la parcourent: 6 Cest moi le SEIGNEUR, je tai appelé selon la justice, je tai tenu par la main, je tai mis en réserve et je tai destiné à être lalliance du peuple, à être la lumière des nations, 7 à ouvrir les yeux aveuglés, à tirer du cachot le prisonnier, de la maison darrêt, les habitants des ténèbres.

15 49, 1 Ecoutez-moi, vous les îles, soyez attentives, populations du lointain: le SEIGNEUR ma appelé dès le sein maternel, dès le ventre de ma mère, il sest répété mon nom. 2 Il a disposé ma bouche comme une épée pointue, dans lombre de sa main il ma dissimulé. Il ma disposé comme une flèche acérée, dans son carquois il ma tenu caché. 3 Il ma dit: "Mon serviteur, cest toi, Israël, toi par qui je manifesterai ma splendeur." […] 7 Ainsi parle le SEIGNEUR, le Rédempteur et le Saint dIsraël, à celui dont la personne est méprisée et que le monde regarde comme un être abject, à lesclave des despotes: Des rois verront et se lèveront, des princes aussi, et ils se prosterneront, par égard pour le SEIGNEUR, qui est fidèle, pour le Saint dIsraël qui ta choisi. 8 Ainsi parle le SEIGNEUR: Au temps de la faveur, je tai répondu, au jour du salut, je te suis venu en aide; je tai mis en réserve et destiné à être lalliance du peuple, en relevant le pays, en redonnant en partage les patrimoines désolés, 9 en disant aux prisonniers: "Sortez!", à ceux qui sont dans les ténèbres: "Montrez-vous!".

16 50,4 Le Seigneur DIEU ma donné une langue de disciple: pour que je sache soulager laffaibli, il fait surgir une parole. Matin après matin, il me fait dresser loreille, pour que jécoute, comme les disciples. 5 Le Seigneur DIEU ma ouvert loreille. Et moi, je ne me suis pas cabré, je ne me suis pas rejeté en arrière. 6 Jai livré mon dos à ceux qui me frappaient, mes joues, à ceux qui marrachaient la barbe; je nai pas caché mon visage face aux outrages et aux crachats. 7 Cest que le Seigneur DIEU me vient en aide: dès lors je ne cède pas aux outrages, dès lors jai rendu mon visage dur comme un silex, jai su que je néprouverais pas de honte. 8 Il est proche, celui qui me justifie! Qui veut me quereller? Comparaissons ensemble! Qui sera mon adversaire en jugement? Quil savance vers moi! 9 Oui, le Seigneur DIEU me vient en aide: qui donc me convaincrait de culpabilité? Oui, tous ceux-là comme un habit suseront, la teigne les mangera. 10 Y a-t-il parmi vous quelquun qui craint le SEIGNEUR, écoute la voix de son serviteur, et qui ait marché dans les ténèbres sans trouver aucune clarté? Quil mette son assurance dans le nom du SEIGNEUR, quil sappuie sur son Dieu! 11 Quant à vous tous, qui faites brûler un feu, qui formez un cercle de brandons, allez dans le rougeoiement de votre feu, au milieu des brandons que vous attisez. Cest par ma main que cela se produira pour vous: dans laccablement, vous vous coucherez!

17 … le destin du serviteur Is 53, 4 En fait, ce sont nos souffrances quil a portées, nos douleurs quil a supportées, et nous, nous lestimions touché, frappé par Dieu et humilié. 5 Mais lui, il était déshonoré à cause de nos péchés, broyé à cause de notre faute : la sanction, gage de paix pour nous, était sur lui, et dans ses plaies se trouvait notre guérison. 6 Nous tous, comme du petit bétail, nous étions errants, nous nous tournions chacun vers son chemin, et Yhwh a fait retomber sur lui la perversité de nous tous. … le silence du serviteur 7 Brutalisé, il shumilie il nouvre pas la bouche. comme un agneau traîné à labattoir, comme une brebis devant ceux qui la tondent: elle est muette; lui nouvre pas la bouche.

18 UN SILENCE QUI FAIT PARLER LECTURE DU POÈME

19 « Si [le serviteur] se tait, cest quil est persuadé que Dieu parlera pour lui et lon peut sans hésiter lui attribuer cette conviction quexprime si bien lun des psalmistes : Je suis comme un muet qui nouvre pas la bouche... car cest vers toi, Yhwh, que se tourne mon attente, cest toi qui répondras, Seigneur mon Dieu ! (Ps 38,14-16). »

20 + le dessein des méchants (v.18) Jr 18,18 Ils disent: "Allons mettre au point nos projets contre Jérémie; on trouvera toujours des directives divines chez les prêtres, des conseils chez les sages, la parole chez les prophètes. Allons donc le démolir en le diffamant, ne prêtons aucune attention à ses paroles." + la prière de linnocent (v.19-23) Jr 18,19 Prête-moi, Yhwh, toute ton attention; écoute ce que disent mes accusateurs. 20 Rend-on le mal pour le bien? Eux, ils mentourent de pièges fatals. Rappelle-toi comme je me suis tenu devant toi pour parler en leur faveur et détourner deux ta fureur. 21 Eh bien! livre leurs enfants à la famine, précipite-les sur le tranchant de lépée. Que leurs femmes perdent leurs enfants et leurs maris, que les hommes soient tués par la Mort, et les jeunes gens frappés par lépée au combat. 22 Quon entende chez eux des cris de détresse, quand soudain tu feras venir la razzia, car ils mentourent de pièges pour mattraper, ils dissimulent des filets sous mes pas. 23 Toi, Yhwh, tu connais bien leurs desseins funestes envers moi. Ne les absous pas de leur crime, ne laisse pas seffacer devant toi leur faute. Quils soient terrassés en ta présence; au temps de ta colère, agis contre eux.

21 « Le serviteur endure cette faute et la supporte, en renonçant à revendiquer son propre droit. Il porte littéralement le tort que les multitudes (« nous ») lui infligent, par le fait même quil renonce à laccusation et à la malédiction. Cependant, il ne prend pas la place des coupables. Ceux-ci seuls sont responsables de leur injustice, mais personne ne leur demande des comptes […]. Laccusation et la malédiction se perdent dans son silence ». (A. SCHENKER, Douceur de Dieu, pp.33-34).

22 LE SACRIFICE EXPIATOIRE LECTURE DU POÈME

23 Strophe 5 10 Yhwh a agréé ( Häpëc ) son broyé, quil avait rendu malade [quil avait mis à mal ( he|Hélî )]. Si son âme soffre en sacrifice dexpiation ( ´äšäm ), il verra une descendance, il prolongera ses jours, et la volonté de Yhwh, par ses mains, aboutira. 11 Emergeant de ce quil a souffert, il verra [ LXX/1 Qa la lumière] et sen rassasiera. Sitôt connu, juste, il dispensera la justice, lui, mon Serviteur, au profit des multitudes, du fait que lui-même supporte leurs perversités. 12 Dès lors je lui taillerai sa part dans les multitudes, et cest avec des myriades quil constituera sa part de butin, puisquil sest dépouillé lui-même jusquà la mort et quavec les pécheurs il sest laissé recenser, alors qu il a porté, lui, les fautes des multitudes ( Hë´- raBBîm ), tandis que pour les pécheurs, il sinterposait.

24 « [L] argument le plus fort [du serviteur] est clairement la renonciation à son propre droit. Puisquil avait renoncé à laccusation et à la malédiction, il pouvait objectivement demander à Yhwh limpunité des multitudes, comme déjà, pour sa part, il en avait fait le choix. Lâme de son intercession se situe donc dans le pardon quil avait accordé aux multitudes pour les souffrances quelles lui avaient infligées […] Son intercession en faveur des coupables est donc bien le poids que le serviteur du Seigneur a mis dans la balance. » (A. SCHENKER, Douceur de Dieu, p. 46s.) Une telle vérité met à jour la figure christique qui du haut de la croix na dautre prière que celle-ci : L c 23,34 Jésus disait: "Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce quils font."


Télécharger ppt "LECTURE DISAÏE 53 DU SERVITEUR AU CRUCIFIÉ. Strophe 1 Is 52, 13 Voici que mon Serviteur réussira ( yaSKîl ), il sera haut placé ( yärûm), élevé ( wüniSSä´"

Présentations similaires


Annonces Google